Personne n’a accepté la hausse des royalties des compositeurs américains, sauf Apple

Mickaël Bazoge |

Au contraire de Spotify, de Google, de Pandora et d’Amazon, Apple n’a pas fait appel de la décision du Copyright Royalty Board (CRB) d’augmenter la rémunération des compositeurs. L’organisme américain a voté pour une hausse des royalties de 44%, ce qui ne fait pas les affaires des concurrents d’Apple Music.

Spotify, Google et Pandora déplorent une décision qui soulève de « graves problèmes sur la procédure et sur le fond [du dossier] ». Si cette décision était maintenue, elle nuirait « à la fois aux titulaires de licences et aux détenteurs de droits d’auteur », assurent encore ces diffuseurs. Ça n’est manifestement pas la vision d’Apple.

Les organisations américaines de chanteurs compositeurs saluent la volonté d’Apple d’accepter cette hausse de leur rémunération. Apple Music est « l’ami des musiciens », se réjouit la NMPA (National Music Publishers’ Association). « Tandis que Spotify et Amazon espèrent certainement que cela va se régler devant une cour d’appel, tous les compositeurs et tous les fans de musique devraient [relever cette attitude] ».

L’organisation professionnelle cherche à mettre la pression sur les diffuseurs en les opposant non seulement les uns aux autres, mais aussi en poussant les utilisateurs à choisir ce qui est bon pour les compositeurs (= Apple Music).

Source
Tags
avatar Lu Canneberges | 

Un abonnement Apple Music paye déjà énormément plus les artistes qu’un compte gratuit Spotify ou visionner sur YouTube, demain on saura aussi qu’on les rémunère mieux qu’avec Spotify et Amazon...
Mon choix ne fait que se conforter !

avatar pierrefeuilleciseaux | 

@Lu Canneberges

Absolument d’accord.

avatar marenostrum | 

44 % d'augmentation c'est beaucoup. et Apple va augmenter les prix un moment donné. ça sera plus pareil. pour le moment ils savent que les autres ne vont pas s'aligner et jouent le contre courant, espérant avoir des exclusivités. mais ça ne sera pas le cas pour toujours.

avatar malcolmZ07 | 

@marenostrum

Apple peut aussi diminuer la marge qu'elle prend sur l'abonnement car après tout ce n'est pas son business principale (contrairement à Spotify). C'est juste un vecteur pour avoir plus de fidèles sur iOS.
Pour les utilisateurs Android , ils pourraient se tourner vers Apple Music si c'est moins chère que Spotify.
En gros ils ont tout à y gagner et ils font bonne figure devant le publique.

avatar Malouin | 

@malcolmZ07

S’ils augmentent ce sont des salauds... s’ils tirent les prix ce sont des salauds... Ok !

avatar malcolmZ07 | 

@Malouin

Ils vont pas augmenter les Prix , ils vont diminuer leur marge sur l'abonnement tout simplement (ce qui est viable pour eux).
Au contraire , Spotify qui vit du streaming Si la décision était forcée par les majors , devrait augmenter leur Prix pour ne pas devoir mettre la clé sur la porte.
Je pense que tu n'as pas très bien compris mon commentaire.

avatar MacTHEgenius | 

@marenostrum

À mon avis, 10$ CAD (mes salutations du Québec ?) est déjà extrêmement peu cher pour avoir accès à 40 millions de morceaux. Je serais prêt à payer le double considérant qu’avant, j’achetais deux à trois albums chaque mois (10 à 15$ chacun).

avatar Ali Baba | 

@MacTHEgenius

Deux à trois albums par mois ? ?

Si j’en achète un tous les deux ans c’est déjà énorme... Je crois que la dernière fois que j’ai acheté un album complet remonte à bien trois ou quatre ans, minimum.

avatar fredG4 | 

Je n’ai rien contre Apple Music malheureusement le service est trop fermé. J’attends une compatibilité avec mon système multiroom pour passer chez eux.

avatar Merou13 | 

@fredG4

J’aimerais bien pouvoir l’utiliser sur mon Chromecast audio comme n’importe quel autre service de streaming. Et sur Chrome de façon officielle.

J’attends avec impatience une meilleure qualité audio aussi.

Je vais peut-être laisser tomber à cause de ces deux points.

avatar Brice21 | 

@Merou13

Moi j’attends Spotify sur Apple TV avant de switcher. Et qu’ils abandonnent leur codec pourri moyen ageux.

avatar Merou13 | 

@Brice21

Tu parles du OGG de Spotify ?

avatar Brice21 | 

@Merou13

Yep. A bitrate identique, il y a pas photo avec l’AAC. De plus comme il n’est pas décodé par le chipset mais en software, il pompe de la batterie. A l’échelle de Spotify, ce Codec est responsable d’un gaspillage énorme et stupide de CO2, pour rien.

avatar Merou13 | 

@Brice21

Ah ok. Je comprends pourquoi Spotify bouffe la batterie.
Je ne sais pas si on a des tableaux comparatifs, genre quelqu’un a fait un test en écoutant des albums identiques sur les deux services et a noté les différence de consommation. Ça m’intéresse.

Par contre qu’en est-il du FLAC vs Alac niveau consommation ? Car si Apple sort un format lossless ça pourrait être intéressant de se pencher sur le problème de consommation des formats lossless.

avatar Brice21 | 

@Merou13

L’ALAC est le format Lossless d’Apple. Il est décodé en hardware depuis les premiers iPods, et depuis par les iPhones, iPads, Airport Express, Homepods et même les casques beat (et d’autres comme Parrot). Le plus dommage est que c’est fort ignoré.

Le FLAC est décodé en software comme l’Ogg Vorbis et n’est pas supporté par iTunes, etc. A éviter.

avatar Merou13 | 

@Brice21

Merci.
Est-ce que l’Alac est décodé en hardware uniquement sur Apple ou sur Android aussi ?

avatar Brice21 | 

@Merou13

Apple a mis le format ALAC et le code en open source, donc il est possible que ce soit le cas sur Android mais je ne sais pas vérifier.
http://www.applelossless.com
http://wiki.hydrogenaud.io/index.php?title=Lossless_comparison#Apple_Los...

avatar Merou13 | 

@Brice21

Merci beaucoup pour tous ces renseignement

avatar Olivier S | 

Ok, mais je ne suis pas pour augmenter le prix de 9,90€ mensuel. S’il y avait une grande augmentation, je me désabonnerais d’Apple Music.

Déjà que sur le IOS Store, je trouve que les développeurs ont franchement augmenter les prix avec ces histoires d’abonnement.
Pour une majorité d’entre eux, les prix s’est carrément du délire ! Ils se prennent pour Microsoft ! Ils pensent commercialiser le pack Office. Ok pour payer le pack office à 100€/an mais une appli que je lance de temps à autre sur mon téléphone.

J’espère qu’Apple Music n’en prend pas le chemin.

avatar MachuPicchu | 

@Olivier S

À mon avis il ne faut pas trop se faire d’illusions : la stratégie risque fortement d’être la même que celle de Netflix, c’est à dire démarrer en pratiquant des prix bas pour conquérir le marché, puis une fois qu’ils ont une base de clients bien installée, ils augmentent les prix pour augmenter les profits.

avatar David Finder | 

Je doute qu’  augmente les prix d’Apple Music, comme ton exemple avec Netflix.
Déjà, comme dit plus haut, Apple Music est un service et donc une porte d’entrée vers le matériel  (iPhone, HomePod,...), et ensuite, l’histoire nous a montré que si Apple sait très bien augmenter le prix du matériel, il n’en a (quasiment ?) jamais été question avec le logiciel ou les services (macOS, iWork, forfaits iCloud, iTunes Match,...).
Au contraire même, ces tarifs ont presque toujours baissés.
Dans cette position de force, Apple n’a aucun intérêt à augmenter le prix de l’abonnement Apple Music, elle a juste à attendre de récupérer des utilisateurs...

