Apple a testé pour la première fois les mises à jour de sécurité urgentes d’iOS 16

Nicolas Furno |

La mise à jour de sécurité diffusée hier soir par Apple pour la bêta d’iOS 16.2 n’en était pas vraiment une. C’était en réalité un test pour l’une des nouveautés cette année, les mises à jour de sécurité urgentes. Cette fonctionnalité également disponible sous macOS Ventura pourra permettre de diffuser rapidement une nouvelle version en cas de faille de sécurité et Apple a choisi de la tester hier soir grandeur nature, sur la dernière bêta en cours d’iOS 16.2.

macOS Ventura : comment Apple déploie les mises à jour de sécurité rapides et sans redémarrage

macOS Ventura : comment Apple déploie les mises à jour de sécurité rapides et sans redémarrage

Ce test permet de voir à quoi ressemblent ces mises à jour de sécurité urgentes. Premier constat, elles prennent la forme d’une mise à jour classique. Tout se passe dans les Réglages, avec une pastille sur l’app quand elles sont prêtes à être installées. Elles se téléchargent en revanche nettement plus rapidement que les mises à jour classiques d’iOS. Celle d’hier soir pesait entre 80 et 100 Mo selon les appareils, alors qu’une nouvelle version du système pèse toujours plusieurs centaines de mégaoctets. Leur téléchargement devrait ainsi être plus rapide, ce qui est l’objectif après tout.

La mise à jour de sécurité urgente diffusée hier pesait à peine 95 Mo sur cet iPad Pro de 2018. Comme on est sur une bêta, Apple n’a pas pris la peine de traduire le message en français, mais ce sera probablement le cas dans les futures vraies mises à jour.

L’autre argument en leur faveur est qu’un redémarrage n’est pas toujours nécessaire pour installer la mise à jour. Pas toujours, mais cela ne veut pas dire que ça ne sera pas le cas dans quelques cas et celle d’hier soir le nécessitait justement. Après téléchargement du correctif, le processus d’installation se lance et il est assez similaire à celui des mises à jour complètes d’iOS.

Il est toutefois nettement plus rapide : après extinction de l’écran, le système redémarre directement et on voit la pomme blanche à l’écran, mais aucune barre de progression. Un seul redémarrage suffit et on se retrouve vite face à l’écran verrouillé. Sur mon iPhone 13 Pro, il a fallu moins de trois minutes entre le moment où j’ai lancé l’installation et celui où je pouvais utiliser à nouveau l’appareil.

Le processus de mise à jour ressemble fort à celui des versions classiques d’iOS, mais il est plus rapide. Notez aussi la particularité supplémentaire : une notification affichée sur l’écran verrouillée après le redémarrage.

Petite particularité à noter, iOS 16 affiche une notification au redémarrage pour indiquer qu’une mise à jour de sécurité urgente a été installée. Ce choix s’explique peut-être par l’installation forcée de ces mises à jour urgentes, par exemple pendant la nuit. On imagine aussi que ces notifications pourront signaler que l’installation s’est bien déroulée pour celles qui ne nécessiteront pas de redémarrage.


avatar angealexiel | 

On peut aussi les désinstaller en allant dans informations en cliquant sur 16.2 ce qui est intéressant

avatar Arthegor | 

C'est une bonne chose ses mise à jour de sécurité rapide, cela permet de déployer des correctifs plus rapidement sans avoir à passer par une mise à jour complète du système.

Le top serait quand même de passer sur un modèle rolling-release afin d'avoir une intégration continue, et le top du top d'unifier la base de tout les OS en un seul afin de ne plus avoir à maintenir qu'un code.

avatar ifranz67 | 

Ça s appelle MACG un redémarrage springboard pas du système. Donc il n y a pas eu de reboot la si vous pouvez update votre News :)

avatar man0 | 

@ifranz67

Question bête, mais du coup après ce genre de mise à jour, il n’y a pas besoin de retaper son code PIN de carte Sim ? Car si l’iPhone redémarre, en pleine nuit, et qu’il faut retaper le code PIN, on ne peut plus recevoir d’appel, et ça en cas d’urgence c’est pas très pratique…

avatar ifranz67 | 

@man0

Exact y a rien à faire tu reviens comme avant :)

avatar man0 | 

@ifranz67

Ok cool ! Merci de la réponse rapide !

avatar ifranz67 | 

@man0

Avec plaisir ! J’ai eu l’occasion de faire le test et j’ai été agréablement, surpris de la rapidité

avatar armandgz123 | 

@man0

Pourquoi laisser le code PIN ? 🧐

avatar man0 | 

@armandgz123

Je ne me suis jamais posé la question de savoir si on pouvait l’enlever, je pensais même que c’était impossible, ensuite, par habitude, et par sécurité !

avatar foxot | 

@ifranz67

On voit les utilisateurs (ou ex, c'est mon cas) d'iPhone jailbreaké 😅

avatar ifranz67 | 

@foxot
Ça rappelle des souvenirs effectivement 😀

avatar valcapri | 

@foxot

Oui, c’est clair. Mais j’ai ai encore de temps en temps avec des bugs dans Safari sur iOS 16.1 beta. J’ai aussi des problèmes avec WindowServer qui quitte sur une beta 13.1 de Ventura avec XCode.

En tant que Dev, cela arrive, mais bon, c’est moins dérangeant qu’avant. Même les redémarrage surtout sur Apple Silicon, c’est beaucoup plus rapide.

avatar Nicolas Furno | 

@ifranz67

Je suis quasi sûr que c’était bien un redémarrage profond. Notamment parce que c’était nettement plus long que juste le springboard.

avatar ifranz67 | 

@nicolasf

Ça a duré que 5 secondes chez moi c’est pour ça 😅

avatar Nicolas Furno | 

@ifranz67

Moi c’était deux ou trois minutes comme expliqué dans l’article. Et sans spinner comme pour le springboard.

Parce qu’avec Stage Manager, j’ai eu beaucoup de plantages de ce type, donc j’ai bien en tête à quoi ça ressemble et pour moi, c’est différent.

avatar ifranz67 | 

@nicolasf

Ah j’ai pas fais sur iPad mais sur un 14 pro 😅😅

avatar Nicolas Furno | 

@ifranz67

Et moi un iPhone 13 Pro. Il y a un article à lire au fait. 😉

avatar ifranz67 | 

@nicolasf

Je l’ai bien lu lol 😆

avatar valcapri | 

@ifranz67

Il y a eu un redémarrage système et pas seulement springboard. Un redémarrage springboard ne redémarre que l’écran d’accueil et parfois certaines applications. Ici, on voit bien que l’on a eu la pomme.

Ici, c’est un peu comme les mises à jour de ChromeOS, où on utilise une deuxième « partition du stockage ».

avatar ifranz67 | 

@valcapri

Uhm je suis surpris car ça a duré à peine 5 secondes chez moi et rien eu besoin a mettre (code carte SIM / code iPhone)

avatar jmquidet | 

@ifranz67

Chez-moi l’iPhone a redémarré et demandé le mot de passe et le code pin…

avatar Mrleblanc101 | 

@ifranz67

Non, il s'agit bien d'un reboot et non d'un respring

avatar mushu | 

Ce que fait android depuis dejas un sacre moment. Apple a la ramasse encore une fois.

avatar ⚜Dan | 

@mushu

Le temps d’implémentation ne veux absolument rien dire lol

avatar bibi81 | 

Le temps d’implémentation ne veux absolument rien dire lol

Bien sûr mais uniquement quand c'est Apple qui est à la ramasse ;)

avatar ⚜Dan | 

@bibi81

N’importe quoi LOL

avatar ddrmysti | 

@mushu

Vu qu’il n’y a jamais eu aucun suivit sérieux chez les constructeurs android, encore heureux que Google n’ai pas mis un 10 ans pour tenter de mettre des rustines sur un système qui n’est quasiment jamais mis à jour chez l’utilisateur.
C’est pas être en avance, c’est juste tenter comme on peu de palier à un problème qui justement, n’existe pas chez Apple.

avatar bibi81 | 

C’est pas être en avance, c’est juste tenter comme on peu de palier à un problème qui justement, n’existe pas chez Apple.

Bah pourquoi Apple le fait si le problème n'existe pas ?

avatar ddrmysti | 

@bibi81

Bah apprend à lire, tu comprendra peut être pourquoi tu réponds à côté de la plaque ;)

avatar valcapri | 

@mushu

Pour avoir eu et avoir toujours pas mal de téléphone Android de toute marque, je peux te dire que la mise à jour de sécurité iOS appliquée était bien plus rapide que celle d’Android qui demande toujours une phase d’optimisation des applications.

La seule mise à jour « équivalente » est celle de Google Play Services.

Ici, chez Google, la plus proche est celle de ChromeOS qui est installé sur une seconde partition que celle utilisée actuellement. Et c’est +/- le même système sur iOS 16/Ventura avec une partition mise à jour monter directement. C’est pourquoi, que ce soit sur iOS/macOS, la partition système est séparé de celle des données. Et la partition système est en lecture seul (sauf si System Integrity Protection est désactivé).

avatar Lestat1886 | 

ios affiche toujours depuis quelques versions une notification après un redémarrage due à une mise à jour

CONNEXION UTILISATEUR