L'App Store chinois n'acceptera plus que les jeux validés par le gouvernement 🆕

Sabrina Fekih |

Mise à jour 22/06 — Apple va supprimer des centaines de jeux de l'App Store chinois durant les prochaines semaines. Ce sera le cas pour des titres au contenu saignant, à l'instar des GTA, qui ne passeront pas la rampe de la censure des autorités de Pékin mais que l'on pouvait tout de même trouver dans la boutique d'Apple.


Article original 18/06 — À partir du mois de juillet, les jeux destinés à l'App Store chinois devront obtenir un numéro ISBN de l'administration générale de la presse et des publications du pays. S'ils veulent pouvoir apparaitre dans les rayons de l'App Store chinois, les éditeurs de jeux payants et ceux qui contiennent des achats intégrés devront fournir ce numéro. Une décision du gouvernement qu'Apple relaie en invitant les éditeurs à « fournir l'ISBN d'ici au 30 juin 2020 [...] et entrer ce numéro dans le formulaire » mis à disposition.

Apple n'a pas attendu cette nouvelle exigence des autorités chinoises pour avoir le petit doigt sur la couture du pantalon. De nombreuses applications et autres jeux ont été supprimés de l'App Store chinois sur ordre de Pékin. Au niveau des jeux, Plague.Inc a été viré de la boutique en février dernier, en pleine pandémie de coronavirus. Une suppression qui n'est pas passée inaperçue du côté des actionnaires d'Apple, qui s'inquiètent de voir la Pomme obéir docilement à la Chine (lire : Des actionnaires mais pas de Friends à la réunion annuelle AAPL).

Dans le cas de l'ISBN, on constate toutefois qu'Apple a su retarder l'échéance puisque cette mesure est entrée en vigueur en 2016. Plusieurs boutiques en ligne se sont alors séparées des apps sans le sésame. Les applications iOS en Chine, en particulier les jeux, restent une source de revenus importante pour Apple. L'année dernière, les jeux iOS ont généré 83,5 milliards de yuans (10,5 milliards d'euros) de recettes en Chine, soit 52 % des recettes totales du marché chinois des jeux pour téléphones mobiles.

Source
Tags
avatar redchou | 

Apple 🤝 Censure

avatar ValentBay | 

@redchou

Apple n’est pas au dessus des lois, aussi discutables soient-elles.

Sauf concernant la fiscalité.

Sauf concernant ce qui rapporte du pognon.

En fait les lois sont modulables en fonction de ce dont elle a besoin pour prospérer.

Apple est au-dessus des lois, aussi discutables soient-elles.

avatar occam | 

@ValentBay

"En fait les lois sont modulables en fonction de ce dont elle a besoin pour prospérer. "

Une bonne définition de ce que le terme « écosystème » signifie à l’échelle d’une telle entreprise.

avatar Sindanárië | 

@occam

"Une bonne définition de ce que le terme « écosystème » signifie à l’échelle d’une telle entreprise."

En fait j’ai du mal à te suivre sur le rapport écosystème par rapport à ce que disait ValentBay 🤔

avatar occam | 

@Sindanárië

Les organismes façonnent leur environnement autant que possible.

Ainsi Apple. Tant que l’adhésion aux lois est modulable, on module. Dès que la pression est trop forte, on s’adapte. L’écosystème est fait de variables modulables et de constantes auxquelles on s’adapte.

L’erreur consisterait à y attacher une valeur morale, ou à prêter foi à quelque profession de foi d’un tel organisme. Un tel comportement n’a d’autre fonction que de camouflage verbal. Plus spécifiquement, il s’agit la plupart du temps de mimétisme vavilovien : le camouflage sert à se faire sélectionner par le consommateur-vecteur en vertu de ses jugements de valeur, dont on ne fait qu’imiter les apparences afin d’augmenter ses chances de reproduction.

avatar raoolito | 

@occam

de toutes façons je ne connais pas beaucoup d'exemple d sociétés qui se seraient risquées à mettre en danger un marché qui dans sa globalité représente plus du tiers de leurs revenus et la quasi totalité de leur production.

avatar baklawa | 

@raoolito

Google l’a fait

avatar raoolito | 

@baklawa

Sûrement pas. Les services de Google ont toujours été minoritaires en chine deja avant leur depart
De plus ils ont deja été tenté d'y retourner mais c'est la pression interne des salariés qui l'a empêché

avatar baklawa | 

@raoolito

Je n’ai pas la même version, Sergei Brin, co-fondateur de Google avec son passif de l’ex URSS a toujours refusé la censure et le contrôle étatique en Chine, ce qui a permis à Baidu, Tencent et autres de devenir majoritaires.

avatar raoolito | 

@baklawa

Oui aussi mais ils partaient de pas grand chose

https://www.google.fr/amp/s/lexpansion.lexpress.fr/high-tech/la-chine-fa...

Ils ont refusé un marché qui aurait du abandonner face a eux. Ils ne l'ont pas fait et aimeraient bien y revenir

avatar baklawa | 

@raoolito

De où ils partaient n'est pas très important, c'est le potentiel qui est important et on sait tous que ce marché est gigantesque.

Ils ont eu le mérite de dire non à la censure et je ne peux que les féliciter sur ce point précis. On voit souvent Google comme le diable et Apple comme un dieu, la vérité est bien moins manichéenne. Google c'est la boite qui vit de tes données personnelles mais qui a su dire non au PCC et rien que pour ça ils ont tout mon respect.

Apple fait tout un tas de trucs bien certes, mais ils hurlent au scandale quand ils voient un bout de têton ou une paire de fesse dans un de leur service au nom de l'éthique mais font ce que le PCC leur demande de faire comme quasiment tous les autres d'ailleurs.

avatar Sindanárië | 

@occam

Intéressant, très 👍🏽
Merci

avatar fousfous | 

@ValentBay

Apple respecte les lois en matière de fiscalité, c'est juste que l'Europe a mal fait sa législation fiscale donc c'est très facile de passer à travers...
Une harmonisation fiscale réglerai les problèmes au lieu de s'en prendre à une entreprise qui n'a pas d'emprises sur les lois.

avatar ValentBay | 

@fousfous

Je simplifie le débat. Vous avez dans le fond raison, Apple a les pratiques qu’on lui permet d’adopter. Mais ce n’est plus aujourd’hui un mystère, les faiseurs de lois en tout genre sont influencés par les lobbys. Le mot lobby n’est pas un gros mot, c’est une réalité. Apple, comme tous les groupes d’intérêt, privés ou publics, ont des lobbyistes qui travaillent nuit et jour pour influencer les projets de réforme touchant de près ou de loin leurs interêt. Ce sont des travaux qui sont automatiquement surveillés.

Pour sortir du cadre purement Apple, et pour illustrer mon propos, je suis allé à la rencontre d’une société de lobbyisme européenne pour les grands groupes exportateurs de gaz.

Cette société de lobbyisme, comme toutes les autres, a été par surprise par le projet dénommé « Green deal » entrepris par la nouvelle présidente de la commission européenne Ursula von der Leyen. Les objectifs fixés par ce pacte vert sont effectivement ambitieux.

Figurez vous que la personne qui m’a reçu a été particulièrement véhémente envers la Commission, en dénonçant une « embuscade » écologique européenne. Je n’en revenais pas d’une telle réaction. Comme si tout leur était dû, dès que la moindre étincelle d’un projet jaillit, il faut qu’elle atteigne les bûches des lobbyistes, sinon ils crient, et je la cite une nouvelle fois, à « l’embuscade ».

Tout ça pour dire que j’ai l’intime conviction qu’Apple est, comme tous les grands groupes, au moins en partie responsable des possibilités d’optimisation fiscale qui s’offrent à eux.

avatar fousfous | 

@ValentBay

Pourtant il me semble qu'Apple en appelle bien à une politique fiscale commune en Europe pour régler le problème.
Mais c'est évident que viser les grands groupe bien visible comme Apple ne réglera pas le problème de toutes les autres entreprises dont on ne connaît pas le nom et qui profite du système.
Soit on change tout, soit on fait rien. Sinon ça ressemble juste à de l'acharnement sur certaines boites pour des raisons politiques.

avatar ValentBay | 

@fousfous

Les discours n’ont aucune valeur face à la diplomatie des couloirs.

avatar oomu | 

@ValentBay

oui.

avatar ValentBay | 

@oomu

Sacrée plaidoirie !

avatar fondoeil | 

@ValentBay

Le lobbying existe et se porte bien parce qu’il fonctionne ! Encore une fois, il ne faut pas se tromper de cible : ce n’est pas aux lobbyistes qu’il faut en vouloir, mais à ceux qui acceptent leur influence en échange d’avantages divers et variés... Si les politiciens ou les membres de l’administration n’acceptaient pas les contreparties, il n’y auraient pas de lobbyistes.
On est dans l’hypocrisie la plus totale : d’un côté, les politiciens critiques les GAFAM, par pure démagogie, et, de l’autre, ils empochent ce que les lobbyistes leur offrent...
L’optimisation fiscale profite à de nombreux grands groupes français. Ces mêmes groupes qui se plient aux lois chinoises quand ils commercent avec ce pays.
Entièrement d’accord aussi avec foufous : c’est le gouvernement chinois et ses lois, le problème, pas Apple.
Apple n’a pas à faire de politique, peu importe le domaine.

avatar raf30 | 

@fondoeil

Reste que commercer avec la Chine est un choix qui prend une dimension politique quand on a la taille d’un mastodonte comme Apple. Et quand on parle de valeurs..... On pourrait proposer à Cook d’aller aussi visiter d’autres régions en Chine, peut-être pourrait-il proposer une nouvelle API de surveillance aux autorités locales....en conformités avec les lois locales évidemment, histoire d’enrichir la vie des gens....

https://www.la-croix.com/Monde/Asie-et-Oceanie/Chine-lunivers-dantesque-...

avatar oomu | 

@raf30

Oui, on peut dire qu'à titre personnelle, une entreprise massive a une responsabilité sociale

mais là encore, faut il se concentrer sur le seul Timmy ou les actionnaires et investisseurs d'Apple ?

Les actionnaires les plus importants pourraient faire pression, décider ensemble qu'ils ne donnent pas mandat pour faire profit à tout prix.

Il y a des cas d'actionnaires militants, ce n'est pas toujours que des militants de "+ de pognon pour moi". Pas toujours non plus des actionnaires se plaignant que les choix écologique sont un manque à gagner ;)

De même, Apple a un conseil d'administration, ce conseil d'administration pourrait donner à Tim Cook la consigne de ne pas courtiser le marché chinois à tout prix.

Le point est : y a un moment où ceux qui financent ou qui dirigent une entreprise pourraient envoyer le message "bah, ok, on accepte de perdre un peu et d'être moins performant sur le marché, nous resterons solidaire de l'entreprise"

https://www.apple.com/fr/leadership/ ici la liste des membres du conseil d'administration. Faudrait demander à Albert ce qu'il en pense et ce qu'il demande à Apple de faire...

-
Dans la pratique, une entreprise telle Apple, en bourse, a des responsabilité légales envers ses investisseurs, créanciers, le marché financier etc : travailler pour l'intérêt des gens qui y ont investi.

Du coup, elle n'est pas censée faire de la morale, mais agir dans les limites de la Loi.

Par conséquent, il ne faut pas dédouaner le gouvernement Chinois. Il dicte la loi et les entreprises doivent y obéir pour continuer à y fonctionner.

Concernant le jeu vidéo, le gouvernement a renforcé ses exigences et clarifié. La conséquence c'est un nouveau tour de vis général (curieusement les produits locaux arrivent à sortir et faire de l'argent, malgré des monstres sanguinaires bien de chez eux dans des mmo)

avatar raoolito | 

@fousfous

excusez-moi mais je rigole: à votre avis, apple fait-il aussi de l'evasion fiscale en chine ? Ben oui, ils en font partout (je n'ai aps de preuves mais qui en doute), c'est un mode de fonctionnement legal donc qu'ils s'autorisent.
L'exemple fiscale n'est donc pas le bon ici.

avatar fte | 

@redchou

"Apple 🤝 Censure"

Apple applique la loi.

À défaut de l’éthique.

avatar redchou | 

@fte
Oui, Apple applique tout le temps la loi... 😇
Ce n’est pas ce qu’a dit l’autorité de la concurrence française en mars, mais bon, elle avait une bonne raison de contourner la loi dans ce cas... 😉
C’était un combat pour la justice, des valeurs, des... des thunes en fait, ah, quel panache, respect.. ✊😉

avatar fte | 

@redchou

"Oui, Apple applique tout le temps la loi... 😇"

Bien entendu. Son interprétation du moins. Parfois la loi se rappelle à Apple en précisant la juste interprétation.

C’est ainsi pour toutes les personnes morales et physiques, je te fais remarquer.

On pourrait par contre souligner que d’autres entreprises ont préféré quitter le marché chinois pour... on ne sais pas vraiment quelle raison. Éthique peut-être. J’aimerais le croire. J’aimerais.

avatar redchou | 

@fte
« Parfois la loi se rappelle à Apple en précisant la juste interprétation. C’est ainsi pour toutes les personnes morales et physiques, je te fais remarquer. »
La loi se rappelle..
La notion de « rappel à la loi » et « condamnation + amende de 1,1 milliards d’euros » me paraissent, légèrement, éloignées.
Toutes les personnes...
Une entreprise comme Apple, ce n’est pas le commerçant du coin qui ne pensait pas à mal... Il n’y a qu’à lire la déclaration de la présidente de l’autorité et constater le montant de l’amende, un record, pour comprendre que c’était une stratégie intentionnelle, établie dans un but précis. Considérer cela comme un simple rappel de la juste interprétation de la loi est, je trouve, un peu indécent, mais encore une fois, ça n’est que mon avis. 🤷‍♂️

avatar fte | 

@redchou

"Considérer cela comme un simple rappel de la juste interprétation de la loi"

Ne présume pas de ma pensée et ne m’applique pas ta morale, elle t’appartient. J’exprime une position en termes modérés, ça s’arrête à ça.

avatar redchou | 

@fte
"Ne présume pas de ma pensée et ne m’applique pas ta morale, elle t’appartient."
Aucune morale ici, juste la comparaison d’une condamnation et d’un rappel à la loi. 🤷‍♂️

"J’exprime une position en termes modérés, ça s’arrête à ça."
Je ne fais pas autre chose. Vous vous permettez de juger l'éthique des autres, je ne le fais pas.

avatar fte | 

@redchou

"Aucune morale ici, juste la comparaison d’une condamnation et d’un rappel à la loi. 🤷‍♂️"

Je n’ai rien comparé. Tu prétends par deux fois que je l’ai fait, et semble juger la comparaison inappropriée.

"Je ne fais pas autre chose. Vous vous permettez de juger l'éthique des autres, je ne le fais pas."

Je ne juge rien. Mais à nouveau tu décides de ce que je fais et sembles juger cela inapproprié.

Je n’ai ni comparé, ni jugé.

Merci de garder ces hypothèses sur ma pensée hors de cette conversation.

avatar redchou | 

"Je n’ai rien comparé. Tu prétends par deux fois que je l’ai fait, et semble juger la comparaison inappropriée"
Je ne juge pas, un rappel à la loi n'est pas une condamnation.
Quand vous dites:
"Parfois la loi se rappelle à Apple en précisant la juste interprétation."
En commentant la condamnation d'Apple par l’autorité de la concurrence, vous commentez mes propos sur la condamnation d'Apple et comparez cela à un rappel à la loi.

"Je ne juge rien. Mais à nouveau tu décides de ce que je fais et sembles juger cela inapproprié.
Je n’ai ni comparé, ni jugé.
Merci de garder ces hypothèses sur ma pensée hors de cette conversation."
Pourtant votre commentaire:
"Éthique peut-être. J’aimerais le croire."
Indique le contraire. Vous mettez en doutes l'éthiques des autres.

avatar fte | 

@redchou

"Quand vous dites:"

Tu ignores le message où j’explique ma démarche et continue d’interpréter mon propos initial à ta sauce.

Ton problème, pas le mien.

"Pourtant votre commentaire:"

... contient un peut-être et un aimerais et un croire, pour pondérer un seul et unique mot.

C’est ton choix de considérer cela comme une condamnation. Ton problème.

Je t’ai déjà dit par deux fois que je ne faisais pas ce que tu affirmes que je fais. Tu peux continuer ton cirque stupide et inutile ou écouter ce que je te dis.

Ton choix. Ton problème.

Bel été à toi. Bye.

avatar Seb42 | 

😞.
Mais Apple doit se plier ou se barrer cruel dilemne.

avatar redchou | 

@Seb42
Comme les développeurs sur l’AppStore.

avatar Seb42 | 

@redchou

Oui d’une certaine manière mais on ne peut pas dire qu’il ne faut pas de règles non plus.
Après tu fais références au 30% ... ce serait long et il y a un sujet pour ça.

avatar redchou | 

@Seb42
Pas forcément, les 30% sont le sujet du moment, mais des règles sur l’AppStore, il y en a des tas...
Beaucoup d’apps sont refusés pour telle ou telle raison...
Et le parallèle que je fais ici veut juste dire, si Apple n’est pas d’accord avec les règles chinoise, comme un Dev le serait avec une règle de l’AppStore, elle/il s’en va.
In fine, si Apple ne s’en va pas, c’est qu’elle est d’accord avec les règles qu’impose la Chine.

avatar occam | 

GlavLit izdat (q.v.)

avatar PierreBondurant | 

@occam

? 🤔

avatar occam | 

@PierreBondurant

Heureusement que l’article vient d’être actualisé, sinon j’aurais raté votre question.

