ReadQuick : lire moins à la fois pour lire plus vite

Nicolas Furno |

ReadQuick [1.5 – US – 4,49 € – iPhone/iPad – Action Now] est une application qui entend vous apprendre à lire plus vite en affichant moins d’information à la fois. Plutôt que de présenter le texte en entier, vous n’aurez ici… qu’un seul mot à l’écran.

Le principe est ainsi de faire défiler plus ou moins rapidement chaque mot sur l’écran. Par défaut, on commence avec 250 mots par minute, soit un petit peu plus de quatre mots par seconde. ReadQuick vous incite à augmenter progressivement le rythme pour lire plus rapidement qu’au départ et l’application intègre une section statistiques qui résume vos performances. Si vous êtes satisfait de ces dernières, vous pourrez aussi vous en vanter sur les réseaux sociaux, tandis que vous verrez, pour chaque article, le temps de lecture clairement indiqué.

Pendant la lecture, l’interface de ReadQuick s’efface pour ne laisser place qu’au contenu : un double-tap lance la lecture automatique, un autre met en pause et affiche les menus. On peut à tout moment changer la vitesse de lecture et modifier la présentation (taille de police et fond sombre ou clair), mais c’est à peu près tout. Ne comptez pas sur les images par exemple, vous n’aurez que le texte. On peut en revanche connecter son compte Instapaper ou Pocket pour lire les articles sauvegardés avec ces services.

Cette méthode de lecture originale est censée vous apprendre à lire plus vite. Difficile d’en juger de manière générale, mais ReadQuick est tout de même très particulier et peut vous convenir, comme il peut ne pas fonctionner du tout. L’application s’adresse sans doute plutôt aux petits lecteurs : ceux qui ont l’habitude d’avaler des romans seront peut-être décontenancés de perdre la notion de paragraphe, ou même de phrase.

Dans ces conditions, on regrette un peu qu’il n’y ait pas moyen d’essayer gratuitement ReadQuick. Vendue 4,49 €, elle n’est en outre pas traduite en français, contrairement à ce que la fiche de l’App Store indique. Avec cette nouvelle version, l’application jusque-là réservée aux iPad est devenue universelle et peut être utilisée également sur les iPhone et iPod touch.


avatar davmacgeneration | 
A mon avis complètement idiot : Pour lire vite, je tente de lire plusieurs mots à la fois, avec des allez retour pour re-contextualiser l'information. Bref je ne crois pas que la lecture soit un processus linéaire, mais des allez-retour entre une vue holistique et des zooms. Mais ce n'est pas mon domaine d'étude et j'attends avec impatience des spécialistes lecteurs de MacG nous en apprendre + dans ce domaine Ce qu'il y a de génial tout de même c'est de pouvoir publier sur Facebook ou autres réseaux sociaux, pour tenir au courant le monde entier de nos performances... ;-(
avatar Norandy | 
S'il est vrai que le cerveau lit habituellement un texte par paquets, l'expérience de ReadQuick est intéressante. Le simple fait que cela fonctionne sans nuire à la compréhension du texte est déjà étonnant.
avatar fif | 
J'ai suivi il y a de cela 20 ans environ un stage de lecture rapide, avec des tests conséquents (lecture d'un texte de plusieurs pages suivi de questions quizz et logie, ce en début et en fin de stage (plusieurs séances sur 2 semaines il me semble). C'était exactement l'inverse. je résumerais cela ainsi : agrandir le champs de vision afin d'appréhender plus de mots d'un coup, qui du coup sont pris dans un seul et même contexte. On a ainsi la sensation de survoler des morceaux de phrase sans avoir besoin de les lires et pourtant on assimile. Le plus bluffant c'est en lisant un texte avec un cache... Plus vous lisez les mots plus cela ralentit votre lecture, plus vous les embrassez/survolez en même temps que d'autres mots, plus c'est efficace. J'avais obtenu des résultats bluffants et avais continué pendant quelques mois de faire des exercices d'entretien. A mon avis une recherche sur "méthode de lecture rapide" et le net retrouvera cela...

CONNEXION UTILISATEUR