En Chine, Apple Music censure la mémoire de la place Tian'anmen

Mickaël Bazoge |

Le mois de juin marquera le 30e anniversaire des manifestations de la place Tian'anmen, du nom de cette place à Pékin qui a vu défiler des manifestations d’étudiants, d’ouvriers, d’intellectuels et de citoyens chinois exigeant des réformes politiques et démocratiques. Ce moment suspendu dans l’histoire de la Chine s’est achevé le 4 juin 1989, lorsque les autorités ont fait donner l’armée. La répression a fait des milliers de victimes et de blessés, sans oublier les arrestations.

Un manifestant seul contre les chars : une des images les plus célèbres du soulèvement de la place Tian'anmen, captée par Jeff Widener pour l’Associated Press.

Cet événement ne sera pas commémoré en Chine. Depuis 1989, le Parti communiste chinois a mis tout en œuvre pour que ce soulèvement soit occulté des livres d’histoire et, plus tard, des sites web. Apple a le petit doigt sur la couture du pantalon : il est ainsi impossible de trouver sur la version chinoise d’Apple Music un titre de Jacky Cheung, « The Path of Man », enregistré peu de temps après les manifestations, et qui y fait directement référence.

À la décharge d’Apple, le titre n’est pas non plus disponible sur QQ Music, le service de streaming de Tencent. Pour le dire autrement, ce n'est pas Apple qui a décidé d'elle-même de censurer cette chanson, c'est une exigence de l'État chinois (dire cela n'exonère en rien le constructeur). D’autres chansons d’artistes pro-démocratie ont également été retirées de la bibliothèque d’Apple Music, quasiment tous les titres du groupe Tat Ming Pair et de la chanteuse Denise Ho. Ces morceaux peuvent être écoutés à Taiwan, à Hong Kong ou encore aux États-Unis, mais pas en Chine.

La censure exercée par la Chine s’applique pour Apple Music comme sur les émojis : le drapeau de Taïwan 🇹🇼 est ainsi plus difficile à afficher sur macOS, comme sur iOS. Dans le même ordre d’idée, les autorités chinoises ont fait fermer l’iBooks Store et la section Films d’iTunes début 2016.

On peut le déplorer, mais en Chine comme ailleurs Apple se plie aux lois en vigueur dans le pays, ce qui peut entrer en contradiction avec la vision progressiste portée par l’entreprise (lire aussi : Sous pression, Tim Cook défend la position d'Apple en Chine).

Pour aller plus loin :
Source
avatar esclandre77 | 

L'histoire c'est qu'autour de cette photos y'a des étudiants morts partout

avatar Phiphi | 

Il faudrait m’expliquer en quoi le fait qu’il soit aussi censuré ailleurs est à la décharge de Apple.
Si je tue quelqu’un en voiture parce que je roule bourré, on ne m’en tiendra pas rigueur parce que je ne serais ni le premier, ni le dernier ? C’est ça que je dois comprendre ? Je suis déchargé de responsabilité si je ne suis pas le seul ?
À clarifier Michael parce que écrit comme ça y’a un blème.

avatar IPICH | 

@Phiphi

Les proportions aussi sont pas les mêmes...

avatar Phiphi | 

@IPICH

Effectivement qu’il soit à la décharge « d’un gamin de chipper des bonbons parce que beaucoup le font » ne m’aurait peut-être pas choqué autant. 😉
Mais dans le principe et quel que soit le sujet je ne comprends pas la logique sous-jacente !

avatar Mickaël Bazoge | 

@Phiphi

Je comprends pas ce que tu essaies de dire ?

avatar Phiphi | 

@MickaëlBazoge

Que je ne comprends absolument pas en quoi l’absence de ce titre « ailleurs » décharge Apple de quoi que ce soit. Je trouve que cette phrase n’a pas de sens. Je suppose qu’il faut l’interpréter comme si cette absence ailleurs devait excuser Apple mais je n’en suis pas certain.

avatar Mickaël Bazoge | 

@Phiphi

Ce n’est pas Apple qui a décidé toute seule de censurer ce titre, ça vient des autorités chinoises qui ont exigé qu’il soit retiré des autres services de streaming. Il faut le comprendre comme ça en fait.

Par ailleurs, et pour éviter le procès d’intention que je sens d’ici, je pense que j’ai été suffisamment clair dans l’actu sur le fait qu’Apple joue petit bras dans cette affaire. Et que la boîte n’est pas à la hauteur des prétentions serinées à longueur d’interviews de Tim Cook.

avatar Phiphi | 

@MickaëlBazoge

Ah non aucun procès d’intention dans l’ensemble l’article est clair. Mais quand on parle de charge ou de décharge on entre dans des raisonnements un petit peu policiers ou juridiques.
À la décharge de X, ils sont obligés de ... c’est un phrase qui fait sens.
À la décharge de X, Y fait de même. C’est une phrase qui n’est pas « logique » à mon avis. C’est absolument tout ce que je voulais dire, j’ai commenté uniquement cette phrase.

avatar Bigdidou | 

@MickaëlBazoge

« j’ai été suffisamment clair dans l’actu sur le fait qu’Apple joue petit bras dans cette affaire »

Lourdement insistant, même, au point de transformer cette news en billet d’humeur.
Le problème est qu’il faudrait l’argumenter.
Que sait-on où peut-on savoir quand on est journaliste de la nature des pressions du gouvernement chinois ?
Quels sont ses pouvoirs (je m’en doute un peu : infinis, probablement, et arbitraires, certainement).
Quels seraient les conséquences pour Apple de ne pas obéir à la censure ?
Quelles seraient les conséquences pour ses employés en Chine ?
Quels seraient les risques pour ceux qui achèteraient, téléchargeraient et écouteraient ces chansons censurées?
Etc...

Autant de questions auxquelles j’aimerais bien avoir une réponse avant de me dire qu’Apple joue « petit bras » ou tente simplement de maintenir son service et d’éviter à ses responsables locaux et à ses clients de finir en taule.

Et comme le dit reborn, c’est pas à Apple de décider ce qui doit être censuré ou pas en Chine, c’est au peuple chinois.
Les entreprises qui commercent avec la Chine (je connais très bien l’une d’entre elle) le font comme elles le peuvent, au travers de la censure, de la bureaucratie invraisemblable et de la corruption, et lâchant petit à petit des petits morceaux de démocratie qui finiront bien par donner quelque chose un jour.
Mais l’opposition frontale, surtout venant des occidentaux, ne donnera jamais rien de bon.

avatar pagaupa | 

@Bigdidou

« Et comme le dit reborn, c’est pas à Apple de décider ce qui doit être censuré ou pas en Chine, c’est au peuple chinois. »

Le problème, c’est que le peuple ne décide de rien...

avatar occam | 

@Bigdidou

"Et comme le dit reborn, c’est pas à Apple de décider ce qui doit être censuré ou pas en Chine, c’est au peuple chinois."

Au peuple chinois ?
Qui peut s’exprimer librement — comment, déjà ?

Comme par exemple via le flicage des cadres universitaires par les étudiants, dans le contexte d’un système de délation institutionnalisé et structurel qui, d’endémique, redevient fébrilement épidémique ?
https://www.rfa.org/english/news/china/universities-04082019144318.html

Et ce n’est qu’un exemple parmi une multitude, qui s’accroît chaque jour.

J’aimerais donc savoir par quels moyens ce peuple chinois pourrait décider de quoi que ce soit — si ce n’est au sens maoïste du concept, où il serait déjà en parfait accord et parfaitement représenté par le Parti qui le dirige.

avatar reborn | 

@occam

Je propose une excellente idée:

Faire comme les américains en Irak

🙃

avatar Bigdidou | 

@occam

« J’aimerais donc savoir par quels moyens ce peuple chinois pourrait décider de quoi que ce soit »

Moi aussi, mais s’il y a une solution, c’est eux qui l’ont, pas moi. Ni Tim.
Sinon, quoi ?
La guerre atomique ?
L’arrêt du commerce avec la Chine et l’effondrement de notre mode de vie ?
En dehors de la posture de Don Quichote ou du toréador, tu veux faire quoi, concrètement ?

Faut quand même pas oublier le mille feuille sur constitue le parti, ses relais dans la bonne société chinoise.
C’est aussi à eux de faire leurs choix.
La censure, la fermeture, elle se fait pas toute seule.

avatar occam | 

@MickaëlBazoge

"à la hauteur des prétentions serinées à longueur d’interviews de Tim Cook"

« Sérinées », ce mot m’a poursuivi toute cette nuit d’insomnie.

