Un prototype d’écran E Ink pliable promet de rapprocher les liseuses des livres

Mathieu Fouquet |

Vous adorez votre Kindle mais rêvez de le fermer comme un bon vieux livre avant de le poser sur la table de nuit ? Bonne nouvelle, la E Ink Corporation — la société derrière les écrans que l’on retrouve dans les produits d’Amazon et de Kobo, notamment — continue à travailler sur une variante pliable de ses écrans à encre numérique. Les premiers balbutiements avaient eu lieu en 2017, lorsque la compagnie avait présenté un écran E Ink pliable. Depuis quelques mois, des prototypes issus d’un laboratoire japonais incluent en prime une couche Wacom qui permet de prendre des notes à même l’écran, à l'aide d’un stylet.

Dans la vidéo ci-dessus, la chaîne YouTube Goodereader présente brièvement le dernier prototype en date. On peut y voir une liseuse qui se déplie (très lentement), n’inclut aucun rétroéclairage (mais une magnifique barre lumineuse des années 90 en haut de l’écran, pour un éclairage uniforme) et accepte effectivement la prise de notes manuscrite.

Alors que les smartphones pliables doivent encore démontrer leur utilité, ce prototype est intrigant : il promet de donner un rôle plus actif au lecteur, y compris celui qui n’oserait jamais écrire une seule ligne dans son sacrosaint livre papier. Reste à savoir si Amazon et ses concurrents s’intéresseront à leur tour à cette technologie.

avatar Rom 1 | 

Rien ne vaut le toucher, l’odeur du papier et tourner les pages.👌

avatar iPop | 

@Rom 1

Sauf qu’il y a et aura de moins en moins d’arbre.

avatar Rom 1 | 

@iPop

Le papier ça se recycle.

avatar sebas_ | 

Faut arrêter de brandir l’écologie comme argument massue à tous les coups..
1) il n’y a jamais eu autant de forets en Europe qu’actuellement (regardez une carte de France au moyen âge vs début du XXIe siècle, c’est assez parlant)
2) c’est bien connu que les serveurs et autres clouds ne polluent absolument pas. Comme les voitures électriques d’ailleurs..

Si on veut vraiment limiter le réchauffement climatique qui est en train de se passer actuellement, c’est vraiment pas en achetant un gadget électronique qui va finir à la poubelle dans 5-10 ans.

avatar Bigdidou | 

@sebas_

« il n’y a jamais eu autant de forets en Europe qu’actuellement (regardez une carte de France au moyen âge vs début du XXIe siècle, c’est assez parlant) »

Intéressant. Et donc, à la place des forêts qui ont poussé depuis le moyen âge, il y avait quoi ?
Des châteaux forts ?
D’immenses champs d’épeautre ?
Des bases martiennes ?

Je ne comprendrai jamais les producteurs de vérité alternative quand elle est fait fie à ce point d’une réalité quand même assez vérifiable en dehors d’être triviale...

avatar Bigdidou | 

@filaton

Et c’est censé expliquer qu’il n’y a jamais eu autant de forêts qu’actuellement ?

avatar sachouba | 

@Bigdidou

Il y a une époque où on utilisait beaucoup plus de bois qu'aujourd'hui, pour se chauffer (et faire cuire sa nourriture), fabriquer des moyens de transports, s'éclairer, construire...
Aujourd'hui, nous avons du pétrole et de l'électricité, du métal et du plastique à gogo.
Il est parfaitement logique qu'il y a davantage de forêts en Europe aujourd'hui qu'il y a quelques siècles.

avatar Bigdidou | 

@sachouba

« Il est parfaitement logique qu'il y a davantage de forêts en Europe aujourd'hui qu'il y a quelques siècles. »

Je dis pas le contraire, mais que que « l’Europe n’ait jamais été aussi boisée », proposition de départ, c’est juste absurde.
Et d’ailleurs absolument pas dans l’article cité.

avatar expertpack | 

@sebas_

certe.
ma kindle paperwhite fetera ses 9 ans fin d’année et ses centaines de livres me suivent partout au fond du sac, au 4 coins du globe, que ce soit vacances mais aussi boulot.
je ne la considere pas comme un gadget du tout.
affaire a suivre

avatar Bounty23 | 

@iPop

Heureusement que ça se plante.

avatar Rom 1 | 

@Bounty23

QUOI ?! Mais on avait dit qu’il ne fallait pas le dire ! Notre communauté secrète est désormais menacée, bravo ! #IronieInside 😁

avatar iPop | 

@Bounty23

Certainement mais les déserts grossissent plus vite

avatar Puff32 | 

@iPop

Aujourd’hui beaucoup de journaux et bouquins, se font avec du papier recyclé ou des forêts prévues pour ça, et que l’on re-boise.

avatar iPop | 

@Puff32

Faut pas rêver, le papier recyclé est loin d’être une généralité. Il oblige à utiliser plus de produit chimique et abîme les machines.
Et Plus c’est verni, plus faut mettre du produit.
Je comprend votre appréhension pour le papier et le bois, croyez moi.

avatar occam | 

@iPop

" Il oblige à utiliser plus de produit chimique et abîme les machines."

En plus, il se conserve assez mal. Pour les archives, c’est une horreur.

avatar sachouba | 

@iPop

Le papier (et le bois) est probablement le matériau le plus écologique parmi ceux utilisés dans les objets du quotidien (plastique, verre, métal...).

L'empreinte carbone d'un livre est comprise entre 2.7 et 7.5 kg selon ce que j'ai pu lire, tandis que l'impact carbone d'une liseuse est estimé à 168 kg (seule valeur que j'ai trouvée).
Il faut donc lire entre 22 et 62 livres sur une liseuse pendant toute sa durée de vie pour qu'elle produise moins de CO2 que la production de livres papier.

avatar Bigdidou | 

@sachouba

« Il faut donc lire entre 22 et 62 livres sur une liseuse pendant toute sa durée de vie pour qu'elle produise moins de CO2 que la production de livres papier. »

Livres qui, une fois produits peuvent en plus connaître de multiples lecteurs.

Mais bon, ces histoires de bilan carbone reste tirées par les cheveux et tu compares la production d’un livre (et non sa lecture) à l’utilisation de la tablette.

avatar expertpack | 

@sachouba

c’est fait, de longue date.
70 livres, c’est rien .
ma kindle a 9 ans.

avatar Namingway | 

@Rom 1

OK boomer.

Blague à part, je trouve qu’on parle beaucoup trop peu de ces petits appareils qui ont pourtant changé le quotidien de beaucoup de monde, et les rares fois où on en parle ce n’est que pour citer ces maudites Kindle alors que les Kobo ou même Vivlio leurs sont bien supérieures en terme de rapport Q/P, et surtout non cloisonnées à Amazon... 🙄

avatar Rom 1 | 

@Namingway

Perdu, suis pas un boomer et même de très loin puisque je fais parti de la fin de la génération Y. 🙃

Je suis pas sûr que l’adverbe « beaucoup » pour « beaucoup de monde » soit bien choisi, quand on voit la part de marche du livre numérique en France et ailleurs...
-> https://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/linattendue-resistance-du-liv...

avatar apaisant | 

@Rom 1

Je pense pas que le terme "ok boomer" s'applique uniquement aux gens issus du baby boom. Je dis ok boomer a ma cousine qui a le même âge que moi car elle pense exactement comme son père le boomer.

avatar Farnots | 

@Namingway

Bah le problème c'est que les Kindle ont des prix agressif. Et ne fois que tu en as une, que tu as commencé à acheter des livres sur ce support, tu ne vas pas acheter une nouvelle liseuse. Surtout que la différence entre les liseuses est de plus en plus maigre

avatar bbtom007 | 

@Namingway

Pour mon usage (manga) kobo 8 pouces c’est top. Avec 32 g d’espace ca serait parfait.

Je ne sais pas si kindle a un équivalent taille et cbr/cbz

avatar Namingway | 

@bbtom007

On parle bien de la même chose ! 😉 Et non, m’étant pas mal renseigné il y a 2 ans avant d’acheter la mienne et me tenant depuis au courant des nouveautés, la Kindle Oasis est loin derrière en terme de qualité de matériel en plus d’être vendue beaucoup trop cher pour ce qu’elle fait !

avatar lmouillart | 

Le soucçis de Kobo c'est leur app pour tablette/smartphone qui est bien en dessous de l'équivalent Kindle (traduction de passages, fiches, ...)

avatar Namingway | 

@lmouillart

Je t’avouerais que je n’ai jamais compris l’intérêt de ces applications en fait. C’est pour quoi ? Lire depuis sa tablette ? Mais du coup à quoi ça sert d’avoir une liseuse ? Et si c’est pour l’accès à la boutique en ligne idem : j’y vais directement depuis la liseuse ou depuis le site sur mon iPhone.

avatar jackWhite92 | 

@Namingway

J’avais Kobo + l’app, l’app est très pratique quand tu n’as pas ta liseuse avec toi (bus, salle d’attente...). La lecture est synchronisée.

Mon kobo rendu l’âme au début des vacances, je squatte le kindle de ma femme et l’appli est top aussi.

Personnellement, une liseuse sans l’app synchronisée ne m’intéresse pas.

avatar Puff32 | 

@Namingway

Ça ne remplacera quand même jamais un bon livre papier, tourner les pages, sentir le papier ou la texture. L’électronique n’a absolument pas réussi dans ce domaine, contrairement à la musique dématérialisée.

avatar Bigdidou | 

@Puff32

« L’électronique n’a absolument pas réussi dans ce domaine, contrairement à la musique dématérialisée. »

Ce n’est pas ce que te diront les amateurs de vinyl...

avatar occam | 

@Bigdidou

"Ce n’est pas ce que te diront les amateurs de vinyl..."

Justement. Amateurs de vinyl, pas de musique.
⚡️💥🔥☄️🌪
(Laissons se calmer la fureur des amateurs de vinyl.)

La plupart des productions des 40 dernières années, y compris celles qui sortent aujourd’hui sur vinyl, ont été enregistrées et produites en numérique.
Pour le vinyl, on n’ajoute que la compression dynamique et une égalisation RIAA shaky, le matériau faisant le reste : bruit de surface, réglages imparfaits du bras et de l’aiguille, distorsions et souffle du préampli phono.

Je veux bien que ce soit une expérience sonore et tactile à part, mais rien à voir avec la musique en soi.

Il est d’ailleurs frappant d’écouter les superbes enregistrements magnétiques faits avant l’ère CD, quand ils sont correctement numérises (ce qui n’était pas le cas au début) : on réalise tout ce que l’on perdait par le transfert au vinyl. (La question n’étant pas : analogique ou numérique, ce que l’on peut aisément démontrer en comparant une bande magnétique master et le vinyl qui en est tiré.)

avatar Bigdidou | 

@occam

« Je veux bien que ce soit une expérience sonore et tactile à part, mais rien à voir avec la musique en soi. »

Complètement d’accord, et c’était un peu l’idée en comparant les vinyls au livre papier... ;)

avatar fifounet | 

@occam

"Justement. Amateurs de vinyl, pas de musique.
⚡️💥🔥☄️🌪
(Laissons se calmer la fureur des amateurs de vinyl.)

La plupart des productions des 40 dernières années, y compris celles qui sortent aujourd’hui sur vinyl, ont été enregistrées et produites en numérique."

Je suis , en partie, d’accord, sur les vinyles actuels.

Et je m’en suis rendu compte récemment , après un achat d’un ancien album , racheté récemment en vinyl , que j’avais perdu, et surtout pour l’objet.
Naïf et sans apriori au départ j’ai été déçu par sonorité sur ma platine audio technica , ça sonnait comme un MP3 , et en comparant juste après avec un vinyl d’origine de 35 ans , ça m’a sauté aux oreilles.
J’ai commencé à chercher sur internet et je me suis rendu compte que les pressages actuels étaient souvent fait à partir de sources numériques compressées, les originaux n’existant parfois plus.

Mais je reste convaincu que l’analogique de bout en bout (de l’instrument a l’oreille) quand il est bien réalisé , restera meilleur, pour les oreilles , analogiques.

avatar Bigdidou | 

@Puff32

« Ça ne remplacera quand même jamais un bon livre papier »

Un, non.
Mais des dizaines ou des centaines pour le poids d’un livre de poche.

avatar bl@ck warrior_69 | 

@Puff32

Perso je me contrefiche du touché. Je lis un livre pour l'histoire, l'univers qui dégage, pas pour sentir du papier sous les doigts (sinon j'irai me frotter sur une tapisserie 😂). Et pour le coup, ces livres électroniques sont tops. En lecture on est au niveau du papier et on a un appareil qui tient dans la poche contenant des tas de bouquins à emmener partout. Et mes parents s'y sont mis aussi, ils apprécient le fait de pouvoir choisir la police et la taille de caractère (la vue baissant en prenant de l'âge c'est quand même bien pratique).

avatar iPop | 

@Puff32

Je pense que ce n’est pas l’idée recherchée, plutôt remplacer le cahier. Les liseuses remplacant déjà le livre.

avatar expertpack | 

@Namingway

il n’y a pas de cloison.
le logiciel calibre , gratuit permet d’installer tous les formats.
quand au rapport Qualité/prix, en neuf et en promo, parfois a moins de 45$.
on aime ou pas, point barre

avatar Namingway | 

@expertpack

Oui enfin personnellement devoir aller sur le site de Kobo pour acheter mon livre en format ePub, puis le rentrer dans Calibre, brancher ma liseuse à mon Mac pour la synchroniser alors que je pourrais simplement acheter mon livre directement depuis ma liseuse Kobo, mon choix est vite fait...

avatar raoolito | 

@Rom 1

wé.. et pour emmener sa bibliothèque c'est si cool...
ne jamais confondre son salon le soir et ses vacances à lire loin de chez soit

avatar Rom 1 | 

@raoolito

A moins de partir trois mois en vacances, c’est pas amener deux ou trois livres (surtout au format poche) qui vont ruiner de place le coffre ou la valise.

avatar pga78 | 

@Rom 1

Pour ma part je lis souvent des sagas de fantasy ou science fiction en vacances ...emmener un livre de 800 pages sur la plage et en emmener plusieurs en vacances bof... lire sur la plage avec un IPad impossible à cause de la luminosité ..alors un kindle ou autre c’est pour moi une révolution positive !
En ce qui concerne la part de marché du livre électronique si elle est minoritaire en France elle est déjà majoritaire depuis plusieurs années aux USA...
Pour moi les livres type de poche et autres sont condamnés ...il restera les beaux livres illustrés qui ne seront pas remplacés avant d’avoir un IPad intégrant la technologie elink en plus de celle d’aujourd’hui..pas encore prêt donc

avatar Rom 1 | 

@pga78

Je ne cherche pas à dire que le livre numérique n’a aucune utilité, je peux comprendre qu’en fonction des usages ça peut être pratique. Lire est le principal, que ce soit physique ou numérique, même si pour ma part je préfère le papier. Je cherche juste à replacer dans le contexte.

Pour les États-Unis, quelles sont tes sources ? Selon le papier des Échos que je cite plus haut, le livre numérique avait 21 % de part de marche là-bas et est tombé à 13 % en 2018. On est loin du majoritaire.

avatar Bigdidou | 

@Rom 1

« Rien ne vaut le toucher, l’odeur du papier et tourner les pages.👌 »

L’autre jour, j’en parlais avec Macco, mon pote sumérien.
Rien ne vaut l’odeur et le toucher de la pierre...
Ouai... Sauf qu’il est assez typé, et rien que ses papiers d’identité qu’il vaut mieux qu’il trimbale tout le temps avec lui, c’est l’enfer.

avatar Sanid35 | 

@Bigdidou

Lol

avatar matthew3321 | 

@Rom 1

+1 👍

avatar brunnno | 

Personnellement je préfère le rétro éclairage de ma liseuse (kobo forma) que cette barre lumineuse.
Question d’homogénéité de la lumière sur la page et d’esthétique...

avatar Mathieu Fouquet | 

@brunnno

Bon, c’est un prototype, ça devrait évoluer à l’avenir !

avatar Smoky | 

Que c’est laid ! On dirait qu’il y a une feuille de papier calque sur l’écran 😝

avatar Tatooland | 

Le mieux serait une espèce de mix entre un iPad et un écran eink.
Ce serait tellement cool.

avatar fab321 | 

@Tatooland

La remarkable 2. Une entreprise norvégienne qui tente de remplacer le bloc notes

Pages

CONNEXION UTILISATEUR