iOS 13 : l'app "Livres" fixe des objectifs de lecture

Florian Innocente |

Peut-on se fixer des objectifs de lecture comme on se donne des objectifs d’activité sportive ? Dans iOS 13 la réponse est oui, c’est la nouveauté de l’application Livres.

Tout en haut de la vue En cours on a une petite jauge et une indication écrite sur le temps qu’il faudrait consacrer à la lecture pour atteindre son objectif quotidien.

Faites défiler et tout en bas de cette vue se trouve une nouvelle section Objectifs de lecture. Il y en a deux qu’il faut essayer d’atteindre : ce temps de lecture quotidien et un nombre de livres à lire dans l’année. Ces deux challenges sont modifiables à tout moment.

L’objectif de temps de lecture quotidien et sa modification
L’objectif du nombre de livres à lire dans l’année et sa modification

Lorsqu’un objectif est réalisé, une notification en atteste. Et puisqu’aujourd’hui tout est propice au partage, vous pouvez avertir qui vous chante de votre performance.

Objectif atteint, partageons l’info !

Deux autres choses à propos de cette nouveauté. Elle est tout à fait optionnelle, dans les réglages de Livres vous pouvez désactiver l’affichage de cette section d’objectifs. Ou vous pouvez l’activer mais purger quand vous le voulez les statistiques affichées.

Enfin, Livres dans macOS Catalina n’est pas pourvu de cette fonction, elle n’est pas non plus présente dans la liste officielle des principales nouveautés. Sur Mac, la synchronisation dans Livres ne recouvre pas (encore ?) l’état d’avancée dans la lecture. Il y a juste les collections, notes et sur lignages. Impossible donc d’alimenter le compteur offert sur iOS. Le Mac n’est certes pas un support de lecture idéal pour les livres, mais dès lors que la même application Livres y est proposée… On verra avec la version finale ce qu’il en est.


Source
Merci Jean-Philippe
avatar eldison | 

Ahaha - j’ai eu la surprise hier de voir ça sur iPadOS - 3 pages de PDF (7 images) \ö/ objectif de lecture complet!
Je sais pas si je dois bien le prendre 🤣

avatar AhRiMaN | 

Quand je vois comment mon entourage se fout de moi quand je leur dit que je dois impérativement fermer les anneaux d’activité chaque jour je préfère pas imaginer la même chose avec des livres 😆

avatar Khrys | 

@AhRiMaN

J'ai eu la même réflexion que toi en comparant ça avec les anneaux d'activités de l'Apple Watch.

Si lire devient une obligation ou une contrainte pour boucler des objectifs de lecture, la lecture "détente" perd tout son sens...

Peut-être une fonction utile pour les élèves et les étudiants qui sont parfois amenés à lire un livre dans un laps de temps déterminé ou ceux qui empruntent un livre à la bibliothèque et qui doivent le rendre après un certain temps? 🤷‍♂️

avatar Lu Canneberges | 

@Khrys

Mais tellement ! En tant qu’étudiant on peut avoir 400 pages à lire par tranche de 3 semaines, ça fait 20 pages par jour, un tel objectif, si je pouvais récupérer les livres en pdf et les charger là, lire dans le métro... ces objectifs sont une super idée !

À voir dans la pratique et à la rentrée :D

avatar pat3 | 

@Lu Canneberges

En tant qu’étudiant, l’objectif devrait être d’avoir lu le livre de l’avoir compris plutôt que d’avoir cumulé un nombre de pages…

avatar iBaby | 

@pat3

Des fois ça va ensemble 😉

avatar Sgt. Pepper | 

@Khrys

PAs d’obligation,
Faut plutôt prendre cela comme un rappel.

avatar Phiphi | 

Ça devient vraiment le grand n’importe quoi certains développements !

avatar tof19 | 

Cela existe depuis longtemps sur des liseuses comme Kobo. Pas sur Kindle malheureusement.

avatar Hugualliaz | 

Le monde devient de plus en plus Orwellien et ça fait peur...

avatar rua negundo | 

@Hugualliaz

De l’espoir de plus de liberté (débuts d’internet) à la société de contrôle.

Entre les objectifs sportifs, de sommeil, de lecture,... Le tout s’ajoutant aux objectifs et contraintes professionnelles, le luxe suprême est plus que jamais avoir le droit de glander sans rendre de comptes à personne

avatar occam | 

@rua negundo

"le luxe suprême est plus que jamais avoir le droit de glander"

Sans la liberté de glander, il n’est point d’éloge fureteur.

avatar pat3 | 

@rua negundo

"De l’espoir de plus de liberté (débuts d’internet) à la société de contrôle.

Entre les objectifs sportifs, de sommeil, de lecture,... Le tout s’ajoutant aux objectifs et contraintes professionnelles, le luxe suprême est plus que jamais avoir le droit de glander sans rendre de comptes à personne"

Tellement d’accord 😌 Le quantified self en mode obligatoire, quelle purge !

avatar occam | 

Le lien avec l’app Santé est-il confirmé ?

Les capteurs de transit intestinal devraient donner l’alerte — sur Fessebouc, Twatteur etc. — dès que le volume de matière déjectée ne correspond pas au barème d’ingestion de cette même matière, planifié comme objectif dans Livres.

En attendant le circuit fermé.

avatar pim | 

@ occam :

Si tu vas par là, il faut revenir au bon vieux livre papier. C'est bien plus pratique pour s'essuyer les fesses que le kindle.

avatar zohan | 

Les options de partage n’ont toujours pas évoluées?

avatar Bigdidou | 

Bonne idée si c’était foutu autrement.
Là faut admettre que c’est bizarre.

avatar JokeyezFX | 

Bienvenue dans les prémices de Black Mirror, bientôt on pourra vivre de ces anneaux à remplir 🤙

avatar DahuLArthropode | 

Bonne idée pour nous inciter à toujours passer par l’iTruc pour lire. Le lecteur devient dépendant à ses objectifs plus qu’à la lecture, il ne veut plus lire: il peut atteindre son objectif de lecture. Le papier est disqualifié, les eMachins concurrents aussi. Très fort.
Il y aura sans doute une API plus tard pour que la lecture via des apps puisse être comptabilisée. Aujourd’hui, je lis plus d’iGen que de Proust.

avatar Malvik2 | 

Bonne idée mais à revoir complètement, J’ai lu une dizaine de PDF hier sur iBooks , j’ai rempli mon objectif de lecture lol… Si Apple appelle lire fixer l’écran de ses appareils, c’est sûr que on ne fait que ça, de lire.
Ça n’a pas de sens en l’état.

CONNEXION UTILISATEUR