iPad : l'interface en détail

Nicolas Furno |

Dévoilé hier soir, l'iPad est présenté comme un nouveau terminal entre les smartphones et les ordinateurs portables. Cela se traduit aussi à travers une interface piochant dans les deux mondes au gré des besoins. Qu'est-ce que cela donne concrètement ? C'est que nous allons voir dans ce tour d'horizon de l'interface de l'iPad.

Précisons d'emblée que l'iPad présenté hier tourne avec iPhone OS 3.2, une révision inédite du système qui équipe tous les iPhone depuis le mois de juin dernier.

Interface générale
L'interface globale évolue peu sur l'iPad. On retrouve ainsi le même écran pour débloquer le terminal, avec le bouton à glisser en bas de l'écran, l'heure et le jour en haut et une image de fond. On ne sait pas si, en lecture de musique, la pochette s'affiche à la place du fond d'écran, comme sur les iPhone. La petite icône à côté du bouton pour déverrouiller transforme l'iPad en cadre numérique et un diaporama de vos photos commence.

L'iPad affiche ensuite les icônes de vos applications. Le même nombre d'icônes est d'ailleurs affiché (4 x 4), ce qui donne un peu le sentiment d'avoir un écran vide. Par contre, on pourra désormais afficher une image en lieu et place du traditionnel fond noir uni. Les quatre icônes stockées en bas sont désormais rangées sur un dock très proche de celui de Mac OS X 10.6. Nouveauté de cette version d'iPhone OS, on peut parcourir les icônes en mode paysage. L'orientation et la disposition des icônes sont automatiquement adaptées. En revanche, malgré cette nouvelle surface, point de système de widgets comme les autres plateformes mobiles en raffolent.

Parmi les nouveautés d'ordre général concernant l'interface, le clavier virtuel a été entièrement revu. Il est désormais beaucoup plus grand et en mode paysage, il est même quasiment aussi grand que celui d'un portable selon Apple. Visuellement, il est très proche des claviers en aluminium de la marque à la pomme. L'autocorrection d'iPhone OS est toujours présente.

[ pagebreak ]
Internet : Safari et Mail
Safari mobile évolue peu avec l'iPad, mais il profite bien sûr d'un écran bien plus large. Les pages peuvent s'afficher en entier, comme sur l'iPhone, mais cette fois de manière encore lisible. Sans véritable surprise, Flash est absent de l'iPad. Safari mobile se rapproche visuellement de Safari pour Mac ou Windows, avec une barre grise en haut. Détail, la tonalité générale semble nettement plus claire que le gris foncé de l'actuel iPhone OS. Outre le champ d'adresse et de recherche Google, on trouve dans cette barre de boutons les flèches précédent/suivant, le bouton pour voir les différents onglets ouverts et deux autres pour gérer les signets.

Les signets s'ouvrent dans un menu déroulant, un nouvel élément visuel qui est omniprésent dans l'interface de l'iPad. On le retrouve aussi, dans Safari mobile, pour le champ de recherche : les suggestions de Google sont montrées dans un de ces menus. Un système de menus qui semble toutefois être réservé à l'iPad selon les premières observations faites dans le nouveau kit de développement iPhone OS.

L'application Mail a par contre beaucoup évolué sur le plan graphique, en se rapprochant de l'application Mac OS X tout en conservant des spécificités d'iPhone OS. En mode portrait, un seul message s'affiche à l'écran, comme sur iPhone OS, mais un menu déroulant permet de consulter la liste des mails. En mode paysage, iPhone OS 3.2 affiche une vue dédoublée avec à gauche la liste des mails, et à droite un message, comme sur un ordinateur.



Les menus déroulants servent aussi à choisir l'action souhaitée, par exemple pour répondre pour répondre à un mail.

Parmi les améliorations de l'interface, notons que la sélection de multiples mails se fait désormais plus graphique, avec une pile de mails qui se forme à l'écran par une amusante animation.

Au rang des regrets, l'iPad ne gère pas les comptes Exchange. On ne sait pas si c'est un positionnement délibéré d'Apple, ou s'il s'agit simplement d'une absence temporaire.
[ pagebreak ]
Maps et photos
Maps, l'application qui donne accès au contenu de Google Maps, a peu évolué sur le plan de l'interface, si ce n'est bien sûr qu'elle bénéficie des 9,7 pouces de l'écran. D'après les premières vidéos que l'on a pu voir, les cartes s'affichent beaucoup plus rapidement que sur les iPhone, la faute sans doute à la fois au processeur plus puissant, et au Wifi passé en 802.11n. Google Street View est toujours disponible.

Pour ajouter un signet ou changer le mode de vue, on retourne désormais la carte, comme si elle était sur papier. Là aussi effet d'animation pour le coin de la page avec lequel on peut jouer en déplaçant le doigt.

Le gestionnaire de photos de l'iPad a beaucoup évolué et il emprunte quelques idées à iPhoto, tout en innovant sur certains aspects. Dans les grandes lignes, le principe reste le même : des albums, puis des photos à l'intérieur. On peut zoomer d'in pincement de doigt, passer de l'une à l'autre du doigt ou encore lancer un diaporama pour les voir toutes.

Si vous souhaitez montrer une photo à quelqu'un devant vous, l'iPad se chargera de l'orienter correctement quand vous renverserez l'iPad.

Les albums sont présentés sous la forme de piles de photo que l'on ouvre d'un pincement vers l'extérieur. L'animation est alors très réussie et impressionne beaucoup les premiers testeurs : on peut voir le contenu s'agrandir et ainsi savoir, même sans ouvrir complètement un album, si c'est le bon.

[ pagebreak ]
Calendrier, contacts et notes
Le calendrier de l'iPad est méconnaissable. Il est très différent de celui qui équipe les iPhone depuis la première génération, mais il est aussi différent d'iCal dans Mac OS X. L'interface utilise le marron pour évoquer un agenda papier. Les quatre vues (jour/semaine/mois/liste) sont bien présentes. En vue jour, on a les rendez-vous affichés à droite et un détail de ces rendez-vous à gauche. En tapotant un des rendez-vous, un pop-up apparaît également avec de nombreuses informations. En bas, une échelle de temps permet d'avancer ou reculer rapidement dans le calendrier.

