Google Maps : autres infos et détails

Nicolas Furno | | 11:55 |  141

Google Maps [1.0 – Français – Gratuit – Google, Inc.] vient de sortir, une application très importante pour Google après son éviction d'iOS par Apple avec iOS 6. Après la visite guidée de ce matin (lire : Google Maps avec Street View est disponible sur l'App Store), voici quelques informations et détails en plus sur la nouvelle application de Google…

Comme tout le monde, David Pogue a testé ce matin l’application Google Maps [1.0 – Français – Gratuit – Google, Inc.] qui vient de sortir. Dans son article publié dans le New York Times, le journaliste glisse au détour d’une phrase une information étonnante. De l’aveu même de Google, la version iOS de Google Maps serait meilleure que celle proposée sur Android.

Voilà qui sonne comme un aveu de faiblesse étonnant de la part de Google pour son système mobile. On peut toutefois comprendre que l’application iOS a innové et que ces innovations seront reportées dans la version Android, et c’est d’ailleurs ce que rapporte The Verge de la part de Daniel Graf, le patron de Google Maps en version mobile.

De fait, l’interface de Google Maps est minimaliste et élégante tout en étant très bien pensée. On apprécie notamment la présentation des résultats de recherche avec les POIs repérés sur la carte et les détails en bas de l’écran, dans une barre que l’on peut faire défiler pour passer d’un résultat à l’autre. Google affiche en même temps le temps nécessaire pour s’y rendre, une donnée mise à jour en temps réel en fonction des conditions de trafic.

Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, mais cette application témoigne du soin qu’apporte désormais Google à ses applications pour iPhone et iPad. Google Maps rappelle à cet égard la dernière version de Gmail [2.0 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – Google, Inc.] qui change totalement par rapport aux précédentes composées exclusivement de pages Internet peu pratiques (lire : Enfin une version aboutie de Gmail pour iOS !).

Si l’interface de Google Maps est plus réussie sur iOS que sur Android, il manque encore quelques fonctions à l’application iPhone. On attend une version optimisée pour les tablettes déjà, mais aussi la possibilité de stocker des cartes sur le terminal pour suivre un itinéraire sans connexion, une fonction très pratique qu’Apple ne propose pas dans Plans. Par rapport à Android, il manque aussi les publicités (recherches sponsorisées), mais personne ne s’en plaindra…

[MàJ 13/12/2012@12h26] : correction, il faut bien une connexion pour suivre un itinéraire, même sur Android.

On s’en doute un peu, mais Google prend très au sérieux la cartographie dans iOS. L’entreprise propose ainsi aux développeurs de retrouver l’intégration de Google Maps, disparue par défaut dans iOS 6, puisque les outils de développement d’Apple utilisent désormais les données de Plans. Un kit de développement (SDK) est proposé aux développeurs intéressés, sachant que le nombre de places reste pour l’heure limité. Ce kit leur permet à la fois d’accéder rapidement à l’application et ses données, mais aussi d’afficher dans leurs interfaces les cartes de Google.

Si le SDK est encore privé, tout le monde peut utiliser dès aujourd’hui les adresses spécifiques qui vont ouvrir l’application et lui envoyer des paramètres. On peut afficher une carte, faire une recherche de POI ou même lancer un itinéraire à partir de toute autre application. Ce sera notamment pratique pour tous ceux qui utilisent Launch Center Pro (4,49 €) ou une application équivalente.

Cette première version est déjà très séduisante et ambitieuse. Les utilisateurs d’iPhone 3GS et iPhone 4 apprécieront tout particulièrement leur accès complet au module de navigation guidée proposé par Google, alors que Plans restreint cette fonction aux iPhone 4S et iPhone 5. Au rang des défauts de jeunesse, il faut signaler quelques lenteurs, notamment sur l’affichage des cartes vectorielles.

Des lenteurs mesurées par Applidium qui a constaté une moyenne de 38 FPS, bien loin des 59 FPS moyens de l’application d'Apple. C’est cette différence qui explique le sentiment que Google Maps est pour le moment moins fluide, même si ce n’est en rien rédhibitoire.

Dernier point qui intéressera tous ceux qui se méfient de la collecte de données personnelles par Google. L’application Google Maps propose de désactiver la collecte de vos données, mais le réglage n’est pas mis en avant, c’est logique.

Ouvrez les préférences de Google Maps — la roue à côté du champ de recherche quand ce dernier est vide —, puis dans "À propos, conditions et confidentialité", la rubrique "Conditions et confidentialité". Dans "Collecte des données de localisation", vous pouvez alors décocher l’option en question.

Sur le même sujet :
- Google Maps avec Street View est disponible sur l’App Store

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


141 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar an3k 13/12/2012 - 21:20

Franchement, c'est un peu défendre l'indéfendable. Par quel processus intellectuel on peut penser qu'il est plus intéressant d'envoyer dans une autre ville que celle que l'on a précisée dans la recherche ? Ce n'est pas se déconsidérer ni dire que plans c'est une bouse ou que GMaps ne fait pas d'erreurs :-) que de reconnaitre que sur certains aspects comme la recherche ou les POIs plans est actuellement assez fortement en retard par rapport à une application qui existe depuis des années et qui est réalisé par une société dont c'est le corps de métier.

avatar doyug 13/12/2012 - 21:51

@abraxil : vous venez donc d'admettre que Plan (ios6) demande de connaitre des règles préalables, avant de l'utiliser. Nous venons donc d'en trouver une. Il FAUT mettre un numéro de rue VALIDE pour trouver une rue... Quels autres règles devront nous découvrir pour utiliser cette application ? Bien sûr je n'arriverais pas à vous convaincre, mais vous pourriez simplement admettre que cette application est sortie trop vite. Ainsi, en attendant que les bugs soient résolus, nous pouvons nous satisfaire du retour de Google Maps sur IOS. Je ne peux m'empêcher de parler des POI (déjà évoqués plus haut), mais pour moi, c'est impardonnable... Cherchez "métro Lamarck" dans les deux applis et vous comprendrez ma déception en utilisant Plan...

avatar zeblaze 13/12/2012 - 19:30

le plus intéressant dans cette sortie médiatique de GM pour ios c'est de pouvoir lire les délires de "Marc-Alouettes" c'est vraiment à mourir de rire :D

avatar zeblaze 13/12/2012 - 19:30

le plus intéressant dans cette sortie médiatique de GM pour ios c'est de pouvoir lire les délires de "Marc-Alouettes" c'est vraiment à mourir de rire :D

avatar jewan 14/12/2012 - 06:42

.. En testant GMapps sur Iphone et Android j'ai du mal a voir ou l'appli GMapps sur IOS est supérieure a celle d'Android.... Mêmes fonctions etc etc ... Seules les guidelines graphiques sont différentes. Bref relax Macgé selon l'aveu de faiblesse de Google . Serieux vous vous emportez pour rien.

avatar Olive777 14/12/2012 - 09:27

J'ai remarqué un petit "plus" pour Google Maps avec mon autoradio bluetooth pour le téléphone, mais pas AD2P. Google Maps envoie le son en bluetooth comme si c'était un appel téléphonique. Plan, de chez Apple, ne le fait pas.

avatar uRsa 14/12/2012 - 09:31

On aurait pu croire que le "fail" de la rue Danton aurait poussé à la modestie et à faire un peu profil bas, mais non. Il ne sert à rien de perdre son temps à argumenter avec Abaxil, qui, même quand l'évidence est devant son nez se refuse à l'accepter en tentant de noyer le poisson. Quand on fait l'unanimité contre soi, il faut se poser quelques questions, n'est ce pas ? Ou alors, sommes nous tous qu'une bande de haters assoifés de jus de pomme ? "Par quel processus intellectuel on peut penser qu'il est plus intéressant d'envoyer dans une autre ville que celle que l'on a précisée dans la recherche ?" Je me demande aussi...

Pages