Apple a supprimé plus de 90 000 jeux sur l'App Store chinois 🆕

Mickaël Bazoge |

Ce jeudi, Apple a fait disparaître de l'App Store en Chine pas moins de 46 000 apps, rapporte Reuters. Sur le total, 39 000 était des jeux, et parmi eux des poids lourds tels qu'Assassin’s Creed Identity et NBA 2K20. D'après une firme spécialisée, seuls 74 des 1 500 jeux payants les plus populaires ont survécu à ce nettoyage par le vide. Une contrainte qui pourrait amener des éditeurs à privilégier désormais des titres uniquement financés par la publicité, note un autre observateur.


Article du 23 décembre

La purge se poursuit sur l'App Store chinois. En 2020, Apple a supprimé 94 000 jeux de sa boutique en Chine, quasiment trois fois plus que l'an dernier, selon des chiffres de Sensor Tower relayés par le Wall Street Journal. C'est le résultat d'une mesure prise en juillet, exigeant des développeurs de jeux qu'ils obtiennent un numéro ISBN de l'administration générale de la presse et des publications du pays (lire : L'App Store chinois n'acceptera plus que les jeux validés par le gouvernement).

Début décembre, Apple a fait savoir aux développeurs que les jeux premium et ceux qui incluent des achats intégrés avaient jusqu'au 31 décembre pour présenter à l'App Store l'imprimatur du gouvernement chinois. Dans les faits, seule une petite partie d'entre eux est en mesure de respecter la règle, en particulier les éditeurs étrangers pour qui il est très difficile d'arracher le feu vert de Pékin. De fait, il faut s'attendre à de nouvelles suppressions dans les prochaines semaines. En 2019, on dénombrait 272 000 jeux dans l'App Store chinois.

Malgré ces obstacles, le jeu iOS se porte bien au pays : les revenus tirés de cette activité ont représenté 13 milliards de dollars depuis le début de l'année, un chiffre en progression de 13%. Mais la croissance est de moins en moins importante : le chiffre d'affaires des jeux iOS avait augmenté de 21% en 2019, et de 26% en 2018.

Les jeux ne sont pas la seule cible de Pékin. D'après une étude de Campaign for Accountability, environ 3 000 applications présentes partout dans le monde sont aux abonnés absents en Chine. Un tiers d'entre elles sont en lien avec des sujets en délicatesse avec le gouvernement chinois, comme les manifestations à Hong Kong, les droits des communautés gays et transgenres, le bouddhisme, le Tibet… 5% des apps proscrites en Chine concernent la pornographie (bien que ce « genre » soit proscrit partout dans le monde) et les jeux d'argent. Les jeux représentent à peu près tout le reste.

Apple a de nouveau expliqué au WSJ qu'elle devait respecter les règles de chaque pays, ce qui implique parfois de retirer certaines applications. « Apple étudie attentivement les demandes chaque fois que nous les recevons », explique un porte-parole. « Nous sommes souvent en désaccord avec elles et nous les contestons. Bien que la décision finale soit parfois contraire à nos souhaits, nous pensons que nos clients sont mieux servis lorsque nous restons dans le pays, en leur donnant accès à des produits qui favorisent l'expression de soi tout en protégeant la confidentialité ».


avatar moua | 

Donc les jeux étrangers premium n’ont pas le droit, en pratique, d’apparaître en chine.

Mais les apps chinoises (PUBG, Ali, wish...) pullulent sur les stores européens/US.

Je suis pas vraiment pour la fermeture de ce côté, mais est-ce vraiment un traitement égal ?

avatar raoolito | 

@moua

Oui car on vaut mieux que les dictatures, c’est tout

avatar Thms | 

@raoolito

Conclusion : laissons les dictatures dominer le monde 🥳

avatar wataru | 

@moua

(Wish est américain pas chinois, même si l’écrasante majorité des produits viennent de chine continentale)

avatar Insomnia | 

@moua

La Chine n’interdit pas mais demande que les développeurs se déclarent auprès des autorités, je suis pas certains que seul la Chine passe par cette solution dans le monde.

avatar p@t72 | 

Guerre commerciale, Trump, toussa...

avatar Artefact3000 | 

L’argent n’a pas de morale.

avatar Biking Dutch Man | 

@DareMac

Derrière l’argent il y a des gens.

avatar Christophe Durandeau | 

Bien sûr, on peut voir la Chine comme la plus immonde des dictatures qui censure tout ce qui ne lui convient pas. C'est ce que l'on peut lire dans la presse et les médias en général depuis des décennies. Et c'est bien mal comprendre la Chine.
Tout d'abord, chaque pays est souverain sur ce qui peut être autorisé ou pas sur son territoire. Les occidentaux ont vraiment tendance à considérer qu'ils sont "le modèle universel". Tout le monde doit leur ressembler et adopter les mêmes régimes politiques (démocratie, suffrage universel, multi-partisme) et économiques (ouverture complète des marchés) qu'eux. Or les occidentaux en général, et la France en particulier, n'a pas la même culture ni la même histoire que la Chine. Comment dans ce cas vouloir prétendre que la Chine devrait ressembler à l'occident ?

La Chine n'a jamais été comme l'occident, la Chine n'est pas comme l'occident, et la Chine ne sera jamais comme l'occident, malgré toute la propagande anti-chinoise qui peut circuler afin de tenter de faire changer les choses.

Des applications sont interdites ? Il faut déjà regarder ce que c'est. Celles sur le Tibet (ou les Ouighours) sont des applications de façades pour de la propagande anti-chinoise.

Le cas de l'homosexualité est différent et il faudrait que je regarde quelles applications ont été retoquées. L'homosexualité n'est plus un crime en Chine depuis bein longtemps, elle est tout à fait légal.

La pornographie n'est pas "libre" comme elle peut l'être en France. La sexualité pareil. On ne peut pas parler ouvertement de sexe sur internet ou les réseaux sociaux. Cela peut paraitre choquant, mais avant de juger essayons de comprendre.

Les plus gros utilisateurs d'internet ce sont les enfants (il parait même que la moyenne d'âge sur Youtube est de 13 ans, il faudrait que je retrouve la source). En France on considère qu'internet doit rester libre et qu'il est de la responsabilité des parents de faire attention à ce que vont voir les enfants. En Chine c'est l'inverse, c'est de la responsabilité de l'Etat que de ne pas rendre ces contenus complètement accessibles et de protéger les enfants.

Quand on est en Chine on peut laisser tranquillement nos enfants aller sur internet (ils parlent chinois). En France ce n'est pas le cas, on fait bien plus attention.

Quand notre fils est entré en sixième (en France) on a eu droit à une présentation par l'école sur "les risques de la pédo-pornographie sur internet". On est restés un peu choqués, noter fils avant 10 ans, presque encore un bébé. Ce genre de sites pédophiles ne peut pas exister en Chine, il serait immédiatement détecté et supprimé. Donc l'internet est beaucoup plus "safe".

Je pourrais aussi parler de la censure de certains médias, principalement car "ils disent de la merde" (et je pèse mes mots). Un médias ne doit pas forcément dire que du bien de la Chine, la seule chose qui est demandée est d'être objectif. Ceux qui colportent continuellement des ragots, des mensonges avec des titres putaclic se voient bloqués. Chaque pays a le droit d'avoir ses propres règles.

Mais cela ne veut pas dire que les chinois ne lisent pas la presse étrangère. Beaucoup utilisent un VPN, et c'est largement toléré par le gouvernement. Car il considère que lorsque l'on installe un VPN c'est que l'on a une certaine maturité d'esprit pour accéder à cette information pas vraiment objective. Un gamin ne va pas s'installer un VPN tout seul, donc il a accès à un univers plus feutré.

Il s'agit donc de 2 conceptions radicalement différentes d'internet, et il est fondamental de bien comprendre cela.
Je ne dis pas pour autant qu'il faudrait faire pareil. La Chine n'est pas la France et la France ne sera jamais comme la Chine. Mais simplement essayons d'accepter la différence, respectons cette différence plutôt que de continuellement juger.

avatar Baptiste_nv18 | 

@Christophe Durandeau

« la Chine n'est pas comme l'occident, et la Chine ne sera jamais comme l'occident »

La Chine n’a jamais été aussi proche des pays de l’Occident qu’aujourd’hui.

avatar LoydD | 

@Christophe Durandeau

Tu essayes de vendre du rêve.

Toute cette logorrhée ne changera rien à la réalité des choses. Les camps dans lesquels sont séquestrés et persécutés des millions de ouïgours existent et personne ne peut le nier.

Jadis, et encore actuellement, il y avait aussi et il y a toujours des défenseurs et des « banaliseurs » du nazisme.

C’est nauséabond et condamnable

avatar Christophe Durandeau | 

@LoydD
Que dire de plus si ce n’est de ne pas considérer un article du monde comme une preuve. Regarde les sources, lit les articles. Et tu verras que les preuves sont inexistantes.
Exemple : sur quoi se base-t-on pour dire qu’il y a 1 millions de ouighours enfermés ? Sur un rapport de CHRD, une ONG financée à 100% par le congrès américain qui a fait un sondage auprès de la population : connaissez vous quelqu’un dans un centre de rééducation. C’est bien sauf qu’ils déduisent 1 million de personnes à partir d’un sondage auprès de 8 personnes. Oui, 8 !!!!!
Prélèvements d’organes ? Lit le rapport de Adrian Zenz qui est à la base de ces absurdités. Il indique que des personnes ont eu des prises de sang et et échographies. Selon lui, cela permet de faire une cartographie des organes pour ensuite les envoyer à Shanghai et enfin en Arabie Saoudite. Déjà c’est une accusation qui ne se base sur aucune preuve, au contraire cela montre un souhait de depister des maladies au plus tôt.
Ensuite, une greffe d’organe doit être faite dans les 4h pour un coeur, 6h pour un foie. Or il y a 5h de vol entre Urumqi (au Xinjiang) et Shanghai. Puis encore 13h jusqu’à Riad.
Il suffit de réfléchir 2mn pour se rendre compte que tout ceci est absurde.
Je continue ? Parce que je peux démonter point par point tous ces pseudos arguments. J’ai passé des jours entiers à lire tous ces rapports. Et toi ? Quels sont tes « preuves » ?
Bref, toujours se référer aux sources, se faire sa propre analyse et ne pas considérer un article de presse comme une preuve.
Ou bien on peut continuer à croire tous les bobards que l’on nous raconte sur la Chine.

avatar LoydD | 

@Christophe Durandeau

Mais bien sûr...
Après la deuxième guerre mondiale et déjà à partir de Nuremberg il n’y avait plus de preuves de ce qui c’était passé dans les camps... Bientôt, très bientôt même, ton argumentaire sera catégorisé comme un nouveau négationnisme...

avatar Christophe Durandeau | 

@LoydD
Pourquoi quasiment tous les pays musulmans considèrent que la façon dont la Chine gère le problème de l’extrémisme et le terrorisme est la bonne solution ? Pourtant la Chine est « sensée » enfermer et torturer des millions de musulmans ? Ils devraient tous condamner la Chine.

Qui considere que la Chine commet un genocide ? Les USA, Europe de l’ouest, Australie et le Japon. Bref uniquement des pays « occidentaux ».

Les autres ont été visiter ces centres (des diplomates, des ministres, la press, etc) ils ont tous dits que c’était la bonne solution.

Et tu noteras que jamais les nations unies ne se sont prononcées, par manque de preuve. Michelle Bachellet, haute commissaire aux droits de l’homme aux nations unies devait se rendre sur place. Le ministre des affaires étrangères l’a même invitée plusieurs fois à venir verifier par elle même.

avatar LoydD | 

@Christophe Durandeau

« que c’était la bonne solution » ben voyons... ça fait penser au même vocabulaire de « la solution finale ».

Dans ton message précédent, tu disais que tout cela n’existait pas. Il a fallu deux messages pour te débusquer...

Tu sais, il y a 75 ans un ennemi du genre humain pensait comme ceux qui disent haut et « bas » que c’était la bonne solution. Il a fini par se suicider dans son terrier... et récemment un juge allemand a estimé nécessaire de faire comparaître un ancien garde du 3e reich même s’il est presque centenaire...

Morale de l’histoire, la complicité ne reste jamais impunie

avatar Christophe Durandeau | 

@LoydD
Ne déforme pas mes propos. Tu parlais de camps dans lesquels sont persécutés des ouighours. Non, ils ne sont pas persécutés et la Chine ne combat ni les musulmans, ni l’islam. La Chine combat le salafisme.
Comment combattre le terrorisme? C’est là tout le coeur de la question.
Méthode américaine : on envoie des bombes, on capture des personnes que l’on envoie a guantanamo, on les torture.
Méthode française : on ne fait rien jusqu’à ce que ces personnes connues passent à l’acte. Parfois les services du renseignement arrivent à intervenir avant, mais parfois non (voir attentats de 2015).
Méthode chinoise : la racine du terrorisme c’est l’endoctrinement ainsi que ce sentiment que l’on n’a pas d’avenir. Et qu’il vaut mieux mourrir par le jihad pour avoir une meilleure vie dans l’au delà.
Donc ce qu’ils font, c’est identifier ces personnes extrémistes (un peu comme le fichier S en France), ceux qui sont en perte de repères, et les envoient dans des centres de rééducation.
Là ils leur apprennent un métier, souvent ils leur apprennent à lire et ecrire. Car même si certains ouighours sont célèbres, la grande majorité est très pauvre, sans éducation, ne parlent que le dialecte ouighours. Apprendre le chinois c’est avoir la possibilité d’un meilleur avenir car c’est la langue des affaires, de l’économie, et surtout la possibilité de trouver un travail en dehors du Xinjiang.
Donc oui, ces gens sont enfermés, mais uniquement la semaine. Le week-end ils rentrent chez eux et reviennent le lundi sans qu’on ne lez force. Par exemple voir le reportage de la BBC dans lequel le reporter s’etonne de les voir partir.

Donc, un endroit dans lequel tu restes toute la semaine, dans lequel tu apprends un metier et des compétences pour une vie meilleure, d’où tu pars le week-end, tu appelles ça comment ?
Un camp de concentration ?

Évidemment il y a une part de « lavage de cerveau » mais on parle quand même de personnes endoctrinées, qui sont prêtes à commettre des attentats, à mourrir pour une cause religieuse.
Est-ce qu’il y a une façon plus humaine de gérer ces personnes ? Envoyer des bombes ?

Les occidentaux critiquent que c’est une atteinte à la liberté, au droit fondamental de l’homme. Mais qu’en est-il du droit de vivre ?
Qu’en est-il du droit de pouvoir se promener sans se faire exploser par un terroriste ?
Qu’en est-il du droit de prendre le train sans de faire découper à la machette comme lors de l’attentat de la gare de Kunming en 2014 ?

Donc oui, certains ouighours sont obligés de passer quelques semaines (ou mois pour les cas les plus extrêmes) dans un centre de rééducation. Peut-être que certains ne seraient jamais passés à l’acte. Je suis d’accord que c’est regrettable. Mais au moins ils auront appris un métier, et combien de vies sauvées ?

Donc si l’on peut accuser la Chine de quelque chose, c’est de considérer que l’equivalent de nos fichiers S sont coupables. Être salafiste est interdit. C’est la ligne rouge que la Chine a tracé.

Par contre, toutes ces histoires de torture, prélèvements d’organes, stérilisation forcées, etc. jusqu’à preuve du contraire c’est complètement faux car les soit disantes preuves sont complètement bidons.
Désolé d’avoir été long, mais cela méritait quelques explications.

avatar LoydD | 

@Christophe Durandeau

Tu as mis du temps pour re-pondre cette litanie qui s’apparente plus à de l’enfumage qu’à de l’argumentaire...Tu as été récolter ces éléments de langage fallacieux auprès de l’ambassade chinoise ?

Les scénarios à la minority report c’est du cinéma. Dans la réalité des êtres humains comme nous vivent l’enfer en ce moment même, veille de Noël...

Jadis il y avait les justes parmi les nations et actuellement il y a en a encore. Je pense à Antoine Griezman et à plein d’autres...

Moi aussi, je suis le même cheminement et depuis un certain temps je boycotte...

Ce n’est que le commencement... déjà des rescapés à qui nous avons accordé l’asile ici dans nos démocraties commencent à décrire les atrocités qu’ils ont vécu et bientôt tout le peuple ouïgour sera libre et racontera aussi...

L’histoire nous a appris que rien absolument rien ne reste impuni

avatar Christophe Durandeau | 

@LoydD
Quand j’explique, que j’argumente, tu me reproches de faire de longues litanies.
Mais quels sont tes contres arguments ? Aucun, car tu ne connais pas la Chine, tu ne connais rien aux ouighours, et tes seuls arguments sont de dire que la Chine c’est le mal (parce qu’un journaliste l’a écrit alors c’est forcément vrai)
Donc tu n’as aucun argument, aucune connaissance du dossier et surtout aucune crédibilité.

avatar LoydD | 

@Christophe Durandeau

Changer de version entre deux messages c’est plutôt cela la non crédibilité. En ce sens, j’ai constaté que tu étais protéiforme...

Je me suis érigé comme principe de ne pas rentrer dans le jeux des personnes qui sont de mauvaise foi.

L’essentiel pour moi est de condamner et de dénoncer...

Sinon, tu ne te prononces pas par rapport à la démarche pertinente de Griezman ? 🙂✌🏼

avatar Salapeche | 

"Je me suis érigé comme principe de ne pas rentrer dans le jeux des personnes qui sont de mauvaise foi.

L’essentiel pour moi est de condamner et de dénoncer..."

Oh tiens un pnj qui suit comme un bon toutou le sens des médias détenus par des gens qui suintent la mauvaise foi et emplient de haine à l'égard de ceux qui ne pleure pas dès qu'il leur demande, et surtout pour un fait vieux et à oublier tellement il l'est.

Tu condamnes et dénonces l'esclavage sur les chantiers de la coupe du monde au moyen-orient ? La bas ya des gens qui sont forcés de travailler jusqu'à la mort pour que toi l'occidental qui "condanme et dénonce" puisse regarder des trisomiques courir derrière un ballon. T'es au courant quand même ? Et tu fais quoi contre ça ?

avatar hillel | 

@Christophe Durandeau

Je ne connais pas grand chose à la Chine, en tout cas pas suffisamment pour prendre parti. Je dois en tout cas reconnaître que trop de gens sont abreuvés de discours unilatéraux de pensée unique. La réflexion critique est morte depuis longtemps dans nos contrées.

Peu de gens s'informent correctement avant de critiquer la Chine, les relations americano mexicaines, les conflits du proche orient et j'en passe. Nous vivons une période de bien pensance particulièrement nauséabonde

avatar ChrisFL410 | 

@Christophe Durandeau

C’est marrant toute cette propagande chinoise sur tous les réseaux sociaux, j’ai eu droit à exactement la même chose sur facebook et twitter: dès qu’on émet un avis négatif sur le pays, un membre du PC soi disant français caché derrière une pseudo et une photo bien occidentale essaye de défendre le morceau dans un français impeccable. Perso ça ne fonctionne pas, j’ai visité la Chine et je reconnais bien la propagande d’un gouvernement autoritaire.

avatar Bruno de Malaisie | 

@Christophe Durandeau

Serais-tu parent avec un professeur du LFKL?

avatar en chanson | 

@LoydD

"la complicité"

Et si on commençait à balayer devant sa porte? Vente d’armes, traitement des banlieues, violence policière, guerre en lybie, et si on remonte a quelques décennies des millions de morts dans les colonies ....honnêtement on a aucune leçon de morale à donner dans les crimes massifs (Algérie) et l’exploitation humaine

avatar AlexG | 

@Christophe Durandeau

Voici les preuves :

https://www.nytimes.com/interactive/2019/11/16/world/asia/china-xinjiang-documents.html

Encore faut-il vouloir savoir la vérité plutôt que de défendre bec et ongles l'indéfendable. La Chine a des torts comme bon nombre d'états, et c'est assez facile de s'en rendre compte.

avatar Christophe Durandeau | 

@AlexG
Je répond quand même à ce commentaire, malgré que certains pensent ici que je suis un agent du PCC utilisant un faux nom pour diffuser de la propagande. Ben voyons.

Un article de presse est-il une preuve ? Non.
Avez-vous lu cet article ? Parlez-vous chinois pour comprendre le contenu de ces textes ?

Ce que le NYT présente comme des preuves pour étayer son point de vue, s'accompagnent également de doutes sur leur provenance, leur traduction, ainsi que sur le contexte et la manière dont ils sont présentés.

Tout d'abord sur la forme. Ces documents sont sensés être officiels, on s'attend donc à un certain formalisme (papier à entête, identification du service). Les Xinjiang Papers ne sont que des pages blanches avec du texte en chinois.
Mais le plus troublant est que ces textes sont bourrés de fautes de grammaire ou d'expression. Un chinois natif, ou une personne qui maitrise la lecture du chinois, va comprendre le sens mais va considérer que c'est très mal écrit.
Voir un exemple sur le tweet ci dessous, avec pas moins de 8 fautes sur une seule page.
https://twitter.com/ChineseBot2B/status/1207019748103356416

Donc soit le PCC recrute des personnes sachant à peine s'exprimer en chinois, soit nous pouvons douter de la véracité de ces documents, dont bien sûr nous ne connaitrons jamais la source.

Mais admettons qu'ils soient vrais, l'attitude du New York Times est loin d'être déontologique. Sur les documents, quelques mots sont surlignés et commentés. Or, le journal sort complètement les mots de leur contexte, tout en ajoutant une opinion personnelle.
Lorsque les documents parlent d'être d'être « absolument sans pitié », le journal fait comprendre que le gouvernement chinois veut être sans pitié pour les Ouighours. Faux ! Dans le contexte du document, il faut être sans pitié avec le terrorisme, le séparatisme et l'extrémisme.

Quoi qu'il en soit, rien de ce qui apparaît dans l'article du New York Times n'est en fait une révélation. La Chine a clairement fait connaître sa politique en matière de terrorisme dans le Xinjiang. Comme toutes les autres nations du monde, la Chine refuse de tolérer le terrorisme et l'idéologie extrémiste qui le dirige. Et le terrorisme au Xinjiang est réel.

En conclusion, c'est très bien d'aller consulter la presse étrangère pour mieux comprendre la Chine (bien que le NYT soit aussi biaisé que "Le Monde" à propos de la Chine). Mais il faut également savoir distinguer la véritable information de l'opinion du journaliste.

avatar Krysten2001 | 

@Christophe Durandeau

Et du coup, quelles sources privilégiées ? Car du côté occidental, c’est influencé par les américains et en Chine, les journalistes ne peuvent pas dire tout ce qu’ils veulent 🤔 Quels sont vos sources ?

avatar Christophe Durandeau | 

@Krysten2001
Tu as raison. De façon générale je ne me contente pas de lire les articles de presse, mais j’essaye à chaque fois de revenir à la source de l’information. Sur quels documents se base le journaliste ? Et je fais ma propre analyse.
Ensuite, ne pas hésiter à aller lire la presse chinoise. Non pas pour la prendre pour argent comptant, mais pour avoir la version chinoise des faits. Souvent la vérité se trouve entre ce que dit la presse occidentale et la presse chinoise.

Et puis il y a plusieurs sources d’information sur YouTube, à condition de maîtriser un peu l’anglais.
Nathan Rich : https://youtube.com/c/NathanRichHotpot
Daniel Dumbrill : https://youtube.com/c/DanielDumbrill
Cyrus Janssen : https://youtube.com/c/CyrusJanssen
Martin Jacques (très bien pour tout ce qui concerne l’économie et la politique internationale) : https://youtube.com/c/MartinJacques
Kim Iversen : https://youtube.com/c/KimIversen
Je conseille d’ailleurs de voir sa très bonne vidéo sur les ouighours : https://youtu.be/Ff4YZBi4UTc

Et puis suivre les comptes Twitter de ces personnes qui connaissent très bien la Chine, y vivent ou y ont vécus des années.

avatar en chanson | 

@Christophe Durandeau

Merci pour ce témoignage. Ça change de la condescendance habituel qu’on entend en France.

avatar jul01010111 | 

@Christophe Durandeau

我觉得你说的对。

avatar cherbourg | 

@Christophe Durandeau

“Le cas de l'homosexualité est différent et il faudrait que je regarde quelles applications ont été retoquées. L'homosexualité n'est plus un crime en Chine depuis bein longtemps, elle est tout à fait légal. “

Mon meilleur ami est gay et franco-chinois. Il me confirme que les applis de rencontre Scruff et Grindr y sont autorisées.

avatar cherbourg | 

@Christophe Durandeau

“La pornographie n'est pas "libre" comme elle peut l'être en France.”

Là, tu es tombé dans le biais cognitif que par ailleurs tu dénonces dans ton commentaire 😉

En effet, et à titre d’exemple, les films pornographiques zoophiles sont interdits en France alors qu’ils sont autorisés dans certains autres pays.

avatar cherbourg | 

@Christophe Durandeau

“Des applications sont interdites ? Il faut déjà regarder ce que c'est. Celles sur le Tibet (ou les Ouighours) sont des applications de façades pour de la propagande anti-chinoise.”

J’aimerais assez que tu développes ce paragraphe car à un certain niveau de lecture sa rédaction en l’état pourrait choquer.

Merci !

avatar frankm | 

C’est à faire sur le store français. Et plus que 90000. Comment ont dit merci en chinois...? Merci

avatar Christophe Durandeau | 

@frankm
谢谢😂

avatar FlodeLibourne | 

Le forum serait-il infiltré par des agents pro chinois ?
il faut être bien culotté pour défendre un pays qui s’installe de force dans les eaux territoriales de ses voisins (je viens des Philippines) qui stérilise les femmes des minorités qu’il tente d’effacer, qui enferme les lanceurs d’alerte, y compris celui qui a payé de sa vie pour décrire l’apparition du covid ... et la liste est encore longue des actions visant officiellement au bien-être de la population mais qui ne trompent personne.

avatar en chanson | 

@FlodeLibourne

Tu n’as pas compris . On se disait que notre propre est liste est longue aussi.

avatar Workke | 

Marrant tout le discours pro chxinois est le même que celui que j’entends de certains amis vivant en chine depuis des années et qui sont aussi devenu conspirationiste, anti journaliste, voir pro pc chinois.

Je me dis que ceci est tout de même tes fort : la propagande chinoise est finalement très pernicieuse et lave assez bien le cerveau.

Je ne comprends pas que l’auteur du commentaire pro Chine, qui semble être français à la base, accepte que l’on passe sous silence la place tien anmen, le mono partisme, l’enferment sink-chinois de l’internet, la propagande d’état.
Faudrait juste lui rappeler que les opposants au pouvoir sons enfermés, intimidé... rien que ça devrait sonner l’alerte de son sens critique... mais malheureusement je pense qu’il la perdu... RIP

avatar Salapeche | 

"Faudrait juste lui rappeler que les opposants au pouvoir sons enfermés, intimidé... rien que ça devrait sonner l’alerte de son sens critique... mais malheureusement je pense qu’il la perdu... RIP"

Tu veux dire comme en France, surtout quand on touche à des sujets ou des personnes très cher à la """France""" ? :)

La France, le pays où des gendarmes se suicident de 3 balles dans le dos quand ils travaillent sur des affaires glauques qui pourraient mettre en causes des gens haut placés du gouvernement. Mais c'est de la Chine qu'il faudrait avoir peur, la blague. :)

avatar debione | 

Toutes ces proses me font tellement penser aux etudiants payés par certain pays ( on a eu recement un cas a geneve) pour inonder les forums de propagande.... Les boîtes le font, les pays le font...

avatar aquoibon | 

On est toujours dans un forum high-tech ? Lool
Très intéressant le débat en tout cas j’apprends pas mal de choses.

Soyons ouvert d’esprit et apprenons à remettre en question nos propres opinions

avatar FredMac92 | 

Ca y est, la propagande pro-chinoise du Parti Communiste Chinois est désormais arrivée dans les commentaires des articles iGen...

Alerte !

avatar Salapeche | 

Bon chien-chien, t'auras le droit à ton susucre ce soir.

avatar Mathieu_rc | 

Tous vos avis sur la Chine sont très intéressants

C’est peut être un peu hors sujet vis à vis de l’article mais peut être pas tant que ça à vous d’en juger

Ce que je me demande c’est est-ce que le fait d’avoir un état paternaliste exclut les habitants de toute participation à la vie politique de leur pays ?
Qui décide ? Les personnes qui vivent sur le territoire ou une minorité d’élite ?
Est-ce que tout le monde est capable de prendre des décisions ou il vaut mieux laisser des « experts » décider à notre place car nous manquons de responsabilité ?

Je pense que c’est important de s’interroger sur ces différents points car c’est la principale différence entre une démocratie et une dictature

J’aurais bien donné mon avis personnel sur la question mais je pense qu’il faudrait que je passe beaucoup de temps pour aborder ce sujet sous tous ses angles et puis vous pouvez vous faire votre propre avis je voulais juste vous partager mon point de vue sur les questions à se poser dans se débat

avatar Krysten2001 | 

@Mathieu_rc

Le truc c’est que de notre point de vue occidental, une dictature est une dictature mais eux, il y a une histoire culturelle,... C’est un sujet sympa à parler car même si on n’adhère pas, on peut essayer de comprendre.

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Une histoire culturelle 🤦‍♂️
Vous avez une idée de l'année à laquelle le Parti Communiste Chinois a pris le pouvoir ou l'année de la Révolution dite "culturelle" de Mao??? Ça ne remonte pas des siècles en arrière mais juste quelques dizaines d'années !!! 😳

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Je dis qu’on devait essayer de comprendre, pas que je vais raison. J’essaye de comprendre ce pays.

avatar p@t72 | 

Apple...
Le bon petit toutou !

CONNEXION UTILISATEUR