L'application Contacts reprend plusieurs idées du calendrier, et notamment une interface se voulant "réaliste". La liste des contacts reste disponible en permanence à gauche, tandis que les détails sur un contact apparaissent à droite. L'accès rapide à une lettre reprend visuellement un carnet papier, tandis que les groupes sont accessibles par un marque-page rouge en haut à gauche.

L'application de Notes est sans doute celle qui a le moins évolué. Elle reprend l'idée de Mail avec une note qui s'affiche en mode portrait, et la liste en plus en mode paysage. Cette dernière indique la note actuellement consultée par une ellipse rouge. Là encore, la métaphore du papier est utilisée par Apple.

Malgré la place encore disponible à l'écran, Apple n'a apparemment pas intégré les tâches. Voilà qui donnera encore du travail à tous les éditeurs de gestionnaires de ce type. Au chapitre des abonnés absents, on déplore la disparition des applications de Météo, l'horloge/réveil, la Bourse ou encore des mémos vocaux. On ne sait pas si c'est simplement un oubli de la version actuelle, ou des applications qu'Apple ne considère plus comme utile.
[ pagebreak ]
iPod : musique, vidéo et iTunes Store
L'iPad partage avec les iPhone et iPod touch la fonction de lecteur multimédia, avec le même accès à l'iTunes Store pour obtenir de nouveaux contenus. Néanmoins, là encore, l'interface a beaucoup évolué, surtout pour la partie iPod.

L'interface a été complètement remaniée et se rapproche grandement d'iTunes 9, avec une mise en avant des pochettes d'albums et les listes de lecture sur la gauche de l'écran. En haut, les contrôles de lecture restent visibles en permanence, ainsi que le champ de recherche ou la gestion du volume. L'album en cours de lecture est indiqué en bas à gauche de l'écran, là encore comme sur iTunes.

Les vidéos sont accessibles indépendamment, comme sur les iPod touch. L'interface de lecture n'a que très peu changé, on peut toujours passer en mode plein écran d'un double tapotement. Étant donné le ratio de l'écran, plus proche du 4/3 que du 16/9, cela ne sera pas forcément une bonne idée. Chaque film a par ailleurs droit à une fiche complète avec le synopsis et la distribution.

L'iPad peut bien sûr accéder à l'iTunes Store et à son énorme contenu. L'iTunes Store en version iPad semble très proche de celui qui proposé pour iTunes, à quelques détails près. Ainsi, les menus en haut dans iTunes sont ici disposés sous forme d'icônes en bas de l'écran, comme c'est traditionnellement le cas avec iPhone OS. Les fiches des albums ou films se présentent sous la forme d'un pop-up avec un effet de retournement très visuel.

L'iPad peut toujours accéder à YouTube, mais cette fois aussi en HD. L'interface de lecture a changé et utilise un mode spécifique. Pour quitter le plein écran, Apple introduit un nouveau geste, un pincement vers l'intérieur. Ce geste est utilisé à plusieurs reprises dans iPhone OS 3.2 pour quitter un mode plein écran. Avec YouTube, cela permet notamment de voir les vidéos liées à celle que vous regardez.

[ pagebreak ]
iBooks
L'iPad met aussi un pied dans le jardin de la lecture numérique. Apple a ainsi présenté iBooks, une solution complète de lecture et achat de livres numériques. Les livres à votre disposition sont présentés sur une étagère en bois qui rappelle, à juste titre, Delicious Library pour Mac OS X (lire : iBooks : la photocopieuse a marché à plein régime ?).

L'interface de lecture essaie de coller au plus près à un vrai livre sur papier. On a ainsi des pages proches de la couleur du papier, mais aussi un effet de retournement de la page qui n'est pas sans rappeler Classics, une application iPhone et iPod touch (qui est gratuite pour une période limitée, si vous voulez tester iBooks en avance…).



Un petit menu permet de changer la police et notamment la taille de la police.

La bibliothèque se retourne pour laisser place à l'iBooks Store. Ce dernier est très proche de l'iTunes Store par la présentation. Une fiche signalétique pour chaque livre est disponible dans un pop-up d'aspect identique à celui utilisé par les albums de musique.

Les équipes en charge de l'interface chez Apple s'en sont données à cœur joie pour iBooks. L'application regorge d'animations intelligentes : quand on commence à lire un livre, celui s'ouvre vraiment, comme un vrai. Quand on achète un livre, il s'ajoute devant nos yeux et se place dans la bibliothèque qui se réorganise immédiatement. iBooks est, à elle seule, une belle démonstration des capacités de l'iPad en matière d'interface.

[ pagebreak ]
iWork
Apple a présenté une version totalement renouvelée de la suite bureautique iWork. L'interface est adaptée à l'iPad et utilise abondamment les nouveaux menus déroulants.



Un exemple d'utilisation des menus déroulants, ici avec les graphiques.

Le clavier virtuel permet une adaptation poussée en fonction du contexte. Ainsi, dans Numbers (un cousin d'Excel), le clavier numérique est très complet et offre un accès aux fonctions, mais il peut aussi s'adapter aux champs de date.

Keynote (PowerPoint) permet l'édition de présentations, mais aussi de faire une présentation. En utilisant l'adaptateur connecteur dock / VGA vendu séparément par Apple, voilà un outil mobile pour faire vos présentations. Les transitions sont apparemment bien gérées. Un pointeur laser est disponible, et l'on peut aussi écrire sur les diapositives, comme sur un tableau.

Les trois éléments d'iWork seront vendus séparément à 9,99 $ (soit 7,99 € probablement). Les premiers retours sur le kit de développement montrent qu'Apple a prévu la possibilité de transférer des documents depuis ou vers un ordinateur par la connexion USB. Apparemment, l'iPad se présente alors comme une clé USB ou un disque dur externe. Cet espace serait en fait un dossier de partage accessible en lecture et écriture par toutes les applications.
[ pagebreak ]
Divers : préférences, App Store
Les préférences suivent la logique générale de l'iPad, avec sur la gauche le menu et sur la droite les préférences proprement dites. À part ce changement de disposition, rien ne semble avoir bougé dans les préférences.

Outre l'iTunes Store et l'iBooks Store, l'iPad continue d'avoir accès à l'App Store. La présentation s'est adaptée à l'écran large et se rapproche de ce que l'on connaît dans iTunes.

