Où sont les iPhone et les iPod touch dans le monde ?

Nicolas Furno | | 07:45 |  1

AdMob, premier pourvoyeur de publicité pour iPhone et iPod touch, réalise régulièrement des études statistiques complètes sur les terminaux mobiles d'Apple. Dans son rapport de juin 2009, on apprend que si les États-Unis restent largement en tête pour les iPhone (58 %), la progression à l'international est désormais plus forte qu'à l'intérieur du pays. On apprend aussi qu'il y a toujours un iPod touch en circulation pour deux iPhone et que c'est en Amérique que le dernier lecteur d'Apple fonctionne le mieux.

Rappelons en préalable que tous ces chiffres sont basés sur un échantillon seulement des iPhone et iPod touch réellement disponibles. Apple ne donne aucun chiffre sur la répartition des ventes, mais cet échantillon est tout à fait fiable sur le plan statistique par son ampleur (16,8 millions d'utilisateurs uniques analysés).

Les États-Unis toujours en tête, mais la croissance est plus forte ailleurs

En juin 2009, les États-Unis comptaient à eux seuls 58 % des iPhone et iPod touch dans le monde. Cela représente environ 13 millions d'iPhone et 12 millions d'iPod touch.


Néanmoins, la part des États-Unis a baissé depuis le début de l'année puisqu'elle était à 61 % en janvier. Ainsi, la croissance du reste du monde est désormais plus forte que la croissance aux États-Unis. Alors que le marché américain approche de la saturation, d'autres marchés dans le monde accueillent l'iPhone depuis peu. Cette tendance devrait se renforcer à l'avenir, notamment si l'iPhone finit par arriver en Chine.


Cliquez pour agrandir (AdMob)

On peut noter une rupture nette dans l'évolution du taux de croissance au début de l'année 2009. Pourtant, les espaces concernés — Océanie et Asie — disposaient déjà depuis plus longtemps de l'iPhone. Difficile, dès lors, de savoir à quoi elle est liée.

Après l'Amérique du Nord, le plus gros marché est l'Europe occidentale avec plus du quart des terminaux. Viennent ensuite, mais loin derrière, l'Asie (7 %), l'Amérique latine, l'Océanie (3 %), l'Europe de l'Est (2 %) et, à la marge, l'Afrique.

Seules la Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France dépassent les 5 % d'utilisateurs d'iPod touch ou iPhone dans le monde. Cela peut s'expliquer par une introduction plus précoce que dans les autres pays, c'est-à-dire dès le premier modèle d'iPhone.

L'iPhone domine toujours

À la date de l'étude, le rapport entre les iPhone et les iPod touch était de deux pour un. En d'autres termes, il y a deux fois plus d'iPhone (68 %) que d'iPod touch (32 %) en circulation. Cette répartition est stable, ce qui signifie que les progressions sont constantes. Peut-être que l'ouverture à de nouveaux marchés (on pense à nouveau à la Chine) déséquilibrera ce ratio en faveur de l'iPhone.


La plus grande part relative d'iPod touch se situe en Amérique du Nord avec quasiment 40 % d'iPod touch. On pouvait s'attendre à ce que l'iPhone y soit relativement plus implanté qu'ailleurs puisque le téléphone d'Apple a été créé pour ce marché et il y est disponible depuis deux ans. Néanmoins, le très bon score des iPod s'explique sans doute simplement par la très forte pénétration de l'iPod sur le marché américain avec une part de marché de 70 % (lire : L'iPod domine sans partage). Le phénomène est américain, puisqu'il concerne aussi l'Amérique latine : au Mexique, le nombre d'iPod touch est même supérieur aux iPhone. C'est aussi le cas au Canada.

Ailleurs, les iPod touch sont moins bien représentés : un peu plus de 20 % en Europe de l'Ouest et en Asie, quasiment 30 % en Océanie et autour de 10 % en Europe de l'Est et en Afrique.

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


1 Commentaire Signaler un abus dans les commentaires

avatar laureole 24/07/2009 - 15:51

North America n'égale pas les seules États-Unis................ >_>