Comparatif de 4 logiciels de navigation pour iPhone

Christophe Laporte |

Avec la sortie d’iPhone OS 3.0, le terminal d’Apple peut enfin faire office de GPS. Les principaux fabricants de solutions se sont d'ailleurs rapidement lancés à l’abordage. Aujourd’hui, on dénombre une petite dizaine de solutions de navigation pour l’iPhone, et ce n’est que le début.
Pour vous aider à y voir clair, nous vous proposons un comparatif des quatre principaux acteurs : Sygic, Navigon MobileNavigator, TomTom et CoPilot Live.

Avant-Propos
Toutes ces solutions concurrentes se distinguent les unes des autres uniquement sur le plan logiciel. Elles utilisent toutes le GPS intégré à l’iPhone. Cependant, d’un logiciel à l’autre, nous avons constaté des différences de traitement du signal fourni par la puce d’Apple, une plus ou moins bonne interprétation des données notamment lorsque la qualité du signal n’est pas optimale, et une vitesse de traitement qui peut varier.
En l’état des choses, l’iPhone est un GPS qui comporte un certain nombre de défauts, la faute notamment à certaines restrictions d’Apple. Le cas le plus souvent évoqué : le logiciel de navigation suspend son activité lorsque vous répondez à un appel. Cela peut être problématique lorsque vous vous rapprochez de votre destination et que les changements de direction s’enchaînent.
D’autre part, il a souvent été question de la qualité du GPS que renferme l’iPhone. Il y a beaucoup de critères qui entrent en ligne de compte par rapport à la qualité du signal. L’iPhone, comme tout GPS, a besoin d’être placé dans de bonnes conditions pour bien fonctionner. De manière générale, plus il est près de la vitre, mieux c’est.
Il est impératif d’avoir un support, lequel doit offrir la possibilité de recharger votre iPhone. Sinon, il est fort probable que l’iPhone vous laisse en plan en cours de route. Chargé à bloc, l’iPhone en « mode GPS » peut tenir au mieux trois heures.
Outre le fait que ces logiciels utilisent le GPS propre à l’iPhone, ils ont également tous la particularité de stocker les cartes sur l’iPhone. Autrement dit, toutes ces solutions peuvent fonctionner sans exploiter votre forfait Data. Le revers de la médaille, c’est qu’ils occupent beaucoup de place : compter 500 Mo pour un logiciel comprenant uniquement les cartes pour la France et 1,5 Go pour les cartes au niveau européen. Navigon et CoPilot Live utilisent les cartes de NavTeq alors que TomTom et Sygic se fournissent chez TeleAtlas.

Interface
Au niveau de la qualité de l’interface, il y des différences assez nettes entre les logiciels que nous avons testés. Celle de Sygic est tout simplement honteuse. L’éditeur donne l’impression d’avoir transposé la version pour Symbian de son logiciel sur l’iPhone.

Pas question de zoomer avec les deux doigts avec Sygic. Il faut passer par la réglette droite !

L’interface est peu pratique, elle n’exploite pas les possibilités offertes par le terminal d'Apple (pour faire défiler une liste, il est impératif d’appuyer sur les flèches), et a recours un clavier différent de celui inclus dans le système. Bref, une vraie catastrophe…

C'est dans ces moments-là que l'on se rend compte que le clavier virtuel d'Apple est vraiment bien conçu.

Celle de CoPilot Live 8 alterne le bon et le moins bon. Le logiciel comprend également un clavier maison censé disparaître dans la prochaine mise à jour qui doit sortir bientôt. Mais le logiciel dans l’ensemble est plus agréable à utiliser, ne serait-ce parce qu'il prend en compte le multi-touch.

On peut zoomer sur la carte, sélectionner un point d’intérêt, obtenir un certain nombre d’informations qui lui sont associées et même passer un coup de fil dans la foulée.

À ce jeu, Navigon fait presque figure de bon élève. L’interface du logiciel est sobre, et est conforme de ce que l’on attend d’une application iPhone : utilisation du clavier Apple, barre d’icônes située en bas de l’écran permettant d’accéder aux différentes fonctionnalités du logiciel… On regrettera juste son interface un peu austère. Le logiciel est paramétrable juste ce qu’il faut.

TomTom fait encore mieux. C’est le seul logiciel qui propose une interface digne d’un logiciel iPhone. Les menus sont clairs et faciles à consulter. Tout n’est pas parfait cependant. Ainsi, le comportement de la fonctionnalité «Explorer la carte» est assez spécial et pas forcément pratique par rapport à l’application Plans d’Apple. Mais c’est sans doute le logiciel que l’on prend en main le plus facilement.

Notez également qu’avec Sygic ou Copilot, on a tendance à se perdre rapidement dans les préférences.

Intégration au système
Là encore, tous les logiciels testés ne sont pas égaux. Pour s’en rendre compte, il suffit de voir comment les logiciels en question intègrent le carnet d’adresses. Là encore, ce n’est pas brillant du côté de Sygic et de Copilot, alors que TomTom et Navigon ont bien pris le soin de s'adapter à l’iPhone. TomTom gère même les groupes du Carnet d’Adresses.

Le Carnet d'adresses vu par CoPilot Live
Chez Sygic, ce n'est guère mieux

Mais incontestablement, c’est Navigon qui a été le plus loin dans l’intégration avec iPhone OS. L’application embarque un lecteur qui permet de choisir sa musique sans devoir passer par la partie iPod. Avantage de cette solution : Mobile Navigator continue à vous guider même lorsque vous choisissez votre musique.

Navigation
Avec chacun des logiciels, nous avons parcouru plusieurs centaines de kilomètres afin d’avoir une idée précise du bon fonctionnement de chaque logiciel. Tous ont de nombreux points en commun : des cartes de navigation en 2D ou en 3D, un mode portrait/paysage, la limite de vitesse (qui vous avertit lorsque vous roulez trop vite), les alertes radar, l'affichage de la vitesse, la distance restant à parcourir…
La présentation de chacun est une affaire de goût. À l’usage, nous avons un petit faible pour celle de Navigon dont la vue 3D est très bien faite et permet de bien appréhender les intersections compliquées. Autre avantage de Navigon partagé avec Copilot, l’affichage de vues spéciales destinées à vous faciliter la lecture à l’approche d’un échangeur. Tous à l’exception de TomTom ont également la bonne idée d’adapter leur affichage en fonction du jour ou de la nuit.

L'échangeur simplifié par Navigon

Même si les logiciels en question utilisent la même puce, les résultats obtenus varient beaucoup d’un logiciel à l’autre. Navigon est le logiciel qui nous a semblé faire le meilleur usage du GPS de l’iPhone. C’est lui qui s’en sort le mieux notamment lorsque la réception du signal est moyenne.
Ensuite, il est plus difficile de dresser une hiérarchie très établie. Cependant, Sygic nous a semblé souvent à la ramasse. D’autre part, on a souvent observé un décalage entre le moment où il annonce qu’il faut tourner immédiatement et la réalité. Le message d’alerte ayant tendance à survenir une fraction de seconde trop tard. Ce décalage, on l’observe également sur l’écran et on l’a constaté également avec TomTom. Concernant Copilot, il alterne le bon et le moins bon, mais reste dans l’ensemble un bon ton en dessous de Navigon.
Si Navigon s’en tire bien au niveau de la gestion du signal GPS, il n’est pas exempt de tout reproche. On regrette par exemple l’absence (pour le moment) d’une fonctionnalité de calcul d’un itinéraire alternatif et le fait qu’il ne gère pas du tout l’absence de signal dans les tunnels. À l’inverse, c’est le seul qui est capable de prononcer le nom des rues.
Durant nos différents trajets, nous avons constaté que Navigon s’adaptait assez rapidement à la situation lorsque nous décidions d’emprunter un autre chemin que celui proposé. À l’inverse, CoPilot est assez têtu et met plus de temps avant d’envisager une autre solution.
TomTom permet en deux tapotements de manière très simple d’opter pour un autre trajet que celui proposé. Le logiciel embarque la technologie TomTom IQ Routes, qui se base sur l’expérience de conduite de millions d'utilisateurs TomTom pour vous proposer un itinéraire optimisé. On a essayé à plusieurs reprises cette fonctionnalité lors de trajet en ville. Franchement, les itinéraires proposés ne nous ont pas semblé bien plus performants que les autres proposés par la concurrence.
Tous permettent de définir un trajet en pointant du doigt votre destination sur une carte. C’est assez peu pratique avec Sygic (pas de multitouch) et assez bien fait avec les autres. Par contre, seuls CoPilot et Sygic permettent de se rendre un lieu à l’aide de coordonnées GPS.
Chaque logiciel a sa manière bien à lui de gérer les points d’intérêts. TomTom liste l’ensemble des POI via une option spéciale et permet de faire des recherches par type de point d’intérêts…

Présentation vidéo

 

Conclusion
Indiscutablement, Navigon [69,99 € pour l'édition France - 99,99 € pour l'édition Europe] est actuellement le logiciel de navigation pour iPhone à la fois le plus complet et le plus abouti. Dans l’ensemble de nos tests, il arrive toujours en première ou en seconde position. C’est indiscutablement le meilleur de sa catégorie.
Si vous n’avez qu’un besoin occasionnel de solution de navigation, nous vous recommandons de jeter un oeil sur CoPilot Live [33,99 € pour les cartes France - 79,99 € pour les cartes Europe]. C’est le logiciel le moins cher de sa catégorie. Il fonctionne assez bien et la prochaine mise à jour devrait corriger bon nombre de ses défauts de jeunesse.
Concernant Sygic [59,99 € pour l'édition Europe], tout n’est pas noir, mais l’éditeur doit revoir de fond en comble sa copie s’il souhaite s’imposer sur la plate-forme d’Apple.
Reste TomTom [69,99 € pour les cartes France - 99,99 € pour les cartes Europe] qui n’a pas totalement convaincu. L’interface du logiciel est très réussie, mais le reste n’est pas tout à fait à la hauteur pour le moment. On a l’impression que ce logiciel a davantage été pensé pour le Car Kit qui doit sortir dans quelques jours, que pour le GPS de l’iPhone.
Mais autant être honnête, ces solutions sont encore très loin d’utiliser toutes les capacités de l’iPhone. Il y a beaucoup à faire entre la reconnaissance vocale, le fait que l’iPhone soit un appareil connecté et la réalité augmentée. Nul doute que l’iPhone va permettre d’ici quelques années à ces logiciels d’être nettement plus pratique qu’ils ne le sont aujourd’hui.


