Huawei privé de tous ses fournisseurs américains

Stéphane Moussie |

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine prend une nouvelle ampleur. À la suite d’un décret signé par Donald Trump, Google, Intel, Qualcomm et Broadcom, entre autres, ont arrêté de fournir Huawei en logiciels et en composants, rapporte Bloomberg.

Image Huawei

À l’heure actuelle, Huawei ne peut donc plus commander de processeurs ni de modems chez ses principaux fournisseurs. Selon une source de Bloomberg, le fabricant chinois a anticipé cette escalade en constituant un stock de composants essentiels lui permettant de tenir pendant au moins trois mois.

L’administration Trump justifie ce boycott en accusant Huawei d’espionnage économique et industriel. Cette mesure pourrait entraîner d’importants contrecoups pour les fournisseurs américains, Huawei étant le numéro 2 mondial des smartphones, ainsi que pour le déploiement de la 5G.

Sur le plan logiciel, Google a indiqué sur Twitter que ses services, comme sa boutique d’apps Google Play et Google Play Protect, continueront de fonctionner sur les terminaux existants. En revanche, les nouveaux appareils Huawei devront se contenter de la version open source d’Android expurgée de tous les services Google, un handicap énorme.

Sentant le vent tourner, le géant chinois a préparé son propre système d’exploitation, a assuré en mars le dirigeant Richard Yu. « Si jamais nous ne pouvions plus utiliser [Android ou Windows], nous serions prêts avec un plan B », avait-il déclaré. C’est le moment de s’en servir.

avatar lome_bbrr | 

Snowden est un Gilet Jaune!
ok je sors ^^

avatar huexley | 

Google confirme que pour les appareils existants il n'y a pas d'interruption de service :

https://twitter.com/Android/status/1130313848332988421?s=20

avatar debione | 

Tiens, et si la Chine décidait en représailles d’interdire la vente de smartphone américain sur son territoire?

avatar SyMich | 

Effectivement, mais ce serait le pendant de l'interdiction faite à Huawei de vendre leurs téléphones aux USA. Là le symétrique serait plutôt d' interdire aux sous-traitants d'Apple de continuer à assembler ses iPhones et iPads!
Heureusement qu'Apple a son usine indienne assemblant des iPhones 6. Ils auront toujours ce modèle à vendre...

avatar webHAL1 | 

@debione
« Tiens, et si la Chine décidait en représailles d’interdire la vente de smartphone américain sur son territoire? »

Je me suis posé la même question. Ça paraît assez inimaginable, mais je pense que cette affaire est en grande partie basée sur les symboles, et donc ça pourrait bien se faire... o_O'

avatar andr3 | 

A quand le retour du E72 ?

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Nokia_E72

?

Ou, pourquoi pas ?

avatar lulubotine | 

Celui qui a la plus grosse !
Quel cinglé ce Président

Moi qui avait comme idée reçue que les gens ayant fait fortune ont une sacrée intelligence... je vois qu’il y a des exceptions...

avatar Hōjō Tokyo | 

Les USA qui font des leçons de morales politique et commerciale ?

avatar sopcaja | 

Les entreprises européennes qui fournissent Huawei sont aussi concernés

https://asia.nikkei.com/Economy/Trade-war/Germany-s-Infineon-suspends-sh...

C'est donc officiel ...on est bel et bien une territoire colonisée des US et on est condamné une fois de plus à subir les dommages collatérales d'une crise qu'on a pas provoquée

avatar byte_order | 
avatar delolia | 

Au delà de huawei c’est tout le marché chinois qui pourrait en prendre en coup.
Quid de la confiance du consommateur en xiaomi par exemple ? Dans combien de semaines vont ils être bannis des US eux aussi ?
Si j’étais un acheteur aujourd’hui bah j’éviterai les marques chinoises d’office (pour des raisons d’obsolescence , pas d’espionnage dont on attend toujours les preuves, puis bon Google ...)

C’est Samsung qui doit se réjouir limite , pas Apple ( car eux ils pourraient subir la contre attaque chinoise si ils décident d’en faire une).

avatar huexley | 

Les chinois s'en tapent des services Google. C'est pas pour rien que les constructeurs locaux ont des roms specifiques a leur pays

avatar Mk71 | 

Ça va bloquer définitivement l’Europe et le monde entier il n’y a pas que Huawei mais la marque française Alcatel et Acer d’autre compagnie le risque c’est tout logiciel et système exploitation bloqueront aussi donc Donald trump doit être juger pour crime de guerre et destituer président américain à vie et interdiction exercée politique à vie

avatar Osei Tutu | 

Le message envoyé aux constructeurs Android hors américains est que du jour au lendemain vous pouvez être privés du système d’exploitation.

avatar byte_order | 

@Osei Tutu
Vu qu'une très grosse partie de cet OS est open source, je vois mal comment.
C'est comme de dire que les constructeurs de PC pourraient du jour au lendemain se voir privé du système d'exploitation Linux.

Ce qui n'est pas en open source, ce sont précisément les couches services de Google, mais je vois mal comment cela sera incontournable vu que c'est *déjà* contournable et contourné par des plateformes et softs tels que F-Droid ou microG.
Qui d'ailleurs pourraient bénéficier d'un surcroit d'intérêt, au passage.

Ne sous-estimez pas la capacité de contournement. D'autant que Huawei n'a désormais plus aucun raison de se retenir de le faire, et qu'ils ont clairement les moyens de le faire.

avatar Osei Tutu | 

Ce message parle aux utilisateurs avertis mais ne dit rien aux utilisateurs lambda, c'est à dire les plus nombreux. Donc il y aura forcément de la fébrilité à l'égard des constructeurs chinois et dans une moindre mesure à l'égard d'android.

avatar BLM | 

Trump joue méchamment avec le feu : il y a certainement plus de composants chinois dans les appareils américains que l’inverse.
Si les Chinois cessent de livrer leurs composants (voire leurs matières premières ; ils ont un quasi-monopole sur les « terres rares » par exemple) les US vont se faire tordre le kiki et ça va faire mal !

avatar marenostrum | 

C’est le plan B alors la vraie guerre.

avatar LudwigVonMises | 

Donc les US viennent de scorer un joli own goal en rendant les produits Huwawei totalement dépendants des services chinois.

Merci Donald Drunk.

avatar Bigdidou | 

Je ne comprends pas très bien comment ça fonctionne, cette histoire de blocage du Google Store. On retire la licence d’AOSP à Huawei, ça je comprends.
Qu’est ce qui empêche un utilisateur d’un Huawei d’installer les les apk nécessaires pour avoir accès au Store ?
Si quelqu’un pouvait m’éclairer, je veux bien.

Sinon, ça va être l’occasion pour les clients de Huawei de découvrir qu’on peut avoir accès à un peu près toutes les apps du Store de Google (et même plus) via les stores alternatifs.

Franchement, une histoire comme ça, ça m’inciterais presque à acheter du Huawei par défit, en sachant la gêne en réalité minime (et en l’absence d’alternative européenne).

avatar coucou | 

"Qu’est ce qui empêche un utilisateur d’un Huawei d’installer les les apk nécessaires pour avoir accès au Store ?"

Rien a part se dire que le service que tu utilises pour récup' tes apk ou qui permet de quand même allez sur le play store peut peut-être infecté les fichiers et du coup ton tel avec. Même comme ça on voit bien l'avantage à pouvoir installer depuis une "source inconnue".

A voir si google va bloquer tout les appels des machines lui disant "coucou je suis un smartphone huawei" vers ses services par la suite ou empêcher la distribution des màj de sécurité en plus.

avatar Osei Tutu | 

Les applications utilisent l'api de Google pour fonctionner grâce aux services Google présents sur les smartphones android. Huawei perd sa certification et dès lors une application téléchargée ailleurs ne pourra pas fonctionner compte tenu du blocage du certificat

avatar Bigdidou | 

@Osei Tutu

OK. Merci, même si j’ai moyennement compris.
En fait, je n’avais pas compris que tu n’étais pas censé pouvoir trouver sur le net et installer les apk et services du store...
A ma décharge, le monde Android ne m’est pas très familier (malgré un an avec un Samsung) et je n’ai jamais eu aucun problème pour installer le play store et tout ce qui va avec sur mon iBasso qui tourne sur je ne sais quel fork d’Android. Mais, bon, n’ai conscience que c’est de la bidouille.

Bon, ça va être intéressant de voir comment Huawei se sort de cette histoire.
Huawei et ses clients, qui doivent trouver la situation moyennement confortable.

avatar Osei Tutu | 

Il n'y a pas que Huawei. En toile de fond,chaque constructeur non américain doit être sur ses gardes. C'est un signal pour dire qu'en cas de conflit, les USA disposent d'un arsenal multiforme.

avatar Bigdidou | 

@Osei Tutu

« n toile de fond,chaque constructeur non américain doit être sur ses gardes. »

Ça, j’avais totalement compris.
Oui, bien sûr.
Il y au moins deux grands chantiers urgents pour l’Europe : sortir de cette dépendance technologique, même si c’est pas parfait et mettre en place un système crédible qui contourne le système bancaire américain avant que Trump et ses successeurs ne finissent par totalement décider avec qui nous pouvons commercer ou non.

avatar lmouillart | 

Ce serait curieux qu'il y ai comme par hasard des problèmes de papiers lors de l'export de quelques nouveaux produits US fabriqués en RPC (par exemple les iPhones 2019).

avatar Bigdidou | 

« un handicap énorme. »

Est-ce que vous pourriez être plus précis à ce sujet, justement ?
Je vois le côté « pas pratique » pour une certaine catégorie d’utilisateur, mais le handicap énorme, j’aimerais comprendre (en dehors de toute polémique).

Ça peut même constituer une opportunité énorme pour Huwawei d’installer tout un écosystème alternatif, comme Samsung (s’il n’existe pas déjà), et de montrer aux autres constructeurs qu’on peut virer Google avec succès.
Une sorte Googexit.

C’est peut-être un peu naïf comme vision des choses, mais j’ai assez envie de voir la suite.

avatar coucou | 

Huawei futur dev n°1 de microg ? :)

avatar onemorething | 

Conclusion : la guerre est déclaré et Apple est dans la merde (ainsi que notre portefeuille)

avatar Cowboy Funcky | 

Ou comment leur faire un beau cadeau...
Comment flatter la fibre nationaliste paternaliste des chinois...
Comment l’impérialisme ricain se prend à nouveau les pieds dans le tapis...
On les appelle les Faucons ou vrai cons ?

Et dire que certains journaux nous font du «  Le trumpisme ça marche.... »

avatar grendizer | 

Pauvres présomptueux que vous êtes. Pour ceux qui auraient sauter un épisode les ricains nous ont bien eu. Ils détiennent toutes la chaine des produits hi-tech du simple cpu aux services technologiques. Sans eux pas d’internet pas de cinéma pas de music pas de smartphone pas d’ordinateur et j’en passe et des meilleurs. BIENVENUE DANS GLOBALISATION DE L’ONCLE TOM. Et ça fait que commencer. Le pire est à venir. FUYEZ PAUVRE FOU.....

avatar rikki finefleur | 

Ce qui est intéressant dans cette histoire est que l'europe est devenue spectatrice.. et totalement spectatrice , étant aux mains des chinois pour le hardware, et des US pour le software .

Cette belle europe que nos amis les financiers nous ont vendu , a laissé filer ces 30 dernières années toutes son industrie a la chine pour une bonne part, chine avec son dumping social, bureaucratie aux ordres et opaques , ou de vol de propriété industrielle..

Qui sont les responsables en europe de cette politique financière court termiste désastreuse, qui font qu’aujourd’hui nous sommes devenus totalement dépendants?
A-t-on- a un moment s’être élevé face a la main mise de la chine sur nos actifs ? Non.

Alors qu'il y a 30 ans , la france pour parler d'elle, était une des championnes dans le monde de la téléphonie, de la micro informatique, du software, de l'informatique, de l’électronique, aujourd'hui il ne reste plus rien..
Elle est ainsi devenue totalement dépendante des US et de la chine..

Bravo les tetes pensantes (court-termistes) de l’Europe et nos hommes politiques.

D'ailleurs on ne les entend pas sur ce sujet , ni sur cette affaire , car l’Europe n'a plus rien à proposer, seulement a être devenu le jouet soit des US , soit de la chine.

avatar Un Type Vrai | 

"Cette belle europe que nos amis les financiers nous ont vendu"
Techniquement, l'Europe qu'ils ont construit contre l'avis des peuples a été imaginés pour faire l'inverse...
Les "amis" financiers ont acheté l'Europe... (et l'on revendu pour du court terme, puisque le dessein des peuples a été court circuité).

avatar rikki finefleur | 

A l’époque je me souviens de nos hommes politiques avaient comme discours "que le hardware, les usines,....bref tout cela c'était ringard" , et qu'il fallait miser sur le service.

Ils ont oublié que le service est encore plus volatil que les moyens de production. et ont refusé de protéger l’Europe face à l'invasion de la chine, espérant en contrepartie avoir quelques micros parts de marché sur le territoire chinois.

Conclusion on a ni l'un ni l'autre, et toute action a l'encontre de la chine est vouée a l’échec, nos représentants ayant trop peur de ne pas vendre de voitures allemandes ou d'avions dans un échelon court termiste..
Une Europe se pillant déjà a l'intérieur de son sein au niveau fiscal depuis 20 ans.
Bravo Mr Juncker.

avatar marenostrum | 

un chinois travaille plus qu'un occidental pour moins de salaire. tu peux pas le concurrencer dans la même activité. c'est pourquoi tout qui ne marchait pas (pas assez concurrentiel) a été cédé. par contre les allemands n'ont rien vendu, leur industrie étant compétitive.

avatar pagaupa | 

La Chine va rétorquer...et ça fera mal...

avatar huexley | 

Pour le moment la sanction est levée pour 90jours.

avatar webHAL1 | 

@huexley
« Pour le moment la sanction est levée pour 90jours. »

S'il fallait une meilleure preuve que cette affaire est éminemment politique... On laisse à Huawei et à ses partenaires américains 3 mois pour "s'arranger" suite à cette décision. Donc : pas de souci, Huawei nous espionne, mais on va les laisser le faire encore pendant 90 jours...! o_O'

Pages

CONNEXION UTILISATEUR