iPhone 5 : l'appareil le plus compliqué pour Foxconn

Stéphane Moussie |

« L'iPhone 5 est l'appareil le plus difficile que Foxconn ait jamais eu à assembler. » Le Wall Street Journal rapporte les propos d'un cadre de Foxconn, le sous-traitant chinois chargé de produire l'iPhone 5. Il ressort des déclarations de cet employé qui a gardé l'anonymat que le dernier smartphone d'Apple donne du fil à retordre au manufacturier. « Le design est très compliqué [...] Il faut du temps pour apprendre à produire ce nouveau terminal. C'est en forgeant que l'on devient forgeron. Notre productivité s'est améliorée de jour en jour. »

Le cadre indique que des mesures ont été prises pour augmenter la cadence de production ainsi que régler le problème des défauts sur les iPhone à la sortie de l'usine, le fameux « scuffgate » (lire : iPhone 5 : quelques défauts sur certains exemplaires). « C'est toujours difficile de satisfaire à la fois à l'aspect esthétique et aux besoins pratiques », concède la source du journal américain. Et de faire remarquer que le matériau utilisé pour l'iPhone 5, de l'aluminium, est plus sensible aux rayures. Une remarque partagée par Phil Schiller lui-même.

L'ONG China Labor Watch rapportait au début du mois une situation de blocage dans l'usine de Zhengzhou, là où la majeure partie des iPhone 5 sont assemblés, à la suite de nouvelles exigences concernant le contrôle qualité (lire : Foxconn : une grève relative au contrôle qualité de l'iPhone 5). La source du Wall Street Journal confirme ce conflit, dont l'ampleur n'est pas donnée, entre les ouvriers et les inspecteurs qualité. Celui-ci était lié à la coque en aluminium et à d'autres « problèmes de qualité ». Foxconn avait minimisé l'événement en parlant de « petits et brefs conflits ». « Le site de Zhengzhou, qui a été créé en 2011, est toujours assez nouveau pour nous, argue le cadre. Nous sommes encore en train d'étudier comment gérer la force de travail là-bas. »

avatar winstonsmith | 
Ben ouais, tellement dur à produire qu'il faut embaucher des stagiaires de 14 ans. Histoire que les clients Free râlent pas trop. (notez que malgré le troll évident contenu dans ce commentaire, l'info sur les stagiaires est vraie. savoir si ils font des iPhones...)
avatar voodoo10 | 
Les difficultés ne doivent pas être lié à l'assemblage mais à la fragilité des matériaux... Voir plus sensibilité des matériaux au rayures... La note d'ifixit le prouve..
avatar Tyrael | 
@ Rigat0n en l'occurrence Foxconn a indiqué que les stagiaires mineurs (envoyés par des écoles "trop zélées" selon eux) ne travaillaient pas sur les chaines dévolues aux produits Apple. Foxconn fournit quasiment la moitié des constructeurs informatique/multimedia au monde et à chaque connerie, tout le monde montre Apple du doigt, alors qu'ils ont le cahier des charges et le système d'inspection les plus restrictifs avec ce fournisseur… Je serais curieux de savoir combien d'excès d'heures travaillées, d'employés sous-agés et de manipulation de produits toxiques interviennent chez Foxconn sur les chaines qui fabriquent Kindles PlayStation 3s et Xbox 360s (tous produits par Foxconn) ou pour Acer, Cisco, Dell, HP, Intel, Motorola Mobility (et, donc Google), Nintendo, Nokia, Samsung, Toshiba, tous clients de Foxconn, notamment pour les téléphones Androïd…

CONNEXION UTILISATEUR