iOS 13.2 amène la fonction "Annoncer les messages avec Siri"

Florian Innocente |

Avec la première bêta d'iOS 13.2, Apple a remis en selle la fonction Annoncer les messages avec Siri. Elle était apparue dans les bêtas de cet été, puis ôtée avant l'arrivée d'iOS 13.0.

Lorsqu'elle est activée dans les réglages de Siri et que vous portez vos AirPods, l'assistant va vous lire le contenu d'un iMessage que vous venez de recevoir. Vous n'avez pas besoin de prendre votre téléphone ou de le déverrouiller.

iOS 13.2 b1

Deux précisions à ce stade. D'abord, dans sa page de présentation des nouveautés d'iOS 13, Apple ne parle que d'une compatibilité avec les AirPods 2. Par contre, dans l'interface de cette fonction, il est ajouté « certains écouteurs Beats ». On peut deviner que ce seront les Powerbeats Pro puisqu'ils ont en commun avec les AirPods 2 la nouvelle puce de connexion "H1".

Ensuite, les autres apps de messagerie instantanée seront en mesure d'en profiter. L'interface a été prévue pour laisser choisir les apps pour lesquelles on veut que Siri puisse lire les messages.

Concrètement, lorsqu'un message arrive et que vous êtes par exemple en train d'écouter de la musique, celle-ci continue mais elle baisse en volume, puis une onde sonore assez douce (différente du son habituel de Siri) résonne. L'assistant vous prévient d'un message de la part de XXX et vous le lit (avec parfois des liaisons entre les mots tout à fait inédites en français). Si quelques instants après la personne envoie un autre message, Siri reviendra en disant : « Également de la part de XXX, blablabla ».

Il peut arriver que Siri ajoute un conseil : « D’ailleurs vous pouvez me demander de répondre ou d’appeler ce correspondant » pour vous expliquer comment utiliser cette fonction.

C'est là que les choses marchent moins bien. On a beau profiter du temps de pause que s'accorde Siri pour écouter votre réponse, l'assistant n'en fait rien du tout. La musique repart et aucun message n'est retourné. C'était déjà le cas avec les bêtas de cet été. Normalement, on est supposé écouter le message et donner sa réponse dans la foulée, sans avoir à prononcer "Dis Siri" juste avant, mais ça ne marche pas encore.

Dans les options, il y en a une également pour décider si l'on veut ou non que Siri vous répète votre réponse, pour vérification, avant de l'envoyer. Enfin il y a celle pour préciser si l'on veut restreindre cette lecture des messages à vos contacts, à ceux inscrits dans vos favoris, aux contacts récents ou à tout le monde sans exception.

Tags
avatar Soner | 

AirPods 1 c’est mort donc?

avatar macbook60 | 

@Soner

Apparemment oui mais peut être une surprise de dernière minute lol

avatar informatix33 | 

Gare à vos maîtresses 🤣🤣

avatar Chris_974 | 

Vous avez essayé après avoir activé Siri : « Lis moi le dernier sms » normalement il devrait vous le lire.
Pour l’Apple Watch je l’utilise tout les jours. Appui long sur la couronne puis je lui dis: « Envoie un sms à ma femme, dis, ...... » et le tour est joué.

avatar HoboClown | 

Je croise les doigts pour que mon Beats solo 3 pourra utiliser cette fonctionnalité..

avatar BleuRooster | 

Jarvis 😁. Vraiment hâte que les insistants comme Siri etc deviennent comme dans les films de science-fiction.

avatar Antwan | 

La compatibilité forcée avec les AirPods 2 est une honte.
Cette fonction n’a rien à voir avec le HeySiri “authentifié”, car les messages se lisent automatiquement (en écoutant de la musique par exemple)

avatar grendizer | 

Quelqu’un a des informations pour la batterie pour iPhone X
Ya t-il des améliorations ?
Merci de vos réponses

avatar SyMich | 

En terme de confidentialité, je trouve qu'Apple n'est pas très clair sur ce qu'implique cette fonction. La lecture est-elle gérée totalement en local sur l'iPhone? Ou les messages à lire sont-ils transmis, en clair, sur les serveurs d Apple pour être traités et convertis en messages vocaux?

Généralement Siri traite tout à distance sur les serveurs d'Apple (avec potentiellement vérification de son travail par des oreilles humaines), mais si tel est le cas, ce serait une diminution du niveau de confidentialité des iMessages, ceux-ci étant normalement chiffrés et non accessibles à Apple.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR