Chine : l'iPhone reprend la tête des ventes après 5 ans en dents de scie

Florian Innocente |

Apple a repris la tête du classement des principales marques de smartphones en Chine. C'est la première fois, depuis décembre 2015, que cela arrive, souligne Counterpoint Research. Fin 2015 c'était l'époque des iPhone 6s et 6s Plus.

Sur ce mois d'octobre, la part d'Apple s'est établie à 22% contre 20 % pour Vivo — ex numéro un —, 18 % pour Oppo et enfin 8 % pour Huawei qui ne cesse de dégringoler après avoir tout emporté sur son sillage au passage de 2019 à 2020. Apple a progressé de 46 % comparé au mois précédent alors que le marché n'affichait qu'un +2 %.

Cette première place n'a été atteinte qu'au mois d'octobre. Ce n'est pas un hasard, Apple a lancé ses iPhone 13 à ce moment là, avec en outre un tarif plus bas que ceux de la gamme qui était remplacée.

Les parts de marché enregistrées ces derniers mois par les différents acteurs témoignent d'un retour en force progressif de l'iPhone, qui s'est amorcé en réalité depuis août où la courbe a cessé de piquer du nez. Au vu des trajectoires actuelles de ses concurrents directs, Apple semble avoir quelques chances de conserver cet avantage alors qu'on entre dans le dur des ventes annuelles.

Si Apple n'était pas contrainte, comme tout le monde dans ses approvisionnements, sa situation en Chine n'en serait que meilleure encore. Counterpoint relève cependant que la Pomme paraît gérer les aléas de livraison plus habilement que ses concurrents.

Où trouver des iPhone 13 et 13 Pro en stock et au meilleur prix ? 🆕

Où trouver des iPhone 13 et 13 Pro en stock et au meilleur prix ? 🆕


avatar raoolito | 

battre des ventes d'entreprises chinoises en chine.
chapeau bas, c'est très fort.

avatar Shawny | 

Qu’est-ce qui explique cette chute assez impressionnante de Huawei ?

avatar r e m y | 

L'embargo décrété par Trump et qui a coupé à Huawei l'accès aux puces de Qualcom, a permis aux autres marques locales (non soumises à l'embargo) de gagner des parts de marché et de conquérir des clients que Huawei n'était plus en mesure de fournir.

avatar Shawny | 

@r e m y

Ok merci, je ne pensais pas que cet embargo aurait autant de conséquences en chine. Un peu flippant.

avatar r e m y | 

Quand tu vends un smartphone sans avoir accès à la puce de Qualcomm pour le modem, forcément, tu as du mal à le vendre, même en Chine. (Et tu ne conçois pas une puce de remplacement en 6 mois...)

avatar zoubi2 | 

@r e m y

Il me semble qu'il n'y a pas que les puces de Qualcomm. Android et le Play Store y sont aussi certainement pour quelque chose.

avatar r e m y | 

Probablement, oui.

avatar Moonwalker | 

"Trump"

La politique étasunienne vis-à-vis de la Chine semble un sujet suffisamment bis-partisan pour qu'on évite sa personnalisation à outrance.

avatar MGA | 

@Moonwalker

Un grand merci pour ce rappel plein de bon sens… Et finalement Trump n’a changé temporairement que la forme surtout sur ce sujet.

avatar zoubi2 | 

Correction. Sorry.

avatar daxr1der | 

Du grand n’importe quoi cette gueguerre usa chine

avatar klouk1 | 

@daxr1der

Ouah la pertinence du commentaire…

avatar Mac1978 | 

Avoir comme big boss l’ancien patron de la logistique doit sans doute aider à bien s’organiser pour minimiser l’impact de la pénurie de composants.
Mais quand on connaît l’esprit nationaliste des chinois, être numéro un en Chine est quand même assez fort de la part d’Apple.

avatar Jean-Jacques Cortes | 

Vu que les iPhone sont fabriqués par les mêmes usines que les produits Huawai ça ne change rien pour l’emploi en Chine. Et en prime les iPhone restent des produits étrangers aux yeux des taxes sur les produits étrangers. Tout bénéfice pour le régime.

CONNEXION UTILISATEUR