Centrales nucléaires et prisons : Google pixellise, Apple floute

Anthony Nelzin-Santos |

Après le vol d’un paramoteur de Greenpeace au-dessus de la centrale du Bugey, un rapport parlementaire s’inquiétait que les installations nucléaires ne soient pas floutées « sur Google Earth ». Après l’évasion de Redoine Faïd du centre pénitentiaire de Réau, la ministre de la Justice s’émouvait que les prisons soient visibles « sur Google Maps ». Depuis quelques jours, Google dissimule la plupart des centres nucléaires et des prisons, comme Apple d’ailleurs.

Alors que Google cherche un compromis entre lisibilité des cartes et dissimulation des zones « sensibles », Apple a la main plus lourde. Google pixellise avec plus (prisons) ou moins (centres nucléaires) d’intensité, si bien que l’on peut encore distinguer les principaux bâtiments, et que le traitement passe inaperçu à petite échelle. Apple préfère flouter fortement — mais pas toujours précisément — pour masquer tous les détails.

Le centre nucléaire du Bugey à Saint-Vulbas, dans l’Ain (à gauche), et celui de Chinon à Avoine, dans l’Indre-et-Loire (à droite), dans Google Maps. L’effet de pixellisation est plutôt léger, si bien que les bâtiments restent encore très visibles. Captures MacGeneration.
Les mêmes installations dans Apple Plans. L’effet de flou est beaucoup plus prononcé, mais les masques sont parfois décalés. On aperçoit ainsi un bâtiment au sud du centre du Bugey, correctement masqué chez Google. Capture MacGeneration.

Les centres nucléaires et les prisons ne sont pas les seules installations touchées. Plusieurs arrêtés ministériels fixent « la liste des zones interdites à la prise de vue aérienne », parmi lesquelles les bases militaires, auxquelles s’ajoutent moult arrêtés préfectoraux. Mais alors qu’Apple floute une partie de la rade de Brest, Google n’en fait rien, laissant ainsi apparaître la base opérationnelle des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins français de l’Île Longue, quoiqu’avec une définition réduite.

Google laisse apparaître l’Île Longue, quoiqu’avec une définition abaissée, mais pixellise fortement la prison de la Santé. Capture MacGeneration.
Apple floute une large partie de la rade de Brest, ainsi que la prison de la Santé, mais encore une fois avec un masque légèrement décalé. Capture MacGeneration.

S’« il existe une réglementation nationale » permettant « de restreindre l’autorisation de photographie aérienne sur des sites d’importance vitale », explique le rapport de la commission d’enquête sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires de juin 2018, « il n’existe pas de cadre juridique national ou international sur les photos satellitaires » employées par les sites cartographiques privés.

La contrainte des arrêtés ministériels n’étant pas soutenue par des sanctions, le floutage reste encore largement volontaire. Malgré l’insistance de Nicole Belloubet, qui a envoyé un courrier au siège français dès le 31 juillet, Google n’a pas flouté les prisons avant ce début décembre. Et encore ! Le centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier, pour ne citer qu’un exemple, n’est camouflé ni par Google ni par Apple.

Ni Google (à gauche) ni Apple (à droite) ne masquent le centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier, dans l’Isère. Capture MacGeneration.

Alors que le ministère de la Justice a lancé des travaux sur l’évolution du cadre juridique, « il faut avoir conscience qu’une interdiction éventuelle ne vaudrait qu’en France, expliquent les députés, et n’empêcherait pas la consultation des images depuis un pays tiers ». En Belgique, les bases militaires sont protégées, mais pas les installations nucléaires. Un député socialiste a récemment déposé une proposition de loi pour corriger cet état de fait.

avatar Giloup92 | 

Il y a quelques temps, Géoportail, site gouvernemental, ne floutait pas ces sites. Je ne sais pas s’ils l’ont fait depuis.

avatar Link1993 | 

@Giloup92

Je viens de regarder. Je viens de regarder pour deux centrales et ce n'est pas le cas.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Link1993 : si si, mais c'est subtil, c'est aussi de la pixellisation, mais vraiment pas poussée. Dans le cas du Bugey par exemple, regarde la centrale, regarde le village en face, et tu verras la différence.
avatar Link1993 | 

@Anthony

En effet, je pensais que c'était juste pas très détaillé ! ^^

avatar Giloup92 | 

Et si l’on passe par un VPN, ça floute aussi ?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Giloup92 : j'ai essayé avec un VPN connecté aux États-Unis, c'est flouté aussi.
avatar Link1993 | 

C'est tellement facile de survoler une centrale... Je l'ai d'ailleurs fais pas plus tard qu'il y a un mois ! je n'ai pas regardé pour les prisons, mais ça ne doit pas être bien différent.

En général, c'est 1000m au dessus du lieu, et ensuite vous avez quelque chose comme 10km de diamètre.

L'usine de la Hague se survol tranquillement.
En fait, le plus drôle dans tout ca, c’est qu'à côté, Cherbourg la ville, elle, c'est survol complètement interdit jusqu'à au moins 15000ft...

Ah, et sinon, je prépare le popcorn pour voir ce que les gens vont dirent comme ânerie sur le nucléaire ^^

avatar Pobla Picossa | 

@Link1993
"Ah, et sinon, je prépare le popcorn pour voir ce que les gens vont dirent comme ânerie sur le nucléaire ^^"

Si tu as du popcorn, alors il faut l'amortir.

Concernant le nucléaire, on pourrait demander aux habitants de la région de Fukushima ce qu'ils en pensent.
Par contre, les habitants de la pointe du Cotentin pourront t'expliquer par A+B pourquoi c'est chez eux qu'on place des centrales : il suffit de regarder une carte de France.
Ceux du Blayais auraient aussi des choses à dire, notamment à propos du ras-de-marée de 1924.

Voilà, c'était ma petite contribution, s'il te reste du popcorn, je suis sûr que d'autres pourront t'aider à leur tour :-)

avatar Link1993 | 

@Pobla Picossa

Faut dire qu'à Fukushima, ils se sont vraiment tout prit dans la tronche... Tsunami, accident nucleaire... mais au dernière nouvelle, c'est le tsunami qui a fait plus de victimes :)
Et des populations sont aussi retourner vivre sur les terrains ^^
Un Fukushima (et encore plus un Tchernobyl) ne se déroulerai pas de la même manière en France (voir pas du tout pour Tchernobyl) pour la simple bonne raison que ce n'est pas la même technologie par rapport à la France. Si on cherche un exemple, faudrai regarder du côté de Three Miles Island. Aux dernières nouvelles, y'a pas eu de fuite ! ^^

Pour être honnête, je n'ai pas grand chose à débattre sur ses défaut, car toute technologie en a, mais je m'attendais plus à voir des gens parler des déchets ou des énergies renouvelables, ou j'ai un peu plus de matières à raconter ^^

Blayais, c'etait en 99 ^^ (je pinaille)
Oui et ? Centrale arrêté comme il se doit, les systèmes de sécurité ont fonctionné comme il fallait ^^
Les enceintes du réacteur ont exactement fait leur job, et rien ne s'en est échappé ^^

En fait, on ne dit rien sur une centrale hydrolique qui peut rompre parce que trop d'eau à cause d'une tempête, mais par contre on vient crier sur une centrale inondée qui arrive pourtant moins.

La comparaison n'est pas parfaite, mais sur une centrales hydrolique, dans ces situations, on évacue. Dans une centrale nucléaire, on coupe ^^

Pour en savoir plus, sinon, je recommande le fil très intéressant de Tristan qui explique la pire des situations qui peut arriver. Il est bien plus pédagogique que moi, et s'y connais aussi beaucoup plus ^^

https://twitter.com/tristankamin/status/1042727985953091586?s=21

avatar NestorK | 

@Link1993

Tu compares vraiment un tsunami qui va faire X morts à l’instant T à la pollution radioactive en mer et sur les terres ; pollutions irréversibles pendant une période de temps colossale ? Tu es allé faire un tour du côté de Prypiat ? Le nombre de morts - mêmes des décennies après l’explosion du réacteur de Tchernobyl ?

Sur Three Miles Island, Tchernobyl et Fukushima, l’erreur n’est jamais purement due à la machine. Il y a, pour l’exemple Russe et Américain, deux failles techniques, toutes deux accompagnées d’erreurs humaines qui ont déclenchées la catastrophe.

Les Américains, trompés par une panne de diode, ne comprenait plus rien à ce que la centrale essayait de leur dire. Il n’y a pas eu de fuite, mais ca s’est joué à un rien et à une cuve qui - heureusement - a fait son boulot.

Les Russes, après avoir empoisonné leur réacteur au xénon suite à une mauvaise manœuvre, ont sciemment décidé de couper court à leurs propres règles de sécurité pour conduire malgré tout leur essai ; essai qui a conduit à l’emballement incontrôlable de la centrale. C’est une pure idiotie humaine, conduite sur un réacteur dont on ne connaissait pas à l’époque les problèmes.

Sur Fukushima, c’est aussi une erreur humaine, de conception cette fois : comment pouvait-on mettre des générateurs si bas alors qu’on sait que le Japon est régulièrement victime de catastrophe sismique ?

Tu simplifies bien trop les choses... La preuve finalement quand tu vois les déboires qui continent de s’aligner sur l’EPR de Flamanville.

avatar Link1993 | 

Bah... Dans les environs de Fukushima, le Tsunami a fait un environ 18000 morts. Tchernobyl, le GIEC indique 10000 morts (Dont 54 morts directement lié à l'incident). Je vois clairement une différence oui :)
Les russes, en plus d'avoir un modérateur en graphite, et un cœur dans aucune enceinte, ont très mal géré la situation. On en a apprit des choses, et comme tu as pu le constater, ça a plutôt bien marché au Japon : aucun mort a cause de la centrale, et environ 30 personnes touché seulement, par un excès de surdose puisque les évacuations (ou demande de rester cloîtré chez soit) ont été lancé à temps.

La pollution sur des périodes de temps colossale est là aussi clairement mensonger (quoi que, techniquement, nous sommes constamment dans un environnement radioactif naturellement). Tout ça se disperse, très rapidement. Faut pas comparer déchets nucléaire et nuage radioactif ^^
Alors, faut pas minimiser la chose, loin de là (c'est pourtant ce que je suis en train de faire...), mais faut regarder un peu plus loin que s'arreter a "le nucléaire c'est mal".
Toutes les énergies ont des défauts. Pour déterminer si l'une d'entre elle est viable, on fait des études de risques.
Çà va paraître glauque dit comme ça, mais dans ces études, tu as aussi le nombre de décès par rapport à l'énergie produit. Dans cette situation, le nucléaire est plutôt champion. Et concernant le climat, pareil. On va se focaliser sur les gaz à effet de serres (CO2 en occurrence puisque c'est le plus urgent, car contrairement à d'autres gaz comme le méthane, il ne disparaît pas). Et qu'est ce qui dégage le moins de CO2 ? Le nucléaire ^^
Ce n'est pas pour rien qu'en Europe, la France est championne en terme production électrique décarbonné avec la Finlande, alors que les allemands sont constamment dans le rouge parce qu'ils doivent allumer leurs centrales au charbon pour palier aux intermittences)

Sinon, l'EPR n'est qu'un prototype, et non construit en série. Faut pas l'oublier...

avatar Devy57 | 

@Link1993

Je ne suis pas entièrement d accord avec toi pour TMI . Si il s agit en effet d un réacteur de type PWR ( REP en français ) il est là aussi fondamentalement différent de nos réacteurs westinghouse.
Ce réacteur 2 boucles concu par babcock & wilcox ne pouvait pas, par conception fonctionner en thermosiphon ce qui a joué un rôle important dans l accident.

A+

avatar Szbat | 

@Devy57

Bon ben c’est là que je m’aperçois que la science des réacteurs nucléaires m’échappent. Je retourne me coucher ?

avatar Link1993 | 

@Szbat

Le thermosiphon est un principe qui fonctionne sur le mouvement de l'eau lié à la différence de température.
C'est un des systèmes de sécurité utilisé sur les centrales française (Grace au premier circuit sur les 3, que n'avait pas Tchernobyl et Fukushima). Quand tu stop un réacteur, il continue à chauffer encore un peu. C'est insuffisant pour produire de l'électricité, mais suffisant pour faire déplacer naturellement l'eau, qui va ensuite permettre de faire venir de l'eau fraîche par la suite.
C'est un des avantages de nos centrales.

Mais en gros, parler de Tchernobyl ou de Fukushima pour comparer, est d'avance de la malhonnêteté, et c'est ce que font les ONG et politiques : jouer avec les peurs par dogme ^^
(En gros, sans regarder ailleurs ou en faisant du Cherry Picking)

Je ne suis un spécialiste du domaine non plus (aero et spatial), mais le lien que j'ai mis quelques commentaire au dessus provienne d'une personne qui l'est. Je te conseille ses autres threads.
Voici son sommaire :
https://twitter.com/tristankamin/status/1037620409586405376?s=21

(Oui, on peut trouver des choses sublimes aussi sur Twitter, et j'y reste rien que pour ça !)

avatar Link1993 | 

@Devy57

En effet, mais c'est ce qu'on de plus rapprochant de nos centrales ayant eu un accident ^^

avatar Devy57 | 

@Link1993

Absolument ?

avatar Pobla Picossa | 

@Link1993

"Blayais, c'etait en 99 ^^ (je pinaille)"

Et le ras-de-marée, le vrai, c'était en 1924. Il peut se reproduire, et alors on aura un Fukushima français.

avatar Link1993 | 

@Pobla Picossa

Oui et non. Fukushima s'est pris la vague dans la tronche, et c'était pas jojo à voir... mais la centrale n'avait pas de système pour libérer la pression dans l'enceinte ni dans la cuve.
Dans les centrales française, on a un. Alors, du coup, on peut en effet avoir des éléments radioactif qui vont être évacués en cas de besoin dans cette situation particulièrement extrême, mais elle passe par des filtres et est contrôlée, ce qu'ils n'ont pas pu faire au Japon, ou tout à été envoyé brutalement dans l'air, et de manière non filtrée.

avatar House M.D. | 

@Link1993

Aaaaaaah, les posts de Tristan, excellente référence ! ;)

avatar Link1993 | 

@House M.D.

Of course ! ?

Sinon, il y a la chaîne YouTube de "Le reveilleur" qui fait une analyse poussée de chaque énergies. C'est pointu, ça fonce dans le tas, et ça parle des positifs comme des négatifs sérieusement (son Twitter est à suivre aussi). Prévoir 30 à 40min par épisode.
Autre Twitter à suivre mais rien à voir avec le nucléaire ou les énergies, le Twitter de @matadon_ (en plus de sa chaîne YouTube très instructive).

avatar Hideyasu | 

@Link1993

J’ai une connaissance, qui après un survol d’une centrale nucléaire s’est retrouvé avec 2 mirages 2000 au fesse, et la gendarmerie une fois posé !

Faut pas tenter le diable quand même, dans le doute

avatar Link1993 | 

@Hideyasu

C'est une information à récupérer sur les cartes ^^
Tu peux trouver ça facilement sur le site de Geoportail en cherchant "IGN OACI" dans ton moteur de recherche favori :)

Mais en effet, faut faire attention au calibrage de son altimètre. Il peut sinon indiquer une information erronée. Il faut donc prendre des marges :)

avatar armandgz123 | 

Je me souviens avoir comparé Google Maps avec un service de carte chinois (je ne peux pas dire le nom, c’était écrit en chinois dans le téléphone d’un ami) et les lieux sensibles n’étaient pas floutés mais remplacé par du faut.

avatar Szbat | 

En terme de sécurité des sites vitaux ou de grandes importances, ça donne une sensation d’improvisation totale de la part des autorités quand même ... c’est dingue. On est presque 2019 et ce n’est pas d’aujourd’hui que ces logiciels /applications existent.

avatar Bigdidou | 

@Szbat

« ça donne une sensation d’improvisation totale de la part des autorités quand même ... »

Inversement, quand tu es pas là Chine, ça a l’air difficile d’imposer des trucs comme ça à Google et Apple.

avatar Szbat | 

@Bigdidou

Certes. Mais sans jouer le gaulois réfractaire au changement, je trouverais ça normal que l’ensemble des installations sensibles des différents états soient masquées.
On parle de sécurité nationale au sens militaire mais aussi protection des populations civiles.

avatar Link1993 | 

@Szbat

Et comment veux tu sécuriser ça ? :)
Avec un brouilleurs qui empêche un satellite de prendre des photos ?
En empêchant des applications de charger ces images ?

Et ne t'en fais pas trop non plus pour les lieux sensibles. Ils ne le disent pas très fortement, mais Greenpeace par exemple préviens a l'avance quand ils veulent rentrer dans les centrales pour éviter de se faire tirer dessus :)

avatar tomcdj71 | 

La centrale du Bugey est à Saint Vulbas, pas Saint Vulbain :P

avatar joelpince | 

J’ai remarqué qu’il n’est pas possible d’avoir une définition correcte de la vieille ville de Jérusalem... Sûrement une zone sensible aussi...

avatar DG33 | 

@joelpince

Les vieilles pierres sont abîmées, c’est pour ça que ce n’est pas net ?

avatar Phiphi | 

Bof tant qu’il y aura des satellites qui prennent des photos, ceux qui les veulent vraiment arriveront à les avoir. C’est encore du pipeau politique et le floutage sur internet ne changera rien aux vrais problèmes. On emmerde Greenpeace mais si des terroristes s’organisent pour tirer un missile ou détourner un 747 ils s’en foutent. Quand aux évasions par hélicoptère, je doute très fortement qu’ils se contentent de regarder sur plan ou Maps pour savoir où atterrir et surtout à quel moment !

avatar PierreBondurant | 

@Phiphi

Pour les évasions, ceux qui les préparent connaissent généralement très bien le bâtiment visé pour y avoir fait quelques passages en plus de connaître quantité de gens à l’intérieur.
Je crois pas qu’ils apprendront grand chose sur Google map!

avatar Phiphi | 

@PierreBondurant

Tu m’étonnes. Alors là tu m’étonnes ! ?

avatar ElFitz | 

Ce qui est amusant, c'est que l'effet appliqué par Apple rend ces lieux remarquables "de loin" dans Plan en les faisant bien ressortir, alors qu'ils restent discrets sur Google Maps ^^

avatar harry95270 | 

@ElFitz

En fait sur map en 2D c’est très flou de loin et d’ailleurs sa explique le décalage du masque et en 3D c’est plus lisible et le calque et bien ajusté.

avatar Mac13 | 

Essayez "CEA Cadarache" avec Plans...
Bien que c'est un centre de recherche scientifique sur l'atome (donc pas militaire) c'est immensément flouté !

CONNEXION UTILISATEUR