Tout ce qu’il faut savoir sur Plex et la nouvelle Apple TV

Nicolas Furno |

Avec la nouvelle Apple TV, les développeurs peuvent proposer leurs applications et enrichir le boîtier de leurs fonctions spécifiques. C’est pratique pour les jeux naturellement, mais pas seulement : tous les lecteurs vidéo et surtout les solutions de media-player peuvent désormais proposer leurs interfaces. Et après quelques jours d’attente, c’est Plex qui débarque sur l’App Store de l’Apple TV.

Plex sur la nouvelle Apple TV. Pour afficher les films en cours de lecture comme ici, il faut activer l’option « Top Shelf » dans l’application. Cliquer pour agrandir

Qu’est-ce que Plex ?

Si vous ne connaissez pas Plex, un petit rappel s’impose : ce logiciel permet d’organiser une collection de films et de séries et surtout de les afficher. Une fois que tout sera en place, vous aurez l’équivalent d’un Netflix, mais avec vos propres contenus, organisés par type (films, séries, documentaires…). Pour fonctionner, il nécessite en fait deux modules différents, à utiliser conjointement.

D’une part, il vous faut un serveur, c’est-à-dire un ordinateur relié aux fichiers et qui sera chargé de les indexer et de les organiser. Ce module peut-être installé sur n’importe quel PC ou Mac, mais aussi sur un NAS, puisque ces disques durs réseaux disposent bien souvent des composants nécessaires. Ce serveur se charge de récupérer les métadonnées associées à chaque vidéo et d’afficher aussi l’information de manière plus agréable qu’en passant par un explorateur de fichiers traditionnel.

Avec Plex, inutile de remplir à la main toutes les informations associées à un film, comme le réalisateur, les acteurs, l’affiche ou encore l’année et le genre. C’est le serveur qui se charge de collecter ces informations pour vous. Cliquer pour agrandir

Le serveur indexe et organise le contenu, mais il ne le lit pas. Pour regarder une vidéo, il faut un autre module, le lecteur Plex. Cette partie peut être installée sur l’ordinateur qui fait aussi office de serveur, mais ce n’est pas forcément le cas, et c’est bien là tout l’intérêt de ce logiciel. Vous pouvez accéder au contenu depuis n’importe quel smartphone ou tablette, et depuis un grand nombre de téléviseurs connectés, mais aussi, désormais, depuis votre nouvelle Apple TV.

Plex sur tvOS n’est pas native

C’est l’application iOS de Plex qui est devenue universelle et qui est désormais compatible tvOS. Et contrairement à iOS, elle est aussi totalement gratuite : sur un iPhone ou un iPad, il faut payer 5 € pour bénéficier de toutes les fonctions, mais pas sur l’Apple TV. Si vous avez un abonnement Plex Pass, vous ne paierez pas non plus, mais bénéficierez de fonctions supplémentaires. Notamment un accès à distance au serveur, avec une seule connexion internet (sans l’abonnement, le serveur doit être sur le même réseau) ou encore l’accès aux bande-annonces.

Plex organise le contenu de manière à simplifier son utilisation. En particulier, le serveur regroupe les films selon plusieurs critères, comme ici, les films récemment sortis en salle. Cliquer pour agrandir

L’application Apple TV permet ensuite d’accéder au contenu et c’est le serveur qui se charge du reste, autant de l’organisation que de la conversion des vidéos quand le boîtier d’Apple ne peut pas les lire directement. En effet, la version tvOS de Plex n’est pas, à ce stade, une application native.

Sans entrer dans les détails techniques, Apple propose aux développeurs deux solutions pour entrer sur l’App Store de l’Apple TV. Soit coder de zéro en utilisant un code assez similaire à celui des applications iOS, soit utiliser un langage spécifique, dérivé du XML, pour créer une interface qui permet uniquement de proposer des vidéos. Cette deuxième solution a été pensée pour les fournisseurs de contenus vidéo, comme Netflix et CanalPlay ou les applications de télévision.

Les développeurs peuvent rapidement créer une application avec leurs contenus, et bénéficier de toutes les fonctions conçues par Apple, en particulier le lecteur vidéo intégré de base à l’Apple TV. Un gain de temps indéniable côté développement, mais qui a un inconvénient majeur dans le cas de Plex : le lecteur de vidéo par défaut ne prend en charge qu’un nombre très limité de formats. La liste complète est disponible à cette adresse, mais disons simplement que la majorité des vidéos disponibles sur internet sans payer ne sont pas dans ces formats.

Le lecteur vidéo intégré à Plex est identique à celui de l’iTunes Store ou de Netflix. Ce n’est pas qu’une question de présentation : on retrouve aussi les mêmes fonctions. Cliquer pour agrandir

Au passage, il existe un autre client Plex sur l’App Store de l’Apple TV. SimpleX est une application payante (4 €) et elle propose une interface légèrement différente du client officiel, mais pas plus de fonctions. Autant dire que l’on aura du mal à le conseiller par rapport à l’application gratuite et officielle.

Un serveur puissant est encore nécessaire…

Pour toutes les vidéos qui ne sont pas compatibles nativement avec l’Apple TV, c’est alors le serveur Plex qui entre en action et qui transcode les fichiers à la volée pour les adapter. C’est une excellente solution, puisque l’on peut ainsi lire n’importe quelle vidéo sur n’importe quel lecteur Plex, que ce soit un ordinateur puissant ou un smartphone, mais cette solution a aussi ses contraintes.

Pour indexer et organiser les films et séries, n’importe quel ordinateur fera l’affaire, y compris un vieux Mac ou PC qui traîne, ou n’importe quel NAS d’entrée de gamme. En revanche, pour convertir les vidéos, il faut encore beaucoup de puissance et si votre serveur Plex n’est pas assez puissant, vous aurez des problèmes. Vous risquez déjà d’attendre longtemps avant de voir votre vidéo et si le serveur est un peu faiblard, vous n’aurez même pas un résultat fluide.

C’est un problème en particulier pour les NAS qui, sauf certains modèles haut-de-gamme et récents, manquent en général de ressources pour transcoder des vidéos. Pour le dire clairement : utiliser Plex sur une Apple TV 4 avec un NAS est déconseillé pour le moment. Et même si le serveur est suffisamment puissant, on a quelques éléments en moins dans l’interface de lecture, en particulier la prévisualisation quand on avance ou on recule dans la vidéo.

Sur notre NAS Synology DS411+II, un modèle de 2011 équipé d’un processeur dual-core de 1,8 GHz et de 1 Go de RAM. À l’époque, c’était un modèle plutôt haut de gamme, mais il ne suffit pas à lire toutes les vidéos sans pauses à intervalles réguliers sur l’Apple TV. Chez Synology, les modèles « Play » sont plus puissants et ils devraient être pleinement compatibles avec Plex : comptez au minimum 280 €, sans compter le prix des disques durs.

… et ce n’est pas près de changer

L’Apple TV de 2015 et son processeur Apple A8 sont largement capables de lire n’importe quelle vidéo. La puissance n’est pas un problème en la matière et si le boîtier est restreint à un nombre très limité de formats vidéo, c’est un choix politique, pas technique.

Plex pourrait ainsi proposer un lecteur natif sur l’Apple TV. Il faudrait recréer une interface à partir de zéro, non seulement pour afficher la liste de films et de séries, mais aussi pour la lecture des vidéos. En l’état, l’application a été développée plutôt rapidement (environ 5 semaines) et elle bénéficie de nombreuses fonctions livrées avec tvOS, en particulier pour contrôler la lecture et les différentes options.

Plex exploite l’interface de lecture par défaut de tvOS, ce qui permet de bénéficier de plusieurs fonctions sans effort. Comme ici, les chapitres. Cliquer pour agrandir

L’application iOS pourrait toutefois servir de base pour une version adaptée à la télévision de Plex. Le code est prêt et il peut être largement réutilisé pour la version tvOS. Mais ce n’est pas prêt d’arriver, parce que le moteur de lecture de vidéo utilisé par le lecteur de Plex n’est pas du tout compatible avec tvOS.

C’est désormais mpv qui est utilisé par le logiciel pour afficher les vidéos (lire : Media-center : Plex revoit son lecteur de fond en comble). Ce logiciel n’est compatible qu’avec les ordinateurs pour le moment, et il faudrait le réécrire en grande partie pour l’adapter aux appareils iOS et donc aux Apple TV. Ce n’est pas impossible, mais cela ne se fera pas en une nuit et même si Plex décidait de se lancer dans cette adaptation, il resterait un problème de taille.

Plex est distribué sur l’App Store et la boutique d’Apple ne permet pas de proposer des applications ou du code sous licence GPL, ce qui avait déjà posé problèmes dans d’autres cas (lire : A propos du retrait de VLC de l’App Store). Or, comme VLC, mpv est proposé sous cette licence et une application tvOS ne peut pas l’intégrer sans abandonner le GPL, ce qui est très compliqué.

Autant dire que cette situation ne devrait pas changer avant un moment. D’autres acteurs devraient proposer la lecture de n’importe quelle vidéo sur l’Apple TV et on attend beaucoup d’Infuse, une excellente application iOS. D’ici là, l’App Store de tvOS compte déjà au moins une application qui dispose de son propre moteur de lecture : NAStify. Elle exploite le moteur de VLC plutôt que celui par défaut et elle est capable de lire n’importe quelle vidéo, mais on perd alors l’interface et les fonctions de base.

L’interface de lecture de NAStify est différente de celle par défaut… et pas toujours aussi belle. Cliquer pour agrandir

L’arrivée de Plex sur l’Apple TV est une bonne nouvelle, mais il faut garder à l’esprit que les formats compatibles sans transcodage sont encore très limités. Si vous comptez sur ce media-center, vous avez alors deux solutions : soit compter sur un serveur suffisamment puissant, soit convertir à l’avance toutes les vidéos pour qu’elles soient adaptées au boîtier. Avant, peut-être, une application native capable de lire n’importe quel fichier, mais autant le dire, on en est encore loin.

avatar sebasto72 | 

+1 :)
Et une télécommande Harmony, bien sûr.

avatar gerard ceccaldi | 

Depuis le temps que j'en entends parler de cette télécommande, elle a quoi de génial ?

avatar enzo0511 | 

@gerard ceccaldi :
Programmable universelle et évolutive

Le seul reproche c'est le placement des boutons un peu bête sur le haut de la télécommande au dessus d'une partie tactile

avatar sebasto72 | 

En trois phrases :
1. La reconnaissance de tous les matériels infrarouge (tous ? oui, tous)... Jamais pu mettre la base Logitech en défaut. Parfois, c'est un synonyme à trouver, c'est tout (tu es habitué quand tu joues avec des Pi). Et quand bien même, elle sait apprendre depuis une télécommande originale.

2. la configuration. Par leur application, sur l'ordi, tu déclares comment sont branchés tes appareils.

3. Les "activités" : les télécommandes X en 1 standard contrôlent 1 seul des X périphériques à la fois. Les Harmony, c'est différents. elles peuvent faire ça bien sûr, mais si tu définis l'activité "Regarder Plex", elle va :
- allumer la TV si ce n'est pas déjà fait
- sélectionner la bonne entrée de l'ampli (celle du Mini branché en HDMI par exemple)
- lancer Plex Home Theatre (puisqu'elle se fait passer pou l'apple remote)
Puis, une fois l'activité lancée, le son contrôlera l'ampli, les touches lectures Plex, les touches "Réglages Image" changeront le rendu de la TV (Cinéma, Dynamique, etc...)

Que du bonheur. Un enfant saura s'en servir. Les seniors aussi.

Seul reproche, leur série "Touch" est moins bien que la série One précédente. Mais ils ont bcp de modèles.

avatar gerard ceccaldi | 

Mouais. Ca a l'air pas mal. Mais, c'était avant, ça. Les seniors, dont je fais partie, utilisent maintenant la télécommande de ATV4 qui, d'un simple appui sur son pavé tactile, allume la télé, choisit le bon canal HDMI, allume l'ATV4 et n'utilise pas Plex Home Théâtre qui ne sert à rien et qui a d'ailleurs été abandonné par Plex.

En plus, il y a longtemps que je n'utilise plus aucune télécommande et ne me sers que de mon iPhone : avec TV SideView de Sony, par exemple, on a une télécommande Wifi qui donne les programmes des chaines TV en direct sur l'iPhone et permet de passer d'une chaine à l'autre, qui offre une télécommande complète, qui trouve et lance les films Plex (sans ATV, juste sur la télé), qui lit les contenus enregistrés sur la télé, qui a un clavier pour écrire dans les champs texte de la télé, et qui est même compatible en partie avec l’Apple TV 4 (pavé tactile et menu).

Il y avait aussi Remote d’Apple, pavé tactile, toutes les fonctions de la télécommande ATV3 et saisie de texte avec un clavier. On espère Remote 2 pour ATV4 bientôt, dès que les mecs d’Apple se lèvent les doigts.

Il y a aussi TVcommande d’orange pour la livebox.

Et, sans doute d’autres pour d’autres marques de Télé.

Toutes gratuites, of course.

avatar sebasto72 | 

PHT ou le nouveau client Plex ou le futur qu'est même pas en bêta si tu veux, c'est pareil.

Quand tous les amplis seront passées en RF, WiFi ou bluetooth, OK.

En attendant, les télécommandes infrarouge ont encore quelques années devant elles AMHA.

Au passage, rien de plus chiant qu'un appareil qui éteint la TV alors que tu veux juste changer de périphérique, c'est rien qu'un jaloux.

CEC c'était (c'est ?) loin d'avoir un comportement homogène entre les marques, aussi.

Et perso, ma cadette n'a pas d'iPhone, mais quand elle veut regarder les aristochats, elle sait où appuyer sur la télécommande :)

Papy et Mamie aussi, au passage.

Mieux vaut un Présent qui fonctionne qu'un Avenir qui fonctionnera :D

Et si tu tombes sur un Harmony en solde (une avec écran), tente !

avatar Pyjamane | 

J'ai abandonné les télécommandes Harmony il y a 4 ans : j'en ai eu 2 (deux modèles différents) et toutes deux soufraient de défaut de fabrication (boutons qui ne fonctionnaient pas/plus au bout de quelques jours, finition médiocre, écran de mauvaise qualité), et le paramétrage depuis Windows était ultra galère.
Ils ont peut-être fait des progrès depuis, mais je ne me laisserai plus tenter/avoir.

avatar sebasto72 | 

J'ai la One depuis 3 ans, mes beaux-parents la Touch depuis 1 an (je la trouve moins bien mais ils l'ont adoptée), RAS.

La précédente, à piles, achetée d'occasion, souffrait effectivement des défauts que tu décris (pas au bout de quelques jours, tout de même...)

avatar mehidi | 

J'ai souscrit à l'instant à Plex Pass pour mettre mes vidéos sur Dropbox...
Je ne comprend toujours pas... Si j'enlève le Wifi de mon MacBook, Plex ne veut pas lire les vidéos.

Pourtant elles sont sur Dropbox. Comment faire ?

avatar sebasto72 | 
avatar Theketchupman | 

Alors pour moi, j'ai un QNAP TS 253 (plutôt "haut de gamme donc" mais eu en promo sur materiel.net) et ça ronronne sans problème, que ce soit mes series en 720p que mes films en 1080p MKV (bon, en général, je les encode sans un énorme bitrate non plus).
Plex server est natif sur ce QNAP et ça fonctionne parfaitement avec l'Apple TV.

Pour répondre aux interrogations, il faut éviter les synology et de manière général les NAS bas de gamme (processeur ARM ou Intel Celeron & Atom léger en puissance) si c'est pour faire serveur multimédia. J'ai ainsi ce QNAP pour le multimédia, et un petit Syno DS215j pour faire office de serveur fichier à la Dropbox.

Pour l'instant, l'application Plex n'utilise pas l'API de recherche universelle, donc Siri ne peut pas chercher le contenu de Plex, il faut y aller à la main.

avatar bargio | 

Testé Plex cet après-midi. Usine à gaz (jolie) et impossible de faire fonctionner des srt. Je suis passé sous Air Video HD qui fait le job nickel, sans passer par internet et un compte à créer. 4€, mais pile ce qu'il me fallait.

avatar enzo0511 | 

@bargio :
Bizarre Plex gère pourtant plusieurs formats de ST sans problème

avatar gerard ceccaldi | 

Les fichiers srt, c'était avant. Maintenant, Plex va les chercher tout seul comme un grand sur le net. Voir les réglages "langues" du serveur.

avatar bargio | 

Yep. En théorie. Mais là rien. Ça fonctionnait sur le Mac, pas sur l'Apple TV. Apparemment je ne suis pas le seul et certains arrivent à fonctionner, d'autres pas. Perso, rien n'a marché.

avatar albandf | 

+1 , c'est très pénible.

avatar enzo0511 | 

Le problème des synology c'est le hardware
Ils ont la meilleure plateforme toutes marques confondues: Synology DSM et sans doute un App Store le plus complet de tous
Mais côté hardware Syno facture au prix fort des composants basiques
Certes la gamme DS x16 s'améliore mais pour le même prix on peut avoir souvent mieux chez Asustor ou Qnap
Mais avec une moins bonne plateforme
Mais bon on peut pas tout avoir

Mon Qnap est bien plus puissant que son équivalent tarifaire synology (celeron quad core contre atom) et la ram n'est pas soudée

Quand on passe de 1 à 8 Go on ressent tout de suite la différence de perf

Pour ce qui est de Plex tant qu'on reste sur des formats gérés en natif par l'appli pas de souci concernant la taille des films

On peut steamer du mkv qui fait aussi bien 1 que 50 Go en 1080p et 7.1 sans souci

avatar reno732 | 

@enzo0511 :
Et tu transcode sans problème disons 95% des films ?

avatar enzo0511 | 

@reno732 :
Il faut dire que je n'ai que du mkv et du mp4
Et ça passe sans souci

avatar Gueven | 

@enzo0511 :
Ne mélangeons pas conteneur et contenu. Mkv c'est un conteneur. La limitation apparaît principalement sur le type de contenu (h264, ...).

avatar olekhnov | 

Un tableau récapitulatif (qui semble faire référence) pour vérifier la compatibilité de son NAS avec Plex, et s'il est capable de gérer le transcodage : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1MfYoJkiwSqCXg8cm5-Ac4oOLPRtCkgUx...

avatar yaya31832 | 

Chez moi ce n'est pas fluide du tout... Mkv de 4g ça rame.. Bizarre, j'espère que c'est un réglage à faire mais je pensés pas.

avatar Maylest | 

Je n'ai pas bien compris ce débat de format video. Moi j'utilise DS Video (le Plex de Synology) pour balancer mes films/séries sur l'Apple tv v3. Et quand je les télécharge, je ne m'inquiète pas du type de fichier : mkv, mp4, tout fonctionne! Pourtant je ne crois pas que mon DS214 encode à la volée!
https://www.synology.com/fr-fr/knowledgebase/faq/577

avatar Pyjamane | 

Mouahahahahaha !! Rien ne vaudra jamais ce bon petit soft qu'est Beamer et qui lit tous les formats en AirPlay sans aucun soucis.

avatar gerard ceccaldi | 

Beamer fonctionne effectivement sur l'ATV 4 mais il n'est utile que pour les Macs anciens (avant 2011/2013 selon les modèles). Les Macs plus récents font ça sans logiciel supplémentaire et Beamer ne sert à rien.

En plus, Beamer envoie juste un fichier vidéo vers l'ATV, il n'organise pas la bibliothèque vidéo avec une interface soignée comportant l'affiche, le synopsis des films, le classement, etc, Et, si ma mémoire est bonne, il ne gère pas les sous-titres.

Comment dire ? Mouahahahahaha ?

avatar Pyjamane | 

Ben non, mon Macbook Pro 2015 ne fait pas ça correctement "sans logiciel supplémentaire".
Beamer reste toujours LA solution la plus simple et la plus fiable pour envoyer TOUS types de fichiers sur facilement sur son Apple TV.
Pour le reste (audio, podcats), iTunes reste très bon pour moi, seule la vidéo pêche (obligé de tout convertir en mp4 d'où Beamer).
La gestion de la vidéothèque n'est que de la poudre aux yeux au final.

avatar gerard ceccaldi | 

Ha bon ? Tu es certain ? Avec https://support.apple.com/fr-fr/HT201343 et VLC sur ton Mac ?

avatar himad | 

Quand Kodi sera compatible tvOS (aucun eta pour le moment mais ca travaille), tout sera réglé. Pas dispo dans l'AppStore mais un petit coup d'Xcode et ca sera bon. Alors peut-être je réfléchirais à virer mon Amazon Fire TV.

avatar bitonio | 

Beurk et rebeurk. J'était un fan de la première heure et j'ai trouvé un outil 100 fois plus performant : le blu-ray. Ça coute moins cher que NAS + apple tv, qualité inégalée, la jaquette est fournie, on peut le passer à des potes et pas besoins de sauvegarder. Pour le pilotage, on met la galette dans lecteur et ça démarre !!!

Pour tout le reste (Netflix etc…) ben le lecteur blu-ray fait le job haut la main.

Il fait aussi 4k (de base) dans les cas où il y a besoin d'upscaler sur un TV4k.

avatar gerard ceccaldi | 

Tu as super raison, le blu-ray est l'avenir de la vidéo tout comme le gazogène est l'avenir de l'automobile.

avatar marc_os | 

@gerard ceccaldi :
Mouais, ce qui me fait rire ce sont les critiques sur l'ATV "même pas 4K" alors que je serais bien curieux de voir la qualité de ce que les gens regardent en général via leur NAS et ATV ou autre box qui doivent jongler avec les formats, transcoder à la voler, etc...

avatar maximelortie | 

Avec mon Mac Pro 2008 huit cœur et 20 gig de ram sur Mavericks c'est ok ...?

avatar gerard ceccaldi | 

Ben, ça devrait, pas de raison pour que Plex ne fonctionne pas sur cette machine.

avatar Antwan | 

Reste à savoir si l'audio AC3 sera désactivé sur l'app tvOS VLC...

avatar gerard ceccaldi | 

VLC sur ATV, c'est prévu ça ?

avatar Pyjamane | 

VLC sur Mac en AirPlay, c'est bien... sur le papier. Et on ne parle pas du décodage des fichiers H265... que Beamer gère parfaitement.

avatar DouceProp' | 

Ok. Donc on aura pas mieux avec Plex sur Apple TV 4 que ce qu'on a déjà avec l'Apple TV 3 pour de basses raisons politiques avec leurs histoires de licence GPL. J'aurais bien aimé que Plex profite de l'A8 et que je puisse regarder des vidéos direct du Nas à l'Apple TV sans passer par l'ordi ou un iPhone.

Qu'est-ce que l'Apple TV 4 a de plus que l'Apple TV 3 ? Techniquement plein de trucs, d'accord. Mais franchement ? Des jeux, une belle interface et la possibilité d'installer des applications moins complètes que sur ordi.

Alors je vais attendre que cette Apple TV évolue encore et je garde mon Apple TV 3. Les jeux ? Je joue peu et si j'ai envie je joue avec le mode airplay du téléphone. La jolie interface avec Siri ? Tant pis. Les appli ? Quelles appli en fait ? AirBnB ? C'est peut-être même le moment d'acheter une seconde Apple TV 3 didon'.

avatar stephcorman | 

Et quel NAS conseilleriez-vous à quelqu'un qui veut avoir une indépendance totale vis-à-vis d'un mac ou d'un PC ?

Un NAS assez puissant pour faire tourner le serveur, le transcodage, ...

Merci

avatar DouceProp' | 

Un Nas avec un processeur à 2 Ghz ? Je pense que c'est bien.
Regardez les technologies compatibles avec Plex en cliquant sur Nas : https://plex.tv/downloads

avatar stephcorman | 

Merci,

Tu aurais une marque, un modèle à conseiller ?
Je ne m'y entends pas assez :/

avatar brunitou | 

... des grands classiques sur je n'ai pas encore. Et le reste ce sera Netflix et Popcorn Time, en espérant que je trouve une formule pour regarder ça sur la télé ; un des 2 forks venant de disparaître, le meilleur qui plus est, celui dont le code source tournait en version serveur sur mon Mac Mini et alimentait mon Apple TV :/ Je vais voir ce que je peux faire pour adapter l'autre, mais c'est pas gagné! Je vais plutôt me mettre à la recherche d'un "bidule" qui est capable de faire tourner l'application native (Linux ou Android plutôt), ainsi plus de soucis de client/serveur.

avatar brunitou | 

PS: et pourquoi Apple ne propose pas Plex sur les Apple TV de générations précédentes ??

avatar gerard ceccaldi | 

@brunitou

Pour te forcer à acheter une ATV 4.

179 € tout de suite, c'est mieux que d'attendre que tu commandes pour 179 € de films ou série sur ton ATV 3.

Ceci dit, tu peux faire tourner Plex sur ton ATV 3, sans jailbreak, avec Plex Connect / Plexify (gratuit).

avatar AlexZen | 

Personnellement je viens d'acquérir la bestiole et y'a rien à faire je n'arrive pas à reprendre la lecture d'un film ou d'avancer ou de reculer.
Plex serveur est sur un Mac mini en i7 et je n'ai donc pas de souci de transcodage.
Je suis en ethernet de chaque côté.
Avez vous une idée ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR