Les publicitaires vent debout contre la gestion intelligente des cookies de Safari 11

Mickaël Bazoge |

Avec iOS 11 et macOS High Sierra, Safari resserre encore les possibilités laissées aux annonceurs de suivre à la trace les utilisateurs. Cette fonction de prévention intelligente du traçage est une des principales fonctionnalités de la version 11 du navigateur web ; elle exploite des techniques d’apprentissage automatique qui servent à identifier les éditeurs et les publicitaires dont les cookies retracent l’activité de l’internaute.

Des cookies que Safari peut ensuite supprimer au bout d’un certain temps (si on ne s’est pas rendu de nouveau sur un site web visité il y a 30 jours, les données de traçage sont supprimées par exemple). Cette fonction permet de protéger l’utilisateur de Safari du cross-site tracking, c’est à dire les données que peuvent se partager plusieurs sites pour mieux personnaliser les annonces.

Les préférences de confidentialité de Safari permettent de modifier la gestion des cookies — Cliquer pour agrandir

La prévention du traçage s’ajoute à une offensive contre l’affichage publicitaire entamée avec la fonction de blocage de contenus inaugurée avec iOS 9. Et elle déplaît tout particulièrement à l’industrie de la publicité. Six des plus grandes associations américaines des agences de pub ont signé une lettre ouverte demandant à Apple de « repenser » son système qui vise à « imposer ses propres standards de cookies ».

Des standards qualifiés d’« opaques » et d’« arbitraires » par les signataires, pour qui cette fonction risque de déstabiliser l’écosystème qui finance beaucoup des contenus et des services en ligne. « L’infrastructure de l’internet moderne repose sur des normes cohérentes et applicables par tous pour les cookies. Les entreprises du numérique peuvent ainsi innover et mettre au point du contenu, des services, d’en personnaliser la promotion pour les utilisateurs en conservant leurs visites en mémoire », indique la lettre.

« Safari casse ces standards en les remplaçant par un ensemble de règles mouvantes qui va dégrader l’expérience utilisateur et saboter le modèle économique d’internet », accusent les agences. Des agences qui savent sans doute qu’elles ne sont pas spécialement populaires, c’est pourquoi elles jouent les internautes contre Apple : l’approche de la Pomme serait « mauvaise pour le contenu et les services financés par la publicité que les consommateurs apprécient ». Le système de gestion des cookies de Safari 11 va transformer la publicité en ligne en communication « plus générique », « moins utile », « moins opportune ». Un cri du cœur qui a peu de chance d’être entendu par Apple, mais qui sait.

avatar 406 | 

Si ça dérange criteo, c’est top

avatar iVador | 

@406

C’est ce que je me disais

avatar Vanton | 

Pauvres messieurs de la publicité...

C'est quand même très très drôle de les voir se préoccuper de l'expérience utilisateur dégradée...

avatar DarkMoineau | 

Si ça leur déplaît c'est que c'est bon pour nous.

avatar Anakin | 

La pub ça fait chier! Vive apple! A bas les publicitaires!!!

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Oui monsieur le connard, laissons les fournisseurs de contenu payer pour la bande passante que tu utilises en visitant leur site...
Si tu n'aimes pas la pub c'est pas compliqué.

1) Tu paies du contenu premium
2) Tu ne vas pas sur le site qui ne te convient pas (ou limite tu contactes le webmaster)
3) tu acceptes

Mais en aucun cas tu ne peux "voler" le contenu sans participation de ta part, en interférant avec ce qu'il propose.

avatar kornichon | 

Moi je ne vole pas le contenu, j'améliore l'expérience utilisateur. Nuance.

... et comme c'est l'objectif que défend aussi Criteo ils sont d'accord avec moi.

avatar marc_os | 

@ Ze_misanthrope
« Oui monsieur le connard »
Connard toi-même !!!
C'est trop dur de donner ton avis sans insulter les gens ????

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Monsieur a dit fait chier à des honnêtes personnes qui paient une bande passante, et semble profiter du contenu et faire payer l'autre, en disant qu'il fait chier.

J ai été un peu fort dans l'insulte, je le concède, mais un gars qui fait payer les autres pour son confort mérite une insulte

avatar Vanton | 

@Ze_misanthrope

C'est valable pour les actionnaires... ? ?

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

keskidi?

avatar fte | 

@Ze_misanthrope

"un gars qui fait payer les autres pour son confort"

Les riches tu veux dire ?

avatar mesha76 | 

Et c'est pour ça que j'aime ? l'utilisateur avant et la pub en arrière plan.
Voilà pourquoi je n'utilise plus mon pc mais que l'iPhone ou l'iPad

avatar debione | 

j'irais pas jusque là... C'est juste qu'Apple c'est royalement planté avec iAd et que la pub ne leurs rapporte rien. Du coup, ils ferment les robinets pour tout le monde, pas question que les autres réussissent la ou apple c'est planté.

avatar DavidAubery | 

Un "standard" que les régies pubs nous ont imposé de façon "opaque" et "arbitraire". La paille et la poutre....

avatar Thegoldfinger | 

"qui va dégrader l’expérience utilisateur"

Meilleur blague du jour !

avatar roccoyop | 

@Thegoldfinger

C'est la phrase qui m'a le plus fait rire. Un non sens total et absolu !

avatar ovea | 

D'ailleurs l'Adds – éventuellement chez les Anglo-tricks – fait référence à l'opération d'addiction au groupe abélien … isn't it funny !?

avatar jbendayan | 

Pour répondre aux publicitaires, Apple devrait organiser une pétition parmi ses clients. Je pense que ce serait vite vu...

avatar Ducletho | 

Alors si on compte bien, on a 406, anakin ... et quelques uns qui lisent macge l'article grâce à la pub.
Vous devriez payer un abonnement, non ?

avatar A884126 | 

Cookie 5 : https://cookie5app.com

Adguard : https://adguard.com/en/welcome.html

Perfect Privacy : https://www.perfect-privacy.com

Et tous vos problèmes de tracking disparaissent ?

avatar Hu-Card | 

@A884126

Merci.

avatar macfredx | 

@A884126

Merci, je vais regarder ça ce soir ?

avatar Gandalf | 

Sur iPad il faudrait pouvoir choisir les sites pour lesquels on accepte les cookies (MacG par exemple) et les autres que l'on devrait pouvoir effacer en bloc.

avatar harisson | 

J'espère qu'Apple ne cédera pas, les "pubeux" n'auront qu'à se réinventer plutôt que de se contenter de la facilité des cookies.

avatar xDave | 

@harisson

Disons que pour cette industrie Internet était l'Eldorado. On pouvait enfin suivre les gens jusqu'aux cabinets pour tout savoir de leurs envies du moment et quantifier enfin l'efficacité d'une pub.

avatar AFLC7 | 

J’ai peine pour ces pauvres publicitaires nécessiteux

avatar ednet92 | 

Touching Ils ont du prendre une bonne dose d’inspiration pour écrire une telle lettre. Comme quoi tout est possible. Y compris prendre les gens pour des ...
après oui faut rémunérer les contenus gratuit mais en respectant un minimum de privacy

avatar NEWIPHONE76 | 

Tant mieux pour nous, tant pis pour eux !

avatar Lestat1886 | 

C'est eux qui parlent d'expérience utilisateur ??!!!

avatar geofrayl | 

Je m oppose moi-même à tous contenus publicitaire. Étant conscient de l'importance de rémunérer des sites, je préfère rémunérer ce que je consulte. En conséquence j'ai pris un abonnement depuis un petit moment à Mac génération.

avatar 8enoit | 

Je ne sais pas s'il faut taper comme vous le faites sur les publicitaires. Le contenu diffusé gratuitement sur le web c'est tout de même grâce à là pub. En effet c'est casse-pieds, en effet visuellement c'est parfois envahissant mais cela nous évite de pouvoir obtenir du contenu sans payer. Que veut-on ?

avatar pat3 | 

@8enoit

"Le contenu diffusé gratuitement sur le web c'est tout de même grâce à là pub."

Le contenu payé avec ton journal papayer contenait déjà de la pub. La pub est dans la presse depuis les débuts de la presse moderne (fin du 19e siècle). Le contenu diffusé gratuitement n'est pas rémunéré par la pub, mais pas tes données revendues a des tiers. La gratuité des contenus, c'est la concurrence qui l'impose, radicalement augmentée par l'impossibilité de verrouiller le circuit informationnel -notamment avec les contenus vraiment gratuits des blogueurs, puis ceux des plateformes de réseau social. Faut arrêter de croire à cette doctrine qui dit qu'on a besoin de la pub : non. La pub a besoin de supports pour exister, et elle les finance pour pouvoir se diffuser - parce que ces supports sont beaucoup plus efficaces qu'elle pour attirer les gens.

avatar Matlouf | 

D'un côté, les vilains publicitaires qui polluent nos écrans d'avalanches de réclames criardes (au point de nous dégoûter d'aller sur certains sites).

De l'autre, vilain Apple et les vilains utilisateurs qui veulent ruiner tous ces magazines qui vivent de la publicité, conduisant à une extinction progressive de la presse en ligne indépendante, qui va nous conduire tout droit à la dictature, etc., etc., etc.

Pas nouveau tout cela...

Personnellement, quand je clique sur un bandeau publicitaire, c'est pour que l'annonceur rétribue le site (comme MacGé). Et je ferme la fenêtre de l'annonceur aussitôt.

Et si une pub m'empêche de consulter un site, je ferme la fenêtre, et je passe à un autre site (qui me dira la même chose, avec moins de pub).

Une vidéo qui commence par de la pub ? Je coupe le son et fais autre chose le temps de la pub. Google est assez riche.

Ublock est mon ami.

avatar jerry75 | 

Non mais sérieux, qui regarde ces pubs ? On cherche la croix pour la fermer le plus vite possible ! Et on ne sait meme pas de quoi ca parle la plupart du temps ...

avatar Matlouf | 

La nouvelle app qui tue : elle cherche les croix sur la page courante et clique dessus ! (Et ouvre un bandeau de publicité au bénéfice du développeur.)

avatar Lemmings | 

Un web sans pub c'est une belle utopie, mais préparez vous à avoir un web bien moins riche... Et bien des gens au chômage !

La pub la plus ciblée possible (et donc adaptée à ce qui peut m'intéresser) mais qui reste discrète (pas de popin, vidéo ou autre) ne me dérange absolument pas. A l'opposé, plein d'affichages de partout pour des trucs totalement crétins, ça me gène bien plus...

avatar kornichon | 

Je n'ai pas d'étude pour prouver ce que je vais dire, mais je trouve qu'il y a une corrélation entre niveau des pubs et niveau du contenu. En général les sites les plus pourris proposent aussi les pubs les plus pourries. Et vice-versa. Donc oui, avec moins de pub le web perdrait en quantité, mais pas nécessairement en qualité.

avatar Matlouf | 

Le mieux est sans doute entre les deux extrêmes, ni trop, ni trop peu...

Mais je me pose quand même des questions sur le modèle économique de la publicité. Il est bien évident que si la publicité, pour un annonceur, est génératrice de revenus, ces revenus sont probablement bien en deçà de ce qu'annoncent les publicitaires (qui n'en sont plus à un mensonge près). Après tout, je ne pense pas consommer moins avec un bloqueur de publicité. Consommer mieux, peut-être.

Ou alors, et là c'est bien pernicieux, le libre arbitre n'existe plus, et nous ne sommes que des zombies téléguidés par la publicité. Orwell, nous voilà...

avatar Lemmings | 

Ce qui est amusant c'est de voir que des gens sont prêt à payer un SMIC pour un téléphone mais ne souhaitent pas que les sites qu'ils visitent reçoivent un seul centime de leur part... Ironie ?

avatar Domsware | 

@Lemmings

Ce n'est pas du tout cela. Ce qui n'est pas souhaité c'est 1/ d'être suivi à la culotte, traqué et tracé, et 2/ d'être envahi de panneaux publicitaires.

avatar Ducletho | 

Les publicitaires ne vivent pas d'Internet contrairement à ce que certains dans leur commentaire sous entendent. Ils ont un budget à dépenser? Et si c'est pas le web qui capte ( pour ceux voient la nuance ) les revenus, ca sera d'autres médias et ils ne seront pas plus malheureux ( d'ailleurs ils sont finalement regardant sur le retour en euro ..,)

Finalement, ceux profitent de faire du fric sur votre dos, c'est bien les fournisseurs de pages web. Plus ils ont de trafic plus ils ont des tunes
La démarche d'intégrer la pub dans une page, c'est pas le publicitaire...

Enfin une remarque : si vous n'aimez pas les entreprises qui se font de l'argent et qui ont de l'argent à profusion alors vous ne devez détester Apple et préférer le matériel Android vendu à prix d'ami.

Enfin un publicitaire insupportable : Apple store : vont ils bloquer la bascule d'une page web vers une app qu'on ne veut pas ?

avatar Ducletho | 

Ça serait sympa aussi que l'app store ne valide aucune app qui présente de la pub en même temps, juste pour la cohérence. J'en ai marre c'est la 10 émet dacia que j'achète ce mois ci ;)

avatar Likid | 

Ça fait bien longtemps que j'ai un Adblock sur chacun de mes navigateurs, que j'utilise safari en navigation privé et je m'en porte très bien. Et ces nouvelles fonctionnalités sont les bienvenues de mon côté.
Les publicitaires en ont bien profité à l'époque où ces outils n'existaient pas pour nous gaver avec leurs réclames. C'est juste un retour à une situation plus équilibrée où le consommateur choisi la façon dont il laisse la pub entre dans son environnement.
Moi perso, j'en veux pas dans ma boîte au lettre ni dans mon téléphone.
Quand au model économique où tout repose sur la pub, il serait temps de réfléchir à d'autre source de revenu les gars !

avatar zorglub33 | 

Je trouve ça très bien. Ces trackeurs ça me dérange, je me sens trop suivi et ça arrive sur beaucoup de sites.
Je comprends que c'est un modèle économique qui fait vivre du monde mais ça ne me convient pas. Il y a de l'abus et c'est normal que ça change.

Pour répondre à un commentaire plus haut, personne ne s'abonne à tous les sites, faut pas jouer au Saint, idem que de dire que personne ne télécharge de musique, jeux ou film. C'est donner des leçons sans se regarder dans un miroir.

avatar Mike Mac | 

Hors de question que je subisse de la pub alors qu'elle m'est facturée à l'insu de mon gré sur les produits que j'achète.

Non à la double peine des victimes innocentes !

Les producteurs de contenus n'ont qu'à limiter les articles purement gratuits. On ira voir ailleurs où on profitera plus de la vraie vie ! Quand on pense aux prochains 12 mois de divagations sur l'iPhone 9 / XI, cela serait salutaire.

avatar supermars | 

Les parasites poussent un cri.
Franchement, j'aimerais beaucoup connaître le pourcentage lié à la pub que je paye dans chaque produit que j'achète et qui constitue leur prébende.
On serait peut-être interloqué par le montant annuel.

avatar debione | 

tu serais sans doute encore plus interloqué si tu devais te passer complètement de la pub et tout payer... Ce que tu gagnerais sur les produits sans pub serait instantanément englouti dans tout ce que tu devrais payer... On aurait le choix d'un abonnement annuel pour chacun des sites que l'on visiterait, chauqe page que l'on affiche sur notre navigateur...

Sérieusement j'aime pas la pub, mais je n'utiliserais plus beaucoup internet si pour chaque site que je visite je devrais verser de l'argent... Imagine un FB sans pub mais avec abonnement, twitter ou tous les forums... Pas sur d'être gagnant au final...

avatar supermars | 

@debione

Justement, pas sûr qu'on soit perdant sans la pub...
Le différentiel, on le retrouve dans les revenus des agences publicitaires --> on aurait gagné au "moins" ça.

avatar XiliX | 

Attention... Apple n'empêche pas la publicité. Malheureusement c'est un mal nécessaire.
Apple empêche que ces pubeux puissent faire du criss-tracking et des tracking de longue durée.
J'en ai juste marre de nettoyer les vieux cookies

Est-ce que Google fait partie des signataires ? ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR