Nike abandonne le FuelBand et ses traqueurs d'activité

Florian Innocente |

Nike va se retirer du marché des traqueurs d'activité et stopper notamment son FuelBand. L'équimentier sportif a confirmé en grande partie les informations de CNET. Le site parle d'un abandon de toute l'activité matérielle numérique au profit de développements orientés logiciels, Nike ne le dit pas aussi franchement mais cela se devine entre les lignes de sa déclaration.

CNET écrit que 55 personnes environ sur les 200 que compte la division Digital Sport avaient appris leur licenciement. Un porte-parole de Nike a confirmé, sans entrer dans les détails, un « petit nombre de licenciements » et des changements en cours en réponse à une volonté de réorienter certaines activités.

Le bracelet FuelBand SE va rester en vente (un produit à 140€), il va aussi continuer de recevoir un support technique.

« Le Nike+ FuelBand SE reste une part importante de notre activité. Nous allons continuer d'améliorer l'app Nike+ FuelBand, lancer de nouveaux coloris METALUXE, et nous allons assurer le suivi du Nike+ FuelBand SE pour encore un temps certain » déclare Nike qui ne parle pas d'arrêt pur et dur. Il y a des stocks à écouler… CNET affirme cependant que le projet d'un prochain FuelBand plus fin a été abandonné l'automne dernier, période à laquelle Nike soupesait la mise en oeuvre de ces réorientations.

Les efforts vont être portés vers les développements logiciels et applications compagnons sur mobiles permettant à des objets de se connecter à Nike+. Le groupe aurait estimé que la profusion actuelle de gadgets et ceux à venir chez Google et Apple rendent inévitable ce réalignement, poursuit CNET.

Des sources proches de Nike ont expliqué à Re/Code que ces décisions ont fait l'objet de discussions pendant des mois. L'entreprise, ne sachant trop quoi faire de cette activité qui lui coûte cher, dont les produits sont apparemment compliqués à fabriquer et qui ne dégagent pas de marges significatives. Nike aurait aussi échoué à constituer une équipe suffisamment pointue dans ce domaine et aucune app Android n'est venue accompagner celle existante pour iOS, privant certainement l'équipementier de clients supplémentaires.

Autre lacune relevée par ces contacts, Nike n'a que peu d'expertise sur la manière d'utiliser les données collectées, il ne sait pas comment les exploiter de manière pertinente et faire face à la multiplication de capteurs de toutes sortes qui abondent aujourd'hui dans les traqueurs et qui vont se multiplier à l'avenir.

Pour mémoire, rappelons que Tim Cook, lui-même utilisateur du FuelBand, figure au conseil d'administration de Nike depuis 2005.

Sur le même sujet :
- Test du Nike+ FuelBand SE


avatar jibu | 
Ben la raison en est simple, à mon avis : Nike s'est associé à apple pour être intégré à la future iWatch, et un accord de non-concurrence les oblige à arrêter le FuelBand.
avatar -oldmac- | 
@John McClane : Peut être que la vrai raison es plus simple que ça. Comme dit dans la news, Nike va se concentrer sur le software puisque les traqueurs vont de plus en plus être intégrés par les différents fabricants. Des lors pourquoi se battre sur un terrain miné alors qu'il est plus simple et moins onéreux de fournir un logiciel pour exploiter les dits traqueurs. Faut arrêter de fumer la moquette et voir des choses bizarre partout :)
avatar eipem | 
@wolf T'avoueras quand même que la coïncidence est plus que troublante. Les faits sont les suivants: - Nike a un traqueur d'activité qui marche plutôt bien - Tim Cook est CEO d'Apple mais siège au CA de Nike - Les rumeurs d'une iWatch ne laissent pas beaucoup de doute sur la création d'un traqueur d'activité Made By Apple - Nike abandonne un produit qui marche bien. Si j'en suis la bonne vieille méthode du rasoir d'Ockham, il est difficile de ne pas trouver de lien de cause à effet entre ces évènements. Difficile d'imaginer que Nike n'ait pas consulté Tim Cook avant de prendre cette décision. Et m'est avis que les discussions ont débuté il y a bien longtemps. Si je regarde dans ma boule de cristal, je vois Apple présenter l'iWatch en même temps qu'iOS8 à WWDC, ce qui ferait sens avec Healthbook. Et je vois bien un partenariat avec Nike sur un système de licence.
avatar dragonrave | 
@joneskind ma boule de cristal me dit la même chose
avatar dragonrave | 
@joneskind ma boule de cristal me dit la même chose
avatar landry | 
@John McClane : C'est tellement évident que ..... Ben que c 'est sans doute pas ça! Mais on doit être nombreux à y avoir immédiatement pensé!
avatar SwissMade | 
@John McClane : J'ai eu exactement la même réaction en lisant l'info.
avatar abohbot | 
Un indice sur un futur produit Apple?
avatar Bond@007 | 
Deux explications possibles, entre autres : -Soit ils sont au courant de ce qu'Apple va sortir et savent que ça va être un tel tsunami qu'ils préfèrent arrêter les frais avant... -Soit ça ne marche pas et Apple court le risque de se rétamer. (Soit je ferais mieux de me taire et d'éviter de débiter des âneries, donc par voie de conséquence, je sors)
avatar Louis | 
Si Nike connaît les plans d'Apple et se retire, je pense qu'on peut dire adieu à l'iwatch, et bonjour à l'ibracelet.
avatar cdag | 
@lem3ssie : Ou bien à l'iBand.... Lol Ok je sors
avatar plilan | 
Sage décision de Nike et bien plus réfléchi ;) Effectivement au vu de la sortir de l'iwatch ils préfèrent ne pas rentre en concurrence avec Apple mais toujours en s'alliant avec niveau software pour proposer des applis bien plus innovants que ces concurrents. Nike et un partenaire d'Apple de longue date donc je pense qu'ils vont arriver avec une appli Premium pour les objets connecté! Le marche est la..... dans le software qui va accompagner ces objets. Car effectivement la grande révolution dans notre consommation vas encore une fois venir d'Apple.
avatar Sebasto | 
Avec tim cool comme partie prenante de Nike? Moi j'y lis la volonté pour nike de ne pas concurrencer ouvertement un challenger beaucoup plus puissant dans une guerre perdue d'avance et de proposer des outils complementaires encore plus poussés qui pourraient devenir incontournables.
avatar -oldmac- | 
@reego : les traqueurs "spécialises" vont disparaître au profit de ceux intègres dans le smartphone voir dans les montres. Le Fitbit est aussi condamné à terme. Si on a déjà une montre ou un smartphone capable de suivre ce qu'on fait avec une app exploitant dédiée pourquoi s'embêter avec un traqueur supplémentaire ?
avatar Vetsa | 
@wolf : La bonne blague! Déjà rien qu'en utilisation normale l'iPhone ne tient même pas la journée. Si en plus il faut laisser des applications qui nécessitent de tourner en tâche de fond en permanence, je ne te parle de l'autonomie record qu'on aura! Déjà que les applications qui utilisent le processeurs M7 nécessitent (en tout cas celles que j'ai pu tester) de fonctionner en permanence au lieu d'aller récupérer les informations dont elles ont besoin directement au sein du M7. Car ce dernier est censé enregistré directement le nombre de pas qu'on a pu faire et les conserver ce qu'on a pu sur 1 semaine.
avatar Ganzolo | 
D'un autre côté, on peut lire sur MacRumors : "Apple has also hired former members of the Nike's Digital Sport team, picking up former FuelBand consultant Jay Blahnik last August and Nike design director Ben Shaffer last September." En clair, ça fait un moment que ca devait se préparer...
avatar etbendidonc | 
HS : quelqu'un s'y connais en droit du travail américain? Comment ça se passe quand on vous licencie, pour un poste de cadre j'entends. Il y a un préavis?
avatar Florian Innocente | 
Je me demandais depuis des mois comment ça allait se passer avec Nike. Sachant que Cook est au board, il y aurait eu conflit d'intérêt avec la sortie de l'iWatch. Sans compter qu'il y a de grandes chances pour que l'iWatch ecclipse totalement le FuelBand. Nike est la plus chanceuse d'avoir de bonnes relations avec Apple. Ils ont pu prévoir le coup, anticiper et peut-etre meme bosser avec Apple sur des solutions intégrées à l'iWatch. Les Jawbone et compagnie risquent de déguster sévèrement...
avatar karak | 
Fidèle compagnon depuis deux ans, je trouve cela un peu dommage...
avatar dvd | 
C'est pas un mal qu'ils se recentrent sur le logiciel, je possède un nike fuel band et leur système est complètement buggué. Pb de synchro entre le bracelet et l'App, problème de synchro entre l'App et leurs serveurs etc. Résultat vous perdez des NikeFuels par centaines ce qui certains jour vous fait passer en dessous de votre but et donc interromp votre série et/ou vous fait perdre des badges. Bref y'a du boulot...
avatar agerber | 
est ce qu'ils ont mis leurs salariés sur traqueur d'activités au moins..?
avatar TITIGRE | 
Je suis pas prêt d'avoir également un support sous Android pour mon Fuelband SE... Oui je suis sous IOS et Android :)
avatar lz700 | 
Franchement j'espère que c'est pour faire un partenariat avec Apple. Parce que le fuelband. Je l'ai tous les jours et c'est vraiment un bon indicateur. En plus Nike c'était les premiers sur ce secteur avec un produit vraiment abouti.
avatar FabienR. | 
Nike se recentre sur le soft car C'est un partenaire privilégié d'Apple. Je pense même que le Fuel band de Nike est une tentative déguisée d'Apple pour tester le marché. Nike n'a jamais été en concurrence avec Apple et et ce retrait fait partie d'une stratégie commune à Nike et Apple menée par Tim Cook CEO d'Apple et membre du Board de Nike. Nike ne de retire pas parce qu'ils ont peur d'Apple sur ce marché mais parce qu'ils décident ensemble de passer à la vitesse supérieure. Et la Apple va utiliser toute sa puissance pour porter ce produit, Nike fera partie des partenaires VIP spécialisé dans un traqueur d'activité.

CONNEXION UTILISATEUR