Apple chercherait à fabriquer son iWatch en Suisse

L. Arnaud |

Apple serait partie faire un tour du côté de la Suisse pour son iWatch. Selon Jean-Claude Biver qui répondait aux questions de "PME Mag", la pomme l'aurait approché lui, et plusieurs autres personnes.

Clic pour agrandir

Apple aurait plusieurs ambitions avec la Suisse, indique le tout nouveau responsable de la division Montres et Joaillerie de LVMH (TAG Heuer et Zenith) qui est également le président de Hublot. D'un côté, la firme de Cupertino aurait essayé de débaucher un certain nombre de personnes travaillant pour de grands groupes horlogers, dont le sien, Hublot. Ses collaborateurs auraient tous refusé. Ce n'est pas la première fois que l'on entend parler d'offres d'emplois liées à l'iWatch (lire aussi iWatch : Apple embauche à tour de bras pour une sortie en 2014). Ce point n’a rien de surprenant, les deux autres le sont sans doute plus.

D’autre part, Apple souhaiterait avoir des montres « Swiss Made » pour des raisons marketing. Le Californien aurait selon lui créé une société en Suisse dans ce but et aurait déjà passé des commandes à des sous-traitants.

Dernier point notable enfin de l’article : Apple aurait essayé d’acheter à Hublot son or inrayable appelé Magic Gold. La firme de Cupertino souhaitait apparemment s’en servir pour une version luxe de l’iPhone. Hublot a refusé cette demande expliquant qu’ils étaient des horlogers et non des vendeurs de métal.

Faut-il tout prendre au pied de la lettre et accepter tout cela pour argent comptant ? Sans doute pas, Jean-Claude Biver est présenté comme un communicant hors pair, et ses déclarations cachent peut-être certaines arrière-pensées.

S’il paraît tout à fait normal qu’Apple prospecte en Suisse et s’intéresse à certains matériaux, parler de production concernant l’iWatch semble un brin prématuré. En tout cas, l’homme d’affaires ne se fait aucun souci concernant l’arrivée de l’iWatch, cela n’aura aucune conséquence sur l’horlogerie suisse.

(Merci à Didier pour l'info !)

Tags
avatar ericb2 | 
Je croyais naïvement qu'une montre (suisse à fortiori) était un truc rempli de mécanismes de grande précision. Pour quelles fonctionnalités de l'iWatch Apple aurait-elle besoin de cela ?
avatar Mikelmac | 
Tout ça uniquement pour le Swiss Made...
avatar Stardustxxx | 
Il y aura toujours de la place pour celles et ceux qui ont envie de bosser en Suisse. T'as juste rien compris (comme beaucoup d'autres) au texte de cette initiative :P Documente-toi un peu. http://www.admin.ch/ch/f/pore/vi/vis413t.html (Et je ne continuerai pas ce débat, car il n'a rien à faire dans ce sujet)
avatar Mondrian | 
@sylko : «Les plafonds valent pour toutes les autorisations délivrées» En l'occurrence, il n'y aura pas la place pour tous ceux qui veulent y travailler.
avatar Mondrian | 
@noooty : +1
avatar guiz913 | 
Ben c'est déjà le cas...c'est d'ailleurs pas pour rien que la plupart des usines de montres sont à proximité des frontières.... Cela dit, si tu avais une quelconque connaissance de ce dont tu parles tu saurais que cela ne changera rien du tout...les quotas c'est les patrons qui vont les donner...donc bon...cette votation c'est juste pour faire croire à la Suisse profonde (donc ceux qui n'ont quasi pas d'étrangers) qu'il auront moins d'étrangers...mais c'est pas le cas...parlons un peu de la monté en puissance du FN en France? Non? ha bon 2002 n'a jamais existé c'est vrai.. ;)
avatar eipem | 
@Dimitri64500 Clairement. C'est n'importe quoi d'un bout à l'autre. D'une part parce qu'une iWatch ne sera jamais mécanique. Ensuite parce que la main d'oeuvre Suisse est sûrement la plus chère au monde. Enfin parce que Apple ne fera jamais de montre en Or massif.
avatar manumanuh | 
Pourquoi regarder en Suisse alors que Seiko à déjà une technologie (Kinetic) reposant sur un mouvement mécanique qui génère de l'électricité pour alimenter une montre à Quartz. Si Apple arrive à appliquer ce principe à une smartwatch cela risque bien de faire un malheur.
avatar dragonrave | 
@gillesb C'est ce que je pense depuis le début aussi. La solution pour les problème de batterie dont souffre les autres. On pourrait rêver de cela aussi pour les iOS d'ailleurs.
avatar thEV4Nne | 
Il est malin ce mec de hublot. J'ignorais son existence voilà deux minutes, maintenant il apparaît comme le leader de la montre suisse perfectionnée, en or et inrayable ! Pour un peu que ça fasse boule de neige dans la presse à trois jours du salon de Genève...
avatar michedenice | 
Et si Apple nous préparait une véritable montre à aiguilles.. Dont l'écran serait transparent une fois éteint ?
avatar Stardustxxx | 
Jean-Claude Biver est en effet très malin. Il a signé un contrat pour que Hublot soit l'Horloger officiel pour les deux prochaines Coupe du Monde de football http://www.hublot.com/fr/news/pour-tout-l-or-de-la-coupe-du-monde Et l’intérêt d'Apple pour la qualité suisse et les montres ne datent pas d'hier ;-)
avatar Stardustxxx | 
En Suisse; il ne se fabrique pas que des montres de luxe. La nouvelle Swatch sistem 51 en est le meilleur exemple http://www.swatch.com/ch_fr/sistem51.html http://www.argusdesmontres.com/swatch/swatch-va-t-il-tuer-la-montre-a-quartz-26-04-2013-1660377_884.php
avatar Ronaldm | 
Et le icamenbert ils le feraient donc en France, cool.
avatar Tyrael | 
"En tout cas, l’homme d’affaires ne se fait aucun souci concernant l’arrivée de l’iWatch, cela n’aura aucune conséquence sur l’horlogerie suisse." C'est cela, oui… Comme Nokia et RIM, leaders de leurs marchés respectifs au moment de la sortie de l'iPhone, donc… Ce monsieur suppose – à tort selon moi – qu'une montre de luxe mécanique sera toujours plus attractive qu'une montre connectée digitale. S'il a dans l'idée qu'Apple va se contenter d'un GalaxyGear-like façon plastique cheap/acier inox. Il va être déçu : on ne débauche pas les PDGs d'Yves Saint Laurent et Burberry pour commercialiser un nième bandeau en PVC connecté. Apple a investi genre 10 fois le budget R&D de l'iPhone de 2007 sur les seules deux dernières années. Je serais TRÈS TRÈS surpris si Apple ne balançait, pas une fois de plus, un énorme pavé dans la mare. Non seulement l'iWatch ciblera exactement le public qui s'achète des montres suisses coûteuses mais Apple fera en sorte d'offrir suffisamment de killer-features pour que l'iWatch soit, pour paraphraser James Bond, aussi "a personal statement", comme peuvent l'être les bijoux d'horlogerie actuels… Sans s'attaquer au marché des montres à plusieurs milliers d'euros, je vois tout à fait des fabricants comme Swatch, Tissot, Hamilton, Victorinox Swiss Army – qui ont des volumes de vente honnêtes – se retrouver dans la merde. Et les Hublot et cie risquent de voir leurs coûts grimper si tout le secteur marque le pas ou que les matériaux viennent à manquer (imaginons ce que ça fait quand Apple commande 100 millions d'un même mécanisme d'horlogerie à l'un des principaux fournisseurs des marques de luxes suisses).