Ça me revient : c’est Simon Leys [Pierre Ryckmans] qui l’employait, au sujet des discours idéologiques des maoïstes. Mais il en donne une plus belle illustration dans sa traduction de cette parabole de Lu Xun (1925) :

« La morsure des punaises n’a rien de très agréable, mais quand elles vous sucent le sang, au moins elles y vont carrément, sans dire un mot, ce qui est malgré tout une façon franche et directe de faire les choses. Quant aux moustiques, c’est une autre paire de manches : bien sûr, eux aussi vous percent la peau sans pitié, seulement, avant de mordre, ils insistent toujours pour prononcer d’abord un long discours, ce qui est fort énervant. Et s’il devait s’avérer que, par-dessus le marché, ce discours était un exposé de toutes les bonnes raisons pour lesquelles ils se sentent obligés de se repaître de votre sang, ce serait encore plus exaspérant. Je suis bien content de ne pas comprendre leur langage. »

—— Lu Xun, Discours du moustique, traduit par Simon Leys, 1981.

avatar R1x_Fr1x | 

Il n'y a rien à clarifier quand on connait la ligne éditoriale de l'auteur. C'est de pire en pire d'ailleurs. Non seulement il y a un manque de courage en dénonçant la dictature chinoise mais en plus il y a la couverture d'Apple qui "ne fait que se soustraire aux lois du pays" juste parce-que c'est Apple. Un auteur a une responsabilité morale même sur un site IT. Et le courage. Ici on n'a ni l'un ni l'autre. Moche.

avatar gardiolan | 

@R1x_Fr1x

Non mais ça va pas bien ? C’est quoi ce ton ? 😮

avatar IceWizard | 

@R1x_Fr1x
"Il n'y a rien à clarifier quand on connait la ligne éditoriale de l'auteur. C'est de pire en pire d'ailleurs. Non seulement il y a un manque de courage en dénonçant la dictature chinoise mais en plus il y a la couverture d'Apple qui "ne fait que se soustraire aux lois du pays" juste parce-que c'est Apple. Un auteur a une responsabilité morale même sur un site IT. Et le courage. Ici on n'a ni l'un ni l'autre. Moche."

C'est clair. On devrais faire une loi sévére pour sanctionner ça.. L'amendement R1x_Fr1x peut-être ? Et instaurer un tribunal spécial pour sanctionner les déviances journalistes à la vérité sur Internet..

avatar R1x_Fr1x | 

@IceWizard

Les lois ne résolvent pas tout. Il y a un truc qui s’appelle « la conscience » et devrait suffire.

C’est comme imaginer qu’une loi éradiquera les fake news. Inutile de vous rappeler qu’hier encore, certains de nos compatriotes et voisins ne faisaient, « à leur décharge » que respecter la loi.

C’est sur le plan moral qu’il faut agir. C’est plus pérenne. La loi change en fonction des présidents et de leurs intérêts. C’est vrai pour les fake news comme pour le reste.

Vous semblez offusqué mais personnellement c’est à la lecture de cet article que je le suis. Chacun sa sensibilité.

Un journaliste ayant la responsabilité d’être lu par qq personne ou des millions a d’autant plus ce devoir moral. Et MacGé n’est pas un skyblog il y a une des plus grosse audience en France pour les sites d’actualité Mac et IT.

« Avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités »
Peter Parker.

avatar House M.D. | 

@R1x_Fr1x

Il faut croire qu’on a pas lu le même article... sur le coup, pour critiquer un article, il faut déjà en comprendre le sens, ce qui apparemment est passé à l’as chez vous.

avatar reborn | 

Le titre ça devrait être en Chine Apple respectent les autorités gouvernementales

avatar byte_order | 

Un titre à la rhétorique habituelle qui joue sur la confusion entre la loi et et la morale.
La morale définie ce qui est jugé socialement, c.a.d. par une majorité de la société, bien ou pas, la loi définie ce qui est autorisé et ce qui est interdit.
Et l'histoire humaine est remplie d'exemple où la loi et la morale sont opposées, temporellement et spatialement.

Nier l'existence de faits historiques, c'est mentir. Le mensonge est depuis toujours moralement considéré négativement dans bon nombre de sociétés, et à l'échelle mondiale c'est bien le jugement majoritaire.

Une loi qui l'impose est donc factuellement en opposition avec la morale, à l'échelle mondiale. Apple étant une si ce n'est *la* marque à l'échelle mondiale, cela compte.

Un titre plus valable serait donc "en Chine Apple respecte la censure imposée par les autoritées gouvernementales". Factuel, mais ne niant pas que ce respect se fait en mentant, et donc porte une valeur opposée à la morale, ce qui renvoie donc aux discours moralistes d'Apple (Apple veut changer le monde, le rendre meilleur et tout le blah blah suintant habituel des dernières années), qui se retrouvent en porte-à-faux.

avatar Bigdidou | 

@byte_order

« Un titre plus valable serait donc "en Chine Apple respecte la censure imposée par les autoritées gouvernementales". Factuel, mais ne niant pas que ce respect se fait en.... »

Sauf que le titre que tu proposes est parfaitement orienté et pas du tout neutre.
Je ne vois en quoi il est plus (ou moins) valable.
D’autres titres seraient tout aussi vrais, « factuels » et véhiculeraient un tout autre message :
« Apple ne s’oppose pas à la censure »
« Apple se soumet à la censure »
« Apple prend acte de la censure »
« Apple applique la censure décidée par » et à l’opposé, « Apple victime de la censure » (pourquoi pas, après tout).

Ils sont tout aussi valables et le choix, comme celui de Michael qui est tout à fait respectable (mais qui ne serait pas du tout le mien), oriente totalement le point de vue. De toute façon.

avatar byte_order | 

@Bigdidou
> Sauf que le titre que tu proposes est parfaitement orienté et pas du tout neutre.

Orienté ?

Est-ce que de parler de la censure imposée par Pekin c'est être orienté ou être neutre pour un journaliste ? Dire qu'une entreprise internationale présente sur le marché chinois applique cette censure, c'est être orienté ou être neutre ?

"Apple préfère la censure à la perte de profits colossaux", c'est orienté. Mais dire que des choses factuels :
- en Chine (pas généralisé)
- Apple respecte (problème de droit local)
- la censure (c'est bien une censure - ou vous contestez que rendre inaccessible certaines choses pour des raisons politiques s'appelle de la censure ?!)
- imposées par les autorités gouvernementales (c'est pas de l'auto-censure, et cette censure est bien imposée par le gouvernement chinois).

?
Expliquez-vous...

> D’autres titres seraient tout aussi vrais, « factuels » et véhiculeraient un tout autre message :
> « Apple ne s’oppose pas à la censure »

Cela n'indique pas si elle participe au mécanisme de censure. On pourrait croire qu'elle ne fait rien pour l'empêcher, mais qu'elle n'y participe pas elle même.

> « Apple se soumet à la censure »

Cela semble indiquer qu'elle a d'abord montrer un refus initial.

> « Apple prend acte de la censure »

Cela n'indique en rien sa réaction.

> Apple applique la censure décidée par

Applique est mieux que respecte, en effet. Décidée, imposée, dans les deux cas il est clair que ce n'est pas Apple qui se l'impose d'elle même.

> Apple victime de la censure

Sauf que Apple n'est pas victime de la censure.
Apple continue, elle, de pouvoir accéder aux contenus censurés.
Et ses produits et services continuent d'être vendables aux chinois.

C'est d'ailleurs pour cela qu'elle applique la censure demandée par Pekin : pour ne pas être victime financièrement du refus d'appliquer la censure.

avatar Bigdidou | 

@byte_order

« aux discours moralistes d'Apple (Apple veut changer le monde, le rendre meilleur et tout le blah blah suintant habituel des dernières années), qui se retrouvent en porte-à-faux. »

Une morale et le discours qui va avec s’entendent dans un environnement donné, avec les contingences qui vont avec. Il faut être fou ou abruti pour prétendre détenir une morale universelle.
Un discours moraliste en Californie s’entend en Californie. Un discours moraliste au Sénat où je ne sais où d’équivalent s’entend pour l’état fédéral.
Alors, OK, un discours moraliste à La Tribune des Nation Unie s’entend pour le monde entier, mais je n’y ai pas entendu souvent Tim Cook.

Tout ça pour dire que le porte a faux m’échappe totalement.
Ou alors, il faut que tout le monde se taise.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou

Je n'ai pas entendu Tim Cook dire :

"Nous voulons améliorer les États-Unis d'Amérique."

Ou :

"Nous voulons améliorer les pays occidentaux."

Mais :

"Nous voulons améliorer le monde."

Oui. Le monde. Rien que ça.

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« "Nous voulons améliorer le monde." 

Ah, tu faisais allusion à ça. Je pensais que tu évoquais les prises de position politiques de Tim Cook.

Oui, « nous voulons amélioré le monde », je vois encore moins la contradiction.
Sauf exception, tout le monde améliore le monde, d’une façon ou d’une autre, d’un point de vue ou d’un autre.
Même les banques suisses, je pense, c’est dire si je le crois.
Ça ne veut strictement rien dire, et ça m’étonne que tu donnes un sens à ces mots, et que ça crée une attente ou une exigence quelconque.

Il y a tellement de critiques à faire et de changements à attendre de ces multinationales, que leur reprocher de pas aller semer la démocratie dans le monde, ça me semble surréaliste.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Sauf exception, tout le monde améliore le monde, d’une façon ou d’une autre, d’un point de vue ou d’un autre. »

Waow... je suis totalement en désaccord avec ça. ^_^

« Ça ne veut strictement rien dire, et ça m’étonne que tu donnes un sens à ces mots, et que ça crée une attente ou une exigence quelconque. »

Donc ça ne veut strictement rien dire, mais tout le monde le fait ? ;-)
Je pense au contraire que ça a une signification. Et qu'une entreprise commerciale comme Apple ne peut en aucun cas prétendre y contribuer. Dire "améliorer la vie des personnes riches" serait plus proche de la réalité. Mais bon, c'est moins vendeur ! :-D

« Il y a tellement de critiques à faire et de changements à attendre de ces multinationales, que leur reprocher de pas aller semer la démocratie dans le monde, ça me semble surréaliste. »

Améliorer le monde c'est "aller semer la démocratie" ? Vision intéressante...
Et sinon, ce que je leur reproche c'est leur communication sur le fait de changer le monde, pas le fait qu'ils ne le fassent pas. Encore une fois, ce n'est pas ce que j'attends d'Apple.

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« Donc ça ne veut strictement rien dire, mais tout le monde le fait ? ;-) »

Ben voilà, c’est creux, ça n’a aucun sens.
Qu’est ce que tu fais dans la vie ? J’améliore le monde. Ah, super, moi je dégrade le monde, ça me rend triste.

D’ailleurs, l’interview de Tim Cook à laquelle tu fais (probablement ?) allusion parlait de changer le monde et d’aider les gens dans le monde.
Ce qui est loin d’être faux ou stupide d’un certain point de vue.
Et comme la plupart des multinationales, même si certaines nous en font plus payer le prix que d’autres avec des dégâts collatéraux considérables.
Si j’avais un ennemi, ce serait bien plus Monsanto qu’Apple.
Mais c’est sûr qu’Avec Apple, on risque pas grand chose.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Ben voilà, c’est creux, ça n’a aucun sens. »

C'est creux et ça n'a aucun sens pour une entreprise comme Apple, en effet. Et donc ses dirigeants devraient clairement arrêter avec cette rhétorique.
Ça ne signifie pas pour autant que c'est creux dans tous les cas. Une entreprise du secteur tertiaire qui consacre par exemple une part significative de ses profits à reboiser des forêts ou à nettoyer les océans peut prétendre "améliorer le monde".

« Ce qui est loin d’être faux ou stupide d’un certain point de vue. »

Apple aide des gens, on est d'accord. Ils font d'ailleurs suffisamment de publicité pour le rappeler. Ça ne signifie pas pour autant que leur action globale contribue à "rendre le monde meilleur". Ni que leur plus grande contribution sera dans le domaine de la santé, déclaration évasive s'il en est.

« Et comme la plupart des multinationales, même si certaines nous en font plus payer le prix que d’autres avec des dégâts collatéraux considérables. »

Non. Apple ne faisait pas ce genre de déclarations avant. Et de nombreuses multinationales ne le font toujours pas. Lorsque elles sont interrogées sur leur activités en Chine par exemple, elles répondent quelque chose du style : "nous respectons les lois des pays dans lesquels nous sommes présents et le respect des droits de l'homme est quelque chose de très important pour nous et on aime les bébés phoques". Voilà. Personnellement, je préfère ça de la part d'une entreprise qui fabrique des bidules électroniques plutôt que des postures morales qui sont totalement factices.

avatar byte_order | 

@Bigdidou
> Un discours moraliste en Californie

Un discours moraliste d'une multinationale à une audience multinationale, de facto.
Parce qu'une multinationale a par définition une audience multinationale.

En particulier quand dans le discours le mot "monde" est employé à tout va. Par "californiens", pas "américains", pas "occidentaux", nan, à la place c'est "le monde", "les gens"...

> Sauf exception, tout le monde améliore le monde, d’une façon ou d’une autre,
> d’un point de vue ou d’un autre.

Attention avec ce genre de banalité, beaucoup y participe, mais l'échelle n'est pas du tout la même selon qu'on s'appele/ait Fleming, Turing ou Axel de la compta d'Apple Jersey Ltd.

Le porte à faux, c'est simple à régler : qu'Apple arrête de prétendre vouloir améliorer le monde, alors que ce qu'elle veut, et c'est parfaitement légitime dans ce monde, c'est faire des profits. Le porte à faux est juste dans sa communication. Soit elle ajuste sa communication, soit elle ajuste ses actes à sa communication.

Mais tant qu'elle ne fera ni l'un ni l'autre, le cynisme est patent.

avatar Bigdidou | 

@byte_order

« Attention avec ce genre de banalité »
Ben oui, forcément : il s’agit de décrire la banalité d’un discours. J’améliore le monde.
La belle affaire.
Je comprends même qu’on puisse s’y arrêter.
L’entendre, forcément, mais de là à l’écouter....

« le cynisme est patent. »
Patent de ton point de vue, pas du mien.
Du tout. Après, c’est peut-être moi qui suit cynique, mais c’est pas voulu.
Apres, que ces californiens gavés, ultra riches (à en donner le vertige et la nausée) aient une vision délirante du monde, qu’on les aime pas (mais alors pas du tout) c’est un autre sujet.
Un type dont le salaire mensuel peut nourrir un pays et que rien ne pourra jamais justifier, ça, ca me dérange profondément. Qu’il pense qu’il change le monde (ce qui au fond me semble vrzi
Je les vois pas malveillants ou cyniques, juste très très gras et complètement satellise par rapports au réalité de la fourmi moyenne (c’est comme ça que j’imagine qu’ils nous amarine, mais j’admets que c’est projectif).

avatar MachuPicchu | 

Et dans quelques temps on aura Tim Cook qui fera un de ses beaux discours sur la défense des droits civiques etc. C’est beau, les valeurs à géométrie variable des entreprises.

avatar reborn | 

@MachuPicchu

Et le pays des droits de l’homme déroule le tapis rouge aux dictateurs

avatar byte_order | 

@reborn

Oui enfin la France cherche certes à faire du business avec la première économie mondiale, comme tout le monde quoi, c'est pas pour autant qu'elle s'auto-censure sur tout ce qui pourrait déplaire à la Chine quand même.

Y'a une différence entre recevoir et obéir.

avatar reborn | 

@byte_order

Pays démocratiques: Bon la Chine ça craint ce que vous faites niveau droits de l’Homme, on est pas du tout d’accord avec ça! Nous condamnons vos actions!

La Chine: Hmm ok, on espère juste que ça ne nous empêchera pas de faire des affaires ensemble

Pays démocratiques: évidement que non ! Vous prendriez bien quelques Airbus supplémentaires ?

La Chine: avec plaisir !

avatar Bigdidou | 

@byte_order

« c'est pas pour autant qu'elle s'auto-censure sur tout ce qui pourrait déplaire à la Chine quand même. »

Hum...
Un peu quand même, si.
Beaucoup, même.
La France, l’Europe...
Autocensure systématique à propos des droits de l’homme dans tous les voyages officiels.
Des dirigeants, des cadres chinois ou européens, d’ailleurs, qui disparaissent régulièrement en taule, on dit rien.
Pour le coup, Trump est presque admirable sur ce sujet.

avatar MarcMame | 

"D’autres chansons d’artistes pro-démocratie ont également été retirées"

Quel est la signification de « RDC » déjà ? Je ne me souviens plus. 🤔

avatar Woaha | 

@MarcMame

Sauf que le terme utilisé par les chinois à l’étranger est plutôt PRC et là pas de D pour démocratie.

avatar reborn | 

@MarcMame

République démocratique du Congo 😁

avatar Moebius13 | 

@MarcMame

Quand il y a démocratique dans le nom d'un pays tu peux être sûr qu'il ne l'est pas

avatar IceWizard | 

@Moebius
"Quand il y a démocratique dans le nom d'un pays tu peux être sûr qu'il ne l'est pas"
Quoi, tu veux dire que la RDA n'étais pas Démocratique ? J'avais pourtant un professeur qui ne cessais de dire le contraire, fort de son séjour de 2 ans dans le pays.

(ceci dit, je connaissais aussi le fils de ce prof, qui faisait un malaise chaque fois que le père parlait de retourner là-bas).

avatar byte_order | 

@MarcMame
> Quel est la signification de « RDC » déjà ? Je ne me souviens plus. 🤔

Rez-de-Chaussé.
De rien.

avatar Mike Mac | 

Avec la mode naissante des téléphones pliables, j'aurais plutôt titré :

Jouant sur deux tableaux à la fois, Apple se plie à la censure à la censure chinoise.

Et cette marque là, elle va rester visible longtemps...

avatar Lu Canneberges | 

C’est triste :/ Merci de nous en informer 🙏

avatar AhRiMaN | 

Cet article m’a poussé a me renseigner un peu plus sur cet événement de la place Tian’anmen , et d’apprendre que l’expression « 4 juin » étant censuré sur les réseaux les internautes chinois emploient « 35 mai » pour en parler.

avatar pim | 

@AhRiMaN

Énorme !

avatar Malvik2 | 

Donc alors en Chine Apple Music peut se retrouver censurer, ITunes Store ne propose pas de films(!), et l'iBook store idem, pas de livres. Je suppose qu'il y a également un paquet d'app censurés sur l'app store. En clair il faut que le gouvernement Chinois soit assuré que ses "ouailles" regardent, écoutent et lient ce qui sera passé par le tamis de leur petite propagande de bas étage. C'est chouette.

Qu'Apple fasse malgré tout cyniquement son business là-bas ok, mais put..que le père Tim arrête de nous prendre pour des cons avec ses discours progressistes sur la personne humaine, c'est insupportable.

Je l'ai toujours dit, la Chine moderne ne vaut pas beaucoup mieux que la Corée du Nord point de vue liberté, mais à la différence près qu'ils sont pétés de thune...
Un jour les Chinois se rebelleront contre tous ces petits dictateurs de pacotille, comme en 1989 certains ont tenté de le faire. Un jour.

Pour la petite histoire, je serai curieux de savoir si sur Apple Music la chanson dédié à la place Tien an men de Johnny Hallyday(Bercy 92) est disponible là-bas...

avatar webHAL1 | 

@Malvik2
« Qu'Apple fasse malgré tout cyniquement son business là-bas ok, mais put..que le père Tim arrête de nous prendre pour des cons avec ses discours progressistes sur la personne humaine, c'est insupportable. »

Tout à fait d'accord.
Je n'attends pas d'Apple qu'elle rende le monde meilleur (qu'elle fasse déjà de bons produits, ça sera pas mal), mais ça me gonfle passablement lorsque c'est le discours que tiennent ses dirigeants. Toute cette communication dont le seul but est d'augmenter les ventes me donne de moins en moins envie d'acheter leurs produits... :-/

avatar C2SC3S | 

Des témoignages arrivés en Occident beaucoup plus tard nous ont appris que la division de chars , bien sélectionnée !), venait de province , parce que avec déjà un ressentiment pour la capitale , et totalement inféodée au régime: les chars ont littéralement roulé sur la foule , une boucherie sans nom.

avatar debione | 

Oui, sauf le fameux char sur la photo, ou si on regarde le film on voit le conducteur du char qui a reçu l’ordre d’ecraser Le manifestant essayer de l’eviter, malgré le fait que celui ci se déplace pour l’empecher D’avancer...
Ce que beaucoup on oublie c’est le conducteur du char qui a refuser d’ecraser Ce manifestant, lui c’est pris des années de prison ( 10 ou 15 ans ferme pur avoir refuser d’ecraser Un homme sans défense, voilà ce que promeut dorénavant la ST Apple).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR