Témoignage : un iPad Pro à la place d'un MacBook Pro 15"

Florian Innocente |

Arnaud a remplacé depuis un mois son MacBook Pro par un iPad Pro. Ce lecteur de MacG exerce la profession de conseiller en gestion de patrimoine. Ses besoins en puissance informatique sont relativement modestes. L'impératif est surtout de pouvoir travailler confortablement en mobilité. Il nous a dressé un premier bilan de son expérience avec la grande tablette d'Apple, et la manière dont il a réorganisé son mode de travail.

Avant à gauche, après à droite

« À la sortie de l'iPad, Steve Jobs nous avait vendu la tablette comme étant l'ordinateur du futur, mais il faut bien avouer qu'à l'époque, se servir d'un iPad comme d'un ordinateur restait assez anecdotique. Mais au fil des années, avec l'amélioration régulière d'iOS et le développement d'apps de productivité, cette proposition devient de plus en plus crédible.

Je vais d'abord vous expliquer, en simplifiant, en quoi consiste mon métier de conseiller en gestion de patrimoine que j'exerce à mon compte. C'est d'abord un métier de proximité avec son client. Il faut être présent pour l'accompagner dans ses projets financiers : placements, crédits, optimisation patrimoniale (transmission, impôts, etc).

En amont, il faut tisser un réseau de partenaires pour offrir un choix de réponses personnalisées à chacune des problématiques du client. Les conditions juridiques et fiscales ainsi que les conditions de marché étant sans cesse fluctuantes, il faut régulièrement se mettre à jour et tenter de trouver de nouveaux partenariats innovants.

La très grande majorité des rendez-vous se déroulant chez le client ou sur son lieu de travail, il faut être en mesure de présenter les solutions de manière professionnelle tout en étant en mobilité.

Puis, en aval, une fois les projets validés par le client, il faut mettre en œuvre les solutions : souscription et modification des contrats, vérification du bon déroulé des opérations, compte rendu et suivi régulier du client.

Dans la pratique, aucune de ces tâches ne nécessite une puissance de calcul importante. Pour l'essentiel, il s'agit de prise de notes (sur les offres des partenaires fournisseurs, sur le dossier des clients), de consultation d'informations sur des extranets, de recueil de documents, de préparation de rapports et de suivi de dossiers, essentiellement par email et par téléphone.

Avant l'iPad Pro

Depuis plusieurs années, je suis dans une approche qui limite au maximum les papiers. Je scanne tous les documents que je reçois, c'est-à-dire les factures, les documents clients, les relevés de banque, relevés de commissions, contrats, etc. Tous ces documents sont stockés à l'intérieur de dossiers Clients, Fournisseurs, Administratif. Mes comptes-rendus d'entretiens sont rédigés sur Pages et enregistrés sur iCloud.

J'utilisais comme ordinateur un MacBook Pro 15" Retina (fin 2012), pour la qualité de l'écran, son confort d'utilisation et pour les présentations à mes clients. Mais en aucun cas je ne l'avais choisi pour sa puissance de calcul. Pour travailler en mode zéro papier, le mieux est également de travailler sur deux écrans. Un iPad Air me servait à visualiser les documents scannés et les pièces jointes des mails, notes, calendriers, pendant que je rédigeais rapports et courriels sur mon ordinateur.

Dans cette configuration avant/après, l'iPhone a toujours sa place. Un 6s 64 Go avec Free comme opérateur (très bonne couverture en 4G sur la Côte d'Azur). L'iPhone me sert essentiellement à téléphoner, échanger des messages, profiter de hotspots Wi-Fi, prendre des photos, scanner des documents avec Scanner Pro. Ou bien encore, avoir accès à tous mes dossiers lorsque c'est plus rapide ou plus discret, ou si je n'ai pas de tablette sous la main.

Avec l'iPad Pro

Depuis le début décembre, j'ai remplacé mon portable de 15" par un iPad Pro de 12,9" (2 kg contre 713 grammes, sans clavier). L'iPad Air aussi a cédé sa place à un iPad mini en version cellulaire. L'avantage de ce dernier c'est qu'il tient dans une petite sacoche. Lorsque je me déplace il peut me servir de grand écran pour la navigation en voiture, en le fixant au tableau de bord. Orienté en paysage, il devient une console pour utiliser Apple Music ou Plans pour mes trajets après avoir appelé Siri pour demander un itinéraire. J'espère que Coyote va intégrer Split View pour avoir le guidage et les radars en simultanée.

Clavier

J'ai changé également ma manière de travailler lorsque je suis à mon bureau. Sans portable il me fallait tout de même de bonnes conditions de saisie de texte et donc un vrai clavier. Ceux que l'on trouve pour l'iPad Pro ne me satisfaisaient pas du tout. Le Logitech CREATE est trop lourd et le Smart Keyboard d'Apple fait un peu gadget, en plus d'être uniquement en disposition anglaise.

