Mini-test de l’Arlo Security Light

Anthony Nelzin-Santos |

Sonnettes, détecteurs de fumée, sirènes… Les caméras « domestiques » ne sont plus seules. Entourées de capteurs, elles forment le cœur d’installations de sécurité et de confort. Tout occupée à développer sa gamme de caméras, Arlo est comparativement en retard sur ce plan. Le fabricant californien compte toutefois rattraper le temps perdu, en commençant par l’éclairage, avec la Security Light.

Même sans le gros logo « Arlo » sur les flancs, cette lampe serait reconnaissable entre mille. La Security Light est parfaitement assortie aux caméras sans-fil d’Arlo, à l’exception peut-être de la nouvelle Arlo Ultra, qui a fait évoluer le langage visuel de la marque. Un air de famille qui se prolonge jusque sous la coque en plastique blanc, puisque la Security Light utilise la même batterie A-1B que l’Arlo Pro 2 que nous avons récemment testée.

Les DEL arrangées en croix, au centre, éclairent en blanc. Seules, les quatre diodes au milieu forment un éclairage « spot » resserré mais puissant. Avec les quatre autres, elles forment un éclairage « flood » plus étendu mais plus doux. Les quatre diodes dans les coins éclairent en couleur. Sous le bloc d’éclairage, le petit capteur de luminosité, puis le grand détecteur de mouvement à infrarouge.

Comme l’Arlo Pro 2 encore, la Security Light est conçue pour coucher dehors, de -10 à 45 °C. Son gros joint d’étanchéité — remplaçable — lui confère une protection contre les poussières et les « jets d’eau de toutes directions » (IP65). Mais contrairement aux caméras, elle n’intègre pas de fixation magnétique, seulement un pas de vis 1/4". Une fixation additionnelle, comme le bras articulé VMA1000 d’Arlo, sera donc nécessaire à son placement en hauteur.

Dès lors, la question de la recharge de sa batterie se posera. Avec sa capacité de 17,57 Wh, elle assure une autonomie d’autant plus longue1 que le capteur de luminosité évite les allumages en plein jour. Le port micro-USB caché sous une trappe étanche permettra de recharger la caméra sans sortir la batterie, ou bien d’assurer une alimentation continue avec un câble venu de l’intérieur ou un panneau solaire optionnel.

Les douze DEL produisent un flux lumineux d’une intensité de 400 lumens. Ce que cela signifie ? Que la Security Light est capable d’éclairer un porche d’entrée ou la porte d’un garage, d’illuminer une petite allée, mais pas de couvrir un jardin(et). À la sortie du carton, elle éclaire d’un blanc très blanc, mais la couleur et la puissance peuvent être changées dans l’application Arlo.

Contrôle manuel et configuration de l’éclairage dans l’application Arlo.

Lorsque la lumière vient à manquer, la Security Light s’allume à chaque fois que le détecteur de mouvement repère de l’activité dans son périmètre, qui s’étend sur 120 degrés jusqu’à 7 bons mètres. Bien entendu, la lampe et les caméras Arlo fonctionnent de concert. La lampe détecte un mouvement ? Les caméras commencent immédiatement à enregistrer. Les caméras détectent un mouvement en premier ? La lampe s’allume aussitôt.

Au quotidien, l’éclairage peut aussi être « planifié », c’est-à-dire programmé à heures fixes ou selon votre localisation. Enfin, la Security Light peut être allumée manuellement. Dans ce dernier cas, elle peut être éteinte de deux manières, soit (par défaut) manuellement, soit (après un réglage dans l’application Arlo) automatiquement après l’expiration d’un minuteur de 5 à 60 minutes.

La lampe avec son pont.

Ces deux petits paragraphes suffisent à faire le tour des fonctions de la Security Light. Certes, c’est un « éclairage de sécurité », auquel on demande de s’allumer à la détection d’un mouvement, ce qu’il fait parfaitement (heureusement). Mais c’est surtout un éclairage, que l’on peut vouloir utiliser dans des perspectives plus réjouissantes que la prévention d’un cambriolage.

Comme les autres membres de la famille Arlo, la Security Light peut être intégrée à des actions IFTTT. C’est bien, mais ce service externe est parfois lent, et n’est jamais aussi bien intégré et fiable que pourrait l’être un système interne. Pour aller plus loin, il faudra sans doute attendre le programme « Works with Arlo » présenté au CES.

Le pont en forme de prise.

C’est, finalement, peut-être le principal problème de la Security Light. Elle utilise un pont qui n’est ni celui des caméras existantes, ni celui du futur Arlo Security System qui comprend des capteurs d’ouvertures et une nouvelle sirène, un entre-deux un peu gênant. Elle se connecte en Bluetooth BLE à un pont en forme de prise, qui se connecte lui-même en Wi-Fi 2,4 GHz à votre routeur, le tout pour une trentaine de mètres de portée2.

La Security Light, c’est certain, ne convaincra personne de passer chez Arlo. Un concurrent comme Netatmo propose non seulement une solution d’éclairage extérieure, mais aussi des appareils qui ne sont pas (encore) prévus chez Arlo. Mais à l’inverse, Arlo propose une gamme complète de caméras très perfectionnées, chacun ses forces et ses faiblesses. Disons que la Security Light complétera bien une installation existante pour renforcer la sécurité à l’extérieur. Mais maintenant, on attend l’Arlo Security System de pied ferme, pour renforcer la sécurité à l’intérieur.


  1. Arlo promet six mois avec cinq allumages quotidiens de 10 secondes. ↩︎
  2. Si l’on préfère voir le verre à moitié plein, on peut aussi dire que cela permet d’acheter et d’utiliser la Security Light indépendamment de tout autre produit Arlo, notamment par le biais de l’intégration IFTTT. Pourquoi pas. ↩︎
avatar nmartel | 

Et toujours pas de Homekit sur Arlo Pro 2.... Sensé arriver ce mois ci d’après macg...

avatar vsi | 

@nmartel

« censé » ;)

avatar Fabricius | 

@nmartel

Il me semblait que c’était courant du trimestre et non pas janvier précisément.

M’enfin j’admets attendre aussi ^^

avatar nmartel | 

@Fabricius

Alors moi d’après ce que j’ai lu la presse Française dit : Janvier et le reste du monde dont US dit Premier trimestre.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@nmartel : « Sensé arriver ce mois ci d’après macg » : première nouvelle ! Je ne donne aucune date dans l'article où j'en parle Et pour cause : le communiqué de presse d'Arlo est très vague, et parle seulement d'une mise à jour dans le courant du trimestre. Ce qui leur donne encore deux mois.
avatar nmartel | 

@Anthony

@Anthony

Autant pour moi, ce sont vos confrères de mac 4 ever qui indique janvier ! Sorry ?

https://www.mac4ever.com/actu/139998_homekit-les-arlo-pro-2-et-arlo-ultr...

avatar Snoopy007 | 

Janvier n’est pas terminé, encore 5 jours

avatar nmartel | 

@Snoopy007

Oh oui je croise les doigts ??

avatar 421 | 

J’adore lire les mots connectés et sécurité ensemble...?

avatar fskynet67 | 

@421

???

avatar fskynet67 | 

Moi qui veux installer un spot extérieur led avec détecteur ..... je passe mon tour vu le tarif ?

avatar Sindanárië | 

@fskynet67

T’as mieux fait de regarder sur les éclairages d’extérieur. Moi j’ai trouvé des grands projecteurs leds avec détection pour 20/25€. Marque auralum sur Amazon par exemple, bien moins chers qu’en magasin de bricolage pour les mêmes tailles et puissances

avatar fskynet67 | 

@Sindanárië

??

avatar Jurdieu08 | 

Je garde ma Présence de Netatmo, bien mieux conçue et compatible HomeKit ?

avatar kitetrip | 

La vraie sécurité est de ne pas mettre des objets connectés partout...

avatar eplus | 

@kitetrip

Ok mais quelle autre solution en cas d’intrusion à son domicile lorsque l’on est absent ?

CONNEXION UTILISATEUR