Pensacola : en colère, Donald Trump exige un coup de main d'Apple

Mickaël Bazoge |

Dans son genre habituel qui ne s'embarrasse pas de diplomatie, Donald Trump enrage du refus d'Apple de déverrouiller les deux iPhone de Mohammed Saeed Alshamrani, comme le demandent le FBI et William Barr, procureur général des États-Unis. Il s'agit du tueur de la base navale de Pensacola, en Floride, dont la fusillade a fait trois morts début décembre. Du haut de son compte Twitter, le président américain explique que lui et son gouvernement « aident Apple tout le temps sur LE COMMERCE et beaucoup d'autres problèmes ».

Le constructeur a effectivement bénéficié d'exemptions de taxes douanières sur ses produits et composants importés de Chine, ce qui a aussi permis de conserver la production du Mac Pro au Texas (pour les clients américains). Mais voyez comme Apple est égoïste : malgré ces efforts de la part de l'administration Trump, « [l'entreprise] refuse de déverrouiller des téléphones utilisés par des tueurs, des dealers de drogue et autres criminels ».

Donald Trump appelle Apple à « prendre ses responsabilités et aider notre grand Pays, MAINTENANT ! ». Malgré la fureur du locataire de la Maison Blanche, il est peu probable qu'Apple accède à sa demande ou à celle du FBI, comme l'entreprise l'a expliqué aujourd'hui après la saillie de William Barr (lire : Pensacola : Apple oppose ses arguments au ministre américain de la Justice).

avatar Paquito06 | 

🍿😎

PS: États-Unis 👍🏼

avatar tleveque | 

Mais quel con!!! Il aide Apple à contourner les taxes qu’il a lui même imposé!!!

avatar frankm | 

@tleveque

Ils font tous ça avec les impôts. Notre propre d’impôts prévoit toutes les backdoors fiscales nécessaires dès la conception de l’impôt.
Sinon.
Et boîtier israélien de déplombage du coup ? Ça ne doit pas si bien fonctionner que ça visiblement !

avatar iPop | 

@frankm

Ça doit marcher mais comme tout ce qui est étranger pour Trump, ça ne retombe pas sur des copains.

avatar iVador | 

@tleveque

Cet abruti se fait passer pour un héros en faisant semblant de résoudre des problèmes qui a lui même créé
Vivement qu’il dégage

avatar NEWIPHONE76 | 

@iVador

Pas sûr qu’il s’en aille vu ce qui est proposé en face...

avatar iVador | 

@NEWIPHONE76

Même un chien serait meilleur que Trump, donc ...

avatar NEWIPHONE76 | 

@iVador

Si on reste réaliste, on se rend compte que ça va être compliqué de le déloger.

avatar iVador | 

@NEWIPHONE76

Absolument pas. Dans les sondages, tous les candidats démocrates partent largement favoris face à ce cretin

Ne sois pas si pessimiste, les électeurs démocrates vont se mobiliser en force, comme ils l’ont fait en 2018 lorsqu’ils ont repris la House

On fait état aussi d’inscriptions massives des jeunes un peu partout, sur les listes électorales

avatar NEWIPHONE76 | 

@iVador

Je ne suis pas optimiste. Je te dis simplement que leur projet de destitution, voué à l’échec, ne lui fera que de la pub et il risque d’en ressortir grandi.

avatar iVador | 

@NEWIPHONE76

Pas du tout. Il a viole la loi a X reprises.
L’impeachment ne lui fait pas de la pub, il démontre que Trump est un criminel, chaque jour que la procédure se deroule.

Au contraire les démocrates démontrent chaque jour que Trump est un malfaiteur qui doit finir sa vie en prison. Je ne vois pas où est la pub là dedans.

avatar NEWIPHONE76 | 

@iVador

Attention, on est aux États-Unis donc le peuple américain ne réagit pas de la même manière qu’en France. Qui vivra verra.

avatar Adrienhb | 

@iVador

Les sondages montrent que les pro Trump restent viscéralement pro Trump et inversement. La Raison n’est pas de la partie.
Si la politique US vous intéresse suivez Corentin Sellin sur Twitter, ses tweets sont aussi passionnants qu’éclairants.

avatar macinoe | 

@iVador

La procédure de destitution de Trump n'a pas fait varier d'un iota sa popularité dans les sondages. Au contraire, ses partisans acharné sont très remontés contre ce qu'ils considèrent être un complot du système.
Il n'y a que ceux qui n'auraient de toute façon jamais voté pour Trump qui ont une opinion encore plus négative.