avatar BelleJack | 
J'utilise Navigon depuis 3 ou 4 mois et j'en suis globalement contant. Si vous avez fait quelques centaines de km j'ai moi fait quelques milliers de km (Chamonix - Paris - Reims - st Nazaire - Mont St Michel - Arhus Danemark - Milan - Rome - Palerme) sans pépin avec cette App. Bon c'est vrai qu'à la frontière entre l'Autrice, la Suisse et le Lichtenchtein ça a un peu merdouillé. Le seul reproche que je lui ferai, c'est qu'avec les améliorations l'app s'alourdit et devient presque trop lourde pour un iPhone 3G 8 Go. J'ai un peu peur pour la suite
avatar Darkpoze | 
Sincèrement, le peu de défauts du CoPilot (et la mise à jour se rapproche) ne justifie pas le fait que les autres soient vendus plus du double. Rien que pour ça il mérite la première marche du podium :)
avatar popo69 | 
Copilot a quand même deux gros défauts : - une interface bordélique. Faut avoir à faire un changement quand on est au volant. Et ca c'est un point important - niveau précision, il est bien derrière navigon
avatar batou160 | 
Interface bordélique ca se voit que vous n'avez pas l'habitude d'utiliser un "gps autonome" car vu le nombre de terminaux où sont embarquer Copilot live et les solutions d'ALK technology et bien excuser du peu mais le travail d'ALK est vraiment très bon justement. (Windows Mobile, Windows CE pour les appareils autonome, Androïd, Symbian) Quoi qu'il soit pas bien intégrer à l'iphone, ma réponse: j'en ai marre de voir des interfaces grise et noire ainsi que du blanc, un peu de couleur et de glossy ne font pas de mal........ Et puis un Gps doit avoir des fonctions pousser, alors outre sont prix ce sont tous ces plus qui m'on fait choisir la solution d'ALK. De plus les cartes sont "un peu" importante et vous omettez dans votre test de préciser de quel Atlas tire les solutions mobile ainsi que la date de l'atlas (pour Navigon et Copilot Live les cartes date de Janvier 2009), car quand on fait beaucoup de route comme moi et bien même au bout de 6 mois il ya des gros changements dans certaines villes et les gps ne suivent pas vu que les cartes sont embarqué qui au passage reste à l'heure actuelle la solution la plus adéquate en attendant des forfaits data moins élevé ainsi que le vrai saut dans la next Gen avec la "réalité augmentée". Dernière précision vous oublier de dire que Navigon à un vrai plus c'est le "TTS" ou "text to speech". Encore une autre précision sur ce test fait à la vite à la sortie de la machine à café vous avez oubliez de dire si les solutions embarquais les numéros de rue, les plus petit lieux-dits (à oui je suis bête vous êtes des gens de la ville qui se déplace en vélo donc pour vous des leux dits de 3 ou 5 maisons ce n'est pas grave) ou encore la possibilité de rajouts de POI ainsi que des radars fixe. Autre chose encore, vous ne critiquez pas Apple bah non eux sont parfait c'est vrai. car la solution d'ALK embarque pour les versions win Mo et android un client DESKTOP sur pc et mac qui permet de gérer son gps, mais Apple ne permet ce genre de système pour l'iphone, dommage........
avatar Un Touriste | 
@GaelW Ce qui sort du porte monnaie au moment de l'achat n'a plus guère d'importance au fil du temps. La qualité du produit se ressent par contre jour après jour. Personnellement je ne suis pas assez riche pour acheter bon marché. J'ai payé Navigon à sa juste valeur, et j'apprécie tous les jours d'avoir investi dans un produit de qualité.
avatar iguanodon | 
nouveau sur le forum et nouveau utilisateur du iphone je souhaiterai connaitre le cout d'une connection gps iphone à l'étranger (exemple: italie ou dom tom) ? merci
avatar fromdisco | 
Vu que vous parlez de la version Europe, il me semble que tous ne sont pas égaux au niveaux du nombre de pays effectivement disponibles, si je ne raconte pas trop de bêtises, TomTom se contente de l'Europe de l'Ouest alors que Navigon lui intègre beaucoup plus de pays, j'hésite à dire "tous" car je n'ai pas vérifié, mais il est incontestable que Navigon en possède plus que TomTom (pour le même prix).
avatar gpepper | 
Hello tous ! Je vais partir aux Etats Unis bientôt et je pencherais pour CoPilot (pour deux semaine d'utilisation, j'aimerai ne pas mettre plus que 30€). Avez vous testé Copilot ou un autre SANS les données car j'ai pas envie qu'AT&T et Orange m'assassinent à mon retour de chez l'Oncle Sam ? Est ce que ça marche bien sans les données (Je n'ai que Maps et lui ne marche qu'avec les données) ? Je parle ici surtout de la précision et du calcul de position, je sais que les cartes sont par ailleurs stockées sur l'iPhone. Pour le reste (POI, météo etc) je m'en fous.
avatar Dadathinkappleisthebest | 
J'ai eu Navigon EU à 75 € et aucun regrets pour l'instant. :) Je l'utilise principalement en mode pieton et vélo. Petite précision, si vous avez un équipement Bluetooth dans votre véhicule (comme moi) il transmet les information de guidage au système audio le la voiture (musique coupée à chaque intervention) c'est le pied... 8)
avatar murdok | 
@ lechneric Pour ceux qui n'ont pas le bluetooth, un transmetteur FM peut faire l'affaire aussi. Je n'ai pas encore testé en milieu urbain (où il y a moins de fréquences inutilisées), mais sinon ça fonctionne bien.
avatar Almux | 
Navigon est effectivement au dessus du lot. Maintenant, il ne faut pas oublier qu'ils ne peuvent se substituer à un "vrai" GPS. (1 tâche active) Une solution dédié que l'on peut utiliser sans devoir mobiliser son iPhone (si ce n'est pas vous qui prenez la voiture) coûte aujourd'hui à peine plus cher avec le hardware ! Une bonne initiative mais des prix totalement décalés par rapport au concept de l'AppStore : vendre sur la quantité en proposant des prix réduits. Ici, point de réseau de distribution, point de gestion de stock, point de SAV à assurer ... Ils vendent X fois le même logiciel sans matériel. Un prix correct serait donc plutôt de 29€ pour la version FR et 49€ pour la version Europe. A bon entendeur !
avatar nifex | 
"n’exploite pas le multitouch (pour faire défiler une liste, il est impératif d’appuyer sur les flèches)" ça n'a aucun rapport avec le multitouch, c'est juste un choix (malheureux certes) d'interface le multitouch c'est quand on met plus de 1 doigt sur l'ecran, je vois pas a quel moment ça sert sur un gps... :)
avatar popo69 | 
@ceb33 je me suis mal exprimé effectivement, mais le multitouch ca sert notamment à zoomer sur une carte. C'est bien pratique. Quand tu te balades sur une carte avec Sygic, t'as l'impression d'être revenu 10 ans en arrière
avatar albinoz | 
@ceb33 Et quand avec un seul doigt on fait défilé des pochettes d'album dans converflow, c'est pas du multitouch?
avatar Twanislas | 
non.
avatar marsu15 | 
"On regrette par exemple l’absence (pour le moment) d’une fonctionnalité de calcul d’un itinéraire alternatif et le fait qu’il [Navigon] ne gère pas du tout l’absence de signal dans les tunnels." Chez moi, le guidage se poursuit dans les tunnels où il y a une réception GSM. Certes, c'est moins précis que le GPS mail il n'y a pas systématiquement de coupure. Sinon, l'article est très complet. Merci pour le comparatif.
avatar hirtrey | 
le bug avec navigon c'est qu'il reconnait le signal GPS qu'une fois sur 2, ce qui n'est pas le cas avec copilote. Ya qu'à lire les avis utilisateurs de l'appstore et si ma mémoire est bonne, c'est pas copilote qui est numéro 1 des ventes?
avatar lyca | 
Alors, le sujet politique maintenant : MALTE, pays européen, politiquement et économiquement. L'avez-vous dans vos packages de cartes, soit disant "Europe" ? On pourrait se poser la question "Mais on conduit à Malte ?" Personnellement, il m'arrive de conduire à Malte, environ tous les deux mois.
avatar hirtrey | 
ya pas de route à Malte que des chemins....lol
avatar Hugo1978 | 
Dommage de ne pas avoir précisé la sacré limitation de la réception GPS de l'iPhone derrière les aprebrise athermique de nos chers (et chères) voitures. A cause de cette limitation je ne peux pas acheter un soft GPS pour mon iPhone car la réception est quasi inexistante. J'attend vivement qu'Apple fasse qque (si c'est possible) car je l'ai vécu sur mon ancien téléphone (un SPV M700) et entre le premier firmware et le dernier la sensibilité /précision du GPS avait été augmenté par dix.
avatar G-Star | 
pour copilot live france gère mieux certain chose que la version europe. Moi j'ai pu testé les deux, un ami à la version Europe. et moi j'ai acheté la version France. et on a testé sur 450km et la version france elle s'en sort mieux que la version europe. Pourquoi ? :~
avatar batou160 | 
Je trouve le test un peu injuste car je suis commercial et j'ai utiliser pendant longtemps des solutions concurrentes à l'iphone jusqu'au jour ou j'ai acheter l'iphone pour Wikango, voilà je trouve qu'au sujet de l'interface on trouve ici un beau cas d'ayatola de l'interface graphique d'Apple. Je m'explique, dans l'histoire je suis un switcher récent mon premier mac je l'ai acheter il y a 4 ans, j'ai donc connue quelques évolutions majeurs passant de tiger à snow, et bien autant j'adores les interfaces graphique de la pomme et autant j'adore l'intégration dans le système des applications des éditeurs tiers, autant je ne comprend pas quand des nouveaux venue arrive sur cette plateforme on ne leur laisse pas le temps d'apprendre à maitriser interface builder. Car oui Copilot Live d'alk je l'ai acheter et certes ce n'est qu'un portage de la version windows C.E ainsi que de la version d'android mais le résultat ai que pour l'instant malgré des petits bugs dans le champ de recherche de villes ainsi que le clavier qui est un type "ABC" et non "QWERTY" pour le reste ce GPS est bien le meilleur avec Navigon au niveau de la conduite en voiture et moi c'est ce que je demande à un gps qui m'amène à destination et un recalcul rapide de l'itinéraire, je me tappe carrémént que ma musique de l'ipod n'est pas intégrer au gps même. Quand je vois la politique de TomTom bien excusé moi mais Copilot Live et Navigon n'ont pas de soucis à ce faire, aller voir les critiques sur l'appstoreet vous direz des nouvelles.
avatar TheGeek1811 | 
Testé Navigon en Pologne (ville et montagne) et un petit bout de Slovakie : rien à redire, ça fonctionne correctement. Problème noté : avec mon 3G, nécessité d'activer le mode "données à l'étranger" pour que le GPS fonctionne... quelle incidence sur la facture ? Mystère. C'est vrai que Navigon à parfois du mal à capter le signal, surtout en ville, au démarrage du parcours.
avatar popo69 | 
@merzhin22 tu ne t'es jamais retrouvé à un feu rouge et devoir changer rapidement d'adresse ? je t'assure qu'une interface bien pensée, claire, qui permet d'accéder rapidement à une fiche dans ton carnet d'adresses. c'est bien utile. Avec navigon ou tomtom, t'as une chance de pouvoir changer d'itinéraire avant de passer au vert. Avec Copilot, bon courage… Je me suis baladé en rase campagne notamment avec Sygic et Navigon. Pas de soucis, les petits lieux dits, il les connait. Et si tu as une question, tu n'as qu'à demander gentiment. je te répondrai avec plaisir. bonne journée :D
avatar batou160 | 
Merci de la réaction cela fait toujours plaisir qu'un rédacteur puisse répondre à ces lecteurs quelquefois (détracteurs;) ), je veux bien accepter cette critique mais certains points me chiffonne en ce qui concerne TomTom. Autant je n'ai rien ajouté sur le test de Navigon qui pour moi est le meilleur navigateur GPS sur iPhone autant le portage de TomTom me laisse songeur, mon expérience avec des collègues de travail qui avait eux aussi un tomtom one et qui sont passer à la version iPhone ont été relativement déçue par le comportement de cette appli sur leur terminal iPhone qui nous sert pour nous commerciaux d'outil de travail ultime. (rdv, vcard, mail, GPS, répondeur, Filemaker ect...ect...) je me demande juste si il n'y a pas d'affinités entre TomTom et le milieu journalistique comme il en existe dans notre métier avec certains fournisseurs, pour ma part dans le milieux de l'Offset où certains fournisseurs sont prèt à faire des pieds et des mains pour placer leurs produits chez nos clients, malgré que nous savons nous, technico-commerciaux que ceçi ne sont pas forcément les meilleurs. Bon je fait peut être l'apologie du diable et de la paranoïa mais bon vu les piètres résultats de la version tomtom iphone comparé à une solution native de la la société hollandaise, je m'étonnes de le voir aussi bien placer dans ce comparatif, surtout qu'un collègue et moi avons comparé lui sur iphone 3GS (TomTom) et moi sur un 3G la solution d'ALK et bien il était un peu dégouter tout en reconnaissant que l'appli d'ALK ne vaut pas un gps natif de la marque Hollandaise. Merci bonne soirée à vous cher Journaliste
avatar popo69 | 
@merzhin22 mais je pense qu'on partage grosso-modo le même avis. Si j'avais à faire un classement, ce serait : navigon 1, copilot 2, tomtom 3 et sygic 4. mon point de vue concernant tomtom est très simple : l'interface du logiciel bien fichu et ils ont pris le temps de regarder un iphone avant de se lancer. Y a pas grand chose à dire sur ce point. Par contre, le reste est très décevant. Que ca soit la technologie IQ Services ou la réception GPS. J'attend avec impatience ceci dit de recevoir le car kit de tomtom. Juste pour observer la différence de comportement du logiciel avec et sans GPS externe. PS : je n'ai d'affinité avec personne…
avatar Homer Simpson | 
« J'attend avec impatience ceci dit de recevoir le car kit de tomtom. Juste pour observer la différence de comportement du logiciel avec et sans GPS externe.» C'est fait ? Avez-vous reçu et pu tester le kit car de tomtom ? Questions subsidaires : Un an plus tard, ces logiciels ont-ils (bien) évolué ? Feriez-vous le même classement ?
avatar lyon3 | 
J'ai acheté tomtom europe et je l'utilise au quotidien sur bruxelles pendant 10 heures par jour a raison de 5 jours par semaines et franchement il est vraiment très très bien, bien il est pas 100 pour 100 parfait mais il est pratique et assez précis sauf de temps a autre il se perd dans les petite rue de st josse toutefois j'ai commandé le support tomtom et avec lui cela vas être nickel .... Eraldo
avatar Kinky | 
Je vous remercie (et vous félicite) pour ce comparatif qui va me permettre de faire mon choix, cela faisait quelques jours que j'hésitais entre ces 4 softs. Si l'arrivée de CoPilot Live a fait l'effet d'une bombe avec son prix attractif, sur certains aspects il tient plus du pétard mouillé visiblement...

CONNEXION UTILISATEUR