Les méfaits et gestes d'iOS 7

Stéphane Moussie |

iOS 7 sacré meilleure expérience mobile ? À lire la récente analyse du Nielsen Norman Group, pas sûr que le nouveau système d’Apple mérite le titre décerné par Pfeiffer Consulting.

La société fondée par Jakob Nielsen, un ergonome reconnu, se montre très critique à l’égard d’iOS 7. « Apple a démoli des millions d’heures d’apprentissage de la part des utilisateurs en changeant les icônes », estime Raluca Budia de Nielsen Norman Group. Le changement est utile s’il apporte du mieux, mais est-ce le cas des nouvelles icônes ? Probablement pas, juge l’ergonome. Toutefois, il ne faut que quelques jours, voire quelques semaines, pour que les utilisateurs reprennent leurs automatismes sur ce point — et pendant ce temps-là, les utilisateurs peuvent toujours se référer au nom de l’app placé sous son icône.

Si le renouvellement des icônes est un problème temporaire, ce n’est pas le cas d’autres éléments d’iOS 7. Afin que le système soit facile d’utilisation, les boutons d’action doivent être aisément distinguables du contenu. Avec iOS 7, Apple a effacé toute trace de boutons conventionnels pour ne garder que le texte qu’ils contiennent. Un choix qui ne déstabilisera pas ou peu les utilisateurs des versions antérieures d’iOS, mais qui peut désorienter les novices (lire : Aperçu d’iOS 7 : un OS et des utilisateurs plus adultes). Dans le cas de Mail, pour signifier le bouton de suppression de compte, le texte est en rouge et centré.

Le problème, selon Raluca Budia, c’est qu’il y a aussi un bouton d’action signalé par du bleu et une flèche, des boutons à bascule ON/OFF et un bouton gris accompagné d’une flèche. « Cette incohérence rend l’écran plus difficile à utiliser, et pire, il rend les autres écrans plus difficiles à comprendre car la facilité d’apprentissage est réduite. »


Mobile Inspector

Si ces nouvelles guidelines ne sont respectées qu’à moitié par les développeurs, qui oublient par exemple d’ajouter de la couleur aux éléments d’action, le résultat peut être alors incommodant, comme le montre l’application Mobile Inspector. L’autre retour en arrière mis en exergue par cette application, c’est la nouvelle roue de sélection. Seuls trois choix sont aisément lisibles, les autres étant distordus et plus fins.

Les griefs de Nielsen Norman Group à l’encontre d’iOS 7 en matière d’ergonomie ne s’arrêtent pas là. L’arrivée de nouveaux gestes tactiles entraîne une ambiguïté que tous les utilisateurs du système ont rencontré au moins une fois. En voulant faire apparaître Spotlight, on affiche en fait le Centre de notifications, ou inversement, à cause des deux gestes trop proches. Une ambiguïté qui vaut aussi pour le bas de l’écran avec la présence du Centre de contrôle. L’occasion de rappeler qu’il est possible de désactiver le Centre de contrôle sur l’écran verrouillé et à partir des apps si la mauvaise manipulation arrive trop souvent (Réglages > Centre de contrôle).

Au final, le jugement de Raluca Budia est sévère :

« Apple a ignoré certains problèmes rencontrés par Microsoft avec le flat design et des gestes ambigus sur Windows 8. Il faudra voir si les guidelines d'Apple évitent aux designers de se perdre dans un monde plat en 2D. Mais les expériences avec les premières applications redessinées pour iOS 7 sont assez négatives : plusieurs d'entre elles ont une ergonomie inférieure à leur version iOS 6. »

Sur le même sujet :
- Skeuomorphisme contre flat design : un débat qui n’a pas lieu d’être
- iOS 7 : nouvelle interface, nouvelles opportunités


Tags
avatar jarno24 | 
@gueven : 'Ne pas streamer sur AirPlay ou dans les écouteurs les effets sonores, n'est forcément mieux. Il y a une perte de flexibilité mais plus de cohérence.'
avatar Shupa | 
À travers cet iOS 7, c'est tout le mépris d'Apple pour l'utilisateur qui s'exprime. Apple décide, nous obéissons, comme des suiveur décervelés et dépendant. Apple fait de nous ce qu'il veut, et nous on est trop con pour s'affirmer.... Hop! Plus de lecteur de disquettes! Vous en aviez encore besoin? Fuck you! Vous voulez du blueray? Fuck you encore, vous n'en n'aurez pas! Et même, on va vous enlever le lecteur! Vous en aviez encore besoin? Fuck you! Achetez le en plus. Y a jamais eu autant de fils, adaptateurs, autour de mes macs... Vous aimez mieux iOS 6? Fuck you, si vous avez touché à iOS 7, nous ferons en sorte que votre ibidule ne soit plus compatible avec son système d'origine! Vous avez une caméra avec du compact flash? Fuck you! Nous ne mettrons que du SD! Etc...... Fuck you, fuck you, fuck you! Et fuck you, Apple! Et le plus grand mystère pour moi, c'est pourquoi moi, comme un con, je continue à en acheter....
avatar Cratès | 
@chanteloux : Voilà pourquoi MacOSx n'est pas aussi lourd que Windows. Apple force l'utilisateur à évoluer. C'est pas forcément un mal. Microsoft a essayé d'en faire autant avec Windows 8. Mais leur communauté d'utilisateur est moins flexible. Le progrès c'est le changement.
avatar Samanjaro | 
Entièrement d'accord avec ce qui est dit dans l'article ! Même si j'adore Apple, iOS 7 est une vraie catastrophe en terme d'ergonomie... Sans compter la laideur des icônes et leur manque total d'intuitivité.
avatar DickyPoo | 
Autant pour le changement des icônes c'est juste une question d'habitudes à reprendre, autant en revanche je suis tout à fait d'accord avec une de leurs autres remarques : le sabotage des boutons. Le remplacement, un peu partout, de boutons par du blabla et encore du blabla est d'une stupidité sans nom. Plus de délimitation claire permettant d'identifier facilement ce qui est un bouton et ce qui n'en est pas un. Du texte à rallonge qui se marche dessus ou qui aboutit à des tailles de polices différentes ou à de la troncature. De la couleur qui apparaît partout pour tenter de compenser la perte de délimitation claire, et empêche du coup d'utiliser cette couleur pour autre chose (en plus de donner un aspect bizarre à l'ensemble). Et la tendance au remplacement de boutons à icônes, très efficace pour en dire beaucoup (quant à la fonction du bouton) en peu d'espace, par du blabla et encore du blabla. Le seul gros défaut d'iOS 7 à mon avis. Mais il est énorme.
avatar guiz913 | 
Rie nd'étonnant, la simplicité n'existe aps vraiment seul les habitudes comptent. Les gens qui avaient l'habitude d'ios 6 ,n'ont pas compris que pas mal de chose sont identique seule la forme à changer... C'est idem ceux qui me disent que ios est plus simple que Windows ou Android... c'est qu'une histoire d'habitude...j'utilise ios pour le taff et pour moi c'est un enfer de complication comparé à un android stock que j'utilise personnellement..je dis pas que c'est moins bien,juste que pour mes habitudes c'est plus compliqué. En ce qui concerne ios 7 les couleurs mise à part, il fonctionne relativement bien (pas mal de bug ici ou là avec les applications pas encore à jour...mais ça va venir)
avatar jarno24 | 
Pour moi, c'est une dégradation grave de mon expérience.
avatar Shupa | 
Le progrès, c'est ce que je décide moi, pour moi, ce qui est un progrès. Vous pensez comme Apple: en dictateur

Pages

CONNEXION UTILISATEUR