avatar thefolken | 
À mon avis, concernant le magic gold, ce qui intéresse le plus Apple sont les brevets et le process industriel permettant de produire un boitier dans une matière composée de céramique et de métal que de proposer une montre en or inrayable…
avatar koichi | 
@nooty= pure interprétation Au contraire, ça prouve qu'un peuple souverain peut encore avoir son mot à dire, et par là même que les mesures de rétorsions ( paroles?) de l'UE sont ridicules.
avatar ludmer67 | 
@silverscreen: Tu te trompes je pense sur la clientèle des montres suisses... Ce sont clairement deux marchés très différent... On ne peut pas comparer une montre avec moult complications mécaniques, avec une montre connectée aussi géniale soit-elle... Quand on parle d'horlogerie du luxe en suisse, on parle de montre valant minimum 5000€ mais pouvant monter aisément au-delà des 100'000... Les gens achetant des montres de luxe ne les achètent pas par "besoin", mais les achètent comme bijou, et ses gens là ne se voient absolument pas porter une montre lambda portée par des million d'autres personnes... La seule partie de l'horlogerie qui sera impactée, sera l'horlogerie qui se situera dans la gamme de prix d'une éventuelle iWatch... Mais la principale cible sera tous les gens qui ne portent actuellement aucune montre et qui se contente de leurs smartphones (et cela fait un paquet de monde). Au-delà de cela, si Apple produit cette montre en Suisse, c'est tout un symbole de renforcement d'image dont jouira l'ensemble des horlogers suisses. Après si Apple veut un "swiss made" apposé sur un produit horloger, alors oui elle va couter bonbon...
avatar Tyrael | 
@ debione Je suis d'accord mais quelle proportion du CA de l'horlogerie suisse provient des montres à moins de 1000 euros par rapport aux montres de luxe. Je ne pense pas qu'un swatch qui coule soit sans conséquences sur l'horlogerie suisse dans son entier ET sa diversité. Secundo, quand je vois que le prix des montres de luxe provient essentiellement de l'impossibilité de les fabriquer à la chaine quand Apple injecte des milliards en R&D d'usinage et a une exclu sur le liquide métal, une usine de saphir et cherche à acheter une licence sur me magic gold, je pense qu'on ne devrait pas tenir pour acquis qu'Apple ne fera aucune montre mécanique... Au moins en partie.
avatar ludmer67 | 
@Silverscreen: J'ai pas les chiffres sous les yeux, mais la Suisse c'est comme Apple dans le monde horloger. Il se produit environ 1 milliards de montre par année dans le monde, la Suisse elle n'en produit qu'à peine plus de vingt millions... Mais si on se place sur un marché de valeur, la Suisse vend 90% des montres de plus de 1000€ dans le monde... C'est pour cette raison justement que une iWatch n'aurait pas vraiment d'impact sur le marché horloger suisse, quand a Swatch qui coule, ouais cela voudrait dire qu'une grande partie de l'industrie de la montre est morte, car la rente de swatch c'est pas de vendre des montres mais des mouvements (via ETA)... C'est un peu comme dire qu'intel coulerait parce que ARM fait des processeurs moins gourmands... Et tu imagines bien qu'il y a une énorme différence entre porter une montre faite à la main et une montre faite en série, je le répète, quand on est dans les gammes de prix au-delà de 1000€ c'est un bijou que l'on achète, parce que justement fait à la main, pas un truc de super-marché usiné dans des salles blanches de laboratoires à coup de millions d'exemplaires. Et cela Apple n'y pourra rien, quand les montres à écran sont arrivés tout le monde à prédit la fin de l'horlogerie, maintenant c'est ce genre de montre que l'on a de la peine à trouver... Que ce soit la montre @50€ ou la montre @+de 1000, elles ne seront pas impactée par une iwatch...
avatar fif | 
Apple n'a-t-elle pas déjà un contrat avec une société horlogère suisse (qui accessoirement fait rouleur leurs trains ?)
avatar lgda | 
@DG33 : Ne pas tout mélanger svp. La société horlogère en question ne fait pas rouler de trains mais produit des montres et horloges avec le logo des CFF (les trains suisses) dans un design appartenant à ces derniers. Apple à un contrat avec les CFF pour l'utilisation de ce design dans iOS après s'être fait prendre les doigts dans le pot de confiture. Rien à voir avec une hypothétique iWatch.
avatar fif | 
*rouler
avatar YanDerS | 
zzzzzzzzzzzzzzzzz

CONNEXION UTILISATEUR