Apple ne permet plus de soumettre des films et des livres en Chine

Florian Innocente |

Les affaires d’Apple avec la Chine ne s’arrangent apparemment pas pour l’iBook Store et l’iTunes Movie Store. Depuis un mois les contenus de ces deux échoppes, et elles seules, ne sont plus accessibles. On est accueilli par un message laconique qui prévient de leur indisponibilité.

Nouvelle étape depuis ce milieu de semaine, la Chine a disparu de la section Livres dans iTunes Connect. Il s’agit du portail utilisé par les éditeurs et dévelopeur pour soumettre des contenus, apps, etc.

Dans la partie Livres, la Chine apparaissait détachée des autres pays car la soumission d’un ouvrage sur ce marché requérait une étape supplémentaire d’autorisation. Désormais le pays est absent des différentes listes de l'interface.

La Chine a disparu dans iTunes Connect pour ce qui est des livres

C’est en septembre qu’Apple avait ouvert, d’un coup d’un seul, les boutiques de films, de livres et lancé Apple Music en Chine.

Il y a quelques jours, AppleInsider avait eu vent d’une enquête diligentée par le gouvernement sur des pratiques commerciales d’Apple.


avatar Ken-de-barbie | 

si ont faisait pareil en France peu-etre qu'Apple payerais ses impôts correctement en France.

avatar oomu | 

déjà c'est de la spéculation sur ce qui se passe en Chine.

Ensuite, Apple paie ses impôts en France et Europe (ainsi que google, amazon, chrysler, facebook, lego, ikea, nestlé, ma boulangère, mc donald, dyson, airbus, boeing... sony, nec, fujitsu.... )

A charge pour la France et l'Europe de créer de nouvelles règles fiscales qui rendent illégales les innombrables tactiques pour se déclarer en pertes le plus légalement du monde.
Ainsi que les techniques qui permettent en toute légalité totale de faire sortir des capitaux vers des pays où y a rien à payer (qui ne nous concerne pas, c'est PAS not'pays. rien à foutre qu'Apple paie 10 gazillions de $ au panama ou USA, c'est PAS CHEZ NOUS !).

L'Europe et ses états membres (NOUS, la FRANCE) ont progressivement depuis les années 70 dérégularisés les banques, autorisées de nouvelles pratiques fiscales entres entreprises.

Nos gouvernements (France, Italie, UK, Pays-Bas... etc) ont permis à d'autres états membres de "subventionner" (cela reste à démontrer si en droit européen ce sont des subventions d'état) les entreprises en se dégradant sciemment leur propre fiscalité.

L'Irlande s'auto-ruine en permettant via un accord assez complexe avec le luxembourg d'autoriser les entreprises à ne pas payer d'impôt (ou prou) sur la propriété intellectuelle. Ni une ni deux, les entreprises ont fait en sorte QUE TOUTE leur activité soit de la propriété intellectuelle. Et c'est LEGAL !

Ce n'est donc PAS à Apple de changer ni à Google. MAIS à NOUS : l'ensemble des pays européens.

En changeant la loi pour rendre illégal les facilités que des états membres s'autorisent (mettant à mal la compétitivité entre états-membres et la fiscalité de tous les états-membres), en rendant à nouveau illégal certaines optimisations fiscales et en créant de NOUVEAUX IMPOTS pour les entreprises (OUI !)

Ce que font les entreprises ce n'est qu'utiliser tous les outils que les politiciens leur ont donné. Et elles ont raison.

avatar CBi | 

En même temps, limiter la diffusion des livres n'est pas sans inconvénient. Sur la connaissance de l'orthographe par exemple.

avatar warmac33 | 

lol
si la solution de Ken ne paraît pas forcément idiote, j'aime bcp ton retour de flammes CBi

avatar Ken-de-barbie | 

@CBi , tu est l'exemple parfait que la culture ne rend pas forcément intelligent.

CF: La culture c'est comme la confiture moins on en a plus on l'étale.

avatar warmac33 | 

@ Ken-de-barbie
1) tu confonds éducation et culture
2) je ne vois pas ce qu'il y a de stupide dans sa réponse
3) ta citation pourrait être sympa si ce n'était pas une énième utilisation d'une simple feinte argumentative usée jusqu'à l'os...

avatar occam | 

« enquête diligentée par le gouvernement sur des pratiques commerciales d’Apple »

Faut-il rappeler qu'en Chine, tout ce qui est économique est politique ?
Au fond, il suffirait de relire Simon Leys pour ne pas être surpris des développements actuels.

Pour ceux qui auraient raté les informations sur l'impitoyable lutte intestine qui a lieu en ce moment en Chine, voici un début d'aperçu :
https://www.stratfor.com/weekly/no-exit-china

CONNEXION UTILISATEUR