Recharger une carte Navigo sur iPhone : un premier pas vers un iPhone passe-partout

Antoine Collin |

Si vous vivez en Île-de-France, vous connaissez le problème : le premier jour du mois, il y a d'interminables queues devant les bornes de recharge pour la carte Navigo. En effet, beaucoup de personnes la rechargent tous les mois au lieu de prendre un abonnement à l'année et oublient qu'il est possible d'acheter le forfait mensuel quelques jours avant. La problématique n'est pas nouvelle et Île-de-France Mobilités a proposé au fil des années différentes solutions pour essayer de régler le souci. La dématérialisation de la recharge (et de la carte elle-même) est la principale voie choisie.

En passant par un Mac, ce n'est plus possible

La première solution datait de 2013, avec la possibilité de charger une carte Navigo en USB depuis un PC ou un Mac. Elle a été arrêtée en octobre 2020 dans l'indifférence générale. Elle demandait un lecteur de cartes (vendu 7 € à l'époque par la RATP) et fonctionnait avec les cartes Navigo équipées d'une puce, ce qui n’est plus le cas de certaines versions modernes.

Il faut bien l'avouer, cette solution était perfectible : elle nécessitait un lecteur et un navigateur compatibles ainsi qu'un plug-in Java. Si l'ensemble fonctionnait assez bien au lancement, l'évolution rapide des navigateurs et le support parfois chaotique de Java n'ont pas permis au chargement par USB de s'imposer.


avatar fousfous | 

Je vois pas pourquoi on peut pas payer directement son ticket, quand j'achète un ticket de métro le prix n'est pas corrélé au trajet.
Pour les gens qui vont d'une gare à l'autre ce serait parfait de payer au portique et ne pas avoir de tickets!

avatar oblm | 

@fousfous

N’étant pas parisien, il est possible que je me trompe, mais il me semble que pour le RER, il y a 8 zones en île de France. Impossible donc de calculer le prix du trajet avec seulement une validation seulement à l’entrée. Comme le dit l’article, il faudrait également valider à la sortie comme c’est le cas à Londres.

avatar fousfous | 

@oblm

Je parle dans le cas du métro, qui est utilisé par beaucoup de voyageurs ponctuels, contrairement au RER qui est plus utilisé par les locaux.

avatar oblm | 

@fousfous

Ça paraît compliqué, surtout si il y a des gares interconnectées (RER/métro)

avatar fousfous | 

@oblm

Et comment on fait avec le ticket de métro actuel? Il ne permet pas d'accéder au RER il me semble.

avatar ifranz67 | 

@fousfous

Bien sur que si tant qu on est dans la zone 1/2

avatar fousfous | 

@ifranz67

Donc voilà, pouvoir payer avec l'iPhone au moins sur cette zone. Littéralement un ticket virtuel, sans avoir besoin d'une app ou autre.

avatar Sindanárië | 

@fousfous

💭(Quelle idée d’habiter dans cette jungle malfamée aussi)

avatar fousfous | 

@Sindanárië

Ah mais j'habite pas la bas justement, juste que des fois faut traverser quand on prend le train 😕

avatar Sindanárië | 

@fousfous

Ah oui ça doit être horrible... je compatis!

avatar Faabb | 

Merci beaucoup pour cet article!
Habitant en Île de France, clairement ce serait pratique d’avoir mon forfait annuel sur iPhone.
J’imagine qu’ensuite ça se généralisera rapidement dans toutes les autres villes?

avatar Sindanárië | 

@Faabb

Demande lui à la blonde

valerie.pecresse@iledefrance.fr

avatar Nesus | 

@Faabb

Je ne veux pas vous vexer, mais à Bordeaux les transports en commun sont payables avec le smartphone depuis très longtemps. C’est juste qu’ils n’ont ni pas été bête, ça fonctionne avec le Bluetooth...

avatar curly bear | 

Ma carte est reconnue mais je ne peux pas hélas prendre juste un ticket (1 voyage) avec mon forfait Liberté+

avatar axelf | 

Utiliser son iPhone à plus de 1000€ à la place de la carte, j’ai jamais compris l’intérêt: plus lourd, plus gros, avec le risque de le casser si on le laisse échapper, ou de se le faire voler à l’arrachée.
A moins que ça puisse fonctionner en le gardant dans la poche, de manière totalement transparente. Mais vu le fonctionnement actuel des portiques, je n’y crois pas trop.
J’aime bien le système des pass dans les stations de ski: la carte dans une poche du côté gauche, et il suffit d’approcher la hanche gauche du portique pour déclencher le passage.

avatar eplus | 

@axelf

Oui finalement pour valider le mieux serait peut-être la Watch ?
L’intérêt du smartphone reste de ne plus se trimbaler avec une sacoche.
Au ski oui c’est plus étudié et donc plus pratique !

avatar Jymini | 

@eplus

Si le lecteur sans contact est du côté de la main qui porte la montre oui. Sinon moins pratique.

avatar TheRV | 

@Jymini

En effet ils sont du « mauvais » côté à Paris

avatar Link1993 | 

@TheRV

Ça dépends. Pour ne rien toucher, j’utilise mon postérieur ou mon dos pour pousser les portiques. À ce moment là, c’est bon ! 😁

avatar TheRV | 

@Link1993

🤣

avatar andgr | 

Totalement d’accord avec @axelf et @eplus. Pour avoir essayer la solution sur Samsung, je n’étais pas très rassuré de sortir un téléphone à plusieurs centaines d’euros dans certains stations de métro. Surtout que cela met parfois quelques secondes pour être sûr que la validation a eu lieu. L’idéal serait en effet la Watch à condition que le système marche de manière instantanée. En attendant, la possibilité de charger via son iPhone (c’est à dire à tout moment et en tout lieu) est une très bonne alternative.

avatar nicob789 | 

Il n’y a que chez moi que c’est très poussif pour faire lire le pass sur le dos de l’iPhone ? Il a du mal à le reconnaître. Sur un Android ça passe beaucoup mieux. Est-ce que quelqu’un a le même problème ?

CONNEXION UTILISATEUR