En Chine, une app mouchard pour savoir si on a été en contact avec le coronavirus

Mickaël Bazoge |

Dans sa lutte contre le coronavirus, la Chine est prête aux solutions les plus extrêmes, y compris l’exploitation la plus intensive des données et le croisement des fichiers. Les autorités ont lancé une nouvelle application baptisée Close Contact Detector qui permet de savoir si on se trouve dans un environnement propice à la propagation de la maladie.

L’utilisateur numérise un code QR via Alipay, WeChat ou encore QQ, il renseigne son nom, son numéro de téléphone et son numéro d’identification gouvernemental. En retour, il saura s’il s’est trouvé au plus près d’une personne infectée par 2019-nCov. Un numéro de téléphone enregistré permet d’obtenir cette information pour trois identifiants.

Si jamais l’utilisateur a eu le malheur de se trouver au plus près de personnes contaminées, l’app recommande de rester à la maison et de contacter les autorités sanitaires. La notion de « contact proche » d’un malade est définie par la proximité avec une personne infectée, ou qui est soupçonnée de l’être. Cela inclut des cas potentiels comme des aidants familiaux, les passagers et les membres d’équipage d’un vol ou d’un train.

La société de surveillance au service de la santé, en quelque sorte. Les détails, surtout techniques, sont assez flous à l’heure actuelle ; on sait simplement que l’application a été mise au point avec l’aide de plusieurs agences du gouvernement chinois, qui manifestement versent au pot commun des données pour déterminer si on a effectivement croisé une personne malade.

Image accroche : Eneas De Troya, CC BY 2.0


Source
avatar SyMich | 

Ce qui révèle de fait, que le gouvernement chinois géolocalise en permanence tous les porteurs de smartphone de façon nominative et est donc en mesure d'indiquer QUI a été en contact avec QUI, à quel moment, à quel endroit...

Ça n'a rien de surprenant, mais là, on en a confirmation.

avatar iTouchKiller | 

@SyMich

Yeap et ça fait peur

avatar jacques_dh | 

@iTouchKiller

Ne flippons pas juste pour le principe ...il faut se baser sur l’utilisation faite des données. Je ne donnerais certes pas le Bon Dieu sans confession au gouvernement chinois, mais là, c’est utile.
Et puis, c’est tellement culturel! Les Britanniques ont refusé une carte d’identité et le registre qui va avec, on l’a en France, et on a aussi les portiques autoroutiers qui pistent nos voitures... c’est comme ça!

avatar Merkoriko 2 | 

@iTouchKiller

Quand ça viendra chez nous, ça sera bien utilisé, de façon démocratique...comme dans les manifs....🥳🥳🥳🥳

avatar en chanson | 

@Merkoriko 2

👍👍👍En France effectivement nous sommes exemplaires !!
Manifestations de plus en plus difficile, droit d'asile quasi impossible, liberté de la presse en involution bref vive la critique facile des autres !

avatar debione | 

@SychMich
Pas pour Les possesseur d’iphone... a moins que...

avatar SyMich | 

A priori, tous les smartphones sont concernés, iPhone y compris.
Mais j'ai l'impression que ça se base sur le numéro de téléphone (qu'il faut saisir après avoir scanné le QRCode). Peut-être la géolocalisation est-elle faite sur la base d'un bornage via les antennes relais GSM...

avatar oomu | 

@SyMich

ho ça a été confirmé. Cela passe par des outils comme en France (les "boites noires") et par l'incitation des citoyens d'utiliser des plateformes qui automatisent cela.

C'est un mélange de "ben on le fait en arrière plan" et de "ben on vous demande de participer, vous êtes quelqu'un de bien, gentil, pour l'harmonie, les enfants et la survie de votre beau pays non ? nous aussi !"

Ce n'est pas simplement en secret sous cape.

Exemple, des caméras de surveillance en Chine font des flash de lumière : vous êtes surveillé, analysé, repéré, compris et informé : vous le savez.

C'est le 21è siècle : l'aliénation est faite avec vous, en partie vous en êtes client, et pis y a de chouettes films épiques flattant votre folklore ce soir à la télé, alors bon, c'est pas bien méchant.

(cela dit, mon inquiétude est la puissance de ces outils pour quand demain "on" voudra "concentrer" un groupe ethnique au pif. La Technologie permet à l'humain d'être plus humain, toujours plus humain. Elle lui donne du "possible".)

avatar akaaw | 

@SyMich

Exact. C’est extrêmement flippant 😳

avatar mouahahaha | 

@SyMich

....

En France aussi on géolocalise "en permanence tous les porteurs de smartphone de façon nominative et est donc en mesure d'indiquer QUI a été en contact avec QUI, à quel moment, à quel endroit..."

Même qu'on a inscrit dans la loi que les FAI ont l'obligation de conserver ces données au minimum 1an...

Demain ya une dictature, une vraie, en France on a déjà tout les outils qui sont disponible pour faire ça. Et ils fonctionnent même déjà depuis des années, sauf que pour l'instant c'est limité à un nombre restreint de professions et sous couvert d'obtenir une autorisation de la justice. Sauf peut-être pour les renseignements intérieurs. :)

avatar 8iMac | 

C’est qu’une petite grippe on vous dit 🤫

avatar oomu | 

@8iMac

y a pas de petite grippe.

avatar akaaw | 

Voilà pourquoi j’ai arrêté d’acheter, et de me servir de tout ce qui est smartphone, bracelet, ou autres produits chinois connectés.
Et dire que L’UE veut autoriser la 5G Huawei 😳

avatar 0MiguelAnge0 | 

Moi ce qui m’amuse c’est les offusqués qui racontent leurs moindres gestes sur les réseaux sociaux...

avatar pocketjpaul | 

Comme qui par exemple ?

avatar Bruno de Malaisie | 

Donc un virus contre un autre virus....

avatar marenostrum | 

C’est pas un app mouchard mais transparent parce que ça passe par l’utilisateur. Il doit l’installer et scanner un code, etc. Du bon sens chez les chinois comme toujours. Le smartphone qui sert protéger son utilisateur.

avatar SyMich | 

c'est clair que ce n'est pas cette app le mouchard.... l'app permet "juste" d'accéder à l'historique de géolocalisation de son téléphone, dont disposent les autorités, et de savoir si a été approchée une personne contaminée.

Le mouchard est bien en amont!

avatar marenostrum | 

l'app permet de savoir d'où vient la personne en face de toi, dans le Metro par ex. il a parcouru quel chemin, etc. est ce qu'il a rencontré ou approché quelqu'un venant de la zone infecté, etc.

et puis on le sais tous, que n'importe quel opérateur, ou le fournisseur système, où même un tiers par le biais de SON APP, peut tracer n'importe qui, n'importe quel appareil connecté. et à leur insu en plus. là c'est pas le cas, c'est toi qui ACTIVE ou pas le processus. et c'est tout.

avatar SyMich | 

Non ce n'est pas du tout ce que donne cette app comme information.
Elle permet juste de savoir, après s'être authentifié via un QR Code et avoir renseigné son numéro de téléphone et son "numéro de citoyen", si on a croisé quelqu'un connu pour être porteur du virus, au cours des 4 dernières semaines. Si c'est le cas, on doit se manifester auprès des autorités sanitaires.

avatar Ermel | 

Les détenteurs d’iPhone pourront aussi utiliser cette application ou ils seront privés de l’app ? Comme quoi la guerre entre les constructeurs chinois et américains continuent jusque-là ?

avatar SyMich | 

Bien sûr! Elle est disponible pour tous les smartphones
En fait il s'agit d'une simple web app

CONNEXION UTILISATEUR