C’est l’abréviation de « Glavnoe upravlenie po delam litertury i izdatel’stv », Direction générale des affaires littéraires et de l’édition, en feu l’URSS.

C’était l’organe, mais pas le seul, qui contrôlait tout ce qui se publiait en URSS. Du manuscrit au contrôle des bibliothèques, tout passait par le Glavlit.
Voici un aperçu de son activité sous Staline (mais elle s’est encore amplifiée par la suite) :
https://ugp.rug.nl/groniek/article/download/22633/20103/

Le fonctionnement du système chinois d’évaluation des apps est directement calqué sur celui du Glavlit, en plus vicieux.

Sur le fond, rien n’a changé, sauf la technologie.

avatar PierreBondurant | 

@occam

Très intéressant, merci.
Un des arguments de l’ouverture du commerce avec la Chine était “l’ouverture du marché va amener l’ouverture démocratique” avec comme hypothèse sous-j’accentue que les deux vont forcément ensemble.
La main mise du président à vie et la censure sur toutes les innovations + l’inflation du budget de l’armée montrent qu’en fait non. le capitalisme a l’air de très bien s’accommoder de la dictature...

avatar fousfous | 

Pourtant on ne fait pas autant de foin quand l'état français exige le dereferencement de certains sites des moteurs de recherche. En plus de bloquer l'accès directement au niveau de l'opérateur.

Donc rien d'anormal pour l'app store, le problème c'est la Chine, pas Apple.

avatar Sindanárië | 

@fousfous

“Pourtant on ne fait pas autant de foin quand l'état français exige le dereferencement de certains sites des moteurs de recherche. En plus de bloquer l'accès directement au niveau de l'opérateur.”

🤔 tiens ça me dis quelque chose cette affaire là... mais j’ai un trou de mémoire et j’arrive pas à retrouver. Si t’as un lien qui traîne ou un bref rappel ça m’aiderait bien 🙂

avatar fousfous | 

@Sindanárië

Tu as ça en place pour les sites terroristes et pedopornographique.
Ils veulent aussi mettre ça en place pour les sites pornos qui ne vérifient pas assez bien l'âge.
Par contre j'ai pas de liens à te donner désolé.

avatar Sindanárië | 

@fousfous

Merci pour ça. Mais en effet ça me rappelle aussi que certaines pages Facebook Satiriques ou bien l’équivalent sur Twitter se faisaient bannir pour propagation de fake news (un comble pour de la satire 😅) suite à dénonciation du porte parola de gouvernement ou élyséen (le fameux Polit-buro ) 😅

avatar fousfous | 

@Sindanárië

Oui et quand YouTube supprime des vidéos sans raisons ou fait tout pour empêcher certains genre d'apparaître ça ne pose pas de problèmes.
Et pour le coup YouTube est en monopole complet, il n'y a pas d'alternatives crédibles, que ce soit pour les créateur ou pour les utilisateurs.
Contrairement à l'app store où tu peux aller voir la concurrence si t'es pas content.

avatar razerblade | 

@fousfous

Quelle est la concurrence de l’AppStore sur iOS ?

avatar Sindanárië | 

@razerblade

Sans jailbreak, aucune. J’ai juste ? ☝🏽

avatar razerblade | 

@Sindanárië

C’est toi le meilleur ! Du coup, ça prouve bien qu’Apple veut avoir le monopole et c’est ça qu’il faut punir. Comme on a déjà puni Google et Microsoft pour les mêmes motifs.

avatar Krysten2001 | 

@razerblade

Sauf que Google et Microsoft n’était pas les seules à utiliser Windows. D’autres constructeurs y avaient droit et c’est ça qui a posé problème. Apple est maître d’iOS, macOS,...

avatar oomu | 

@fousfous

bien sur que ça dérange.

avatar redchou | 

@fousfous
Quel honte, interdire les sites incitant à commettre des actes de terrorisme et les sites pédopornographique... Mais dans quel dictature vit-on?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR