Vine : la nouvelle app de Twitter est… déconcertante

Nicolas Furno |

Vine [1.0.1 – US – Gratuit – Vine Labs, Inc.] est une nouvelle application dédiée au partage de brèves vidéos. On n’en parlerait pas s’il n’y avait pas le nom de Twitter associé à cette nouveauté. En octobre, le réseau social a acheté une start-up composée de trois employés seulement qui se spécialisait justement dans le partage de vidéos (lire : Twitter acquiert Vine pour lancer son service vidéo ?).

On pensait que cette acquisition allait permettre à Twitter d’intégrer le partage de vidéo à son service, comme le réseau social l’avait fait avec les photos. Il n’en est rien : Vine reste une application indépendante et on peut l’utiliser entièrement sans son compte Twitter. On peut créer un compte avec son mail et le partage peut se faire sur Facebook. Un choix étonnant d’autant qu’à l’inverse, l’application officielle n’a pas reçu de mise à jour et ne permet pas d’envoyer de vidéos…

À défaut d’une intégration parfaite à Twitter — elle se résume en fait à l’affichage de la vidéo sous votre message —, que vaut Vine ? L’application propose une interface très simple et très colorée, pas toujours très élégante. Les vidéos sont présentées sous la forme de carrés, comme dans Instagram, et on retrouve les mêmes principes fondamentaux de liste d’amis et de "J’aime" et commentaires.

La différence bien sûr, c’est qu’il s’agit de vidéos. Les concepteurs de Vine ont eu la fausse bonne idée de lancer automatiquement la lecture. Résultat, vous entendrez la même chose à chaque fois que vous passerez sur un écran et surtout l’application s’avère assez lente, avec des temps de chargement exagérés avant chaque vidéo. On imagine que c’est peut-être lié à l’engouement créé par le lancement de l’application…

Côté ajout, Vine est extrêmement simple. Chaque vidéo fait au maximum cinq secondes, avec du son. L’interface présente un aperçu et une barre qui se remplit au fur et à mesure. Un tap, vous enregistrez, c’est aussi simple que cela. Dans un court tutoriel, on vous explique que l’idée est de mêler au moins deux éléments différents, mais vous faites comme vous le sentez. Au total, cela des donnes vidéos comme celle-ci. Sachant que la vidéo tourne en boucle, cela peut devenir extrêmement pénible et on aura vite fait de couper le son du téléphone.

Après quelques minutes d’essai, on a un peu de mal à comprendre l’intérêt de Vine. L’avenir dira si Twitter a eu raison d’acheter cette startup et de sortir l’application ainsi, en attendant ce service est gratuit et à condition de disposer d’un iPhone 3GS au minimum, vous pouvez l’essayer dès aujourd’hui.


avatar Orpioo | 
Twitter cherche surtout à se positionner pour be pas laisser la voie libre au service vidéo "Tout".
avatar alray29 | 
Twitter n'a pas besoin de son service vidéo. On peut déjà très bien le faire via YouTube par exemple. Pourquoi tout centraliser ? D'autre part, je pense que ce serait contraire à la logique de twitter. Il faut à tout prix s'éloigner du gros sac de nœud qu'est Facebook, qui n'arrête pas de greffer des fonctions sur un tronc (selon moi) malade. Twitter est dynamique et ultra simpliste. Le complexifier serait un crime.
avatar closingscene | 
Twitter veut son propre réseau pour y coller ses pubs et se faire plus d'argent :p

CONNEXION UTILISATEUR