Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

« OK Google » et « Dis Siri », trop de liberté de parole

Stéphane Moussie

Wednesday 21 January 2015 à 15:48 • 29

iOS

Un collègue déboule dans votre bureau et beugle « Dis Siri ! Envoie un message à chérie disant "si tu reviens, j'annule tout". » Tout à coup, tous les iPhone branchés s'allument et s'apprêtent à envoyer le message — heureusement, Siri demande une confirmation. Qui n'a pas eu le droit (ou n'a pas fait) cette blague au moins une fois ?

Avec iOS 8, Apple permet en effet d'activer Siri sans toucher son iPhone, à condition qu'il soit branché à une source d'alimentation. Il suffit de prononcer la phrase magique « Dis Siri » pour que l'assistant se réveille (l'option est dans les réglages de Siri). Sur Android, c'est « OK Google » qui active Google Now, que le smartphone soit branché ou non.

Activer Siri ou Google Now sur plusieurs appareils en même temps d'une simple parole est amusant, mais la blague révèle aussi un écueil important de ces commandes vocales qui sont amenées à se répandre dans de plus en plus de produits.

Quand la personne à côté de vous dans le bus dira à son Apple Watch « Dis Siri, dis à Florian que je serai en retard », votre Apple Watch prendra aussi en compte la commande. Sans même attendre la montre de Cupertino, c'est déjà ce qui se produit avec les périphériques Android Wear.

Désactiver la reconnaissance du « Dis Siri » n'est pas une réponse satisfaisante puisque c'est se priver d'une fonction utile, notamment quand on cuisine des cupcakes.

La solution la plus évidente, c'est de personnaliser cette commande. Le Moto X 2014 le permet déjà ; on peut remplacer « OK Google » par n'importe quoi. Il faut répéter plusieurs fois sa phrase personnalisée pour que le téléphone l'enregistre bien. D'après nos tests, la reconnaissance est aussi bonne qu'avec le traditionnel « OK Google ».

L'étape suivante, ce sera la reconnaissance de l'empreinte vocale. De la même manière que Touch ID distingue chaque doigt individuellement, Siri saura certainement reconnaître un jour la voix de son propriétaire. D'ici là, il serait déjà bienvenu de pouvoir personnaliser la commande vocale afin que l'Apple Watch reste effectivement un appareil personnel.

Source : ZDNet

Pour aller plus loin :

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner