La /e/Foundation présente son premier smartphone tournant sous /e/OS

Félix Cattafesta |

La /e/ Foundation vient d'annoncer son premier smartphone : le Murena One. Celui-ci embarquera logiquement /e/OS, le système d'exploitation maison basé sur Android. L'OS entièrement « dégooglisé » vient de passer en version 1.0 pour l'occasion.

Le Murena One n'ambitionne pas de venir titiller l'iPhone 13 Pro ou le Galaxy Fold 3, mais plutôt d'être un téléphone abordable pour les utilisateurs soucieux de leurs données personnelles. Vendu pour 349 €, le Murena One offre un écran LCD de 6,5 pouces et un port double SIM. Sous le capot, 4 Go de RAM et un processeur à 8 cœurs Mediatek Helio P60. Il intègre 128 Go de stockage, mais un slot microSD permet d'ajouter de la mémoire.

Le téléphone n'est pas compatible 5G. Il embarque deux caméras arrière (capteur 45 MPX et un ultra grand-angle 8MPX) ainsi qu'une caméra frontale de 25 MPX. La batterie fait 4500 mAh et l’appareil se déverrouille à l'aide d'un capteur d'empreinte digitale.

Si la fiche technique ne fait pas franchement rêver, le principal argument de ce téléphone est son /e/os, qui sera disponible dans la toute nouvelle version 1.0. Le système d'exploitation open source vise à redonner du contrôle sur sa vie privée à l'utilisateur, et l'OS ne contient plus rien en lien avec Google. Le moteur de recherche est fait maison tandis que tous les services de Google ont été remplacés par des alternatives. On retrouvera les programmes habituels embarqués sur un téléphone : messagerie, GPS, calendrier, client mail, etc.

Image : Murena via The Verge.

Android oblige, les applications habituelles pourront être installées depuis un Play Store anonymisé avec un système de note de confidentialité, similaire à ce que propose Apple. Il sera possible de faire l'impasse là-dessus et de ne demander à voir que les apps open source ou les web apps.

Malgré des options pour s'en passer, le téléchargement des apps restera basé sur une version personnalisée du Play Store. On comprend que Murena n'ait pas complètement supprimé la boutique propriétaire : les applications externes sont importantes pour les utilisateurs, et il était difficile de faire l'impasse sur ce compromis. « Nous avons besoin que les gens trouvent des applications, sinon nous allons nous connecter à un petit nombre de personnes, qui trouveront le projet génial, mais cela s'arrêtera là », explique Murena à The Verge.

Murena a même mis en place un système de nuage (« le cloud Murena ») qui se base sur des logiciels open source. Le site assure que ce stockage est « bâti sur les mêmes principes fondamentaux de respect de la vie privée que les smartphones Murena avec /e/OS ». La solution s'intègrera bien aux téléphones de la marque et permet de stocker ses mails, ses calendriers et contacts, mais aussi ses fichiers ou d'accéder à une suite bureautique en ligne. Les formules vont de 20 Go à 2 To, et un giga est offert pour la formule d'essai.

Le cloud Murena. Image : Murena.

Rappelons que ce téléphone n'est pas le premier à embarquer /e/OS : Murena propose sur son site plusieurs smartphones d'autres fabricants avec son système, comme les Fairphone 3+ et 4 ou encore le Teracube 2e.


avatar DahuLArthropode | 

Out of stock

avatar debione | 

Pouvoir se débarrasser des pompeurs de données que sont les GAFAM c'est vraiment pas facile, chapeau à eux d'aller sur ce créneau... On verra quand mon smartphone rendra l'âme ou en sera ce projet qui pourrait grandement m'intéresser ...

avatar lmouillart | 

Il n'est pas nécessaire qu'il rende l'âme si c'est un Android "by Google". /e/OS est proposé sur pas mal de terminaux : https://doc.e.foundation/devices
Je l'utilise sur mon 2nd téléphone un ancestral OnePlus One ça fait le job. J'avais un Xiaomi Note 9 Pro là ça tournait comme une horloge.

La manip est souvent la même que pour les firmware alternatifs Android :
- déblocage du système de démarrage
- changement du système de démarrage
- remplacement de l'OS par e/OS.

avatar Insomnia | 

@lmouillart

Je pense l’installer sur un ancien smartphone pour me faire à l’idée c’est plutôt pas mal

avatar lmouillart | 

C'est une excellente chose :
- Murena apporte un support commercial d'une solution totalement libre et sans aucun pistage ou pub /e/OS, idem pour la partie cloud qui utilise Nextcloud.
- e Foundation qui édite /e/OS est une association loi 1901.

L'ensemble fonctionne plutôt bien pour une V1 d'un tout petit acteur, c'est bien mieux peaufiné par exemple que des premières versions des GNU/Linux des années 92-93.
Le travail est moins difficile vu que la base existante est déjà libre et solide (Android), mais cela permet de proposer quelque chose aussi de directement plus robuste et donc de ne pas être trop en retard face à la concurrence.

On va dire peut-être niveau logiciel on est dans quelque chose de comparable niveau fonctionnalités à Android ce que proposait Google en 2015 (pas encore d'assistant, pas d'Android auto, pas de cast, ...) mais en face 0 pub, 0 suivi, 100% de contrôle, 0% bidouilles.

Techniquement c'est en gros 1.5 version de retard, sur /e/OS la plupart des terminaux proposent Android 11 alors qu'actuellement on est chez Google en beta 13 et stable 12. Là aussi c'est pas mal car nombre de gros vendeurs ont leur milieu de gamme avec le même délai.

avatar armandgz123 | 

Mouais, autant installer une ROM custom.

avatar DP-Britto | 

@armandgz123

Bah non l'intérêt est d'avoir un téléphone de-googlelisé avec un écosystème. Pour l'avoir sur mon Fairphone 4 depuis la version beta puis version 1.0, c'est franchement bien réussi et super sympa. Je revis personnellement.

avatar armandgz123 | 

@DP-Britto

Tu as des rom complètement dé-googlelisée.
En plus tu pourras prendre un smarpthone haut de gamme pour le même prix qu’un ridicule Fairphone 4 (y’a l’aspect respectueux derrière, soit).
Et en plus ça sera ouvert et les mises à jour sont assurez pour très longtemps pour les gros modèles

avatar DP-Britto | 

@armandgz123

Toutes ne sont pas forcément compatibles avec tous les smartphones. Y'a qu'à voir CalyxOS, GrapheneOS etc...

Le coup du ridicule Fairphone 4, je laisse passer. Encore quelqu'un qui n'a pas compris l'intérêt de cette marque et de l'aspect recherché par ses clients...

avatar IceWizard | 

Qui a dit que faire tomber du café sur le clavier d’un ordinateur nuit à la créativité ?

CONNEXION UTILISATEUR