Archos Gmini XS 200

nfort |

Si l'on en croit cette page encore inachevée du site officiel d'Archos, il semblerait bien que le fabricant projette d'étendre sa gamme de baladeurs MP3 Gmini en lui ajoutant le modèle XS200, basé sur un disque dur de 20 Go. Très léger - 120 grammes - et de dimensions modestes approchant celles de l'iPod mini, le Gmini XS200 devrait lire MP3, WMA et WAV avec une autonomie de 10 heures. Il coûtera environ 249 dollars et sa date de sortie officielle est attendue pour courant octobre.

Lire les commentaires →

Nouveau baladeur Bluetooth

nfort |

Un nouveau baladeur MP3 compatible Bluetooth vient d'être présenté par le fabricant coréen Genex Telecom. Le GMP-3000B base sa mémoire sur des cartes Flash de 128 ou 256 Mo, permet de capter la FM et d'enregistrer la voix, et utilisera le protocole sans fil pour transférer les fichiers musicaux MP3 ou WMA depuis un ordinateur ou couper le son du baladeur lorsqu'un appel est reçu sur un téléphone portable jumelé. Ses dimensions et son poids (42 grammes) lui permettent tout de même de tenir 14 heures en charge (données constructeur) sur des batteries Lithium-Polymères.

Lire les commentaires →

La musique, tête de pont pour Microsoft

vincent absous |

Le site du Point propose la lecture d'un article très intéressant sur la stratégie de Microsoft pour conquérir la première place du marché des loisirs numériques. En cette rentrée, le géant américain lance ainsi une offensive essentielle : MSN Music, Windows Media Player 10, phrases ironiques à l'égard de la position d'Apple (la société de Steve Jobs ne voit pas l'intérêt d'un baladeur vidéo). "et assaut sur le segment des médias numériques vise à donner un coup de jeune à Microsoft", explique l'auteur de l'article. Les analystes prédisent un développement du marché des médias numériques et Redmond veut en être. Pour Bill Gates, il s'agit que l'utilisateur confie son numéro de carte de crédit pour acheter de la musique. Cela fait, il sera enclin à acheter d'autres produits ou services en vente sur MSN. Pour autant, Apple n'a pas encore perdu la partie, loin de là. " Apple a vendu près de 4 millions d'iPod et plus de 100 millions de titres [sur iTunes Music Store, son service de téléchargement payant, leader du marché]. Et ce rythme ne semble pas près de s'essouffler".

Lire les commentaires →

Un iPod "métal brossé"

nfort |

L'aspect "métal brossé", employé par exemple dans l'interface du logiciel iTunes, a toujours ses francs adeptes : un iPodeur explique sur son weblog comment il a procédé pour reproduire ce look sur la face métallique du baladeur d'Apple. Pour les téméraires souhaitant tenter l'expérience, il suffit d'utiliser une éponge "Scotchbrite" dont la rugosité fera des rayures irrégulières sur l'iPod, lui conférant un caractère unique. Sur ce même sujet, voici une galerie de photos qui montre les résultats obtenus.

Lire les commentaires →

Sony supportera le MP3

nfort |

Sony a annoncé aujourd'hui que ses baladeurs audio, à commencer par ceux basés sur la mémoire flash, seraient dorénavant compatibles avec le format de compression ultra-populaire MP3. Ce revirement survient alors que le fabricant japonais patinait quelque peu et que ses utilisateurs se voyaient obligés d'adopter le format propriétaire ATRAC3 (il fallait donc passer par une étape fastidieuse de réencodage de la bibliothèque musicale). Sony affirme cependant "vouloir continuer à promouvoir l'ATRAC3 sur son site de vente en ligne Connect et rester convaincu qu'il s'agit du meilleur format de compression disponible". Et de préciser "il est clair que la référence du marché est l'iPod, et qu'il est compatible avec le MP3".

Lire les commentaires →

Le CD en meilleure forme

vincent absous |

Les maisons de disques seraient-elles en passe de retrouver le sourire ? Peut-être bien. En tout cas, les premiers chiffres des ventes de CD au deuxième trimestre de cette année sont bons. Hausse de 4 % au Royaume-Uni par rapport à la même période de l'an passé, hausse de 7 % aux USA, le CD retrouve des couleurs. Ce retournement de tendance coïncide avec l'émergence d'un nouveau canal de distribution : les services de téléchargement payants. L'iTunes Music Store, le service d'Apple, connaît un vrai succès (70 % de ce marché naissant), Rhapsody, de RealNetworks semble prendre son rythme de croisière, Microsoft a lancé la semaine passée son MSN Music, la Fnac se lance le 18 septembre en France. Bref, l'essor de la vente de la musique en ligne ne provoque pas la baisse de la vente de CD. Mieux, elle semble provoquer sa hausse. Il en va de même pour le Peer-to-Peer (l'échange, illégal, de fichiers musicaux sur Internet). Accusé de tuer l'industrie musicale, le P2P aurait au contraire des vertus commerciales. "Un phénomène exponentiel est en train de se produire : plus la musique est téléchargée, plus les ventes augmentent", explique Nate Krenkel, de Team Love, une maison de disques américaine. Toujours est-il que l'embellie n'est peut-être que passagère. L'ambition des services tels qu'iTunes, Napster, MSN Music, est de faire du business, donc de vendre plus, donc de concurrencer les canaux "traditionnels" de la distribution de musique.

Lire les commentaires →

Réponse d'Apple à Real

vincent absous |

Nous en parlions ce matin : RealNetworks annonce avoir vendu trois millions de chanson durant les trois semaines qu'aura duré son opération Freedom of Choice. La société explique aussi avoir ainsi doublé sa part de marché, passant de 10 à 20 %, affirmant que celle de l'iTunes Music Store d'Apple passait, lui, de 70 à 60 %.

On le sait : les relations entre les deux sociétés sont loin d'être au beau fixe, notamment depuis que la première a annoncé développer Harmony, un logiciel permettant de contourner l'impossibilité de transférer vers un iPod (le baladeur le plus vendu au monde) des chansons achetées sur Rhapsody, le service de Real.

Il n'en fallait donc pas plus pour qu'Apple monte au créneau. Elle le fait par voie de presse en indiquant qu'elle n'a pas vu sa part de marché baisser durant les trois dernières semaines et en rappelant qu'iTunes a vendu quatre millions de chansons par semaines et plus de seize millions par mois. Au contraire donc, la Pomme vend plus de chansons aujourd'hui qu'hier.

Par ailleurs, si Rhapsody a gagné des clients, Real, son éditeur, a perdu des sous : 2 millions de dollars ont été dépensé en promotion, selon le cabinet d'études Forrester Research. Ce dernier est d'ailleurs sceptique quant à l'opportunité de la nouvelle promotion lancée avec Rolling Stone (dix chansons, parmi les plus populaires, choisies avec le magazine seront vendues à 49 cents chaque semaine). Il rappelle que c'est forcément perdre de l'argent puisque ce seront des chansons vendues en très grande quantité, de toute façon, mais moins cher pendant quelques jours. Finalement, ce que Real a su faire, c'est se positionner clairement en deuxième position sur le marché de la musique en ligne.

Lire les commentaires →

Pages