Dans les urnes, ce que montre les sondages c'est que la procédure d'impeachment ne fait que le renforcer.

C'est d'ailleurs pour ça que les démocrate ont longtemps hésiter et que beaucoup sont encore totalement contre.

avatar iVador | 

@macinoe

C’est faux pour les sondages concernant l’impeachment
Tout montre que près de 60% des américains soutiennent désormais la destitution de Trump.
Les indépendants sont de plus en plus convaincus de devoir dégager Trump.

Son action debile au sujet de l’Iran dernièrement a encore fait plonger sa popularité. Seulement 35% des électeurs soutiennent son action. Sa base de supporters MAGA inamovibles, mais les concernant, il n’y a guère à espérer d’eux ...

avatar NEWIPHONE76 | 

@iVador

Tu verras en novembre comment il risque (ce que je ne souhaite absolument pas) de passer

avatar mfams | 

@iVador

Il n’arrête pas de rabâcher que c’est une chasse aux sorcières, une perte de temps et d’argent des contribuables, voire une hérésie de la la part de méchants démocrates. Pendant que lui et sa gang de républicains sauvent l’Amérique des méchants terroristes en les assassinant. Non, il rajoute sempiternellement qu’il baisse les impôts (pas des moins nantis assurément, mais ça...) et s’occupe de faire une grande Amérique.
Alors oui, c’est de la belle pub pour son capital politique. Une manipulation en règle. Chaque fois qu’on l’attaque il essaie de l’utiliser à son avantage, comme une belle victimisation.

avatar iVador | 

@mfams

Mais les gens avec un cerveau savent que pour Trump, un mot = un mensonge !

avatar mfams | 

@iVador

Oui. Il y en a pas mal qui font du discernement et qui le trouve abject dans sa manip de masse. Mais il a été élu avec les mêmes arguments. Hilary, la criminelle . Barack le faux américain etc. Trump dit ad nauseam, que les gens qui ne sont pas d’accord sont les rois du « fake news », point barre. Alors, forcément ça peut finir par convaincre une certaine masse. En mentant, par d’autres « fake news » quoi. Le peuple... le peuple, il aime qu’on lui mente., le peuple. (Rabbi Jacob)

avatar iVador | 

@mfams

Même tactique que Goebbels ... un mensonge répété x fois finit par devenir la vérité ...

avatar mfams | 

@iVador

👍🏻

avatar mouahahaha | 

"un mensonge répété x fois finit par devenir la vérité ..."

ah bah ça les gaucho en sont les spécialistes avec leurs conneries sur le genre et autres merdes progressistes... Mais quand un des fondateurs des théories bidons du genre dit qu'il a menti pour servir son idéalogie nauséabonde, il se fait juste insulter par tout les crétins qui y ont cru et limite sa parole n'a plus de valeur vu qu'elle ne va plus dans leur sens. :)

avatar Sindanárië | 

@NEWIPHONE76

Ils se sont bien débarrassés de kennedy, lui aussi était assez borderline en relations étrangères, même si au devant de la scène il était moins hystérique...

avatar NEWIPHONE76 | 

@Sindanárië

La comparaison est au minimum étrange au pire inadaptée

avatar alan1bangkok | 

...

avatar remids | 

C’est important qu’Apple tienne bon. Créer un précédent serait dramatique.

avatar macinoe | 

Le précédent existe déjà.

La société israelienne qui débloque tous les iPhones rends caduque le discours d'Apple sur la sécurité de ses appareils.

Le contenu ds iPhone est de fait non sécurisé.

Et Apple maintient sa position juste pour faire croire que cet argument commercial tient toujours.

Ce qui très cynique concernant des affaires de terrorisme.

avatar Depret Lucas | 

@macinoe

Ils n’ont pas réussi à ouvrir les iPhones qui sont sur iOS 13 donc quasiment tous ;)

avatar Xalio | 

@macinoe

En fait le problème en sécurité informatique c’est que des gens qui ne baignent pas dedans voient dans tous les fais divers ou actualités ayant un lien avec, une notion complotiste.

Juste pour que ce soit clair pour tout le monde:
La sécurité informatique s’appuie sur un des éléments les plus fragiles de la chaîne: l’être humain.

L’homme crée le code et l’homme fait des erreurs. D’autres semblables découvrent ces erreurs et les utilisent à des fins diverses.

La fameuse « boîte » israélienne (loin d’être la seule à mon avis) exploite ces failles pour débloquer des iPhones et y met une jolie interface pour que n’importe qui puisse l’utiliser. Comme une arme nucléaire en fait... un bouton rouge à disposition du premier venu avec des cheveux 🍊...!

Bref croyez ce que vous voulez sur les fameuses backdoor d’Apple mais c’est quand même assez étonnant que d’autres sociétés Américaines comme Google n’aient pas ce type d’échanges avec les USA (FBI/NSA/CIA).

avatar macinoe | 

"mais c’est quand même assez étonnant que d’autres sociétés Américaines comme Google n’aient pas ce type d’échanges avec les USA (FBI/NSA/CIA)."

Ce que je trouve étonnant c'est de considérer normal que les prérogatives d'une entreprise privée puissent surpasser celle de son état.

Qui a la souveraineté ? Celui qui a la plus grosse capitalisation boursière ?
Vous croyez vraiment que ça marche comme ça ?

avatar Sindanárië | 

@macinoe

"Ce que je trouve étonnant c'est de considérer normal que les prérogatives d'une entreprise privée puissent surpasser celle de son état.

Qui a la souveraineté ? Celui qui a la plus grosse capitalisation boursière ?
Vous croyez vraiment que ça marche comme ça ?"

Normal, non.
Maintenant oui, ça fonctionne ainsi.
C’est pas une première fois dans l’histoire.

avatar XiliX | 

@macinoe

"Ce que je trouve étonnant c'est de considérer normal que les prérogatives d'une entreprise privée puissent surpasser celle de son état."

Euhhh je crois que tu mélanges un peu tout.
Ce que Apple refuse catégoriquement est l’installation d’un backdoor dans ces appareils et OS. Apple a toujours respecté les demandes de la justice.

Actuellement il n’existe aucune loi qui oblige une entreprise à installer un backdoor. Donc Apple n’est pas du tout au-dessus des lois.

avatar Trillot | 

@macinoe

"Et Apple maintient sa position juste pour faire croire que cet argument commercial tient toujours. Ce qui très cynique concernant des affaires de terrorisme."

Il ne manquerait plus qu'Apple change son discours!!! Apple doit continuer à renforcer sa sécurité et refuser d'y faire volontairement un trou.

Vous faites partie des faibles d'esprit qui ne comprennent pas que si l'on oblige les éditeurs à placer une porte dérobée, les terroristes pourront toujours utiliser des utilitaires de cryptage, mais nous, personnes ordinaires, nous serons piratés à souhait car aucune porte dérobée ne restera secrète longtemps!!!

avatar macinoe | 

@Trillot

"Refuser faire de faire un trou" comme vos dites c'est une chose.

Mais quand le trou existe déjà, ça ne sert à rien, c'est juste une posture.
Une posture qui cherche à faire croire en une sécurité absolue pour des raisons de communication pure.

Tant mieux si vous croyez vos données en sécurité et si vous pensez sage de les confier à un tiers sans vous poser plus de question que ça.

Tant mieux si vous pensez que l'expertise de Trump dans le domaine de la sécurité informatique est une preuve de l'inviolabilité de l'iPhone.

Moi le "simple d'esprit", j'ai une confiance plus limitée et un niveau d'exigence un peu plus élevé.

avatar Trillot | 

@macinoe

Un trou obligatoire c'est une chose, mais un trou involontaire, c'est un trou que l'on a le droit et même l'obligation de combler.

Je ne crois pas à la sécurité absolue mais à la volonté de donner la sécurité de la part d'Apple.

Si l'on oblige Apple à faire un trou dans sa sécurité, il sera certain que les gens ordinaires comme vous et moi seront piratables à merci. Quant aux terroristes ils sauront utiliser des utilitaires de cryptage.

C'est pourquoi votre niveau d'exigence est en réalité celui d'un simple d'esprit.

avatar macinoe | 

Je ne vois toujours pas en quoi ce qui est demandé, à savoir récupérer les données de l'iPhone 5 et 7 dans l'affaire de Pensacola serait synonyme d'obliger à "faire un trou dans la sécurité d'Apple".

Etant donné que ce trou existe déjà, pas besoin de le faire.

Mais je comprends qu'Apple cherche à préserver ce secret de polichinelle, à savoir qu'il suffit d'envoyer les iPhone à des société comme Cellebrite ou Grayshift pour récupérer leurs contenus.

La préservation du mythe de la sécurité est à ce prix, même si ça ne duppe personne, même pas les "simples d'esprit"

avatar Bigdidou | 

@Trillot

« Un trou obligatoire c'est une chose, mais un trou involontaire, c'est un trou que l'on a le droit et même l'obligation de combler. »

Je n’ai jamais voulu de trou du cul, mais j’interdis que qui ce soit le comble.
C’est fou ce qu’on peut lire ici.

avatar Trillot | 

@Bigdidou

Tous les éditeurs d'os ou autres logiciels cherchent à éliminer les failles de leurs systèmes!

avatar rimshot | 

J’adore le MAGA à la fin du tweet sans rapport avec le contenu du message. Quel abruti.

avatar occam | 

Deux notes, une citation.

1. Drumpf ne comprend, de toute évidence, pas le sens d’une obligation légale. Il refait ici le même truc qui constitue l’un des chefs d’accusation dans les Articles of Impeachment : un « do ut des », sans doute inconstitutionnel, très probablement illégal.
(Soit Apple est obligé en loi de subvenir à la demande du FBI, soit non. Il ne saurait exister de nexus entre cela et quelque faveur douanière ou fiscale, ipso facto illicite.)

2. L’augmentation du déficit commercial US envers la Chine est droit sur la ligne de régression des dix dernières années.
À part des frais supplémentaires de l’ordre d’un millier de dollars par foyer, la guéguerre tarifaire entamée par Drumpf ne rend encore aucun résultat tangible (comme le note à regret le Wall Street Journal, malgré un titre trompeur ; il faut consulter les chiffres pour voir que le déficit 2019, s’il est inférieur à celui de 2018, augmente exactement dans la moyenne du taux de la décade.)
https://www.wsj.com/articles/in-a-year-of-trade-war-u-s-deficit-with-chi...

———

« They will have to step up to the plate and help our great Country, NOW!« 

Pourquoi great ? S’il faut aider sa patrie, peu importe qu’elle soit grande ou petite.
Pourquoi « Country », majuscule ? Hyperbole creuse.

Comme le notait déjà Ambrose Bierce il y a plus d’un siècle :
« Patriotism, n. Combustible rubbish ready to the torch of any one ambitious to illuminate his name.
In Dr. Johnson’s famous dictionary, patriotism is defined as the last resort of a scoundrel. With all due respect to an enlightened but inferior lexicographer, I beg to submit it is the first. »

avatar Bigdidou | 

@occam

« À part des frais supplémentaires de l’ordre d’un millier de dollars par foyer, la guéguerre tarifaire entamée par Drumpf ne rend encore aucun résultat tangible »

A la fois bien intéressant et tout à fait bêta.
Mais c’est le bon peuple américain qu’il faut convaincre...

avatar Phiphi | 

🤦‍♂️

avatar Dsmrcx | 

@Occam 🙏🏻

avatar Bigdidou | 

Du coup, Tim Apple va le faire lui même.
Entre potes...

avatar jopaone | 

Mais au fait où est passée la société israélienne qui avait débloqué l’iPhone du terroriste de San Bernardino ?

avatar rolmeyer | 

@jopaone

Mais elle peut parfaitement le faire, mais c’est déplomber UN téléphone. C’est pas ça qu’il veut, il veut déplomber TOUT les téléphones. Donc on utilise un fait divers marquant pour choquer l’opinion.
Et personne pour lui rappeler que les attaques d’hopitaux anglais sont basées sur du code de la NSA. Cette boite de bras cassés même pas capables de sécuriser leur propres armes informatiques.

avatar Depret Lucas | 

@rolmeyer

Elle ne sait pas déplomber les téléphones sur iOS13

avatar rolmeyer | 

@Depret Lucas

Y a un iPhone 5 dans le lot.🤣

Pages

CONNEXION UTILISATEUR