Hapifork : une fourchette… connectée !

Anthony Nelzin-Santos |

La France n’a pas de pétrole, mais, c’est bien connu, elle a des idées. On n’arrive pas à développer un réseau social mondial pour publier des photos de ses repas ? Pas grave, il suffit de développer… une fourchette connectée ! La Hapifork, c’est son nom, est l’un des trois appareils lancés présentés au CES 2013 par Hapilabs, une société française partie prenante du « quantified self ».

Ce mouvement fait sortir l’« auto-mesure » du simple cadre médical ou sportif pour en faire un véritable marché grand public. L’expérience accumulée par Nike avec les sportifs professionnels est ainsi accessible aux coureurs du dimanche avec le Fuelband et le suivi de sommeil n’est plus réservé à une poignée d’appareils spécialisés. Hapilabs débarque carrément avec une famille d’appareils, chacun ayant son cadre d’utilisation.

Ainsi, la Hapiwatch est un bracelet-montre mesurant votre rythme cardiaque. Hapilabs peut se vanter d’avoir coupé l’herbe sous le pied de Withings, qui assurait que son Smart Activity Tracker, lui aussi présenté au CES, était le premier bidule connecté à le faire. La Hapiwatch suit aussi votre sommeil, comme le Jawbone Up par exemple.

Le Hapitrack reprend le format boîtier du Fitbit One et mesure comme lui les pas effectués, la distance parcourue et les calories brûlées pendant la journée. Il dispose d’un bouton que vous pouvez cliquer pour marquer un « Hapimoment », un moment de bonheur dans la journée.

Enfin, la Hapifork, cette fameuse fourchette intelligente conçue par Jacques Lépine et Fabrice Boutain. Comme les deux autres appareils, elle est connectée à une application mobile via une connexion Bluetooth. L’idée est de suivre vos coups de fourchette et notamment d’en mesurer la durée et la fréquence : si vous mangez trop vite, la Hapifork vous rappellera à l’ordre. Hapilabs cite un cortège d’études montrant des liens entre la durée réduite des repas et la prise de poids ou l’augmentation des problèmes digestifs.

Si donc vous vous goinfrez, la Hapifork vibrera ou fera clignoter ses diodes. Elle mesure le nombre de coups de fourchette par minute, l’intervalle entre ceux-ci et la durée totale de votre repas. Une première version sera disponible au deuxième trimestre pour une centaine d’euros tout de même : on ne pourra en récupérer les données qu’avec un câble microUSB. La version Bluetooth arrivera au troisième trimestre.


avatar freestylerr | 
ça a l'air pas reste à sortir ça devant ses collègues en déjeuné professionnel mdrr
avatar vinc'03 | 
Et pas de thermomètre dessus ? Pour les enfants par exemple, savoir si la bouillie est pas trop chaud, si c'est chaud "à l'intérieur" et pas qu'à l'extérieur, etc... En tout cas, le Bluetooth Low-Energy, ça prend de l'ampleur... Par contre, le réseau social de la nourriture, y'a le frenchy Food Reporter !
avatar ElGringo13 | 
@PhilRoadking : Et non inutile donc rigoureusement inutile. Pourquoi fabriquer des objet sans utilité. Pourquoi utilise des ressources naturelles pour fabriquer quelque chose d inutile ? Consumérisme tu nous perdras
avatar eipem | 
@PhilRoadking : J'ai ri.
avatar eipem | 
@PhilRoadking : J'ai ri.
avatar eipem | 
@hari-seldon : J'ai un avis plus que très partagé sur cette fourchette et sur ce que tu viens de dire. Évidemment, je suis d'accord avec toi sur la nécessité de discuter de l'utilité de notre production puisqu'elle finira en déchets. En plus, je n'ai jamais été fan de cette tendance hygiéniste qui m'emmerde à longueur de temps parce que je fume, je bois, je mange gras et je ne fais pas assez de sport, je bois trop de café et je me couche trop tard. Maintenant il est aussi vrai que ce train de vie que je mène coûte également beaucoup à la planète (trop de viande) et à la sécu quand il faudra soigner mon Cancer. De la même manière que l'obésité coûte à la planète et à la sécu. Donc, s'il existe un moyen simple de mieux vivre en attendant la mort, faut voir.
avatar Mr Jock | 
Et pour les capotes connectées, c'est quand ? Là, il y a de l'activité physique à mesurer... Bon, je ->
avatar Mousse72 | 
Voilà qui me fait penser à ce tensiomètre avec logiciel i0S facturé dans les 120 Euros et présenté il y a quelques temps sur MacGe . Au Lidl de mon quartier, l'autre jour, un tensiomètre autonome (logiciel intégré avec mémoires) à moins de 13 Euros... Il y a des moments où la gabgegie gadgetière autour de liPad me fait doucement rigoler. Ne pas croire que j'ai une dent contre ce fabricant !

CONNEXION UTILISATEUR