Le Service Timbré : et les lettres s'affranchissent du timbre

Stéphane Moussie |

Et si au lieu d'affranchir sa lettre avec un timbre, on s'affranchissait du timbre, ce bout de papier qui nous manque toujours quand on en a le plus besoin ? C'est ce que permet de faire « Le Service Timbré », un prototype créé en un temps record.

La Poste avait organisé début mars le hackathon « Code avec La Poste » visant à tester sa nouvelle plateforme développeur et faire émerger des idées autour de ses API. 14 équipes de développeurs et designers se sont creusées les méninges et ont « bouffé du code » pendant un week-end pour inventer le meilleur service ayant trait à une des quatre catégories définies (e-commerce, internet des objets, dématérialisation et gamification).

« On s'est demandé, qu'est-ce qui nous embête à La Poste ? C'est qu'on soit obligé d'acheter des timbres pour poster notre courrier », expose Christopher Saez, lead developer iOS et Android chez LinkValue qui a mené une équipe de quatre personnes à l'événement. Des brainstormings préparatoires avec ses collègues de l'agence web est née l'idée d'un service permettant d'envoyer une lettre sans timbre. L'intérêt est évident, « on n'est pas obligé d'attendre lundi matin pour poster une lettre si on n'a pas de timbre ».

Épaulés par des mentors, Christopher Saez et son équipe ont mis au point en moins de 48 heures un service, utilisable avec une application iOS, qui remplace le timbre par un code à écrire. Le service, pleinement fonctionnel (au prix d'une nuit blanche), a gagné le 1er prix de la compétition.

Marine, Christopher, Hugo et Clément

Le Service Timbré, c'est son nom, génère un code unique de 12 caractères alphanumériques à partir de l'adresse de destination et du compte de l'utilisateur. Concrètement, comment cela fonctionne ? Christopher Saez nous a fait la démonstration de l'application. Le processus en quatre étapes est très simple.

  • 1. On commence par compléter la destination. L'application exploite une API de La Poste pour vérifier l'adresse saisie. Si elle n'est pas reconnue, l'application le signale et propose une correction issue de la base de données de La Poste. Si pour une raison ou une autre La Poste n'a pas connaissance de l'adresse, on peut passer outre l'avertissement. On peut par ailleurs accélérer la saisie du destinataire en enregistrant une adresse qu'on utilise fréquemment.
  • 2. On choisit le type d'envoi parmi les suivants : lettre suivie, prioritaire, verte ou écopli. En choisissant une lettre suivie, on pourra suivre son parcours dans l'app.
  • 3. On a ensuite un récapitulatif avec une estimation du prix.
  • 4. Après la confirmation, on obtient le fameux code à recopier sur la lettre à la place du timbre. L'application dispose d'une option pour épeler ce code et d'une autre pour vérifier qu'on l'a bien écrit grâce à un système de reconnaissance d'écriture (OCR) intégré. Ne reste plus qu'à déposer la lettre dans une boîte jaune.

Quand la lettre arrive au centre de tri, la machine habituelle de La Poste la pèse et scanne son code à 12 caractères ainsi que l'adresse du destinataire. Grâce à ces deux informations, elle fait le rapprochement avec l'expéditeur et débite son compte du prix de l'envoi.

C'est l'autre avantage du Service Timbré : comme le paiement se fait à la pesée, il ne peut plus y avoir d'erreur d'affranchissement. C'est un bénéfice aussi bien pour La Poste que pour l'usager. Pour le premier, cela règle le problème des coûteux retours à l'envoyeur. Pour le second, c'est donc l'assurance d'affranchir correctement son courrier, et au juste prix qui plus est. Le paiement consistant en un prélèvement sur une cagnotte ou un compte La Banque Postale, il peut être plus exact que l'addition de timbres à 0,70 €.

Si la cagnotte n'est pas suffisante pour régler l'envoi, on est prévenu par une notification et on peut immédiatement la recréditer, sans même ouvrir l'application. L'ajout de crédit peut se faire directement depuis la notification interactive.

Christopher Saez a également tiré parti de 3D Touch afin d'envoyer rapidement une lettre à une adresse favorite. Pour une application développée en un week-end seulement, Le Service Timbré contient des fioritures inattendues. « Les hackathons me permettent de tester des choses que je n'ai pas encore essayées, explique le développeur qui est un habitué de ce type de compétition. Mais il faut toujours que ce soit pertinent, je ne fais pas de la feature pour faire de la feature. »

L'application a été codée en Objective-C. Une poignée de bibliothèques tierces a été utilisée : CarbonKit pour la navigation par onglets, AFNetworking pour la partie réseau, RESideMenu pour le menu latéral, et un service push développé par LinkValue.

Durant le hackathon, le développeur a pointé une lacune dans les outils mis à disposition par La Poste : l'absence d'OCR. Sans cet OCR, l'utilisateur ne peut pas vérifier qu'il a correctement écrit le code. Christopher Saez a rusé en en intégrant un autre, Tesseract, mais La Poste a bien pris acte de cette lacune et va ouvrir sa technologie de reconnaissance aux programmeurs.

Le gagnant du hackathon est pleinement confiant dans la capacité de l'OCR de La Poste à reconnaître les codes écrits à la main. « Ils ont un OCR vraiment puissant qui a un taux d'erreur minime. C'est leur cœur de métier en fait. Ils analysent des millions d'adresses par jour », note-t-il. Il est tout aussi confiant dans la possibilité de déployer un jour ce service à grande échelle :

La Poste a déjà le matériel. Et puis ils ne récompensent pas des idées farfelues. En fait, ils avaient déjà planché sur le sujet, mais avec un système de SMS beaucoup plus basique. On pense qu'en se donnant la peine, ils pourraient lancer un alpha test dans 12 à 18 mois.

« Au-delà de ça, la question c'est est-ce que La Poste est prête à ne plus faire de timbre ? Et est-ce que les gens sont prêts à ne plus utiliser le timbre ? », commente Romain Vacher, cofondateur de LinkValue.

Christopher Saez et Romain Vacher. Crédits : MacGeneration CC BY

Plus qu'un remplaçant du timbre, Le Service Timbré serait une solution complémentaire. « Les deux systèmes pourraient cohabiter, à l'image du paiement des parkings aujourd'hui. On peut soit prendre un ticket, soit utiliser une app comme PayByPhone, analyse l'entrepreneur. On s'adresse à deux populations différentes. »

Christopher Saez et l'équipe de LinkValue ont rencontré La Poste après le hackathon pour leur présenter plus en détail le service. Le projet fait maintenant son chemin dans le groupe. « S'ils devaient faire le service sans nous, j'aurais la fierté de me dire "ça vient du hackathon, on a été les précurseurs" », raisonne le développeur. Pour Romain Vacher, il serait naturel que cela aboutisse à un contrat pour LinkValue. Après tout, c'est sa start-up qui a eu l'idée : « Si on leur permet de faire ça, je trouve ça génial. Et sinon, quand tu as une bonne idée un jour, tu as des bonnes idées toujours. »

image de une : Frédéric Bisson CC BY

avatar r e m y | 

Les philatélistes vont les maudire.... mais BRAVO pour l'idée et son developpement.

avatar C1rc3@0rc | 

Pourquoi parce que la Poste développe un service timbré qui risque l'oblitération administrative?

avatar Lonesome Boy | 

Bravo pour cette excellente idée! Vraiment.

avatar Juju67 | 

J'étais tout contant d'utiliser ça mais non... C'est juste un projet. Flûte.

avatar frankm | 

@Juju67 :
Moi aussi je suis direct aller sur AppStore !
Excellente idée !
On peut même imaginer : j'écris l'adresse à la main, l'application reconnaît cette adresse et l'encode et génère le code timbre qu'on écrit sur l'enveloppe. Puis nouvelle reconnaissance optique du code pour contre vérifier !
GÉNIALE CETTE IDÉE

avatar Dziga_Vertox | 

Bon, c'est dispo quand ?

avatar jessy | 

Pas mal j'utilise déjà Mon Timbre en Ligne, j'imprime sur mes enveloppes plus besoin d'attendre au bureau de poste, plus de file d'attente etc

avatar BlastOff | 

J'ai justement une lettre à envoyer et ça m'embête d'attendre 3h à la poste pour ça...
Vivement!!

avatar MximeMartin | 

Bravo à Marine, Christopher, Hugo et Clément ! C'est une excellente idée !
Allez jusqu'au bout du projet ! :)

avatar mmenfin | 

Excellent ! Vivement que ça sorte

avatar enzo0511 | 

Je dis bravo

Les entreprises mais surtout l'état devraient organiser ce genre d'initiatives plus souvent

Elles et les services publics gagneraient énormément en productivité et les usagers en praticité dans leur vie quotidienne

avatar inowdo | 

La poste Suisse propose le timbre par sms depuis quelque année déjà ;)

https://www.post.ch/fr/particuliers/index-thematique-pour-les-particulie...

avatar JustGeek | 

@inowdo :
Et la poste française avait déjà l'idée en 2010
http://atelier.sfr.fr/idees/disposez-d’un-timbre-en-moins-d’une-minute-sans-avoir-a-vous-deplacer-votre-mobile
Je ne comprends pas bien pourquoi ils ne l'ont pas développé

avatar inowdo | 

@JustGeek :
Belle trouvaille! ;)

avatar occam | 

Oui, mais la poste suisse a été forcée de sauter d'un grand bond du XIXe au XXIe siècle.
Elle n'a pas encore amorti les contre-coups, alors que l'accélération du changement continue.

En France, la poste est encore conçue comme une administration régalienne.
À l'instar d'autres régies, elle est coincée entre le "syndrome du Concorde" et le "syndrome NIH" (Not Invented Here).

avatar bta_bloquant | 

Mais c'est complètement génial!!!

Il ne manque plus qu'Apple ouvre le côté "pèse personne" du 3D Touch aux développeurs pour qu'on puisse même envoyer des lettres un peu plus conséquentes qu'avec du papier tout simple.

Bravo aux développeurs!

avatar iDuplo | 

C'est la poste qui fait la pesée de l'enveloppe, donc pas besoin de balance.

avatar Mr Bob | 

Donc ça sera open source ?

avatar Espcustom | 

Excellente idée. Mais comment la Machine scan le code? On est sensé l'écrire à la main? L'imprimer...?

avatar samised | 
avatar iDuplo | 

Oui à la main, tout comme tu écrit ton adresse à la main.

avatar Bardyl | 

À la main :)

avatar MacGruber | 

Bravo !!!

avatar fredseg | 

Excellent concept bravo. J'espère que La Poste va le faire.

avatar Orlow- | 

Quelle innovation...ca fait des années que ca existe en suisse ou on paie le timbre par sms pour recevoir le meme genre de code

avatar Timiho | 

Excellent !! Un grand bravo à cette équipe de développeurs !!!

avatar samised | 
avatar samised | 

@Espcustom :
De la même façon qu'elle lit l'adresse écrite sur ton enveloppe

avatar Sokö | 

Une idée fantastique pour les CLIENTS de La Poste que nous sommes tous, peu ou prou. Reste le moyen de paiement. Je ne laisserai pas mon numéro de CB à La Poste sur leurs serveurs, par exemple.

avatar iDuplo | 

Ça enlève l'anonymat de l'envoyeur: un timbre est anonyme alors que là, le code du timbre est associé sur un compte pour que l'argent soit débité à la pesée...

Sinon très bonne idée et merci pour l'article détaillé avec les noms des librairies.

avatar fepalcho | 

bande de pigeon :) alors je vais vous faire l'analyse d'après mon expérience au guichet de la poste en tant que salarié .
On est parti d'affranchir son colis en ligne a -5% au même prix qu'en bureau aujourd'hui, petit service il se propose de venir chercher ton colis dans ta boîte aux lettres si il rentre ... première arnaque on leur épargne beaucoup de coût : salarié en agence , papier des liasses , acheminement du bureau au centre etc .... le colis anarque.

Le timbre tourne autour de la même base plus de timbre et caractères recopié sur la lettre bilan :

Déjà que la moitié des gens ne savent pas écrire l'adresse placardé sur toutes les boîtes aux lettres jaunes de la poste : Tout en majuscule d'imprimerie sans virgule ou accent 6 ligne maximum .... je vous raconte pas les erreurs de code ou des erreurs de lecture bref un flop total ou le 0 papier à 200 avantages seul contrainte : Former le has Been ou demander une aide entre les générations dans la société ou même famille . Quand on installe la gestion des comptes en banque de l'EDF etc ... sur une belle tablette à une personne âgée ou personne qui ne vit pas dans l'aire numérique on ne participe pas à cette double pollution qui est la diffusion par des canaux multiples.

Nota Bene : la poste vous poste les lettres simples , les lettres recommandés et pour ma part ayant participer au départ à la proposition de l'affranchissement en ligne et au vue du nombre de personne totalement désintéressé des services postaux on Line , cette proposition va faire parti des nombreux flops postaux !

avatar MarcMame | 

@fepalcho : "Déjà que la moitié des gens ne savent pas écrire"
--------------
A commencer par toi.
Ton niveau de francais est effroyable.

avatar fepalcho | 

@MarcMame :
ouais on m'a déjà fait le coup merci et relis pauvre nullos sans argument qui écrit ses adresses bien serrés avec des pattes de mouches : je suis clair là ?!?

avatar Baudi63 | 

@fepalcho :
Je suis désolé j'ai pourtant essayé de lire jusqu'au bout, hein ! Mais là c'est juste impossible c'est illisible on comprend rien !!

avatar zoubi2 | 

@fepalcho

Strictement RIEN compris... :-(

avatar babas123 | 

@fepalcho :
Les adresses s'écrivent peut-être sans ponctuation, mais pas les commentaires.

avatar fepalcho | 

@babas123 :
c'est pour ça que je vais sur Twitter perso j'ai bien relu et je me comprends après si je dois vous appeler Bernard Pivot pour la correction et la syntaxe ça ira en gros : la poste externalise tout ses coûts et nous les fait payer . C'est bon là ?!

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@fepalcho : punaise je n'ai absolument rien compris à ce que tu as écrit. Sans vouloir être méchant, je ne savais même pas que c'était possible pour un adulte d'écrire comme ça.

avatar AirForceTwo | 

Donc si je comprends bien, La Poste n'a toujours pas compris en 2016 que la langue française comprenait des accents ? Désolé mon gars, mais je refuse d'envoyer le moindre courrier à "PONT-A-MOUSSON" ou à "SAINT-MAUR-DES-FAUSSES".

avatar enzo0511 | 

Il aura fallu attendre 2016 pour que la poste ait une innovation...qui ne vient malheureusement même pas d'elle

avatar reborn | 

@enzo0511 :
C'est à la mode les hackatons. Et oui ce sont des gens externe à l'entreprise qui innove avec les outils de cette mm entreprise. C'est bien, mais pas normal

avatar enzo0511 | 

@reborn :
Quand on voit la pléthore de collaborateurs IT et marketing dans ce genre de groupes et qu'on constate que 4 personnes externes suffisent à trouver de nouvelles idées, y a de quoi mettre des coups de pieds au cul

avatar reborn | 

effectivement, ça fait peur

avatar ecosmeri | 

Ou alors autre idée c'est générer un Qr code sur chaque enveloppe directement a la fabrication de l'enveloppe. Pour affranchir on Scan on paye et basta.

Mais ca pourrait fonctionner uniquement avec un fournisseur d'enveloppe unique

avatar MarcMame | 

@ecosmeri : "Ou alors autre idée c'est générer un Qr code sur chaque enveloppe directement a la fabrication de l'enveloppe. Pour affranchir on Scan on paye et basta. "
-----------------------
Tu n'as absolument rien compris au principe.

avatar ecosmeri | 

@MarcMame :
Le principe du concept est d'ecrire un code sur l'envelloppe qui est donné via l'affranchisseent en ligne.

L'idee que j'annonce c'est que cuasue envellope est un code qr inscrit des la fabrication, tu scan le code avec ton appli tu affranchi et basta

avatar MarcMame | 

@ecosmeri:
Et tu fais comment avec les colis ? Les cartes postales ? Les enveloppes de tous formats ?
Et pour les envois à l'étranger ?

avatar ecosmeri | 

@MarcMame :
Pour carte postale, et les enveloppes tous format il faut qu'il aient leur Qr code. L'envoi a l'étranger ne pourrait pas forcement poser problème puisque le Qr code ne fait que relier un affranchissement a une lettre. En revanche pour les colis c'est effectivement plus compliqué a partir du moment ou tu fait ton envoi avec un carton de recap

avatar MarcMame | 

@ecosmeri: Pour carte postale, et les enveloppes tous format il faut qu'il aient leur Qr code. L'envoi a l'étranger ne pourrait pas forcement poser problème puisque le Qr code ne fait que relier un affranchissement a une lettre. En revanche pour les colis c'est effectivement plus compliqué a partir du moment ou tu fait ton envoi avec un carton de recepa
-----------------------------------------------------
Et donc tu trouves plus simple d'obliger toute l'industrie fabriquant des produits postaux à imprimer des QR code unique sur toutes les enveloppes de tous formats et cartes postales plutôt que de simplement inscrire un code à 12 caractères qui trouvera sa place quelque soit le format d'enveloppe ou de colis ?
Je rappelle qu'il faudra toujours continuer à inscrire en clair le nom et l'adresse du destinataire.

avatar YAZombie | 

@MarcMame: Je crois que c'est toi qui n'as absolument rien compris à ce que propose ecosmeri, qui est certainement un peu compliqué à mettre en place, mais qui est tout à fait sensé, et pas con du tout.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR