Netflix planche sur la diffusion de programmes en direct

Félix Cattafesta |

Netflix envisage de proposer la diffusion de certains contenus en direct sur sa plateforme. L'entreprise a confirmé à Deadline que la fonction était dans ses premiers stades de développement. Si elle est finalisée, elle pourrait être utilisée pour certaines émissions non scénarisées ou encore pour la diffusion de spectacles de stand-up.

Image : Pixabay.

Deadline explique que l'arrivée de cette fonction pourrait permettre l'apparition d'un système de vote en direct : les spectateurs pourraient avoir une influence sur l'émission en cours. Le site prend comme exemple la future compétition Dance 100, dans laquelle des candidats vont devoir créer des numéros de danse grâce à 100 des meilleurs danseurs du monde.

La fonction pourrait aussi être utilisée pour une éventuelle future édition du festival Netflix is a joke, qui a réuni 300 spectacles de stand-up au début du mois. Parmi les têtes d'affiche, on pouvait retrouver Jerry Seinfeld ou Larry David, dont les numéros ont été enregistrés et devraient prochainement être ajoutés au catalogue. Si ce dispositif voit le jour, les futurs spectacles pourraient être diffusés en direct.

Ce genre de fonction existe déjà chez la concurrence, et notamment chez Disney+ qui a récemment diffusé la retransmission de la cérémonie de nominations des Oscars 2022. L'entreprise a également annoncé que la version américaine de Danse avec les stars allait arriver sur son service et serait diffusée en direct.

Depuis quelque temps, Netflix cherche à se diversifier. En début d'année on apprenait que la plateforme avait perdu des abonnés pour la première fois en plus de dix ans. Pour corriger le tir, l'entreprise travaille sur un système d'abonnement moins cher mais avec publicités et sur un partage de compte payant. Elle cherche également à se lancer dans de nouveaux domaines comme celui du jeu vidéo, avec la diffusion de jeux et le rachat de studios.


avatar Absolut Piano | 

C’est fou de jouer les sourds à ce point.
Le monde entier leur demande: moins de programme, plus de qualité !
(Et l’arrêt des hausses de tarif)

avatar Ichigo-Roku | 

Vu le nombre de personnes qui sont sur la plateforme ça n'a pas l'air d'être un vrai problème...

avatar idhem59 | 

Ne pas confondre "le monde entier" et la minorité bruyante des réseaux.

avatar adixya | 

Une minorité qui se désabonne et qui les oblige à chercher des solutions quand même.
Faut arrêter de dire que le groupe avec qui on n'est pas d'accord est une "minorité bruyante" pour la discréditer. C'est toujours les autres la minorité bruyante, c'est marrant ça.

avatar idhem59 | 

Si réellement "le monde entier" se plaignait des prix et de la qualité du contenu, Netflix n'aurait pas encore plus de 220 millions d'abonnés dans le monde. Il faut mesurer ça, et ne pas se faire avoir par la loupe grossissante des réseaux quand on voit 20 personnes qui râlent sur un thread Twitter.

Et d'ailleurs je m'inclue volontiers là dedans, ça fait un bon moment que je ne suis plus abonné au profit d'autres plateformes sur lesquelles je me retrouve mieux actuellement. Mais je sais rester réaliste, on est une petite minorité à râler. Le très grand public au global y trouve toujours son compte si on en croit les chiffres et les récents gains d'abonnés (communication sur une perte de 200 000 abonnés, mais en retirant les 700 000 abonnés Russes, en ressort en réalité toujours un gain de 500 000 abonnés).

Leur volonté de diversification est juste logique : Netflix atteint petit à petit un plafond de verre d'un côté, la concurrence se densifie de l'autre, il faut bien trouver de nouveaux leviers de croissance.

avatar Artefact3000 | 

@adixya

Je fais maintenant partie de cette minorité. J’en avais assez de chercher quelque chose de bon ou d’écouter quelque chose de passable parce qu’il n’y avait rien d’autre. Netflix, au début, c’était la grande série House of Cards. De nos jours, c’est surtout du contenu pour ados.

avatar Le Gognol | 

Bon, entre la pub et le direct, ils réinventent la télé…

avatar Tomtomrider | 

@Le Gognol

Je crois qu’ils envisagent un JT à 20h, peut-être suivi d’une météo mais le concept n’est pas totalement finalisé 😁

avatar heero | 

En fait ca s'appelle PlutoTV, diffusion en direct avec pub (mais c'est gratuit) + une section de replay des certains programmes

Bon la version française de PlutoTV n'est pas "extraordinaire" mais elle a permis la diffusion de la dernière saison de Star Trek Discovery par ex.

avatar MarcMame | 

@heero

"Bon la version française de PlutoTV n'est pas "extraordinaire" mais elle a permis la diffusion de la dernière saison de Star Trek Discovery par ex."

————
PlutoTV appartient au groupe Viacom/Paramount, producteur et détenteur des droits de Star Trek, c’est donc plus facile financièrement…

avatar bazino | 

Ça a l’air génial ! On pourrait appeler ça « télévision ».

avatar helmut | 

@bazino

On pourrait plutôt appeler ça “la fin” de la télévision.

Il y a Apple qui se met à acheter les droits sportifs.

Disney et maintenant Netflix pour des live shows…

Quel futur pour la télé en bouquet satellite ?

Il va y avoir du ménage.

Je ne vois pas comment une chaîne va pouvoir résister… l’offre de canal par exemple c’est un truc bien de temps en temps et le reste c’est du remplissage de grille horaire. Genre Championnat des Alpes-Maritimes de fléchettes.

En plus il y a le problème des box Ip

avatar MarcMame | 

@helmut

"En plus il y a le problème des box Ip"

Quel problème ?

avatar narugi | 

C’est ce que font… Prime Video avec la L1.

Et un autre acteur lui a fait le chemin inverse en proposant d’abord du direct et qui fait maintenant de plus en plus de SVOD… c’est notre champion myCANAL. Qui fait ça de main de maître.

avatar monsieurg33K | 

@narugi

Canal est pas mal en effet

avatar Furious Angel | 

Je suis étonné qu’ils ne tentent pas un programme de flux, soit du type late show à la Fallon/Kimmel/Corden/Colbert/Oliver, soit émission de l’après-midi type Oprah/Ellen/Kelly Clarckson. Ca permettrait de créer un rendez-vous, de faire l’auto-promo des nouveaux programmes, de générer des petits buzz… Certes ca n’aurait rien de nouveau sur la forme mais il y aurait plusieurs avantages.

Et certains des programmes que j’ai cités ont déjà un gtos rayonnement international

avatar vomito | 

Ça sent la panique à bord chez Netflix. Entre les jeux vidéos, le direct et autres tentatives pour sauver les meubles, on dirait bien que la navire prend l’eau

avatar Furious Angel | 

@vomito

Bof. Je rappelle que la baisse des abonnés qui affole tout le monde, et qui représente 0,1% des abonnés, n’en est pas vraiment une. Ils ont fermé leur activité en Russie, donc perdu 700 000 clients, mais au final la perte à l’échelle du monde n’est que de 200 000. Donc en fait ils ont gagné 500 000 abonnés.

Certes ça stagne, la croissance du nombre d’abonnés est finie, mais ils sont devenus rentables. Et ils cherchent juste de nouveaux relais de croissance avec la diversification.

Quand Apple a lancé une montre, des services ou prépare des lunettes AR, ce n’est pas parce que c’est le début de la fin, c’est pareil pour Netflix

avatar Ichigo-Roku | 

Tout à fait, de plus avoir tous ses œufs dans le même panier c'est dangereux sur le long terme...

avatar narugi | 

@vomito

Oui, je partage ton analyse. De plus on s’aperçoit que la progression de Disney+ ne suit pas le même tracé.

Netflix doit selon prendre plusieurs décisions :

• Arrêter de faire payer la 4K alors que les autres le font dans les formules de base. D’ailleurs, leur algorithme bien que très bon en bande passante offre une qualité d’image nettement inférieure à Disney+ ou Apple TV+. Ce qui n’est pas normal.

• Faire moins de contenu et faire de la qualité comme aux premières heures.

• L’overdose de contenu wokisme ca suffit...

Petit aparté hier, je regardais une série (avec beaucoup de retard : Shadow & Bones) qui montrait une scène explicite homosexuelle. Jusqu’à là pas de problème, mais par contre la scène hétérosexuelle était elle réalisée de manière implicite. Comme si c’était devenu mal en 2022 d’être hétérosexuel avec Netflix. Je ne sais pas ce que vous en pensez.

• Revoir l’interface générale qui bien qu’esthétique est devenu anti-ergonomique car pas adapté à tant de contenu.

• J’aimerai la mise en place d’une vraie ligne éditoriale humaine qui me proposerait des choix auxquels je n’aurai pas pensé sorti de ce que me propose l’algorithme.

Bref, Netflix doit réagir. L’idée des multi-comptes pourquoi pas au niveau business si je me place côté entreprise et la formule moins cher financé par la pub pourquoi pas tant qu’on a le choix.

avatar Furious Angel | 

@narugi

Rappel : en fait Netflix ne perd pas d’abonnés, ils ont perdus 700 000 comptes russes mais la perte totale n’est que de 200 000. Ils ont donc gagné 500 000 abonnés dans le reste du monde.

avatar anonx | 

@Furious Angel

Oui enfin c'est une entreprise qui doit rassurer ses actionnaires et qui prévoyait d'en gagner 2 voir 2.5millions en plus... Bref ça continue de se péter la tronche et relativiser ne fait pas partie de leur vocabulaire je crois...

On les sent vraiment perturbés ne sachant plus quoi inventer, c'est pas du tout rassurant 🙂

avatar Furious Angel | 

@anonx

Dans quel monde ca se pete la tronche ?

avatar anonx | 

@Furious Angel

Ah bah clairement le monde financier de Netflix. Rien que toute cette gesticulation autour de nouveautés incongrues le démontre, comme par exemple leur algorithme soit disant sophistiqué autour de la recherche qui n’a servi qu’à une chose, le désabonnement 😄

Un Netflix simple, comme on l’a toujours connu au début continuerait de plaire mais quand tu as connu au fric et que tu es soumis aux actionnaires… Si tu n’innoves pas tu crèves 🙂

Bon fallait pas être un génie pour se douter que pas mal de gens allaient se désabonner à l’après Covid aussi… À croire qu’ils oublieraient 😂👍🏻

avatar Furious Angel | 

@anonx

Encore une fois : IL N’Y A PAS de vague de désabonnements.

avatar anonx | 

@Furious Angel

Ce n'est pas comme ça que fonctionne l'économie de marché 😅

Il faut regarder un peu plus loin qu'aujourd'hui, s'ils gesticulent autant c'est qu'au lieu de prévoir, hier, d'avoir 2 millions d'abonnés en plus, ils prévoient dans les mois qui arrivent 2 voir 3 millions d'abonnés en MOINS 😬

avatar Furious Angel | 

@anonx

Mais la bourse on s’en fout, elle délire sur ses propres attentes. C’est déconnecté des réalités économiques.

avatar narugi | 

@anonx

Entièrement d’accord. Netflix est en panne. Et les perspectives ne sont pas bonnes. Car si Netflix ne se diversifie pas. Ça ira de mal en pie.

Je ne serai pas surpris qu’un jour ils aillent sur le Podcast, les livres numériques etc… le JV en l’état n’est même pas au stade du hobby pour reprendre les mots d’Apple.

avatar narugi | 

@Furious Angel

Oui mais au delà des mauvais résultats, c’est les prévisions des mois à venir qui ne sont pas réjouissantes.
D’ailleurs le PDG va aller contre sa propre vision en proposant une formule avec des annonceurs. Chose impensable pour lui il y a quelques semaines.

avatar lepoulpebaleine | 

@narugi

Vous confondez « wokisme » qui s’occupe des questions raciales et les mouvements LGBT qui s’occupent de questions de sexes et de genres.
Il est vrai qu’il s’agit parfois des mêmes personnes, mais il ne faut pas généraliser.

Si vous ne voulez pas de LGBT je vous déconseille la série Sense8 des sœurs Lana et Lilly Wachowski (anciennement les frères Larry et Andy Wachowski qui ont réalisé Matrix). C’est pourtant, à mon humble avis, une très bonne série. De toute façon je suis fan des Wacho, hommes, femmes ou trans (je m’en contrefous).

avatar narugi | 

@lepoulpebaleine

Je l’ai vu. Et je partage totalement votre avis. Mais en fait le sujet du genre/de l’ethnie/la religion est intéressant quand ça sert un propos et un scénario. Sens8 vu que vous la citez est effectivement une série où ce thème est bien traité.

avatar adixya | 

On peut pas dire "woke", tout simplement, au lieu de "wokiste" ? Mais quelle horreur que cette tentative de franciser le mot, c'est comme LA covid, ça me fait saigner les oreilles.

avatar anonx | 

@adixya

On est bien d’accord que wokiste c’est le mec qui prépare notre bouffe au buffet à volonté? 🤔🫣🤭🫠

avatar IceWizard | 

@anonx

« On est bien d’accord que wokiste c’est le mec qui prépare notre bouffe au buffet à volonté? »

Encore à confondre le mouvement politique Woke, avec le génial ustensile de cuisine asiatique Wok (sans le e) ?

avatar anonx | 

@IceWizard

Arf encore mes centres d'intérêt qui me mettent en défaut 😅😛

avatar narugi | 

@adixya

J’en sais rien du tout de quelle manière l’écrire le plus justement possible mais je crois que vous m’aurez compris.
Je sais que le mot rentre dans le Larousse en 2023, donc je verrai ça le moment venu 😅

avatar Paquito06 | 

Netflix se calque simplement sur la concurrence qui propose du direct, tout doucement, afin de pas rester a la traine. Precurseur, c’est bien, le rester, c’est mieux. Donc Netflix diversifie avec du live, des jeux videos, y a rien de surprenant la dedans, c’est une suite logique. Les arbres ne montent pas au ciel, dans notre economie capitaliste, faut toujours accroitre, grandir, grossir, apres l’episode du confinement il va falloir amortir le ralentissement d’une hausse du nombre d’abonnés, voire une baisse avec l’inflation et la concurrence qui s’y ajoutent (sortie de crise classique). Quant au multi compte, c’est juste une bombe a retardement a laquelle il fallait tot ou tard s’attaquer pour recuperer des abonnés legitimes. En gros, rien de neuf, business as usual 😅

avatar IceWizard | 

@Paquito06

« Donc Netflix diversifie avec du live, des jeux videos, »

Je veux bien si c’est des bons jeux vidéos. Pour le moment .. euh ..

avatar Paquito06 | 

@IceWizard

“« Donc Netflix diversifie avec du live, des jeux videos, »
Je veux bien si c’est des bons jeux vidéos. Pour le moment .. euh ..”

C’est subjectif. C’est quoi un bon jeu pour toi, ton voisin, les utilisateurs netflix ou les prospects? Candy crush? Super Mario? Oblivion? Un jeu auquel on jour 5-10min, 4h, seul ou a plusieurs, connecté ou hors ligne? Voici la complexité.

avatar Dziga_Vertox | 

Netflix sont très forts sur le stand up et ce festival est un truc dingue. Bravo pour ça. Et hâte de voir Larry David.

CONNEXION UTILISATEUR