Je me suis tourné vers l'Apple Magic Keyboard (109 €). Parfaitement ergonomique, il présente un espacement de touches et une solidité idéale. Il se connecte très facilement en Bluetooth avec l'iPad. La plupart des touches sont fonctionnelles, y compris celles de fonctions (contrôle de la luminosité, du son et de la vidéo).

le clavier Apple et deux supports compacts pour les iPad

Quasiment tous les raccourcis clavier fonctionnent et l'on a les Cmd + Tab pour passer d'application en application, les raccourcis de couper, copier, coller, les touches directionnelles, la touche d'effacement, etc. De même, en maintenant Cmd appuyé et en utilisant les touches directionnelles, il est très facile sur l'iPad de sélectionner une portion du texte. Sans oublier la touche pour masquer le clavier ou la possibilité de régler le clavier dans une langue et avoir une correction orthographique dans une autre.

L'autonomie est bluffante, plus d'une semaine en utilisation normale (on devrait plutôt tendre vers un mois d'après Apple, ndlr) et la recharge se fait par le port Lightning, comme pour les iPad ou encore le Pencil.

Support d'écran

Pour positionner les écrans sur mon bureau de manière à pouvoir les consulter confortablement, j'ai retenu le support d'iPad Encore de Just Mobile (48 €) qui maintient parfaitement tous les iPad, y compris l'immense iPad Pro. Lorsque je suis en mobilité, j'ai avec moi deux supports pour mes tablettes, ceux de JETech (8 € pièce).

"Encore" de Just Mobile — Cliquer pour agrandir
JETech — Cliquer pour agrandir

Protection de la tablette

Pour protéger l'iPad mini j'ai pris une enveloppe en micro fibre "My iPad mini enveloppe" (42 €), conçue et fabriquée en France par Arthur Lhermite de la société Striiiipes (Aperçu de l'étui My iPad Mini Envelope). Pour l'iPad Pro, Arthur m'a confectionné spécialement une enveloppe, encore au stade du prototype, incluant une poche spéciale pour ranger le Pencil. Cette pochette, comprenant aussi un logement pour le Pencil, sera commercialisée courant janvier.

"My iPad mini enveloppe"

Cloud, apps et périphériques

L'usage de la tablette comme ordinateur principal nécessite l'utilisation abondante des services de stockage dans le nuage. Pour les documents stockés dans une architecture classique, type Finder, j'utilise Dropbox, très bien intégré avec la plupart des applications de productivité. Il permet de classer les documents à l'intérieur d'une arborescence de répertoires. En outre, même avec un abonnement gratuit, on dispose de 30 jours d'historique pour retrouver un document supprimé par erreur ou à la suite d'un vol d'identifiant avec volonté de nuire.

En l'état actuel, iCloud Drive que je pensais assez naturellement utiliser n'est pas une solution viable. Il ne propose pas assez de niveaux de dossiers et sous-dossiers. Le déplacement d'un fichier d'un dossier à un autre n'est pas opérationnel. Surtout, il ne bénéficie d'aucun historique de suppression de fichiers. De plus, et même si je suis totalement satisfait de l'écosystème d'Apple, l'emploi d'iCloud Drive est spécifique à Apple.

Je ne connais pas les possibilités de OneDrive de Microsoft en particulier en matière de récupération de fichier effacés, mais il présente lui aussi l'avantage d'être multiplateforme (OneDrive a une corbeille et une fonction de restauration ainsi qu'un historique de 30 jours, ndlr).

Restauration sur OneDrive

Pour la bureautique j'utilise actuellement les logiciels d'Apple, Pages et Numbers, même si je réfléchis à me tourner vers Office maintenant que cette solution est disponible sur iOS (et Android), surtout au vu de sa double compatibilité avec Dropbox et OneDrive. Car si l'enregistrement de documents dans Dropbox depuis Pages et Numbers est possible, cela reste très fastidieux, avec beaucoup trop d'étapes.

Pour la gestion des PDF, l'application PDF Expert (4,99 €) est un must (lire aussi Readdle fait passer PDF Expert d'iOS à OS X). Outre le remplissage des formulaires PDF, elle permet d'annoter les documents, de simuler un tampon commercial ou d'apposer une signature scannée quasi indétectable à l'impression.

PDF Expert

Un scénario classique est celui où l'on va recevoir par email un PDF qu'il faut imprimer, remplir à la main, signer et renvoyer scanné. Avec cette app, on évite facilement les étapes d'impression et de scan. Vous annotez à la main ou, mieux encore, au Pencil, vous signez avec la signature préenregistrée ou bien au fil de l'eau, vous apposez votre tampon et renvoyez une copie modifiée du document. Qui plus est, dans une qualité supérieure à celle d'une impression suivie d'un scan.

Pour imprimer et scanner, une imprimante compatible AirPrint (impression sans fil depuis un appareil iOS, ndlr) est quasiment indispensable. Il en existe de toutes sortes. Dans mon cas, en usage professionnel, avec la nécessité de scanner des piles de documents, j'ai pris une Canon Pixma MX925 (131 €).

Pour scanner, il est nécessaire d'utiliser une application propriétaire de l'imprimante (ici Canon Print). Elle permet de contrôler très facilement l'imprimante. En revanche l'étendue des réglages est plus restreinte que sur un ordinateur et les fichiers scannés sont un peu plus volumineux (400 Ko par page A4 en couleur, contre 150 Ko avec un bon réglage sur ordinateur).

À noter enfin que si vous devez absolument accéder à un site développé en Flash, il existe sur l'App Store des navigateurs intégrant un traitement de Flash réalisé à distance via un serveur, comme Puffin Web Browser.

Sécurité

Avec le MacBook Pro, j'avais une Time Capsule qui permettait une sauvegarde incrémentale automatique et en temps réel. Ce type de sauvegarde n'est pas disponible sur tablette. Il y a actuellement une sauvegarde quotidienne sur iCloud qui efface la sauvegarde précédente, ce que je trouve moins satisfaisant. Mes dossiers clients sont par conséquent sauvegardés sur Dropbox et bénéficient de fait de l'historique de suppression de 30 jours.

Tout le contenu apps, vidéo, musique acheté sur l'App Store peut se re-télécharger à volonté. Les contenus non téléchargés sur l'App Store doivent être stockés sur un disque dur de réseau (NAS) ou sur un service de stockage en ligne.

Pour les photos, j'utilise la photothèque iCloud avec en parallèle une sauvegarde automatique via Dropbox, dans l'hypothèse d'une suppression intempestive ou malintentionnée.

Reste la question des données issues d'applications comme Pages et Numbers. Si ces logiciels bénéficient de versions permettant de revenir en arrière, ils ne sont pas protégés contre une suppression malencontreuse ou malveillante des fichiers. C'est la raison principale pour laquelle j'étudie l'emploi d'Office avec une copie sur Dropbox et/ou OneDrive pour améliorer la sécurité de mes sauvegardes.

Ceci ne concerne pas les PDF enregistrés au sein de dossiers clients, uniquement les fichiers bureautiques. Soit, en pratique, le travail de quelques jours sur les dossiers en cours : comptes-rendus de rendez-vous avec des fournisseurs ou clients. Ce n'est donc pas aussi sensible que les fichiers clients, mais leur gestion reste un point à améliorer.

Enfin, j'utilise Touch ID et un mot de passe complexe (majuscule, minuscule, chiffres et symbole) que je modifie tous les ans, à chaque renouvellement d'iPhone.

Usage Privé

En dehors de l'usage professionnel, il fallait que la tablette puisse remplacer mon ordinateur en usage privé aussi. La facilité d'utilisation de l'iPad n'est plus à démontrer pour les contenus audio/vidéo. Une bonne app comme Infuse permet de lire quasiment tous les formats de fichiers. Pour la gestion des photos j'utilise comme indiqué précédemment la photothèque iCloud. Pour retoucher les photos, Pixelmator (4,99 €), qui est très simple de prise en main et très puissante, ou encore iMovie pour le montage des films de vacances.

Les limites et les contraintes

Après 3 semaines où je n'ai utilisé que l'iPad Pro, je ne vois actuellement que peu de limites et contraintes à m'en servir comme machine principale à la place de mon MacBook. Mais on peut en lister quelques-unes.

Il n'existe à ma connaissance aucune application permettant de saisir la comptabilité de manière autonome. Il faut être rattaché à un logiciel sur PC ce qui obligerait à acheter un petit portable pour cela. Ou bien confier cela à un cabinet comptable mais ce sera payant.

Il y a ensuite les points évoqués plus haut à propos de la sauvegarde, le scan de documents qui produit des fichiers moins optimisés et par conséquent des pièces jointes en mail plus lourdes. Et d'une manière générale, mieux vaut ne pas être allergique aux solutions dans le nuage car il faut y recourir à de multiples occasions.

J'aimerai aussi pouvoir gérer complètement un site internet type WordPress, ce qui n'est pas aussi simple encore aujourd'hui sans ordinateur.

S'agissant du clavier, je formulerai quelques petites critiques. Il faut appuyer sur n'importe quelle touche et attendre un très court instant pour réactiver la connexion Bluetooth. Ensuite, l'absence de trackpad est pénalisante au début. Lorsqu'on ne se repose pas uniquement sur l'écran tactile, le fait de taper sur le Magic Keyboard fait revenir les réflexes acquis avec le MacBook Pro. C'est déstabilisant sans trackpad de passer d'une app à l'autre, de pointer sur l'écran, etc. Cependant, de nouveaux mécanismes de compensation se mettent en place rapidement avec des raccourcis clavier et de pointage au doigt ou avec le Pencil.

Ce qui manque le plus c'est le retour sur l'écran d'accueil. Devoir toujours cliquer sur le bouton home s'avère contraignant.

Les avantages

Le principal attrait bien entendu, c'est le confort d'une tablette en format "Pro" au bureau ou en rendez-vous client. Et le format "mini" pour une consultation n'importe où, n'importe quand, avec un iPad qui se glisse dans une pochette de petite taille.

C'est une solution 100 % mobile, très peu encombrante, avec 10 heures d'autonomie et pesant au total 1,6 kg (iPad Pro, iPad mini, clavier externe, Pencil, protections et 2 supports d'écran) et qui reste toujours très pratique en usage fixe.

Quant au Pencil, j'en ai un usage plutôt anecdotique à l'heure actuelle. Mais cela permet de tapoter à l'écran sans le salir et de manière plus précise et démonstrative pour le client. Ça intrigue et intéresse beaucoup… alors pourquoi ne pas en profiter. C'est aussi ultra efficace pour les signatures dans PDF Expert. Ce qui reste un usage important mais peu régulier. »

Tags
avatar Wolf | 

@arnaud06 : Bon article, merci. Pour la compta il existe pas mal de services en ligne dont certains couplés à des apps iOS. Plus besoin de pc

avatar guslefou2 | 

@arnaud06 :
Ok au temps pour moi le "sponsorisé par L" doit donc être pour les liens en dessous de l'article.

avatar lply | 

@arnaud06 :
Pour la compta j'utilise Easy Books. L'inconvénient est qu'elle est sur le modèle anglo-saxon, mais une fois le système compris, elle est extra. Synchronisation automatique entre tous les appareils, IOS et Mac. Super fiable et facile d'usage. Moi je suis comptable de profession, ma compagne qui ne connaissait rien à la comptabilité s'en sert très facilement pour gérer son affaire. Je suis à la retraite, fais la compta bénévolement d'un magasin d'artistes. j'ai fait toute ma carrière sur Mac, c'est la première fois que je trouve un logiciel si agréable à utiliser, avec des entrées rapides et intuitives, surtout sur IOS, et des rapports instantanés de toute sorte.

avatar Florian Innocente | 

@guslefou2

Non pas de sponsoring (sinon ce serait marqué dans le titre, et là on pourrait se demander qui est le sponsor vu le nombre de solutions citées…).

Arnaud est un lecteur qui m'a proposé de raconter comment il utilisait son iPad Pro à la place de son portable et vu que c'est d'actualité ça tombait bien. J'ai juste remis en forme et ajouté des précisions qu'il m'a fournies.

C'est exactement comme les appels à témoins que l'on fait régulièrement. Sauf que là c'était à l'initiative d'un lecteur.

Autre exemple :
https://www.macg.co/aapl/2015/08/temoignage-le-stage-dete-de-lea-10-ans-...

avatar Pommeduverger | 

De mon coté je me pose de plus en plus la question de l'utilité d'un hybride, un iPad+un MacBook restera toujours plus efficace qu'un hybride … Pourquoi chercher absolument à fusionner deux appareils aux usages et aux formats différents ?

À mon sens ça n'a aujourd'hui que peu d'intérêt …

La surface Pro et la surface Book de Microsoft sont avant tout des PC, pas des tablettes dont elles n'ont le qualificatif que grâce au tactile.

Je pense personnellement que je serais toujours plus à l'aise sous OSX avec un MacBook Pro et sous IOS avec un iPad Mini qu'avec Windows 10.

Quant à savoir si un iPad peut remplacer un Mac, c'est bien possible si on a un usage avant tout bureautique (peu exigeante). Aujourd'hui l'iPad pro a de sérieux arguments : un VRAI os adapté au tactile et simple d'utilisation, un système de Multitâche plus efficace, un stylet précis et esthétique, une bonne gestion des claviers externes, des applications adaptés aux tablettes (Office, iWork, iLife, Pixelmator, DropBox et la suite Readle) et pour les fichiers OneDrive est une excellente solution (que je conseil à tous). En réalité l'iPad est sans doute plus moderne qu'un PC …

Ken-de-barbie

tu peux dire ce que tu veux mais qu'est ce qui nous prouve que tu as réellement acheté un iPad Pro ? Et pourquoi en avoir acheté un du coup si ça ne te convient pas ?

avatar arnaud06 | 

@Pommeduverger :
Je suis d'accord avec toi. Mon constat d'usage c'est qu'une tablette est beaucoup plus agréable à utiliser et je me servais de moins en moins du MacBook Pro. À tel point qu'il m'arrivait de pas le prendre en rdv ou en week end car trop gros et peu utile. Avec l'iPad pro j'ai un appareil encore plus simple à utiliser avec un grand écran à partager avec le client mais utilisable en installation bureau. Le meilleur des 2 mondes à mon sens

avatar Gueven | 

Très bon article. Tous les choix sont bien expliqués de même que les avantages et inconvénients.

La rédaction de Macg devrait s'en inspirer comme modèle, car contrairement à beaucoup d'articles de Macg, ici rien ne laisse place à quelques phrases "trollesques". Et pas de titre racoleur ...

Pour l'auteur de l'article j'ai une question :

Vous dites que les échanges des documents entre Page et Dropbox sont fastidieux. Cela demande aussi beaucoup de rigueur pour s'assurer où se localise la dernière version du document, non ?

En tout cas, Apple est très présents dans le Design Thinking. J'espère qu'ils appliquent cette méthode pour améliorer l'iPad dans le milieu professionnel car à la lecture de cet article il y a encore des choses à améliorer.

avatar arnaud06 | 

@Gueven :
Oui, les échanges pages-number avec Dropbox sont possibles mais beaucoup trop compliqués.
Pour cette raison j'utilise iCloud Drive uniquement pour les fichiers page et number.

Cette solution n'étant idéale en cas de suppression involontaire ou malintentionnée de fichier, je vais tester pendant les vacances office + Dropbox et/ou office + one drive.

avatar madaniso | 

Pas du tout convaincu mais moi aussi j'essayerai de me convaincre après avoir acheter pour 300 euros d'accessoires. Le Macbook core M aurait toute sa place ici.

avatar CNNN | 

Faut être fou sérieux

avatar alan1bangkok | 

Excellent témoignage qui me conforte dans l'idée d'acheter un
MBA pour moitié moins cher
Je suis un radin

avatar expertpack | 

@alan1bangkok :
En effet. Finesse, stockage , clavier, autonomie et voir même // desktop pour appli windows.

avatar Pommeduverger | 

@expertpack :

J'aime bien la surface mais ça reste un PC et le catalogue tablette est faible ...

avatar bartsimp | 

@arnaud06, la bonne solution ne s'appelle-t-elle pas un iPhone + un macbook air ?
Moi je suis frustré de mac os qui ne supporte pas le touch, j'ai même essayé une surface pro, mais non. Le mba est vraiment l'arme de travail absolue du globetrotter (+ iphone).

avatar 0MiguelAnge0 | 

La question qui me taraude est donc: pourquoi pas un Macbook, alors?

avatar pfx | 

Free c'est bien, tant que tu ne dois pas aller bosser à Monaco... Où pourtant la gestion de patrimoine est un sport national ! ;)
Merci pour le retour d'expérience !

avatar arnaud06 | 

@ceux qui me demandent pourquoi pas de MacBook 12 écran Retina.

Vous imaginez bien que j'ai testé cette solution à la sortie. Le macbook 12 ne me semble pas encore assez abouti.

L'écran est trop petit, allez comparer avec un iPad pro en App Store c'est flagrant.

La partie multimédia du MacBook est insuffisante (facetime, pas d'appareil photo)

Et surtout c'est un ordinateur ... Donc toujours flanqué de son clavier et non tactile.

A l'usage j'utilisais de plus en plus la tablette en laissant le MacBook de côté ...

J'ai juste franchi le dernier pas.

avatar jackhal | 

Tu vois plus facilement les inconvénients du MacBook que ses avantages, moi c'est l'inverse.
J'ai passé quelques années avec un iPad plutôt qu'un MacBook, avec un clavier Logitech avec une fente dans laquelle se loge l'iPad. C'est plutôt satisfaisant (poids, transport), le format était petit mais bon, pourquoi pas (et le Retina aide à supporter un petit format).
D'un autre coté même avec aimants pour en faire un ensemble assez cohérent lors d'un transport... les aimants ne sont que d'un côté, si bien que l'ensemble n'est jamais vraiment bien fermé.
Autre chose, il n'y a qu'un angle possible (mais on peut le placer l'écran en vertical, éventuellement).
Au moins, avec le logitech on pouvait transporter clavier+écran d'une main même en disposition de travail, et le poser sur les genoux de manière stable. Mais ça n'est pas possible avec ta solution.

Je pense que la solution que tu as retenue ne me satisferait vraiment pas, pour son coté "en kit" plus pénible à transporter ou simplement à déplacer un peu (d'une table à une autre, par exemple), pour son manque de flexibilité au niveau de l'inclinaison de l'écran (je t'envoie ce message d'un portable posé sur une table basse avec l'écran très à plat, j'ai commencé par le rédiger sur une table avec un angle très différent).

En revanche, il y a un truc que j'aimais beaucoup avec la solution tout iOS en mobilité, c'est de n'avoir qu'un chargeur à transporter (téléphone+tablette) et très compact qui plus est. Pour la journée, le MacBook Pro Retina a une autonomie suffisante. Pour deux ou trois jours, on s'encombre d'un adaptateur un peu trop volumineux à mon goût et si la longueur des fils peut être bien pratique, c'est quand même assez pénible. Je ne connais pas celui du Macbook 12., il semble plus proche de celui des iPad/iPhones, mais est-il possible de l'utiliser pour un iPad/un iPhone, en n'ayant qu'un câble USB C / lightning à ajouter à son attirail ?
Je n'en ai pas l'impression... quelqu'un sait ?

avatar en ballade | 

Un portable en 1000 morceaux, sympa la 'mobilité '

avatar gattuz | 

Merci à l'auteur, très agréable à lire. J'attends le prochain avec 3D Touch et peut-être sans bouton home?

avatar k43l | 

Refourguer le Macbook pro 15 était logique. Trop gros, trop grand, trop puissant pour une utilisation qui ne lui correspond pas. Mais un ipad pro jamais.

Un Macbook 2015 oui et encore le frein serait le prix pour moi... Un Macbook Air oui mais la résolution - définition ne réponde plus au critère d'apple (vivement leur évolution!).
Un Macbook pro 13 premier prix parfait.

Le Stockage n'est pas la plus grosse priorité vu que le cloud est son allié. Un trackpad donc parfait pour tout ce qui est saisit de texte. La facilité d'utilisation sur de nombreux point par rapport à l'ipad avec des applications tel que les clients cloud.
On garde une certaine connectivité dans le cas ou on en face de soit, on a un client qui lui aussi est avec son ordinateur - clé usb.
ET SURTOUT, on se trimbale 10 fois moins d'accessoires. Trop d'accessoire tue l'accessoire surtout quand on fini au final avec deux ipad...

Le seul avantage que je vois à l'ipad c'est qu'il soit cellular pour le coup, donc connectivité "everywhere". C'est possible avec un mac mais très embêtant pour la batterie de son phone, ou d'être à l'affut du moindre point wifi...

avatar arnaud06 | 

@k43l :
Je n'ai peut-être pas été clair. En usage clientèle c'est iPad pro + Pencil et c'est tout. Quand je suis au bureau ou n'importe où sur un coin de table, j'utilise deux écran et le clavier

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

Moi c'est l'inverse aussi...
J'avais un iPad Mini 2 que j'ai revendu.
Depuis l'iPhone 6 je n'utilisais quasiment plus l'iPad, souhaitant un écran Retina j'ai acheté un MBP 13" et ai revendu mon MBA.
Je préfère amplement l'utilisation de mon Mac à celui de l'iPad... iOS pour moi c'est pour la mobilité avec l'iPhone, j'ai une Apple Watch et c'est top.
Chez moi c'est le Mac et je me sens bien plus à l'aise avec qu'avec un iPad...
Après chacun sa vision des choses...

avatar stey06 | 

Et 1 gadget de plus..... Trop cher et bien trop limité pour s'y attarder

avatar kertruc | 

Bonjour,

Tous les détails sur les accessoires et les liens pour se les procurer donne le sentiment d'avoir affaire de jolis placements de produits.

Est-ce le cas ?

L'auteur (ou macgé) gagne-t-il de l'argent à présenter ces produits ?

Quels sont les liens entre les fournisseurs et l'auteur ?

Merci pour ces précisions :-)

avatar arnaud06 | 

@kertruc :

Comme déjà dit au dessus, il n'y a aucun placement produit ou sponsoring dans cet article.

Je suis un particulier indépendant de MacG et de toutes les sociétés citées et n'ai aucun lien commercial avec elles.

J'expose ma solution dont la cohérence et la diversité en faisant appel à de nombreux services sans aucun lien entre eux devrait te rassurer sur l'absence de lien commercial.

Je présente même des alternatives concurrentielles (office ou Pages-Number, iCloud drive-dropbox-one drive).

Pour être totalement transparent et exhaustif sur ce sujet. Florian m'a gentiment prolongé mon abonnement Club MacG (ce qui n'a jamais été convenu avant) et je pense que MacG touche des rétrocessions tout à fait mineures sur les lecteurs qui cliqueraient sur les liens et achèteraient les produits.

Si cela peut soutenir MacG dans la situation actuelle ou les bloqueurs de pub font fortement baisser les recettes publicitaires c'est tant mieux mais ce n'a jamais été l'objet de cet article.

avatar kertruc | 

@arnaud06 :
Merci

avatar dragao13 | 

Bonjour arnaud06,

Quelle appli utilises-tu pour la gestion de tes dossiers et fichiers clients en l'absence de finder ?

avatar arnaud06 | 

@dragao13 :
J'utilise Dropbox. Cette appli est très professionnelle et bien intégrée avec la plupart des applis de productivité en particulier pdfexpert pour l'édition/enregistrement des pdf.

avatar NORMAN49 | 

et absolument pas sécurisé... en usage "professionnel"...

avatar Chanteloux | 

Hé que c'est compliqué tout ça... et sans doute trés couteux.... chacun ses gouts. Une "mobilité" comme ça moi ca ne m'interesse pas.... mon MBA fait tout aussi bien, plus facilement et pour moins cher....

avatar deb76 | 

Bonjour Arnaud,
Je me retrouve tout à fait dans votre témoignage. Journaliste de la presse écrite quotidienne, aujourd'hui en retraite, je peux aujourd'hui me consacrer à plein temps à mon travail de compositeur (musique contemporaine & expérimentale) et à la recherche musicologique. J'effectue beaucoup de recherche sur le Net où on trouve un grand nombre de documents PDF - ou de sites - mis en ligne par les centres de recherche comme l'ircam ou le MIT, les centres et les universités américaines et j'écris beaucoup, dont un certain nombre de tutoriels et de contributions d'analyses musicologiques ou des tutoriels pédagogiques abondamment illustrés avec des exemples iconographiques (patchs, scripts, extraits de partitions, etc).
Concrètement, l'achat de l'Ipad Pro (128 Go Wi Fi+ Cellular 4 G) m'a permis de réorganiser mon travail. Tout ce qui concerne la musique s'effectue sur mes deux Imac et tout ce qui concerne l'écriture et le traitement de mes iconographies sont maintenant dévolues à l'Ipad Pro avec soit Mellel (pour sa gestion des notes de bas de pages) et Word, Paper, Pixelmator, Astropad. De même, j'utilise Excel pour la recherche de séries dans des matrices de transpositions 12 x 12. J'ai aussi choisi un Apple Keyboard Wireless et je confirme qu'on dispose ainsi de la souplesse de frappe des Mac ainsi que des raccourcis. Pour les iconographies, pour mettre en exergue dans une partition des symétries, des inversions miroir, j'utilise notamment Paper qui convertit un entourage maladroit en un ovale parfait avec un fond de couleur transparent. C'est très pratique pour souligner des exemples sur partitions. Pour communiquer, j'utilise soit ICloud Drive ou Dropbox et ce sans aucun problème. Sinon, sur le terrain, j'ai pas mal usé d'assistant personnels (dont le PSion) pour prendre des notes puis des portables. J'aurais bien aimé avoir l'Ipad Pro qui se glisse aisément dans une serviette de cuir et qui est pour moi plus pratique à utiliser que mon MacBook.

avatar denisdp | 

Petite correction, il est possible de restaurer un fichier malencontreusement supprimé sur iCloud.

avatar CBi | 

J'ai des besoins finalement assez proches, mais avec des différences qui m'ont fait opter pour le MacBook Retina =
- plutôt que des présentations "autour d'une table" où l'iPad est maître, mes besoins = projection de présentations = le Macbook à la main et un adaptateur HDMI dans la poche sont mes seuls accessoires de voyage.
- Mail.app au coeur de mon activité = pratiquement tout ce que je fais étant à partir ou à destination d'un email, c'est l'app de messagerie qui me sert d'outil de classement, synchronisé en IMAP. J'ai essayé pendant plusieurs mois de fonctionner avec des apps de messagerie sur tablette, mais je n'ai pas pu m'habituer à l'absence de glisser-déplacer. Idem d'ailleurs pour le Finder = le problème est très bien décrit dans l'article.
- l'écran Rétina du Macbook et son clavier ont été pour moi une merveilleuse surprise: je ne me sens pas à l'étroit, même avec Excel. (mais j'imagine sans peine l'agrément lié à la taille de l'iPad Pro).
- pour les fonctions "mobiles" j'ai mon iPhone, en particulier pour la prise de vue et la numérisation rapide de documents via l'app Scannable. Tout ce qui n'est pas email et pièces jointes est classé dans Evernote. Le stylet m'a longtemps fait fantasmer mais finalement, prise de note papier puis scan via iPhone est une solution beaucoup plus souple.
- peu de besoins d'impression: j'ai choisi une imprimante HP également AirPrint, en constatant comme on le voit dans l'article qu'une imprimante tout-en-un sans fil coûte presque moins cher qu'un clavier de nos jours.

avatar totonix | 

Bref en gros le gars a vraiment pas de gros besoins, il peux travailler avec, mais il a quand même des contraintes. Tu parles d'une solution. Je parie qu'un jour ou l'autre il va revenir à une solution MacOs. Cette solution en pro c'est possible que pour une ultra minorité de personnes qui font que de la bureautique.

Tu prends une surface pro 4. C'est idem côté encombrement et t'as aucune contrainte. Mais bon il faut se coltiner Windows...

Pour rester dans du Apple à sa place j'aurais pris un MacBook.

D'un autre côté si il est vraiment satisfait dune tablette pourquoi pas.

avatar Yann L-S | 

Salut Arnaud et merci pour cet intéressant témoignage.

Pour ma part le réel plus est le couple iPad Pro + Pencil qui me permet ENFIN de réaliser la vieille utopie informatique du papier sans bureau (j'ai connu le Macintosh en 84 à la Fac).

Je suis développeur FileMaker à Nice et une bonne part de mon activité et la prise de notes et les croquis en amont d'un projet ou tout au long d'un chantier.
J'ai aujourd'hui quasiment tous les modèles d'iPad et iPad mini et presque tous les stylets commercialisés (bamboo, adonit, adobe...) mais aucun n'a la fluidité et le "naturel" que l'on retrouve avec un crayon et un papier et je continuais pour chaque développement à collecter des notes papier et à les archiver et les classer...

J'ai reçu mon iPad Pro dès les premiers jours de livraison et depuis PLUS DE PAPIER SUR MON BUREAU... ENFIN...

Pour mes notes j'ai eu besoin d'une application commune à mes Macs, iPhone et iPads...

Pour l'instant je teste OneNote mais je n'en suis pas satisfait à 100%, j'ai un bug récurrent sur l'iPad Pro...
1 fois sur 2 à la création d'un nouvel onglet dans un projet le logiciel bug me disant qu'il a déjà été créé sur un autre device et ce que j'ai commencé à saisir disparait avec l'onglet...

Les points positifs sont l'interface claire et simple qui permet de passer rapidement d'un projet à un autre ou sur la même page du dessin à la note écrite ou dictée (la dictée vocale est vraiment fantastique...)

Je pense tester à la rentrée Evernote que je trouve pour l'instant moins "user friendly"

En conclusion, la qualité et la précision du pencil sur la surface de l'iPad pro m'a redonné le plaisir d'écrire et de dessiner...

avatar deb76 | 

Bonjour,
Pour ma part, je n'ai aucun souci avec OneNote qui est installé tant sur l'Ipad Pro que sur l'Iphone et l'Apple Watch. Et ça fonctionne très bien, je me suis même fait un pense bête de fonctions Lisp que j'utilise rarement sur le logiciel de CAO Opusmodus à destination de l'Apple Watch. J'apprécie vraiment OneNote et notamment sa fonction recherche dans tous les documents que je trouve très très pratique.
Avez-vous essayé de le désinstaller et de l'installer à nouveau ?

avatar pat3 | 

@yannls :
J'ai pensé à Evernote en te lisant, mais a la réflexion, pourquoi pas le nouveau Notes?

avatar dway | 

Commentaire HS

Modéré.

avatar locshirk | 

On peut très bien récupérer des fichiers supprimés d'iCloud : http://www.iphon.fr/post/icloud-apple-restaurer-donnees-fichiers-effacee...

avatar Bruno de Malaisie | 

@arnaud06
J'utilise mon iPad Air 2 pour mon travail de recherche et à l'université. iPad + clavier sans fil Apple plus Incase Origami. Une tuerie.
Par contre, je n'ai pas du tout besoin de l'iPad pro.
Ayant un compte Windows 365 avec la fac, je ne peux que te conseiller de t'y intéresser.
Plus de souci de formatage quand ton travail est envoyé à des utilisateurs Windows.
Merci pour ce très intéressant article.

avatar scanmb | 

Article que j'ai trouvé très équilibré.
Au départ , j'ai pensé à une pub subliminale pour office, mais au final , après avoir lu les commentaires , je ne le pense plus.
Merci et bonne suite.
;)

avatar Nicolarts | 

Il faut être fou pour acheter un iPad Pro avec un iOS assez limité pour travailler. Je me sers iPad Mini pour surfer et jouer tout simplement.

J'ai déjà essayé de travailler avec iPad Air pour écrire les articles en markdown, un lettre avec Pages, et coder un simple html mais finalement, je n'aime pas tout car j'ai vraiment l'impression bloquer d'avancer donc j'ai perdu le temps et j'ai tout le suite arrêter de travail.

Le même prix, pourquoi tu ne prends pas un Surface Pro 4 ? Il offre beaucoup plus d’avantage que iPad Pro.

avatar arnaud06 | 

@Nicolarts :
La surface pro 4 est un PC portable sous Windows doté d'un écran tactile. Mon informatique est intégralement sous macOS/iOS depuis plus de 5 ans, j'en suis très satisfait et n'envisage pas de changer.
De mon point de vue, Windows apporte une logithèque très variée mais une facilité d'utilisation très en retrait que ce que propose le monde Apple.
Chacun est libre de choisir la solution qui lui ressemble, c'est simplement un témoignage sur mon organisation.

avatar zearnal | 

@Arnaud06

J'ai beaucoup apprécié votre témoignage. J'ai personnellement la conviction que le format iPad va devenir le standard dans un futur plus ou moins proche. Comme vous le dites, les manières de travailler changent, les usages changent et les outils font de même.

Actuellement, ce format n'est peut être pas adapté à toutes les situations, à ma connaissance, il n'y a pas d'équivalent XCode encore sous iOS par exemple, mais je pense que petit à petit tous les outils vont se mettre en place pour assurer une transition quasi-naturelle.

avatar Applesoft | 

Intéressant ! Je garde mon MBPr néanmoins :)

avatar waldezign | 

Joli témoignage. AW+iPhone normal+iPad mini+iPad pro+iMac, c'est le quinté gagnant!

avatar CM-S | 

Enlève l'Ipad mini et l'AW qui servent à rien, faut rationnaliser son matos.

avatar OliverPan | 

Merci de partager cette expérience avec nous. Article sympa et détaillé !

avatar pascalB | 

Super cette article qui répond à beaucoup de mes questions. Pour la prise de note, il y a Notability qui est très bien. Pour la gestion de "fichiers" j'utilise Documents de readdle très bien fait Et compatible avec tous les principaux cloud.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR