Fairphone : un smartphone qui se veut équitable

Stéphane Moussie |

Fairphone est un nouveau fabricant qui se lance sur le marché déjà bien encombré des smartphones Android. L'entreprise néerlandaise n'ambitionne pas de détrôner Samsung mais compte se faire une petite place en proposant un smartphone « équitable ».

Fairphone, dont le téléphone porte le même nom, joue à fond la carte de la transparence et du commerce équitable. La liste des sous-traitants est publique, le coût du smartphone détaillé et les matériaux employés sont certifiés conflict free notamment (lire à ce sujet : Apple, Intel, HP et Motorola mènent le mouvement conflict-free).

« Nous avons choisi une usine qui présentait à nos yeux les meilleures garanties en terme de conditions de travail pour les ouvriers », a indiqué Tessa Wernink, la porte-parole de la société, à France 24. Mais pour l'heure, le Fairphone n'est pas encore en production. 5 000 commandes minimum doivent être passées pour que ce projet se concrétise et que le produit soit envoyé cet automne à ses acheteurs. Cet objectif est en bonne voie avec plus de 3 000 commandes 15 jours avant la fin de l'opération.

Le Fairphone coûte 325 € et dispose de caractéristiques de milieu de gamme : écran 4,3" 960 x 540 pixels, processeur quad-core 1,2 GHz (MTK6589), 16 Go de stockage, port micro SD, capteur 8 MP et Android 4.2. L'application Buycott aurait toute sa place sur ce smartphone en standard.

Sur le même sujet :
- La communication d'Apple sur ses sous-traitants


Tags
avatar PachaColbert | 
Espérons que le service après vente soit également Fair. Ça sera dur quand même pour eux.
avatar osx31 | 
C'est original ce dos en 3 bandes avec du métal au milieu.
avatar kuban | 
Androïd ? D'image pour le côté fair...
avatar eipem | 
Le problème maintenant n'est plus le téléphone mais l'OS. Je n'aime pas comment Google monétise Androïd. J'aurai préféré un téléphone Firefox OS ou mieux sous Ubuntu Mobile.
avatar pgo | 
Ha bon... Et comment Google monétise Android ? Tout simplement, de la même manière que sur iOS : en poussant l'utilisation de ses applications. La différence est que les applications Google sont mieux mises en avant sous Android puisque, selon le constructeur, elles sont plus ou moins installées par défaut. Mais vous inquiétez pas, vous rapportez autant à Google qu'un utilisateur Android :) -- Android est open source. Il me paraît donc compatible avec l'esprit équitable... sauf si vous connaissez un OS mobile conçu dans un pays en voie de développement.
avatar eipem | 
HS: À quand le markdown ou les petites balises de mise en forme dans les commentaires depuis macgé mobile ?
avatar tipablo | 
J'ai découvert le projet Jolla avant-hier, celui-là aujourd'hui. Des initiatives européennes fort sympathiques… Mais dépasseront-elles le statut de "sympathiques" à "viables" ? C'est tout le mal qu'on peut leur souhaiter.

CONNEXION UTILISATEUR