"On n'est pas couché" filmé à l'iPhone après une panne de courant

Florian Innocente |

L’ultime émission d’“On n’est pas couché” sur France 2 pourrait être intéressante à regarder. Le plateau et la régie ont été victimes d’une panne de courant jeudi soir pendant l’enregistrement, raconte OZAP.

Bras en l'air, les techniciens filment à l'iPhone

Après plusieurs heures, le courant a fini par revenir mais pas suffisamment pour relancer tout l’équipement sur le plateau. C’est avec les smartphones des techniciens — apparemment des iPhone (mais aussi des iPad, nous-a-t'on dit par la suite) — qu’ont été filmés les sujets et interview qui n’étaient pas encore dans la boite.

Le résultat sera visible ce samedi soir.


avatar macinoe | 

on ne doit pas avoir la même famille alors...

Parce que moi quand je veux regarder un replay quelconque, il faut que je me batte avec mes 2 ados qui sont tout le temps sur des chaines youtube.

Et puis TF1... Franchement..

Depuis 2004, je n'ai plus jamais regardé cette chaine.
Elle est simplement deprogrammée de toutes mes télés.

La cause ? La déclaration de Le lay sur le temps de cerveau disponible.
Citation que j'ai trouvé d'un sincérité et d'une honnêteté admirable.

« Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective business, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c'est d'aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit. Or, pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible.

avatar patrick86 | 

"La cause ? La déclaration de Le lay sur le temps de cerveau disponible.
Citation que j'ai trouvé d'un sincérité et d'une honnêteté admirable."

Effectivement. C'est l'un des propos les plus honnêtes qui aient été tenus par un homme de télévision. Malheureusement, bien trop de gens font l'erreur de croire que ça concerne que TF1 et décident alors de boycotter cette chaîne, alors qu'il en est des même pour tous les médias financés par la publicité.

avatar macinoe | 

C'est vrai.

J'avoue cette contradiction.
Faute avouée est à moitié pardonnée.
Selon ce principe Le lay est finalement moins coupable que les autres.
Mais bon, ce n'est pas pour ça que je regarde beaucoup les autres chaines non plus.
Je zappe ou j'éteins à la moindre publicité, ce qui fait que les programmes regardables sont assez peu nombreux finalement.

De toute façon tant qu'une télé est financée par la pub et donc que le seul critère est l'audience, la télé ne peut produire que de la merde.

J'ai eu un espoir à un moment. Sur le replay d'Arte, il y avait 2 rubriques :
"Vous avez aimé" et "Nous avons aimé"
Je trouvais admirable d'assumer leur rôle de prescripteur et d'intégrer le fait que le goût du public n'était pas forcement le leur.. Mais ça a duré peu de temps. Des marketeux à la noix ont eut vite fait de virer cette rubrique.

avatar ET80 | 

@macinoe :
Je ne suis pas tout-à-fait d'accord avec toi :
Comme tu le dis, la télévision avec la publicité comme modèle économique s'intéresse à une programmation très grand public.
Ce modèle est donc parfait pour satisfaire le plus grand nombre de personnes (et non pas quelques personnes hyper savantes ou faisant parti d'une élite).

La télévision a permit de rendre accessible à tous une source de divertissements et les informations. Maintenant si tu trouves intéressants des programmes savants, considérés comme chiants par une majorité de la population, il existe des chaînes spécialisées, et surtout le mieux est la lecture. Un livre sera plus exhaustif qu'un film ou qu'une émission.

avatar macinoe | 

Ce que je déplore, c'est l'absence de prescription, de conseils.
Si on se laisse glisser sur sa pente naturelle on ne va pas très loin.
A un moment il faut rencontrer des gens sages, des maîtres qui vous conseille des lectures, des films. Et qui eux mêmes ont été initiés par d'autres.
Cette transmission est totalement absente de la télévision aujourd'hui.

Je ne crois pas que la majorité soit crétine, en revanche je pense que la télévision fait tout pour qu'ellle finisse par le devenir.

Zappe un peu sur NRJ12 par exemple et tu verras où on en est..

Plutôt que de proposer des modèles, des exemples, cette télévision propose des anti modèles.
En gros c'est "quand je me regarde, je m'inquiète, mais quand je me compare, je me rassure"

C'est vraiment tirer les gens vers le bas en leur faisant croire qu'il n'ont pas besoin de progresser, puisqu'il existe largement plus con qu'eux et qu'il y a même encore vachement de marge.

Je ne suis pas d'accord avec cette idée que ce qui est intelligent est chiant et ce qui est bête est divertissant. Penser ça, c'est pervertir le réel, inverser les valeurs et vivre en se mentant à soi même.

avatar Armaniac | 

@schaalmatt :
Heu... Comment dire...

Non.

avatar LeSuisse | 

Plutôt que de faire des suppositions quelconques sur la qualité de ce qui va être diffusé, regardez l'émission et parlons-en après!

Du point de vue qualité d'image, toujours en parlant smartphone et non matériel pro, l'iPhone 6, pour la photo, est sortie devant les concurrents dans une émission de consommateurs réputée en Suisse.

avatar LeSuisse | 

@macinoe

C'est pour ça que Norman et c'Cyprien arrivent bientôt sur TF1!

avatar loupsolitaire97 | 

@LeSuisse :
On leurs propose de l'argent, pourquoi refuser ? ;)

avatar macinoe | 

Nuance.

C'est parce que la télé va très très mal qu'elle tente de prendre des rectettes du web.

Mais le mode de consommation n'a rien à voir et ce sera un échec cuisant.

avatar docidoc | 

Ils ont tous des 64go vident les techniciens??

avatar ET80 | 

@macinoe :
Parce que, évidemment, le métier des autres chaînes n'est pas le même ? Vous pensez quoi ? Dans une perspective business, différenciez toujours utilisateurs de clients.

Avant Google, vous étiez utilisateurs et produits que ça soit par la télévision ou la presse.

avatar macinoe | 

Je ne parle pas de ça, je parle du mode de diffusion ( ou on veut quand on veut), de la multiplication des canaux ( choix de contenu infini ), de la démocratisation de la création ( chacun peut créer son propre contenu et le diffuser partout )

C'est ça qui rend les chaines de télévision classique même la TNT complètement caduque et vouées à disparaitre. C'est un média d'un autre époque. La notion de grille et de programme est complètement dépassée. C'est fini l'époque où il fallait être devant sa télé à telle heure sur telle chaine pour voir tel programme. Ca n'existe plus et c'est le principe même des chaines de télé qui n'a plus aucun sens.

avatar Serge 001 | 

@macinoe

« C'est fini l'époque où il fallait être devant sa télé à telle heure sur telle chaine pour voir tel programme »
C’est bien vrai, mais ça ne fait pas de la télé une chose caduque pour autant. Suffit d’enregistrer l’émission et la regarder à l’heure de son choix. Avec en plus l’option de sauter les pubs à volonté.

avatar macinoe | 

Non avec le replay, la programmation d'un enregistrement est completement inutile.

Le replay rend caduque le principe de diffusion.

Ca n'a plus aucun sens de faire une grille de programme quand tout les programmes sont disponibles n'importe où et n'importe quand.

C'est vraiment pour les gens qui ne savent pas quoi faire ou quoi regarder et qui se satisfont de ce que les chaines proposent sur le moment, c'est à dire de la merde la plupart du temps.

avatar ipaforalcus | 

@macinoe :
Tu n'as pas tord sur beaucoup de points, mais comme pour tout il faut pouvoir tirer le bon et laisser le mauvais. Tu dis que la télévision est voué à disparaître mais c'est faux, la ménagère ne veut pas avoir à réfléchir quoi regarder, elle allume la télé et hop, aujourd'hui rien ne remplace ça. Tout comme la vente de musique n'a pas tué la radio, Internet ne tuera pas la télévision, bien au contraire.
Elle va bien entendu évolué tout comme le contenu proposé par internet, et pour l'instant appart les abonnements, le modèle économique est le même.
De plus les gros consommateurs de vidéos sur YouTube par exemple regardent très peu de vidéos par recherches personnelles et spontanées, ils regardent des vidéos de chaîne auquel ils sont déjà abonné ou via les suggestions qui pleuvent de tout côtés ou encore de recherches mais de contenus qu'ils connaissent déjà.
L'exploration et la découverte demande un minimum d'effort que tout le monde n'est pas disposer à fournir 24h sur 24h.

avatar macinoe | 

Ca prendra certainement beaucoup de temps.

Mais le principe actuel des chaines de télévision est entièrement un héritage d'une très ancienne contrainte technique. Celle de la diffusion de quelques chaines via le canal hertzien.

Cette contrainte technique n'existant plus, il n'y a plus aucune raison de se priver des nouveaux services qui permettent de regarder ce qu'on veut quand on veut.

Après je ne dis pas que la menagère moyenne va opérer une revolution et va changer quoi que ce soit de ce point de vue pour le temps qui lui reste sur cette terre.

Mais la tendance de fond est là. Les jeunes et les très jeunes regardent de moins en moins la télé.
Ce n'est plus un média de leur génération et ça va évidemment évoluer de plus en plus vers un abandon de la télé.

avatar ipaforalcus | 

@macinoe :
Oui mais aussi on n'a jamais vendu autant de télé que maintenant et les ménages n'ont jamais été autant équipé. Youtube commence a généraliser le direct et la pub prend de plus en plus de place.
Pour moi ya plus trop de différence entre les deux vue que les chaînes propose le direct via internet et le replay...
Si on aime se faire lobotomiser par les programmes pourris et les pub des chaînes classiques YouTube et autres feront la même chose peut être même en pire.

avatar macinoe | 

Je parle des chaines de télé classiques.

Ca n'a pas de rapport avec la télé au sens " grand écran domestique" qui sert à visionner toute sorte de chose et pas que les chaines de télé classiques loin de là..

D'ailleurs toutes ces chaines voient leur audience chuter dramatiquement, à part peut-être D8. Mais bon, ça c'est juste lié au feu de paille Hanouna qui est déjà un stade d'autocombustion bien avancé.

avatar ipaforalcus | 

@macinoe :
Pour le numéro des chaînes de télé c'est comme les adresses ip des sites web ça n'a jamais empêché les gens de regarder ce qu'ils veulent...

avatar ipaforalcus | 

@macinoe :
Et ce n'était pas une contrainte technique mais une contrainte économique.
On est vite passé d'une chaîne public national à plusieurs centaines de chaînes publics et privés national et international. La vod est disponible depuis presque 20 ans maintenant...

avatar macinoe | 

Je vais tenter d'expliquer mon propos avec un exemple.
Il y a une émission que j'aime bien. mettons par exemple " J'irais dormir chez vous" d'antoine de Maximy.

Je me fiche de savoir si l'émission passe sur voyage, sur france ô, sur arte ou france 24.
Je me fiche même de savoir à quelle heure. Je ne vais tout de même pas chambouler mon emploi du temps et les choses que j'ai à faire dans la vraie vie pour une émission de télé.

Donc comment je fais ?

Le moment venu, un soir ou j'ai un moment de détente, je me mets en quête de cette émission, soit sur des services de replay, soit en vod, soit en l'achetant sur le site de la maison de production, soit le cas échéant et faute d'alternative en piratant la vidéo.

Bon jusqu'ici pas vraiment de problème, les chaines de télé actuelles sont totalement inadaptée à cet usage, mais c'est pas grâve, il suffit de ne pas les regarder.

Prenons ensuite le cas où j'ai un peu temps et pas vraiment d'idée de ce que je veux voir.
C'est là où les choses se corsent.

Qu'est-ce que propose la télé ? Un flux monolithique conçu selon les règles si bien décrite par M. Le lay. Un choix unique conçu non pas pour plaire, mais pour que le plus grand nombre reste scotché devant le maximum de pub.

Après je ne suis pas absolument contre la pub, je comprends qu'il faut des moyens de financement mais quand tous les programmes sont construits pour et autour de ça, il y a un problème.

C'est comme si les patrons de chaine avaient intégré le fait que quoi qu'ils proposent, il y aurait toujours des gens à regarder ce meuble dans leur salon..
Non. Si la télé est nulle, alors éteignez la. Personne n'a à subir toute cette médiocrité.

Et puis revenons aux anachrononismes de la télé actuelle :

avatar macinoe | 

En premier ce fameux flux monolithique généraliste conçu pour qu'unmaximum de gens ne zappent pas.

Déjà il ne faut pas être devin pour prévoir que cette conception des choses va être totalement balayé par des services utilisant le big data.

Youtube qui appartient à Google peut parfaitement savoir qui se trouve devant sa télé combien ils sont, où il se trouve, ce qu'ils aiment etc... Etc...

On aura donc des flux personnalisés, des programmes adaptés, des pub aussi certainement et on peut espérer qu'en étant beaucoup mieux ciblées, elles seront moins nombreuses.

La télé actuelle est complètement à côté de la plaque, c'est une survivance du passé totalement inadaptée par bien des égard, à commencé par les numéro de chaine.
Mais qu'est-ce que c'est que ces conneries ? Qu'est-ce que c'est que ces privilèges injustifiés ?
La premiere chaine, la deuxieme... On est resté à l'ORTF ou quoi ?
C'est comme si on avait numéroté les sites web selon leur ordre d'apparition chronologique.
Le site du cern en 1993, serait alors le premier site du world wide web.... Et dès qu'on allumerais son ordinateur, on tomberait dessus. Non mais n'importe quoi.

Enfin bon, tout ça pour dire qu'il y a un sacré paquet de dinosaures qui vont se retrouver avec une énorme comète sur la tête dans pas longtemps.

Et que eux ils auront bien mérité leur sort qui est largement prévisible.

Les pions se placent depuis longtemps et il faut être aveugle pour ne pas le voir.

Je parlais de youtube, j'aurais pu aussi bien parler d'amazon.

Amazon qui a embauché l'équipe de Top Gear pour faire du contenu.
Top Gear, l'émission de télé la plus regardée au monde...
Il me semble que ça aussi c'est un signal fort qui indique ce qui est en train de se passer.

avatar powerjaja | 

Cette fin d'émission était vraiment fun !

Ce qui m'étonne c'est qu'au moment ou la coupure de courant à lieu, on continue à entendre le son et à voir une image, toute noire puisqu'il n'y à plus de lumières. Alors les micros et les caméras sont ils alimentés séparément ? Et si tel est le cas pourquoi finissent-ils l'émission avec leur iPhone ? Par ailleurs les dites lumières sont rallumées pendant la fin de tournage à l'iPhone. Du coup je ne pige pas tout.

Sinon le son parait clairement moins bon au moment de la coupure mais curieusement pas si mauvais pour des iPhone.

Quoi qu'il en soit c'est vraiment intéressant de voir la différence entre le plan de Laurent Ruquier et ceux des techniciens : on voit vraiment que le cadre, c'est un métier.

avatar Mike Mac | 

Rigolo, mais image pourrie et son pourri !

avatar ipaforalcus | 

@macinoe :
Je ne vois pas trop le problème, déjà plus de 50% des français regardent chaque jour la télé, donc ces chaînes ne sont pas encore prêtes à disparaître pour l'instant. Après les méthodes de diffusions se mélangent, les chaînes font du différé et YouTube fait du direct.
Ça devient la même chose, donc le problème pour toi c'est quoi? Le contenu? On retrouve le même sur YouTube et comme tu le dis Amazon et les autres achètent des créateurs de contenue de télé pour le diffuser, donc tout le monde diffuse la même chose.
Ou le problème serait la pub? Les chaîne de télés ou YouTube ou autres ont exactement le même modèle économique, soit la pub soit l'abonnement. Et il ne faut pas oublier que la pub sait se faire aimer, beaucoup de gens me reproche de baisser le son pendant les pubs sous prétexte qu'ils les aiment, ils les trouvent distrayante et c'est une forme d'actualité de la consommation, que beaucoup apprécient sans s'en rendre compte.
Pour résumer la seule chose qui change dans tout ça c'est la technique, pouvoir accéder plus vite à ce que le souhaite quand on le souhaite, mais le contenu lui ne change pas et les pub non plus.
Après internet a comme avantage de proposer du contenu "amateur" mais il peut apporter le meilleur comme le pire dans tout les domaine tout en profitant aux annonceurs.

avatar macinoe | 

Mais il n'y a pas de problème plutôt des solutions.

Je vois la disparition des groupes de chaines historique comme une très bonne chose.

Les sociétés de production qui existent dejà prendront la releve et le tout sera diffusé de manière plus beaucoup plus intelligente par des groupes comme youtube, amazon, netflix et j'en passe..

Ce seront des diffusions soit à la demande, soit à la carte ( choix volontaire du télespectateur dans le premier cas, proposition d'un programme personnalisé en fonction de ses goûts dans le deuxième )

Le seul problème ne concerne pas le téléspectateur ni même les créateurs de contenu.

Le problème concerne les chaines elles mêmes qui semblent ne pas comprendre du tout ce qui se passe et sombrent déjà dans une grave crise avec des coupent budgetaires drastiques chez France télévision, des errements et tentatives désespérées de reconquerir un public jeune chez TF1, le dépôt de bilan anoncé de canal +. Bref pas mal de rejouissance à court terme qui n'ont pour seule cause que l'incompétence, l'absence totale de vision et l'incapacité de repenser un modèle archi dépassé.

Mais en effet à long terme ce n'est rien de grave. simplement un processsus de selection naturelle en marche.

avatar powerjaja | 

En fait j'ai re-vérifié : les lumières qui se rallument après quelques secondes sont celles de plafonniers du studio. Tous les éclairages du tournage sont éteints. On peut donc penser que c'est un groupe électrogène qui s'est mit en route par sécurité et qui ne permet que d'avoir un peu de lumière, mais pas du courant pour tous les équipements.
En revanche ça n'explique pas le son et l'image d'une caméra plan large qui continuent à tourner au moment de la coupure.
Je doute que des caméras aussi pro soient équipées de batteries. Si quelqu'un à une explication...

avatar MarcMame | 

@ powerjaja : En fait j'ai re-vérifié : les lumières qui se rallument après quelques secondes sont celles de plafonniers du studio. Tous les éclairages du tournage sont éteints.
En revanche ça n'explique pas le son et l'image d'une caméra plan large qui continuent à tourner au moment de la coupure.
--------------------------------

J'avais déjà émis l'hypothèse dans mon premier message (que tu n'as visiblement pas lu..) et ça se vérifie.
Effectivement, la lumière sur le plateau s'est éteinte mais les caméras, le son et les régies vidéos et audio ont continué d'enregistrer. Si ce n'était pas le cas on n'aurait pas eut le temps de voir ni entendre cette coupure lumière.
Sur un plateau TV, on sépare les réseaux électriques de la lumière du reste (Régie image / régie son / caméras / micros /...) pour des raisons de pollution électromagnétique qui sont néfaste à l'audio et la vidéo.
La coupure électrique de quartier ne tient pas trop la route parce que d'une part on est en face de l'Elysée, d'autre part, la coupure aurait été générale, pas uniquement la lumière.
Ensuite, dans la plupart des cas et justement pour éviter les coupures, on utilise des groupes électrogènes : 1 gros pour la lumière et les écrans, 1 petit pour tout le reste.
Le fait que la lumière soit revenue sur le plateau signifie une chose : cette lumière n'est pas l'éclairage de l'émission mais celle, à demeure, du plateau de tournage qui elle est alimentée par le réseau EDF ! (on appelle ça la lumière de service)
Donc : pas de coupure EDF mais bien une panne du groupe lumière.
Après on peut disserter sur les raisons mais pour avoir déjà vécu la situation : c'est peut être tout bêtement une panne de Gasoil !
Il y a sans doute un poste qui se libère actuellement... ;-)

avatar MarcMame | 

Je rappelle que l'émission n'étant pas en direct mais enregistré, ce que vous voyez est le résultat d'un montage. L'émission semble continuer mais en réalité il y a de nombreuses coupes effectuées et il faut comprendre qu'il s'est passé 3 heures entres la coupure lumière et la décision de finir l'émission au smartphone (avec montage pénible et titanesque à la clef).
Alors si le son et l'image continue d'enregistrer, pourquoi utiliser des smartphones ?
La réponse est assez simple : les caméras de plateaux TV sont par nature peu sensibles et donne une qualité d'image pire qu'un smartphone en basse lumière.
Les lumières de services étant totalement insuffisantes, le réalisateur se trouve dans l'impossibilité de faire son job depuis sa régie parce qu'il ne voit presque rien sur ses moniteurs de contrôles (tout comme les caméramans qui deviennent presque aveugles sur leurs cadrages). D'où la décision d'utiliser les smartphones disponibles pour clôturer l'émission qui fonctionnent beaucoup mieux en basse lumière.

L'ingénieur du son est également confronté au problème de ne pas voir ce qu'il se passe (il n'est pas physiquement sur le plateau mais dans un car régie) et de ne pas pouvoir réagir à temps pour ouvrir le ou les bons micros (tous les micros ne peuvent être ouvert en même temps, ce serait inaudible avec énormément de bruit de fond) c'est pourquoi les micros principaux restent ouverts (Ruquier / Samalé / Moix) et pour les autres c'est au petit bonheur la chance.
Donc globalement, vous entendez un son très correct sur ces 3 personnes mais ce n'est pas le son issu des smartphones. Par contre pour les autres, c'est l'horreur et là on voit bien que c'est un mélange de tout et de rien histoire de comprendre quelque chose.
Il n'est absolument pas certain que le son des smartphones ait jamais été utilisé. Sans doute que l'image.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR