Apple et les opérateurs : la concurrence a-t-elle été faussée au Canada ?

Mickaël Bazoge |

On en sait un peu plus sur l'enquête menée par le Bureau de la concurrence du Canada. L'autorité cherche à obtenir des informations concernant les relations commerciales tissées entre Apple et les opérateurs de téléphonie mobile du pays, et qui ont pu enfreindre les bonnes pratiques concurrentielles (lire : Ô Canada : le Bureau de la concurrence et la police sur le dos d'Apple). Le Bureau a donné quelques détails sur la procédure en cours, qui vise à établir si les consommateurs canadiens ont payé trop cher leurs smartphones et leurs forfaits à cause des contrats passés entre Apple et les revendeurs (Bell, Telus, Rogers). Pour ce faire, le Bureau veut consulter les documents échangés entre les différentes parties depuis juillet 2008, soit le lancement de l'iPhone au pays.

Un des objectifs du régulateur canadien est de déterminer si ces ententes ont pu empêcher les opérateurs de réduire le prix des autres smartphones afin de ne pas concurrencer trop frontalement l'iPhone, voire tout simplement de proposer aux clients des mobiles concurrents à l'iPhone. Le Canada étant un des pays les moins abordables au niveau des forfaits de téléphonie, le Bureau veut savoir si les contrats d'Apple ont pu pousser les opérateurs à maintenir (ou augmenter) des tarifs élevés pour les smartphones autres que l'iPhone.

Vincent Millette, le patron du Bureau de la concurrence, a déclaré que « les obligations contractuelles ont pu augmenter le prix auquel les consommateurs canadiens ont acheté, achètent ou vont acheter leurs cellulaires et les services ». L'organisme a prévenu Apple de cette procédure en avril, et le constructeur, tout comme les opérateurs, ont déjà livré des documents.

avatar Jean Claude Dusse | 

Une band d'escrocs !!!

avatar Mr Bob | 

Le rédacteur de la news a fait un tour sur 9gag récemment ? Je dis ça par rapport à la photo de titre…

avatar Mickaël Bazoge | 
Ah pas du tout, non.
avatar stardyfr | 

@ Mr Bob

Rogers est l un des principaux opérateurs mobiles au Canada

avatar C1rc3@0rc | 

Le problème c'est surtout que les tarifs Internet/telephonie sont hallucinants pour une qualité de service déplorable et que cela est une généralité.
Payer 70$/mois pour de l'adsl 2500 kbit/s en download et du 1000 kbits/s en upload -juste pour l'accès hein, pas d'hébergement, de tv,… ,
Payer 50$/mois pour de la 3G balbutiante, confiné aux communications locales, avec des réceptions payantes (l'appelé et l'appelants payent),…
En gros c'est la situation de la France au début des années 90 lorsque le cartel des 3 opérateurs appliquait des normes commerciales et pour lesquels ils ont fini par être condamnes lourdement.

Alors je suis bien curieux de voir ce qui va sortir de cette procédure, parce qu'Apple a les moyens de pousser vers un procès ou les pratiques anticoncurrentielles des opérateurs (une petite organisation en cartel par exemple,…) obligerait enfin la justice a les poursuivre. Mais bon ça ne serait qu'un scandale de plus de ce genre ici...

avatar Chamalo | 

Je pense qu'il parlait de la photo de la Poutine :)

avatar stardyfr | 

Pas vu la photo de Poutine lol

avatar bossdupad | 

Je commente juste pour la photo de la poutine. Ahhhhhhhh la culture culinaire du Québec :).

avatar Michaelguaylambert | 

On va mettre des choses au clair :

Québec = Poutine
Canada = Sirop-d'érable
Rogers = 3ème opérateur Bell et Telus sont avant lui.

Selon l'OCDE (si je ne me trompe pas, le Canada est le pays où les forfaits coûtés le plus cher. (Pt. Le deuxième.. A confirmer)

Conclusion : la photo de Poutine n'a aucun rapport. Elle signifie simplement un préjugé.

avatar wildtiger | 

Ma cousine québécoise m'a dit combien elle payait chez Bell pour un forfait de 5Go, j'ai failli avaler de travers mon cola lol

avatar king péa | 

Premièrement, tous les prix que je mentionne ici sont Hors taxes (tout est affiché en Hors taxes au Canada, leurs prix psychologiques sont hors taxes - merci l'arnaque).
En Ontario la HST (la "tva" d'ici) est de 13%, au Quebec c'est quasiment 15%.

Ensuite, pour avoir un iPhone, au prix annoncé par Apple, soit 199$, il faut pour cela s'engager 2 ans, et ensuite prendre obligatoirement, et quelque soit le réseau cellulaire disponible, avoir un forfait dit premium/platinium/whatevermium de généralement minimum 80$.

Dans ces 80$ il y a le prix de financement de l'iphone sur 2 ans, soit pour l'iphone 6 à 749$, 550$ financés sur 2 ans, soit chaque mois 22,91$ ce qui fait que le forfait en lui même coute 57$ par mois (les opérateurs ne sont pas supposés vous vendre les interets de ce financement de téléphone)

Ce montant de 550$ pour deux ans est le même quelque soit le modèle d'iphone, à vous ensuite d'augmenter le prix d'achat du téléphone si vous voulez un plus gros.

Si vous résilliez votre contrat avant le terme des 2 ans, vous avez à payer ce qui vous reste des 550$ de financement, ce qui par contre est plutôt juste, l'opérateur ne va pas vous offrir le téléphone ou ce qui reste de son montant.

Un forfait à 80$ est un forfait qui comprends les éléments suivants (tous opérateurs confondus, ce sont plus ou moins les mêmes prix - en Ontario tout du moins).
- appels illimités partout au Canada
- sms/sms illimités (parfois chance que ce soit mondial, plutôt que juste au Canada)
- 500Mo de data (oui 500 mo !!)

Ce qui dérangeant, c'est le prix du dit forfait, si on retire le prix du téléphone, cela fait tout de même un engagement de deux ans sur un forfait avec juste 500Mo de data pour 57$/ mois

Ensuite, si vous voulez plus de data, il faut banker, donc facilement ajouter 15$ mensuels pour passer à 2 Go de quota.
Le quota Internet n'est pas cappé une fois consommé, il continue à etre facturé à un prix plus qu'inconvenant, genre 5$ les 100mo, parfois 5$ les 250mo sur forfaits ultra-haut-de-gamme (jai dit cher?)...
Il y a de nouveaux systèmes de quota partagé entre les membres de la famille, mais c'est un moyen qui permet aux opérateurs d'asseoir leur réseau dans la famille, sans réèllement offrir d'avantage financier si interessant, on parle de 20 à 30$ gagné pour une famille de 4 personnes (imaginez qu'ici les gens donnent à leurs teenagers des forfaits à 60$/mois), mais surtout de réduire les frais de quotas dépassé...

Quoi qu'il en soit, ca ressemble plus à du vol organisé, de l'entente entre fournisseurs pour pas que le panier moyen ne descende trop bas.

bref, oui la seule chose qui différencie les opérateurs à l'heure actuelle est :
- la couverture (si vous vivez en ville, bah ...)
- les services liés (messagerie vocale visuelle est généralement en option +8$/mois sur les plus petits forfaits)
- les accords de roaming pour les USA
- la possibilité de ne pas prendre appels illimités, mais seulement disons 300 minutes locales (province je crois) par mois (entrantes/sortantes toutes confondues - oui, ici on paye les appels entrants, pour cela que Free permet d'appeller gratuitement le Canada ou les USA dans ses forfaits, l'appellé paye)

Donc vous l'avez deviné, avoir un forfait à peu près correct avec du data confortable est couteux.
Certains chanceux ont des vieux forfaits, de l'époque ou il fallait etre engagé 3 ans, où pour une soixantaine de dollars ils ont 5 Go+ de quota et tout illimité

Enfin, il y a les petits opérateurs comme Wind ou Koodo, qui misent sur leurs propres antennes, seulement ils utilisent un reseau non compatible GSM, donc je n'ai pas pu utiliser mon iphone 5S français chez eux, mais surtout on un système de roaming même en national, tant que vous êtes sur leurs antennes, ca devrait à peu près bien aller, mais si vous quittez ce réseau, des frais peuvent s'appliquer ... ok leur forfait vaut 35$/mois, mais est interessant que si vous ne quittez pas votre appartement en face de la tour d'émission

Voila, le mobile au Canada, c'est dispendieux !

CONNEXION UTILISATEUR