avatar Saussau083 | 

@David Finder

Surtout que ça serait rédhibitoire pour un utilisateur lambda, entre Spotify à 10€ et Apple Music a 15€ le choix serait vite réglé, meilleure rémunération des artistes ou pas

avatar pim | 

@Olivier S

Bah moi le pack Office à 100 € par an, c’est non aussi ! ?

avatar Bigdidou | 

@pim

« Bah moi le pack Office à 100 € par an, c’est non aussi ! ? »

Ça tombe bien, il est très loin de ce prix.

avatar joinman | 

@Bigdidou

exact. En cherchant bien la version 1 PC/Tablette/Téléphone et 1To dans le Cloud coute 39€. Soit quand même beaucoup moins cher que celui d’Apple qui est hors de prix.

avatar pim | 

@joinman

Ou même à 0 € par an, si l’on a un iPad de moins de 10 pouces de taille écran !

?

avatar jerome christopher | 

Bien qu’hors du sujet , depuis des mois je rencontre un problème avec ma récupération iCloud ! J’utilise un logiciel spécialisé iMyFone pour pouvoir restaurer les ficher depuis mon compte iCloud vers mon ordi ,mais à chaque fois que je connecte mon compte iCloud au logiciel , il fait semblant de télécharger la sauvegarde iCloud et de récupérer les fichiers pour ensuite me dire aucun fichier trouvé puis 3 mn après Apple verrouille mon compte en me demandant de changer mon mot de passe ! Avant ce processus se réalisait facilement mais après 3 reprises je me suis toujours retrouvé avec un compte verrouillé sans pouvoir récupérer les ficher avec le logiciel! ?

avatar reborn | 

@jerome christopher

C’est pas une utilisation prévu par Apple..

En terme de sécurité Apple a du serrer la vis, autrement n’importe qui avec tes logs récupere ta sauvegarde

avatar jerome christopher | 

@reborn

alors j’aimerais savoir pourquoi es gens continuent de vendre ces genres de logiciels

avatar reborn | 

@jerome christopher

Pour l’argent ?‍♂️

Souvent ce genre de soft de sauvegarde synchronisation est développé par des sociétés chinoises (Shenzhen imyfone Technology Co.Ltd) .. Il n’y a rien d’officiel là dedans ce ne sont que des bricolages.

Ils font souvent leur pubs (articles sponsorisés) sur les sites de news Apple

avatar jerome christopher | 

@reborn

Phone rescue n’était pas mal dans le temps , restauration des contacts sous forme de fichiers .csv, conversation Whatsapp et messages sous forme de fichiers .html! Je vais peut-être essayer à nouveau cette solution

avatar oomu | 

"alors j’aimerais savoir pourquoi es gens continuent de vendre ces genres de logiciels"

comme tout le reste de l'ensemble des actes humains : pour obtenir un profit.

Pour autant, ces logiciels ont toujours tenté de faire ce qu'apple ne permettait pas. Par nature, ils étaient en risque d'être cassés à tout moment par Apple.

avatar iPop | 

@jerome christopher

Donner son identifiant APPLE à logiciel, faut avoir vachement confiance en soit.

avatar death_denied | 

Il n’y a qu’en allant voir les musiciens en concert que vous êtes sur de les rémunérer eux et pas des parasites
(comme les maisons de disques, les distributeurs ou autres détenteurs de droits d’auteur mais qui n’ont jamais rien composé).

avatar marenostrum | 

la plupart des artistes (les plus connus) vendent leur droits avant de commencer à produire. ils vivent à crédits.

avatar oomu | 

c'est ça, pour que je rémunère ces parasites de vendeurs de tickets et leur mafia ?

ET ces propriétaires fonciers de salles de concerts ? Maqués avec des vendeurs de lessives pour faire de la pub avec le nom même de la salle, sur le dos des artistes ?!

Je dis NAN aux parasites qui se mettent entre moi et l'artiste !

C'est pour ça que je ne paie que les artistes qui m'invitent chez eux, et je leur jette des sous dans leur chapeau.

avatar David Finder | 

Malheureusement pour certains, dont je fais partie, aller apprécier un artiste en concert n’est plus possible, pour des raisons médicales...
Alors j'achète les albums sur iTunes, et je suis abonné  Music.
Chacun fait comme il peut.

avatar jerry75 | 

@David Finder

À 120/150€ voir plus le concert non merci, je n’ai pas les moyens ...

avatar marc_os | 

@jerry75
Y a pas que des concerts à 120/150 € !
C'est même une minorité. Même en musique classique.
Sinon, si tu es un vrai passionné de musique, tu sauras dans quelle salle aller, et tu pourras avoir par exemple la surprise un jour de voir Arthur H pour 20€ dans un festival, et même de le retrouver sur les bancs à côté de toi au cours de la soirée... Tu pourras même papoter avec Joëlle Léandre, Fred Frith ou les musiciens du Chronos Quartet (ou leur demander un autographe pour ces derniers un peu moins accessibles); et le plus souvent acheter leurs CDs ou vnyls en direct, parfois avec code de téléchargement en sus.
Mais c'est sûr que si tu ne jures que par des artistes américains du showbiz et que tu ne veux les voir que dans des grandes salles chères, c'est ton choix. Mais alors faut pas te plaindre du prix !

avatar alexis83 | 

Le côté positif là dedans c’est que s’il doit y avoir des exclus il y a plus de chance qu’elle soit sur Apple Music du coup ?‍♂️

avatar ckermo80Dqy | 

Enfin ! Cela dit 44% de pratiquement rien, ça reste ridicule...

avatar MacTHEgenius | 

@ckermo80Dqy

Tout à fait d’accord

avatar Bigdidou | 

@ckermo80Dqy

« Enfin ! Cela dit 44% de pratiquement rien, ça reste ridicule... »

Oui, enfin, ça va, ils ont l’air de survivre.
Une chanson, c’est un rente à vie, surtout sur ces plateformes qui relancent l’écoute de trucs ancien au travers des playlists : il y a peu de boulots qui permettent ça.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Eddy a surêment était trop occupé à suivre le rush pour les play off de la NBA pour suivre l’actualité et réagir.

Pour se sauver du marasme lors des derniers résultat, ils ont oartagé que les services faisait plus de 60% de marge et pour le moment Apple Music doit être le gros du morceaux.

Donc s’ils dovent reverser 44% et non plus 15%, leur superbe logique que la croissance va provenir des services va s’en prendre un coup où ils vont attendre que les autres augmentent et suivront ensuite...

avatar Baptiste_nv18 | 

@0MiguelAnge0

Ça ne va pas passer de 15% à 44 %. C’est le prix des royalties qui augmente. Donc si par exemple ils payaient 15 centimes par écoute (chiffre bidon) ils vont maintenant payer 21,6 centimes.

avatar guyotlo | 

faudrait surtout supprimer ces rentes à vie en raccourcissant les droits d’auteur à 10 ou 15 ans comme les médicaments

Mais l’Europe a voté récemment un allongement de mémoire à 70 ans !!
C’est pour transformer les enfants en rentiers .

avatar Biking Dutch Man | 

Pour moi pas de service, 0 abonnement, un serveur QNAP, tout en local, y compris sur mes idevices. Par contre la prochaine génération sera prise au piège, ils ne savent pas ce qu’est un fichier, alors ne parlons pas de ftp: etc...

avatar marc_os | 

@Biking Dutch Man
C'est bien d'avoir ses données en local.
Mais quel est la provenance de tes fichiers musicaux ? Car ta musique stockée en local, elle vient bien de quelque part !

CONNEXION UTILISATEUR