Les applications de l'App Store sont déjà compatibles avec l'iPad, au moins la majorité d'entre elles selon Apple. L'interface s'affiche par défaut dans la taille standard — la même que sur les iPhone —, mais il est possible de doubler la résolution grâce à un petit bouton X2 en bas à droite. Apparemment, cela fonctionne plutôt bien, sans dégâts sur les interfaces ainsi agrandies.

[ pagebreak ]
Conclusion : le meilleur des deux mondes ?
L'interface de l'iPad a vraiment été conçue comme un mélange entre l'interface des iPhone et iPod touch, et celles de Mac OS X, plus quelques idées nouvelles. Cette combinaison est censée, si l'on en croit Apple, fournir le meilleur moyen de naviguer sur Internet, gérer ses mails ou ses photos ou encore de regarder des vidéos.

Le résultat est visuellement très riche, avec de nombreux effets et en même temps une grande efficacité dans la présentation. Par contre, on aurait aimé une refonte plus complète de l'écran d'accueil, qui paraît bien inutilement vide en l'état. On peut néanmoins penser qu'Apple n'a pas encore dévoilé toutes ses cartes. Après tout, on ne sait rien d'iPhone OS 4 attendu pour le mois de juin, si Apple conserve son rythme habituel de mises à jour.


avatar LionelMacBruSoft | 
ça fait 3 ans qu'on connait cette interface! Un zeste d'iphone OS, on saupoudre le tout avec delicious MOnster et hop ni une ni deux on a une interface révolutionnaire!Ils sont fort chez Apple. le Slide to unlock fait vraiment pitié à voir sur un tel écran...
avatar jamais_plus | 
ahah clairement d'accord avec toi. On dirait que la resistance s'organise : http://blog.sitxpress.com/10-raisons-de-ne-pas-acheter-un-ipad/
avatar PtitRital67 | 
cette interface à 3 ans et est copié autant par android que webOs donc bon. Elle a fait ses preuves et est très efficace
avatar jellyboy74 | 
Note à MacGé : Vous ne voudriez pas virer le compte de juss par hasard ? D'habitude sur vos forums, il en faut bien moins pour supprimer des messages...
avatar McDummie | 
+1 C'est vrai que ça en devient pénible
avatar LionelMacBruSoft | 
J'ai quand même le droit d'être déçu par cette tablette non?Tu n'as aucune obligation de réagir ou de lire mes commentaires à ce que je sache... Je la trouve hideuse avec ces gros bord noir et son format 4:3 des années 80, j'ai le droit non? Surtout quand je la compare à ça : http://www.blogcdn.com/www.engadget.com/media/2010/01/m01m01282010-1-1264670936.jpg Nettement plus mobile, plus classe, mieux équipé, GPS bref y'a pas photo cette mini-tablette est nettement plus intéressante que ce cadre photo sans âme... Bref sans un netbook ou notebook à ces cotés cette tablette reste très limitée dans son utilisation voir inutilisable. Merci Itunes. Pour la révolution on repassera, moi je m'attendais à une interface novatrice du type "courrier de microsoft" mais pas cette bouse d'OS.Quand je regarde l'inteface de ipad j'ai l'impression de voir un itouch géant pour les myopes... Pour moi cette tablette aura autant de succès que l'Apple TV, c'est dire...
avatar sekhmet | 
Tu devrais poster sur les sites Microsoft et te faire embaucher là-bas pour faire la révolution. Et je pense que tu es bien le genre de personne qui aurait prédit (mais tu avais encore des couches) des catastrophes lors la la sortie de l'ipod ....
avatar fromdisco | 
Ce que je trouve curieux finalement c'est que Apple a présenté l'iPad avec un iPhone OS 3.2 beta, mais pas avec un 4.0. Cela donne une impression de produit non-fini. À la vue des nombreuses vidéos circulant sur le net, il est clair que l'adaptation de iPhone OS pour l'iPad n'est pas du tout terminée. Et pourquoi un si grand délai pour la disponibilité ? C'est vraiment bizarre de la part de la pomme…
avatar ocrteam | 
Et si l'iPhone OS 4.0 sortait en même temps que l'iPad ? Ce serait pas en juin du coup, mais bien avant... A moins que l'OS 4.0 ne sera dispo que pour l'iPad, du moins pas avant la sortie des prochains iPhone en juin, qui eux serait sur iPhone OS 4.0 et embarquerait le processeur A4 à 1ghz...
avatar Porteli | 
Bravo en premier lieu à la rédaction pour cette esquisse de revue complète des possibilités de l'iPad. Suis rassuré par les possibilités décrites pour les présentations et dans l'ensemble plutôt attiré par l'objet, à hauteur de quelques fautes de goût inhabituelles chez Apple. @jodido : eu récemment l'opportunité de tester l'interface du Palm Pré et votre perception de WebOS est injustement réductrice ; si le point de vue est autre, plus sobre et sans doute moins grand public, l'interface Palm fourmille d'idées profondément originales.
avatar Mayorkam | 
@étoile septentrionale:" si le point de vue est autre, plus sobre et sans doute moins grand public, l'interface Palm fourmille d'idées profondément originales." Personnellement je pense que l'interface du Pré est la meilleure actuellement suivie de peu par celle de l'iphone. Et c'est vrai que la façon dont l'écran d'accueil gère une multiplicité d'infos, la gestion du multitâche est un bonheur des yeux sur le Pré. Je pense néanmoins qu'Apple n'a pas sorti toutes ses cartes. La présentation s'est focalisée sur les services et les utilisations possibles et quasiment pas du tout sur l'OS lui même qui doit pourtant passer en version 4 bientôt. Pareil pour Itunes dont quelque chose me dit (la capacité des SSD sur l'Itablet ?) que la mise en orbite dans les nuages va être imminente. Je vois bien un Itunes cloudifié avec la possibilité par exemple de charger un film comme pour une location de film classique sur Itunes (ou une série chez nous) à partir du moment où on l'aurait acheté et ce à n'importe quel moment (le milliard d'apple passé dans sa ferme de serveur n'est-il pas passé là dedans ? c'est mon avis). A terme seules les applis et les musiques qu'on aurait décidé de garder en permanence sur le device seront sur DD, le reste étant cloudifié et chargeable/déchargeable à volonté sur le DD qui deviendra juste une voie de transfert d'un média à l'autre. Le problème de la perte de données sera ainsi résolu comme celui de la capacité des disques pour les vidéos en HD par exemple, tout en gardant l'esprit de possession du support numérique par le fait qu'on pourra "charger" à volonté des médias sur la tablette/Mac ou Iphone dans l'avenir. Je suis persuadé qu'Apple a un truc de ce genre dans les cartons. le SSD n'est là que pour permettre une plus grande sécurité (meilleur contre les chocs plus fréquents sur un appareil mobile), une meilleure autonomie, moins de chauffe, un silence total et une plus grande réactivité. La capacité sera réglée très bientôt autrement et je pense que ce sera la prochaine annonce du prochain Itunes. Voilà pourquoi je pense qu'on a pas tout vu. OS4 à venir, Itunes cloud à venir et cette tablette s'arrachera, même sans cam (vraiment le gros gros manque de cette version, car la visio avec un ichat aussi performant que sous Micro aurait été un énorme "plus" du produit.)
avatar Unheilig | 
« Apparemment, l'iPad se présente alors comme une clé USB ou un disque dur externe. Cet espace serait en fait un dossier de partage accessible en lecture et écriture par toutes les applications. » En fait, chaque application possède son propre dossier de partage . Il ne s'agit pas d'un dossier de partage commun à toutes les applications, mais un dossier permettant d'échanger des documents créés par une appli sur iPad avec un ordi sur lequel on la pleugue
avatar TotOOntHeMooN | 
sebastien tu m inquiete: si j ai 40 applications differentes, je veux pas 40 dossiers! surtout que des fichiers peuvent s ouvrir avec plusieurs applications, si je dois les mettre dans totues les applis susceptibles de les ouvrir.... vivement uq on en sache un peu plus, c est cette fonction de "cle" usb qui decidera de mon achat ou non".
avatar simon | 
@Sébastien G. : argfff. Ca veut dire que je peux pas me faire un dossier qui mélange video / audio / fichier word par exemple ?
avatar Unheilig | 
« Applications with the UIFileSharingEnabled key in their Info.plist file can share files with the user’s desktop computer. A connected iPad device shows up on the user’s desktop and contains subdirectories for all applications that share files. The user can transfer files in and out of this directory. » Ça, c'est côté mac. Côté iPad, les dossiers de partage sont étanches et propres à chaque application. Donc il n'existe pas d'après ce que j'ai pu voir dans la doc dév de dossier commun à toutes. Néanmoins, si on développe deux applications avec le même identifiant, celles ci partagent alors les mêmes dossiers et préférences. Mais c'est déjà le cas sur l'iPhone.
avatar electarus | 
-Pas de webcam alors que c etait un outil de communication idéal -Pas de slot sd (alors qu'apple a enfin réparé cette erreur sur les macbook) -Pas de gestion des comptes exchange ( ce qui est hallucinant car il sont gérés par l'iphone et que c'est ce public profesionnel qui risque d'opter pour le produit pour ses déplacements) -pas de dossier personnel ou stocker ses fichiers.... Honnétement, je comprends mal!
avatar robbie | 
Je dirais même plus: Y a-t-il un micro (Skype phone)? Y a-t-il un échange possible de fichiers par bluetooth? Y a-t-il la possibilité de se mettre en réseau? Y a-t-il la possibilité de partager la connexion 3G de son iPhone comme avec un MacBook Pro? J'ai peur que toutes les réponses à ces questions soient négatives...
avatar Lio70 | 
Tu peux déjà trouver la réponse à ta première question sur le site d'apple us. Et c'est oui, il y a un micro en plus des enceintes. Comme beaucoup, l'absence de webcam me fera attendre la v2 de l'iPad. Mais déjà, le fait que je pourrais l'utiliser avec mon clavier bluetooth, est très intéressant pour moi. Pour le SD slot, bon il est pas intégré, mais ils fait un adapteur SD qui se branche au port dock. Et pareil pour l'USB. Donc à mon avis il va y avoir pléthore accessoires. Pour le relier à un écran externe, j'espère qu'il sera possible d'utiliser autre chose qu'une TV ou un retro-projecteur. C'est pas précisé sur le site US. Mais franchement, va falloir que je me retienne jusqu'à la v2... Ne pas me faire avoir comme pour l'iPod touch... ^^'
avatar Unheilig | 
En effet
avatar PtitRital67 | 
ça me laisse sceptique cet iPhone Os4: Pourquoi ne pas avoir présenté/sortie la tablette dès que OS4 ait été prêt? Apple n'a jamais vraiment fait dans la précipitation
avatar popo69 | 
@jodido assez d'accord avec toi. Je le vois bien être présenté tranquillos à la WWDC
avatar dperetti | 
@jodido, c'est le côté Marketing d'Apple : on parle d'eux avant que le matériel soit prêt, on parlera d'eux lorsqu'il commencera à être vendu et on continuera à parler d'eux lorsque l'OS sera mis à jour, bref, pratiquement une année entière à parler d'eux et pas de leur concurrent (même si je n'en vois pas beaucoup de sérieux), alors que s'ils avaient attendu... @juss : bizarre que personne ne t'ai répondu :-/ * "interface révolutionnaire" : c'est un peu plus que du "soupoudrage", regarde bien les démos, toutes les applications ont été réécrite, pour que l'interface s'adapte au mieux à ce terminal. * "Slide to unlock" : autant je trouve le bureau bien vide, autant je trouve le unlock trop mignon, affaire de gout. * "bord noir" : tout le monde dit la même chose, mais je les trouve indispensable ces bords noirs, imaginez leurs absences, ou poseriez vous vos mains pour maintenir la tablette, sans toucher l'écran ? * "à ça" : c'est quoi ça ? tu ne peux pas nous en dire plus ? dimension, os, puissance, autonomie, ... ? * "inutilisable" : film, jeux, musique, livre, work, photo, ..., Interne : news, cuisine, course, forum, ... heu, tu trouves qu'elle lui manque quoi ? et heu, pour tu parles d'Itunes ? * Parle de nouveauté avec Crimo$oft le jour où ils sortiront un produit, qu'ils ont inventé, qui apporte réellement quelques choses, et surtout qui fonctionne. Tu as le droit de donner ton avis, de la trouver pas réussi à ton goût, et même de ne pas l'utiliser ou l'acheter, mais moi, je serais toi, je mettrais un bémol avant de l'avoir vraiment en main.
avatar Vanton | 
J'avoue que j'ai moi aussi du mal à trouver tant de "positivité" à cet iPad... Je ne cache pourtant pas mon plaisir de voir arriver sur le marché ce type de produit dont je suis certain qu'il a sa place. Alors oui, l'objet est beau avec une finition léchée comme à l'accoutumée chez apple, graphiquement c'est joli avec des animations sympas, les gestures sont si instinctives qu'elles en deviennent indispensables... et j'en passe... Mais où est l'essentiel? -En plaçant l'iPad comme un ordinateur, il est difficile de supporter la présence d'iphone OS: pas de finder donc gestion des fichiers minimaliste, pas de multitache donc utilisation très très limitée d'autant que l'écran peut largement supporter l'affichage de deux fenetres ou plus selon les applications, et avec une gestion d'exposé ça pourrait carrément être le pied intégral. De plus, (j'espère ne pas dire de bétise) on peut trouver la plupart des applications iphone sur mac, la réciproque n'est pas valable.... Et certains de mes logiciels qui me sont indispensables auraient une grande utilité sur un iPad mais cela ne sera donc pas possible. Rageant. -Mais où est donc passée la connectivité? Ne pas avoir d'usb sur un tel produit est absurde. Il est bien beau de bosser pendant des heures sur un traitement de texte bien préparer pour l'occasion si on ne peut pas imprimer par USB. Je vous vois venir: non non, toutes les imprimantes ne sont pas WIFI. Ceci n'est qu'un exemple. En plus, Apple sait faire preuve d'imagination pour intégrer et rendre discret les connectiques comme on peut bien le voir sur le macbook air. Incompréhensible et dommage. Alors oui, peut être qu'un jour un accessoiriste sortira un module USB via l'interface Fullspeed mais j'ai des doutes sur l'esthétique et les performances. Alors déçu ou pas? Oui et non. Un beau produit qui a un gros potentiel, mais certainement pas en l'état. Il va devoir évoluer, tant sur le plan matériel que logiciel. L'iPad me laisse ce goût amer d'un apple qui s'est hâté pour devancer la concurrence mais qui n'a pas terminé le boulot. D'autant plus que lorsque je compare, mon iPhone m'en donne plus.... Pour étayer mon discours de déception, je précise que je suis infirmier libéral et que je me voyais déjà gérer ma patientelle via l'iPad et m'en servir en visite. En y branchant mon lecteur de carte vitale j'enregistre mes patients, je planifie leur soins, et je peux même télétransmettre mes factures grace à la 3G et m'affranchir des feuilles de soin papier. Productivité améliorée, écolo, et économe... Raté.
avatar fixb | 
Est-ce que ce bel engin peut servir de tablette graphique (avec stylet) genre Wacom ? A part ça je suis certain que l'iPad sortira en OS4.
avatar shora | 
bonjour, à moins d'avoir raté qqch, je relance la question fondamentale de Marc Hiavel : "Est-ce que ce bel engin pour dessiner..." & je rajoute "à main levée" Si cette ardoise magique n'est conçue que pour consulter les créations des autres, alors c'est simpement dramatique.
avatar Nathoune_ | 
A vrai dire, il est vrai que cette tablette n'est pas parfaite. Elle manque de quelques atouts qui feraient d'elle une référence en la matière. Cependant, il faut se rappeler de l'expérience de l'Iphone. Le premier n'avait pas ramener des foules non plus. C'est pour ça que pour moi cette Ipad v1 n'est qu'un simple test. En lançant sa tablette, Apple va au fil des mois connaître les défauts et les qualités de sa tablette pour l'améliorer en conséquence. Le succès viendra avec la V2. C'est pour ça que je ne vais pas me jeter dessus tout de suite et que je vais attendre qu'elle se complète petit à petit. Mais une chose est sure, elle pourrait très bien remplacer mon pc portable dans l'avenir. J'en ai marre des trucs lourds et encombrants. Et je n'ai pas besoin de puissance quand je me déplace. Je veux pouvoir surfer, lire mes mails, écouter de la musique, lire, regarder des vidéos, prendre des notes... Bref, elle me conviendrait parfaitement.
avatar LionelMacBruSoft | 
@ Aphelion "C'est pour ça que pour moi cette Ipad v1 n'est qu'un simple test. " On te paie pour dire ça? Un simple test mais oui...ça fait dix ans qu'Apple cogite sur cette tablette en brevetant à tour de bras des technologies qui ne sont révolutionnaires que sur le papier et pour finir on nous pond une tablette avec des technologies peu innovante et déjà existante. Décevant, je m'attendais à mieux pour un projet "magique"... "Apple va connaître au fil des mois connaître les défauts et les qualités de sa tablette pour l'améliorer en conséquence. "J'ai faillis m'étouffer de rire en lisant ça... Apple refait exactement le même schéma que pour l'iphone et tout le monde n'y voit que du feu! Mais réveillez-vous! Vous avez beaucoup de lait en réserve? Pourquoi ne pas avoir inclus un slot sd au lieu de nous proposer cette immonde adapteur qui va falloir acheter? Pareil pour l'appareil photo, pourquoi doit-on se farcir cette adaptateur disgracieux? Steve en manque de cash? Personnellement, je vois pas cette tablette remplacer un netbook pour la simple et bonne raison qu'un netbook est entièrement autonome et pas besoin de plus pour faire ce qu'on veut avec. Par contre cette tablette sera toujours dépendante d'un netbook ou notebook ou d'un foutus adaptateur pour pouvoir être utilisée!Pour la simplicité d'utilisation, on repassera. Je comprends pas comment certaines personnes osent appeler de cette chose, oups ce cadre photo avec fonction "m.i.d" une révolution! Si ce produit cartonne je fais le tour du monde en moonwalk!Promis!
avatar Lio70 | 
Hmm... mais ce que tu me surprends en bien pour une fois. Bon, sur la fin ça part en sucette, mais le début est assez objectif. Ok pour les adaptateurs USB+SD, une solution intégrée aurait été beaucoup mieux. Si c'est pour envisager le cloud-computing ok, mais pour moi c'est trop tôt. Un peu comme la suppression du lecteur de disquette sur l'iMac à l'époque. Dépendance à un ordi, ok, telle qu'il est présenté actuellement oui. Mais déjà là, la limitation est purement logicielle. Et je pense que là aussi le jailbreak va s'en donner à cœur joie. Un adaptateur pour être utilisée/synchronisé, bof, toujours software, à mon avis la synchro wifi/online va arriver. Et c'est là que tu pars en sucette, le comparer à un simple cadre photo... Le troll a repris le contrôle de ta personne ? Je ne vais pas m'attarder là dessus. Enfin, là, je suis d'accord, pour moi non plus ce n'est pas une révolution, mais une Évolution. Qui ne demande qu'à évoluer justement. Pour le moonwalk, si ça t'amuse. Prévois une grosse cargaison de chaussures de rechange.
avatar mokuchley | 
Pour le MoonWalk, voici un engagement bien présomptueux… il va falloir s'entraîner et prendre deux ou trois années sabbatiques. Tout laisse à penser que ce produit pourrait rencontrer le succès dès sa première version, avant de pulvériser le marché avec sa prochaine mouture, comme chaque fois qu'une nouvelle gamme de produit a été lancée par Apple : l'iPod et l'iPhone sont là pour nous le rappeler. Manifestement ce qui était recherché, c'était un produit au design abouti, mais à un prix grand public accessible. Tous les commentateurs ont été surpris par le prix de base du premier modèle. Il fallait donc renoncer à quelques petites fonctionnalités. • certes, les détails d'interface de la version 1 paraissent n'être pas totalement aboutis : la disposition des icônes d'application, ridiculement petites et esseulées dans cet immense espace en sont le principal indice… Il y a un petit côté bâclé qui saute aux yeux. Il faut s'attendre à ce que la nouvelle mouture du système iPhone (V4) corrige toute une série de petits défauts d'interface, au moment de la sortie officielle du produit. Apple a deux mois devant elle : gageons que Steve Jobs saura mettre la pression à ses équipes de développeurs pour avoir une interface optimisée au moment de la sortie effective de l'iPad. • Si on peut s'attendre à un certains succès, c'est que la version 1 semble assez bien adaptée au monde de l'éducation où parents comme profs seront soulagés de savoir que les mômes ne passeront pas la journée à plomber la facture en s'envoyant des sms, faire de la visiophonie, ou appeler au téléphone. Les plus équipés, ou les plus fortunés pourront peut être même jouer la complémentarité entre l'iPhone et l'iPad. Réservant l'un ou l'autre pour ce qu'ils savent faire le mieux. C'est d'ailleurs la version exclusivement wifi qui aura la faveur des écoles. Et là, dès la première année, le marché pourrait être tout à fait considérable, pour la rentrée scolaire par exemple. Il faut donc concevoir cette iPad comme une version éduc… comme d'autres produits qui avaient été conçus à cette fin (comme certains Apple II, puis eMac, ou le eMate, vendu à l'époque 799 $ presque le double du modèle actuel, à l'heure où l'internet sortait à peine de ses couches, fin 1997), avec une qualité, un design, des fonctionnalités et une ergonomie et une puissance qui n'avaient rien à voir avec l'iPad. • Il n'est pas sûr que nous ayons besoin d'attendre un an pour que la véritable version domestique, n'arrive sur le marché. Instruit par le lancement du produit, et les première remontées des enfants dont on sait qu'ils sont de grands prescripteurs auprès de leurs parents, la version V2, pourra offrir de nouvelles fonctionnalités à un prix d'autant plus raisonnable que les fournisseurs de composants se plieront en quatre, pour répondre à ce nouveau marché de masse qui s'ouvrira alors. • il faut donc s'attendre à un effet de gamme de produits qui n'en est qu'à sa toute première mouture. • Le meilleur positionnement de cette version 2 pourrait se faire une fois la rentrée scolaire passée, avant thanksgiving et Noël. Mais le marketing chez Apple passe parfois par des voies obscures. Même si le temps est fini où l'on assistait chaque année, au mois de janvier, au renouvellement de la gamme, accompagné d'une sévère baisse des prix de produits payés au prix forts au moment des fêtes de fin d'année. Apple semble avoir beaucoup appris de ses erreurs passées.
avatar fred-du-13 | 
:steve: Peut-on utiliser des documents PDF sur l'IPAD
avatar Nicolas Furno | 
J'ai du raté quelques chose.. Je ne comprends pas trop pourquoi tout le monde s'acharne sur juss.. Chacun a le droit de donner son avis non? Quelqu'un pourrait m'expliquer?? Concernant l'iPad, perso elle me tente beaucoup, j'aime bien le concept et meme si le design n'est pas révolutionnaire étant donné que c'est un géant itouch avec alu, je le trouve quand meme réussit! Je regrette beaucoup par contre l'absence de lecteur SD et de webcam. Ca me parait très bete! Je pense que ca sera pour la prochaine version.. Donc je l'acheterai l'année prochaine. (Et 1 point pour iG.. Cf https://www.igen.fr/rumeurs/20-choses-qu-sait-deja-sur-la-tablette-10274 :p )
avatar ijon971 | 
oui,, enfin Juss a un don certain pour jouer le chien dans le jeu de quille. Pas un débat sans qu'il n'arrive avec ses commentaires ultra-négatifs et son mauvais esprit; une fois, c'est rigolo; après 3 fois ça lasse :-) ça explique les frappes préemptives et pas chirurgicales du tout qui lui tombent sur la tronche.
avatar tigre2010 | 
@Mac Hiavel mieux, c'est une cintiq a 500 dollar :) en plus il existe un stylet pour iphone dans les accessoires. je te conseille, et a tout le monde de regarder la keynote avant de poster.
avatar tigre2010 | 
@jsitruk Accessoire webcam en option avec USB ou SD. donc du coup tu as une Webcam même si t'en a pas besoin. C'est comme les télécommandes, on s'en plaignait a la livraison du Mac et puis finalement on a trop dans ses boites.
avatar Lio70 | 
Ne confond pas webcam et camera. C'est pour connecter sa "camera" (en anglais) son appareil photo donc, pour transférer ses photos sur l'iPad : soit en USB, soit par la carte SD de l'APN. Et franchement, ça me ferait chier qu'ils choisissent de proposer une webcam externe (comme l'iSight au début) plutôt que de l'intégrer directement (soit sous l'écran, l'idéal, soit sur le bord noir, plus probable).
avatar tigre2010 | 
moi je la trouve genial mais ce que je n'aime pas (on diras je rale pour rien) c'est le dock de Snow ( que j'adore sur mac). j'aurais préféré celui de l'iphone plus clair et esthétique et idéale pour les petit formats. Car là il y a des bords et donc de l'espace perdu. aussi beaucoup de vide entre les icônes. J espère que pour safari on trouvera une navigation par icônes et non par pages
avatar flamoureux | 
les bords noirs ce n'est pas de l'espace perdu, c'est juste pour coller les post-it, au cas où, franchement il lui manque plein de truc au machin "révolutionnaire", une révolution c'est 360°, là je lui mets 12°5 de révolution, c'est juste bien pour se poudrer le nez dans le train! (je parle maquillage, bien-sûr). Quand a lire sur un écran rétro-éclairé brillant moi perso avec mon maquebouquepro je pleure de lire en me voyant si veille dans ce miroir... :((
avatar tigre2010 | 
en effet on ne pourrait parler de révolution puisque c'est un netbook. mais que dire en voyant les essai pitoyable de la concurrence. Des personnes qui travail dans ce métier qui ne sont pas capable de réfléchir une seconde, pour comprendre qu il faut repondre l'interface. Maintenant ils ont matière a réfléchir. Donc comme ça va être un commencement on pourrait quantifier que c'est une révolution.
avatar ukalik4 | 
Je crois qu'il est temps de rappeller que 499$ = 350 euros. Etant donné que pour Apple 1$ =1 euro il sera vendu en France entre 469 et 499 euros probablement. D'autre part, contrairement à l'iphone, l'IPad n'est pas bloqué ; c'est à dire que vous pouvez l'acheter dans n'importe quel pays, il marchera en france. Conclusion: il faut soit l'acheter ou se le faire acheter aux Etats-Unis. Pas convaincu? Okay: en france le 16 Ga coutera dans les 499 euros. Aux USA le 64 Ga ( 64 Ga, pas 16 Ga! ) coute 699$. Et 699$ = 501 euros au cours du jour. Vous avez compris? Pour le prix d'un 16 Ga wi-fi seul en France vous avez un 64 Ga wi-fi seul aux USA ou un 32 Ga wi-fi + 3G. Donc il faut absolument arriver à se débrouiller pour l'acheter (ou se le faire acheter) aux USA car l'économie réalisée est considérable.
avatar Maczard | 
Oui, il faudra voir les prix que l'on nous propose, éventuellement à l'Apple store de Genève. Quelqu'un pourrait me dire à peu près à quoi correspond (en capacité) 5 à 6 films + 10 livres, 20 à 30 apps et quelque photos. Je vais l'acheter mais je ne sais pas encore quelle capacité; Il vaut mieux la plus grosses? Ce serait bien que nous ayons un article comparatif sur la contenance des différents modèles. Cela aiderait beaucoup de monde. Merci
avatar Maczard | 
On ne peut pas juger le produit tant qu'il n'est pas sorti... ET puis, qui peut être certain que ce produit ne sortira pas dans 2 mois avec OS.4 ??? Puisqu'il est certain que ce nouvel OS équipera les Nouveaux iPhone, il est très vraisemblable que cet OS sera installé, ou sortira en mise à jour très rapidement. Souvenez-vous des premiers iPhone...
avatar Lautromi | 
Beaucoup de choses vraies ont déjà été dites ici, et pour la plupart je ne fais que rajouter à la sauce. Ma première réaction suite à la présentation a été "c'est quoi ce truc horrible", puis ayant vu et revu la keynote et la vidéo, je pense qu'Apple tient là effectivement leur produit miracle en V1. Et c'est justement pour que Apple peut se permettre de jouer à fonds la carte marketing sans pour autant présenter un produit complet et tant attendu par les fan(a)s de mac comme nous. Passons le bord, ce n'est peut-être pas joli, mais érgonomiquement juste (ils ont dû y réfléchir quand-même). Pareil pour un lecteur de carte SD, une webcam, une prise USB, etc... Encore une fois, il s'agit de la première version. La deuxième est certainement déjà prévue et ses "nouveautés" également. Apple est devenu (depuis la réussite totale de l'iphone) une machine à sous encore plus redoutable qu'avant; plus prévisible aussi (souvenez-vous iphone v1 et v2 - steve lui-même a dû accepter pour la n-ième fois de sa carrière en tant que PDG qu'Apple oublie certaines fois d'intégrer les besoins du consommateur, tellement ils sont omnubilés par leur technologies). L'IPad va marcher, peut-être pas tout de suite, mais il représente quant-même l'avenir de l'informatique professionnelle et personnelle. C'est la première pièce d'un concept techno-économique incroyable. Apple a souvent fait des erreurs lors de lancements de produits, mais cela a quand-même marché et comment! Après la rentrée d'été, les prix descendront d'un palier, un nouveau modèle plus cher arrivera et ainsi de suite. Avec un peu de chance, pour Noël une V2 toujours sans multitâche arrivera et achèvera de positionner l'iPad comme terminal incontournable dans l'informatique portable. L'iPad pour moi en V1 ne suffit malheureusement pas. Sans avoir au moins la possibilité de gérer des fichiers de tous formats et de pouvoir les envoyer par mail, l'intérêt de cet appareil est vraiment plus que compromis. Espérons qu'au moins quelques fonctions supplémentaires (en iPhone OS 4 peut-être) réussiront à s'intégrer avant sa sortie officielle. Ce serait vraiment une bonne surprise! Reste la question du processeur, de ses performances réelles (une démo est si facile à truquer), capacités évolutives.... Et à propos de Flash: ne pas l'accepter est vraiment stupide.
avatar Maczard | 
Bonne analyse, ce produit en fait est un complément et se positionne pour l'avenir du multimédia. Des programmes qui étaient un peu limites pour l'iPhone seront valorisés sur cet iPad. Et pour le reste, nous avons les MacBook. Quant au flash, j'avoue ne pas trop savoir à quoi il sert, mais je n'analyse pas trop les produits: je suis content qu'ils fonctionnent tous. Et quand je vois mes amis "ramer" avec Windows, je me dit que nous ne sommes pas mal lotis. Mais les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants, qui imaginait il y a 3 ans que nous allions avoir un iPhone, un MBA et maintenant un iPad???
avatar arsinoe | 
Bien avant l'arrivée de l'iPhone, et donc celle de l'iPad, cela faisait déjà un bon moment que l'interface pour le moins tristoune de iCal et plus encore du Carnet d'adresse (ne parlons même pas de Notes) me laissaient sur ma faim sur Mac OS X. Des outils que j'utilise tous les jours et qui mériteraient assurément une interface digne d'Apple. L'arrivée de l'iPhone avait déjà planté le clou que l'iPad a définitivement enfoncé, assurant aux versions Mac OS un putain de coup de vieux. A se demander si ce grand écart stylistique n'est pas maintenu à dessein... Pour ma part, c'est assez frustant. Enfin, concernant le bloc-note d'Apple, ils pourraient prendre exemple sur le magnifique "Awesome Note" sur l'Appstore. Ils ont bien pompé le look de Delicious Library...
avatar will42 | 
J’y vais de ma petite analyse également : - L’ipad n’est pas un remplaçant à l’ordinateur personnel tel qu’on le connait (pour le moment). Donc arrêtez de lui trouver des manques pour une utilisation à laquelle il n’est pas destiné (port usb, carte sd, etc…) - La synchronisation iTunes est un réel atout pour qui rentre complètement dans l’univers Apple et sa logique. A savoir une bibliothèque (musique, photos, etc…) centralisée (Time capsule, gérée depuis mon imac). Les autres périphériques (Apple TV, iPod, iPhone, iPad) ne servant que de terminaux que je synchronise afin d’avoir les éléments que je souhaite dessus. - Concernant iPhone OS4, je pense également qu’il nous réserve quelques surprises : 1. Le cloud computing (même si perso, je n’aime pas la manière dont on l’envisage aujourd’hui. J’aurais préféré un cloud computing personnel. A savoir une centralisation de toutes nos données accessibles depuis n’ importe où (internet), mais stocké sur un serveur personnel offrant également des services similaires à mobile me. Une espèce d’iServer à la maison, comportant un paramétrage accessible et parfaitement intégrée à l’écosystème Apple, centralisant toutes nos bibliothéques itunes, iphoto, etc… La fibre optique se généralisant, c’est une voix complètement envisageable et enlevant toutes les problématiques de sécurité concernant le stockage de données par des entreprises privées.) 2. La généralisation de la voix sur ip. AT&T ayant annoncé qu’il autoriserait prochainement la voix sur ip via leur réseau 3 G, les poids lourds (Apple, google, skype, microsoft) préparent leurs offres et leur positionnement stratégique. Apple a une carte maitresse à jouer sur ce créneaux, puisque l’avènement d’un (iChat) complètement intégré dans iphone OS4 pourrait (vu le nombre de terminaux en circulation) clairement faire plié la concurrence. A mon sens, c’est avant tout pour cette raison, qu’Apple n’a jusqu’aujourd’hui jamais autorisé des applis tiers à fonctionner en tache de fond. Se réserver ce privilège est un atout stratégique des plus important et vital. - Il est rare qu’Apple présente un produit avec un timing aussi éloigné de sa commercialisation (2/3 mois) et à mon sens ce n’est pas anodin. Pas de présentation de 2 nouveautés majeures (iPad & iPhone OS4) au même moment. L’écran d’accueil de l’ipad avec ses petites icones iPhone montre à mon sens que ce n’est que temporaire et présenté de cette manière que dans le but de ne pas dévoiler les nouveautés d’iPhone OS4. (à ce titre, je me demande même si une webcam n’est pas réellement intégrée à cet iPad, mais qu’en réalité, l’annoncée aurait dévoilé une partie importante d’iphone OS4. Ceci étant, il se peut également que c juste un moyen simple et efficace de légitimé le second passage en caisse lors de la prochaine révision. Sur ce point wait & see…) - Enfin concernant l’ipad en lui-même, il a tout pour cartonner, car il pousse toujours plus loin cette même logique d’intégration Apple mais en présentant les choses de manière différente. Ce n’est pas ses nouveautés techniques (puissance, ports, etc…) qui feront la différence, c’est son form factor. Le simple fait d’avoir un grand écran tactile, avec un design complètement épuré (donc s’adaptant à tout type d’utilisation) et possédant de futures applications dédiées qui seront toutes plus inventives les unes que les autre lui assure un succès évident. Son adoption se fera en revanche bcp plus lentement que l’iphone de part le concept même de tablette. Secteur dans lequel l’éducation des gens à ce type de produit est encore complètement à faire. Et sur ce point, Steve l'a très bien compris, d'ou le positionnement tarifaire ultra accessible. Perso j’adore.
avatar hugome | 
En voyant le travail de [url=http://www.gizmodo.fr/2010/01/31/voici-lordinateur-portable-du-futur-ne-ratez-pas-cette-video.html]Pranav Mistry[/url] on l'impression persistante que l'iPad arrive avec quelques années de retard sur la recherche. En plus, tout son travail est open source !
avatar jackWhite92 | 
L'erreur est malheureusement courante et je vois qu'il faut encore et encore le répéter. Lorsque des tarifs sont donnés aux USA, en dollars, ils sont hors taxe. En effet, les USA, ce sont 50 états qui appliques des politiques de TVA différentes. donc suivant l'état, il faut ajouter la taxe correspondante. Si vous achetez un produit aux USA pour l'exportation, vous le payerez HT, mais vous devrez (normalement, si vous ne fraudez pas) le déclarer à la douane et payer la TVA à 19,6%. 350€ HT = 420 € TTC. Ajoutez à ça les coûts du transport et vous approchez des 500€. On voit que pour réellement faire une affaire, il va falloir trouver quelqu'un pour faire le voyage et passer l'objet en douce à la douane, un risque qui peut vous coûter beaucoup plus chère.
avatar Wolf | 
Je suis un fervent défenseur d'Apple d'habitude, mais là c'est un peu gros. Personnellement, tout me déçoit dans cet iPad : - interface iPhone modifiée - pas de multitaches - pas de webcam - pas de révolution - un design qui n'est rien de plus qu'un gros iTouch En bref, Apple lance de la poudre aux yeux avec un gros coup de com' mais pour une fois, ce n'es pas mérité...

CONNEXION UTILISATEUR