Des Apple Store aux Galeries Lafayette, où sera l'Apple Watch ?

Florian Innocente |

C'est dans 1 mois que l'on pourra voir et choisir son Apple Watch dans les Apple Store en passant par Colette ou les Galeries Lafayette. Nous n'avions pas insisté sur ce point au soir du keynote, mais Apple a ouvert à d'autres enseignes que la sienne son dispositif pour vendre la montre. Récapitulatif…

crédit : TechCrunch

Aujourd'hui

On peut voir la montre sous toutes ses déclinaisons sur l'Apple Store et mettre en favoris son ou ses modèles préférés en attendant de fixer son choix et de pouvoir remplir son panier d'achat.

10 avril

Dans tous les Apple Store, sur l'Apple Store en ligne mais aussi chez Colette et aux Galeries Lafayette Haussmann à Paris, les Apple Watch sont en précommande et en présentation. Tout le monde pourra enfin la voir de près… ou presque. On trouvera aussi l'iPhone, compagnon indispensable de la montre, aux Galeries et probablement aussi chez Colette. Pour le moment, cet espace d'Apple, boulevard Haussmann, est encore masqué mais les logos de la Pomme y sont partout présents nous a encore dit un lecteur qui est passé par le 1er étage (lire L'Apple Watch se montrera aux Galeries Lafayette).

Nicolas Houzé, le patron du groupe Galeries Lafayette, a brièvement brossé auprès de Women's Wear Daily l'état d'esprit qui anime ce partenariat « En tant que leader dans le style et la mode, la mission de Galeries Lafayette est de rendre la visite de chaque client vraiment spéciale en offrant à notre clientèle française et internationale la fraîcheur de ces innovations ». Comme dans les Apple Store, le personnel de la mini boutique Apple dans le grand magasin sera là pour aider le client à choisir son modèle, le lui faire essayer et s'assurer que tout fonctionne avant qu'il ne reparte.

Paul Deneve, ex-patron d'Yves Saint-Laurent et responsable des projets spéciaux chez Apple insiste lui aussi sur le contexte très spécial qui préside à la vente d'une montre :

L'expérience de shopping pour une montre Apple, se doit d'être très personnelle. Les grands magasins et les boutiques spécialisées avec qui nous travaillons sont parmi les meilleurs au monde pour offrir un tel accompagnement, il était donc naturel pour nous de voir notre produit chez eux. Compte tenu de la distribution très ciblée que nous avons établie pour ce lancement, tout endroit qui vend l'Apple Watch proposera une expérience unique à chacun de ses clients.

Deux autres enseignes ont été choisies dans le monde pour participer au pré-lancement : Isetan à Tokyo et Selfridges à Londres. Apple va en outre s'appuyer sur quelques-uns de ses Apple Premium Resellers. Mais pas en France — le réseau en a malheureusement l'habitude et il en a été averti aujourd'hui — ni en Europe, ce seront uniquement des revendeurs agréés chinois et japonais.

Neuf pays au total sont dans la boucle pour la première phase de découverte et précommande : Allemagne, Australie, Canada, Chine, États-Unis, France, Hong Kong, Japon et Royaume-Uni. Mais pas la Suisse, comme un pied de nez. Le processus est le même que pour les lancements d'iPhone, si ce n'est que rien n'a été dit pour la suite et les autres pays qui seront servis.

Chez Colette en septembre - crédit : Fabrice Bulteau

Toujours à compter du 10 avril, dans les Apple Store, « des essayages seront possibles sur rendez-vous » explique le communiqué d'Apple. À la manière d'un rendez-vous au Genius Bar, il faudra anticiper et programmer sa visite si l'on veut passer la montre à son poignet. Gageons qu'il risque d'y avoir de l'attente. On nous avait d'ailleurs parlé d'un cérémonial proche de ce qui se pratique en joaillerie pour les employés qualifiés pour sortir la montre : gants, petit tapis… En l'absence d'un RDV, tout porte à croire que l'on s'en tiendra à toucher les Apple Watch avec les yeux, depuis la table de présentation vitrée.

Contrairement aux iPhone, iPod et casques qui sont attachés mais que l'on peut manipuler, cela paraît plus compliqué pour la montre. Difficile d'en passer une au poignet si elle doit être munie d'un anti-vol et difficile de se passer d'un anti-vol.

24 avril

Finies les précommandes, la montre est officiellement en vente sur le site, dans les boutiques Apple Store, chez les partenaires cités précédemment ainsi que dans d'autres boutiques tierces : Maxfield à Los Angeles, Dover Street Market à Londres et The Corner à Berlin. On parle aussi de 10 Corso Como à Milan dans un second temps et de l'enseigne Lane Crawford à Hong Kong, Shanghai, Pékin et Chengdu.

9to5mac précise aujourd'hui qu'après avoir commandé une Apple Watch en ligne — avec l'option d'aller la retirer en boutique — on pourra l'essayer ainsi que le bracelet choisi avant de l'emporter. Autre détail, il n'est pas prévu de réductions pour les achats en volume par des clients professionnels.

Ceux qui ne prennent pas de RDV devront peut-être se contenter de regarder l'Apple Watch, comme Tim Cook et Christy Turlington — crédit : A Blog to Watch

Pour le modèle Edition, Tim Cook a déjà déclaré que ce modèle ne pourrait être commandé que dans certains Apple Store. Même au sein d'une grande boutique parisienne on nous a dit que les détails étaient encore maigres sur la présence ou non de ce modèle. Il sera certainement plus facile en tout cas de le présenter aux clients dans la tranquillité de la briefing room. Une pièce séparée de l'espace de vente principal, comme en ont seulement les Apple Store d'Opéra et de Lyon Confluence.

Rumeurs

Deux choses entendues autour de ce lancement et que l'on rapporte avec du conditionnel. Apple pourrait ajouter quelques bijoutiers triés sur le volet pour vendre l'Apple Watch Edition. Toujours à propos de ce modèle le plus onéreux, il est possible qu'Apple n'en produise qu'un nombre limité pour accentuer son statut de pièce d'exception. Une fois cette quantité écoulée il faudrait attendre une prochaine collection. Apple ne nous a pas habitués à ce genre de pratique, mais cela ne surprendrait pas au vu du positionnement de ce modèle.


avatar gattuz | 

Dommage pour la suisse:-( étant frontalier...
Plus qu'à attendre.

avatar comass | 

je l'adore. elle vaut son tarif franchement. c'est la première fois dans l'histoire de l'humanité qu'un fabricant allie high tech et high joaillerie. cette montre fera date dans l'histoire.

avatar Memo | 

@comass :
High joaillerie ?? L'Apple Watch ? Oh p.tain on aura tout lu...

avatar Himeji | 

@Memo :

+ 1

avatar Himeji | 

@Memo :

+ 1

avatar majipoor | 

En prenant un peu la peine de réfléchir à ce que comass dit sans jouer au geek basique qui crache par principe sur tout ce qui coûte plus de $200 ou au (soi-disant) passioné de montre qui crache sur tout ce qui n'a pas 3 complications ou qui contient un composant électronique, on peut s'apercevoir qu'il a tout à fait raison.

L'Apple Watch Edition est le premier produit fait par un fabricants d'électronique qui sera vendu en bijouterie. Et que l'on aime ou pas le produit ne change rien à l'affaire.

Une nouvelle approche business (pour la Watch Edition seulement) extrêmement intéressante et intelligente de la part d'Apple: ils ne prennent quasiment aucun risque (à part pour leur ego) mais pourraient entrer en force sur un nouveau marché si la mayonnaise prend.

avatar Pommeduverger | 

@majipoor :
+1

avatar Sharp | 

Un gadget électronique qui n'est rien d'autre qu'un accessoire pour l'iPhone ( ne peut pas fonctionner sans) qui n'existe pas par lui-même, ne devient pas un bijou parce qu'enrobé d'un métal précieux.

Il n'a rien d'exceptionnel ni d'unique ni d'historique, ce n'est pas le produit d'un travail artisanal. C'est un truc qui va être produit à des millions d'exemplaires (si ça marche). Et son boitier ne présente pas un travail d'orfèvre.

Votre Casio G-shock ne se transformera pas en bijou, ni en merveille d'horlogerie, si vous placiez ses entrailles dans un boitier en or ! Un logo d'Apple ou d'IBM n'est pas non plus forcément quelque chose qui va avantager un objet en le faisant passer pour un bijou. On aura naturellement tendance à préférer Cartier.

Il ne s'agit ni d'un bijou ni d'une montre qui fera de l'ombre aux vraies montres. De toute façon ce n'est pas ce qu'on attend de cet objet. Pour le moment en parcourant les sites qui ont eu l'occasion de l'essayer lundi dernier, on se rend compte que tout le monde se pose des questions sur son utilité et son ergonomie.

avatar tyga tiger | 

@comass :

Sérieusement ?

avatar Ginger bread | 

@comass :
Lol

avatar yorick | 

Il faudrait qu'il propose la Watch Eddition dans les boutiques de la place Vendome

avatar Vanton | 

@yorick :
Ça va ravir Cartier de vendre du Apple...

avatar Lem3ssie | 

Dommage pour les apr. Pas d'Apple store chez moi.

avatar Giloup92 | 

Produire l'Apple Watch Edition en quantité limitée est un non-sens : comme le démontre bien la vidéo la concernant, c'est un produit industriel. Un processus de fabrication industriel est d'ailleurs nécessaire pour garantir un produit de (parfaite) qualité constante. Si cette rumeur s'avère, c'est un attrape gogos.

avatar anti2703 | 

@Giloup92 :

Même si c'est un produit industriel qu'est-ce qui empêche Apple d'en faire une série limité.
L'Aston Martin One 77 est un produit industriel et portant fabriqué qu'à 77 exemplaires.
Quand tu paies une montre 18.000€ tu préfères éviter de savoir que tout le monde a la même que toi et Apple peut très bien limité la production pour créer un effet d'exclusivité sur certain modèle, la cliente cible étant très friand de ce genre d'exclusivité. Au final tout le monde aura la même montre mais il y en aura peu. ;-)

avatar MaTMaC | 

[Parenthèse ON]
L'Aston Martin One 77 est fabriquée à la main... C'est loin d'être un produit industriel.
[Parenthèse OFF]

avatar Nesus | 

@MaTMaC :
Il est impossible de fabriquer un voiture à la main. La cellérier et les boiseries aux mieux (comme rolls royce). Tout le reste c'est impossible. Renseignez vous sur le poids d'un moteur et vous comprendrez pourquoi le "à la main est impossible".
Je ne parle même pas de la taule qu'il faut former, des peintures et vernis nécessaires...
Heureusement que ce n'est pas fait "à la main".

avatar MaTMaC | 

D'ailleurs Aston Martin n'est pas la seule marque à fabriquer ses voitures à la main.
une marque française le fait également : PGO Automobile (sauf le moteur qui est celui de la Mini)
http://www.pgo.fr/savoir-faire/

avatar Ginger bread | 

@MaTMaC :
Son moteur provient de chez Ferrarri et c'est industriel.

avatar Vanton | 

Le problème avec la mise en démonstration des montres c'est qu'elles sont en kit ! Il faudrait un antivol pour le boîtier et un de plus pour chaque morceau du bracelet... C'est vrai que c'est compliqué à envisager.

avatar NoxDiurna | 

Du moins, Edition sera la montre Made In China la plus chère au monde.

avatar Pommeduverger | 

@NoxDiurna :
Rien ne dit qu'elle sera made in china

avatar Giloup92 | 

@Nesus
Je pense que c'est la tôle que tu veux former. C'est possible de le faire à la main . C'est le travail d'un chaudronnier.

avatar fondoeil | 

Les montres à quartz du type Casio et autres modèles numériques, ce n'était pas des montres électroniques ?
Qu'il s'agisse d'un nouveau concept de montre vendu en bijouterie : ok. Mais de là à dire que les bijoutiers n'ont jamais vendu de montres électroniques avant, voilà qui est surprenant...

avatar DarKOrange | 

"il est possible qu'Apple n'en produise qu'un nombre limité"

Réécoutez la keynote, TC le dit très clairement

avatar majipoor | 

@fondoeil

On parle du genre de bijouterie qui garde porte close et poste un géant aux gros bras à la porte d'entrée pour filtrer la clientèle.

A $10000 à $17000, l'Apple Watch sera aux côtés de montres Cartier et autres Rolex: je doute que ce genre de bijouteries ait jamais vendu de montres Casio.

@DarKOrange
Tim Cook parle je pense plutôt d'une quantité limitée à cause de contraintes de production alors que ici certains parlent d'une "série limitée" volontairement à un nombre très restreint d'exemplaires. Personnellement, je ne pense pas que Apple limitera volontairement le nombre d'Apple Watch Edition: c'est ce qui peut se faire pour le très très haut de gamme (penser $100k et plus) et l'Apple Watch n'en est pas.

En fait, je me demande si l'Apple Watch Edition ne cible pas principalement le marché chinois ou les nouveaux riches sont avides de luxe et où Apple est devenu au dernier trimestre la marque no 1 devant les Vuitton et autres Hermes avec l'iPhone 6! Imaginez la réaction de cette clientèle à une vraie montre Apple de luxe?

avatar Lem3ssie | 

@majipoor :
Arrête de te demander, tu dois être dans le vrai, le marché chinois est prioritaire.

avatar Grizzzly | 

Le simple fait de répandre la rumeur comme quoi elle serait ou pourrait etre en quantité limitée suffira à booster son succès auprès de la clientèle visée.

Et puis finalement on apprendra après qu'Apple a pu en produire suffisement pour répondre à toute la demande :-)

J'ai de plus en plus l'impression qu'Apple est en train d'organiser un braquage international avec cette histoire de montre...un coup de maitre

avatar MiniMac | 

Chaque Édition sera numérotée
Ceci expliquant peut-être cela …!

avatar Grizzzly | 

@Sharp
Il ne s'agit ni d'un bijou ni d'une montre qui fera de l'ombre aux vraies montres.

Tu sembles bien sur de toi.
A tous ces jeunes qui ne portent plus de montre depuis qu'ils ont l'heure sur leur smartphone, demande leur ce qui les intéresse le plus, une belle Blancpain ou une Applewatch...

Ce sont eux le marché de demain, pas les vieux avec leur rolex.

avatar Sharp | 

Les vieux n'ont pas nécessairement des Rolex ou d'autres montres de qualité reconnue ! Ils sont nombreux à porter des montres solaires ou à quartz.

Les jeunes dont tu parles ne vont certainement pas acheter cet objet parce qu'il s'agit d'un bijou ! Eux sont intéressés par le côté gadget électronique .

Et tous les jeunes ne sont pas nécessairement des incultes qui n'ont jamais entendu parler des montres mythiques. Certains modèles comme SpeedMaster ( pas la version automatique ) rencontrent un grand succès auprès des jeunes.

avatar Grizzzly | 

Bien sur encore beaucoup de jeunes s'intéressent aux belles montres.
Mais moins qu'hier, et surement beaucoup plus que demain.
Enfin c'est mon sentiment.
La mécanique s'efface au profit de l'informatique. La montre va symboliser ce changement.

Et franchement je ne vois pas pourquoi la technologie d'hier serait eternellement plus noble que celle de demain.
L'informatique me fascine au moins autant que la mécanique.

Bref, les temps changent, c'est frustrant car ça nous vieillit, mais bon.

CONNEXION UTILISATEUR