Prévoyez 15 Mbps pour l'Apple TV 4K

Florian Innocente |

La prochaine Apple TV 4K devrait réclamer un débit de 15 Mbps pour que l'on puisse profiter de cette définition avec les contenus streamés. Steven Troughton-Smith a repéré une ligne dans la GM d'iOS 11 avec un message prévenant l'utilisateur que son débit a chuté en deçà des 15 Mpbs. Un seuil minimal pour le streaming en 4K (vous pouvez tester du coup votre débit).

Cliquer pour agrandir

Les autres informations glanées ne font que confirmer ce qui avait déjà transpiré du firmware du HomePod, à savoir la compatibilité HDR10 et avec son concurrent le Dolby Vision ainsi que l'utilisation du sous-échantillonnage de la chrominance.

avatar machou | 

Scandale! Pas de 4K avec un débit de 2,5mbit ? ? ?
Pour ceux qui on assez de débit ça va envoyer! Enfin faut-il encore du contenu en 4K..

avatar Happy74 | 

Un jour viendra où nous aurons tous la fibre ???

avatar KevinR | 

@Happy74

Pas moi, village de 300 habitants, je ne pense pas avoir la fibre un jours ?

avatar heu | 

@KevinR

Je suis dans un village de 500 âmes et on a la fibre (installée grâce au conseil général du Gers). Bon on attend maintenant une offre commerciale pour en profiter mais j'ai quand même du vdsl2 à 70Mbs.

avatar Captain Bumper | 

La communauté de communes où j'habite (la plus grande de France avec 128 communes, mais seulement 29 000 habitants sur pas loin de 1000 Km² (soit 30 hab/Km² et 226 habitants/commune en moyenne)) installe depuis 2 ans la fibre jusqu'au domicile sur toutes les communes de la communauté... Mon village fait 285 habitants, et on va avoir la fibre dans quelques mois, nombre de villages ont moins de 100 habitants (en gros le tiers), et les 4 plus gros villages font 3200, 2400, 1300 et 1100 habitants... Donc c'est possible! À défaut des NRA MED (si cette solution avait été adoptée dans mon bled, le sous-répartiteur étant à 500-600 mètres, j'aurai eu pas loin de 100 MBits/sec en VDSL2+) ou le FTTN (quartier), ou le FTTC permettront de dépasser pour la plupart des lignes 30 Mbits/s en descendant... Le problème restera l'upload, que les techniques DSL privilégient assez peu...

avatar fte | 

@Captain Bumper

C’est la différence entre des initiatives d’entreprises privées devant êtres profitables et une volonté politique et publique (supposée au service de la population).

Mon village est un peu plus grand, 1000 âmes, mais on a la fibre (2 par raccordement, des fois qu’un fournisseur n’ait pas une offre complète satisfaisante) depuis quelques années ainsi que le chauffage à distance dans toutes les habitations. Volonté populaire appuyée par les représentants locaux. Boom. Ce qu’il nous faut maintenant c’est un wifi municipal :)

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

Et pour quel contenu ? Il n'y en a pas vraiment

avatar moua | 

@Yoskiz

En streaming, si (Netflix YouTube...)

Pour la TV ça vient toujours en décalé

C'était pareil pour le fullhd, aujourd'hui tout est en fullhd (ou presque(.

avatar A884126 | 

@moua

C'est une plaisanterie ?! Du contenue sur Netflix ? Il n'y a de disponible que 26 films....

https://netflixupdate.com/4k-movies-on-netflix-list/

avatar victoireviclaux | 

@Yoskiz

Tu es un peu aveugle.

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@victoireviclaux

Ou alors je ne m'y intéresse pas non plus.

Netflix en 4K j'ai un abonnement et à quel moment on peut voir si on peut en bénéficier et surtout quelles séries sont tournées en 4K ?

avatar asheden | 

@Yoskiz

C'est mentionner quand dans l'interface, tu te positionne sur une série. "HD"/ "UHD 4K". La plupart des nouvelles séries sont en 4K. Better Call Saul, Black Mirror (moyennement nouvelle), les séries Marvel,...

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@asheden

Merci je vais regarder.

avatar A884126 | 

@asheden

Oui mais à condition d'avoir une TV 4K. Dans le cas contraire Netflix n'affiche pas l'information.

avatar A884126 | 

@Yoskiz

La liste est lise à jour régulièrement.

https://netflixupdate.com/4k-movies-on-netflix-list/

avatar JLG01 | 

@Yoskiz

Tous les films sortis depuis bientôt 10 ans, et quelques autres plus anciens

avatar Thegoldfinger | 

@machou

Bien vu, Et Quand tu penses que ça gueulé il y a 2 ans parce que elle n'était pas 4K.

avatar iDanny | 

Faut arrêter avec "y a pas de contenu" ?

➡️ http://www.blu-ray.com/4k/

avatar gwen | 

@iDanny

Sauf que le blue ray, ça va être dur pour le faire rentrer dans l'Apple TV.

Et de tout de façon, ça ne concerne que le streaming.

avatar iDanny | 

@gwen

Si le contenu existe en Blu-ray UHD, c'est qu'il existe et donc il peut être streamé ?

avatar fte | 

@iDanny

Le problème est qu’il n’y a pas de contenu Bluray. Ce que tu trouves dans les bacs n’est pas du 4K natif, mais de l’upscale dans la très très grosse majorité des cas, en tout cas à ce jour de 09 2017. (Il y en a, mais très très peu.)

On pourrait prétendre que l’upscale pour le bluray est meilleur que l’upscale d’une TV, c’est probablement vrai, ou que l’upscale d’une Apple TV ou HTPC, ce qui n’est probablement pas vrai. Ça n’en fait pas un contenu 4K pour autant.

C’est sur YouTube qu’il y a le plus de contenus 4K...

avatar MarcMame | 

@iDanny

"Faut arrêter avec "y a pas de contenu" ?

➡️ http://www.blu-ray.com/4k/"
------------------
Malheureusement 99% des films 4K sont le résultat d'un upscale.
Donc oui il n'y a pas vraiment de contenu 4K.

avatar iDanny | 

@MarcMame @fte

Je sais pas d'où vous sortez vos sources, mais il y a clairement + de 1 % des films en 4K qui ne sont pas issus d'un upscale ?

Peut-être pas la majorité, j'en sais rien... mais vous non plus à moins de me montrer des vraies stats ?

Exemple de vraie source (pas exhaustive certes): http://realorfake4k.com/list/

avatar MarcMame | 

@iDanny

Commence par te renseigner sur le nombre de films produits dans le monde chaque année et compare avec la maigre liste de ton site.
Tu verras que je suis très généreux en parlant de 1%.
Ensuite, ce site ne liste pas uniquement les films mais également les séries et tout ce qui peut sortir en BD UHD.
Pour finir, on remarque qu'ils ne se basent que sur 2 critères :
La définition de tournage des prises de vues réelles et le format de sortie du master DCI.
Ils font complètement l'impasse sur les étapes de post prod, en particulier les VFX qui ne sont, sauf très rares exceptions, jamais réalisées en 4K mais en 2K.
Le seul intérêt des BD UHD n'est pas cette fausse 4K mais plutôt l'encodage sur 10bit et l'extension de l'espace colorimétrique, soit ce que l'on a déjà au cinéma depuis longtemps (DCI-P3).
Note bien que l'on aurait tout à fait pu appliquer tout ça à la HD/2K.

avatar iDanny | 

@MarcMame

Commence par bien consulter les liens qu'on te donne: le site que j'ai cité parle bien des VFX ?

Et j'ai aussi bien précisé que sa liste n'est pas exhaustive ?

avatar MarcMame | 

@iDanny

Ca ne change rien à ce que j'ai écrit.
Mais libre à toi de penser que tu achètes et regarde réellement de la 4K.

avatar MarcMame | 

@iDanny

"Commence par bien consulter les liens qu'on te donne: le site que j'ai cité parle bien des VFX ?"
-----------
Puisque tu y tient, prenons un exemple de 2017 : "Power Rangers"

Rangé dans la liste des "Real 4K" mais pourtant avec des VFX en 2K.

Un tel film ne contient quasiment exclusivement que des VFX à chaque plans mais ce serait quand même de la vrai 4K ?

Désolé mais tu ne trouveras quasiment aucun film totalement produit en 4K (exception faite de "Gone Girl de David Fincher).
Tous les sites qui disent le contraire ne savent pas de quoi ils parlent ou sont fournis par les éditeurs pour exister.

Tu ne trouveras que des concerts, des séries sans VFX et des match de foot.

avatar Bigdidou | 

@MarcMame

J’ai dû aller voir sur wiki : quand tu pales de vfx, ce sont les effets visuels créés sur ordinateur, c’est ça ?
Et si j’ai bien compris, ils sont généralement en 2k du fait de la puissance de calcul que ça demanderait.
Donc le « master » est lui même pas en 4k ?
Autrement dit, ji j’ai bien compris, plus y a d’effets spéciaux, moins il y a de chances pour que ton film soit en très haute résolution. Je pensais strictement l’inverse :D
Comme quoi, il faut se méfier des représentations qu’on a, et je me demande bien d’où celle-ci me vient.
Le problème, c’est que maintenant je vais voir des pixels dans Star Wars :D

avatar iDanny | 

@Bigdidou

Le pire cas, c'est les films datant des débuts du digital (années 90 et début 2000's en gros), car à l'époque on ne prévoyait pas de passer à des définitions aussi grandes que maintenant (et on n'avait pas le matos pour de toute façon), donc certains films ont été filmés en digital en 2K et là il n'y a pas de miracle, on ne peut que upscaler.

Ensuite quand on a commencé à filmer en 4K ou en tout cas en + que 2K, c'était déjà mieux.
Il y a aussi le problème des VFX qui sont en majorité en 2K (voir le débat entre MarcMame et moi ?).

Et c'est pour ça que plusieurs anciens films d'avant l'époque du digital, filmés sur pellicule, et bien conservés (et avec des VFX bien faits s'ils en ont), peuvent être remasterisés en 4K mieux que des films + récents.
La seule limite pour ces films est le moment où on n'aura plus de gain en scannant la pellicule car on commencera à en voir les atomes ?

avatar MarcMame | 

@iDanny : "Et c'est pour ça que plusieurs anciens films d'avant l'époque du digital, filmés sur pellicule, et bien conservés (et avec des VFX bien faits s'ils en ont), peuvent être remasterisés en 4K mieux que des films + récents."
------------------------------------------------------
Malheureusement le numérique s'est introduit dans le cinéma bien avant que l'on commence à tourner avec des caméras numérique (2000).
Dès le début des années 80 on a commencé à introduire des séquences (complètes ou partielles) réalisées en CGI ("Tron" est sans doute le plus connu pour sa longue séquence de course à motos) qui étaient encore loin de la 2K.
A partir des années 90, tous les films à effets spéciaux utilisaient des CGI.
Vers la fin des années 90 on a commencé à utiliser l'étalonnage numérique plutôt qu'en analogique. Il a donc fallu numériser intégralement le film en le passant au télécinéma puis faire un retour au film argentique une fois l'étalonnage effectué.

La définition de ces films n'est donc pas limité par le pouvoir de résolution de l'argentique mais bien par les CGI introduits à l'époque.
Vouloir faire un scan 4K de Jurassic Park sans intervenir sur le master risque d'être très décevant car cela fera apparaitre tous les défauts que l'on ne voit pas en argentique.

avatar MarcMame | 

@Bigdidou : "J’ai dû aller voir sur wiki : quand tu pales de vfx, ce sont les effets visuels créés sur ordinateur, c’est ça ?
Et si j’ai bien compris, ils sont généralement en 2k du fait de la puissance de calcul que ça demanderait.
Donc le « master » est lui même pas en 4k ?"
---------------------------------------------
C'est bien ça. VFX ou CGI (ce qui n'est pas tout à fait la même chose).
C'est évidemment une histoire de puissance mais également d'infrastructure qui serait démesurée (pour l'instant) pour faire du traitement 4K natif et les studios estiment (à juste titre) que l'investissement est démesuré par rapport au gain apporté.
Pour exemple, un des rares films post produit intégralement en 4K (en 6K pour être tout à fait juste) c'est "Gone Girl".
Pour ce film, il a fallu revoir toute l'infrastructure de post prod pour obtenir des débits non compressés gigantesques avec des réseaux 10Gbps.
Exit les disques durs, il a fallu tout passer sur des Raid de SSD pour soutenir les débits des centaines de poste de travail.
Dans ce domaine, on parle en Peta-Octets...
Et ce n'est que la pointe de l'iceberg.

avatar MarcMame | 

@Bigdidou : "Autrement dit, ji j’ai bien compris, plus y a d’effets spéciaux, moins il y a de chances pour que ton film soit en très haute résolution. Je pensais strictement l’inverse :D"
---------------------------------
Exact, sauf qu'aujourd'hui, des films sans VFX ou CGI ben... Y'en a pas beaucoup.
Même un film qui semble n'avoir aucun effets spéciaux en contient quand même beaucoup.
Ils sont invisibles, mais bien là.
Parce qu'on a besoin de retirer le passage d'un avion dans le ciel, de supprimer la foule qui était sur le trottoir à regarder pendant le tournage, d'effacer la perche du preneur de son qui est rentré dans le cadre, de retoucher le visage des acteurs parce qu'ils ont des cernes, etc.... Il existe mille raisons de retoucher l'image en post prod et on ne se gêne pas pour le faire.
Et on fait tout ça en 2k.
Et comme on fait tout ça en 2K, on doit matcher avec les prises de vues réelles qui peuvent être en 4K, 5K ou même 6K qu'on va donc downscaler en 2K au moment du compositing ce qui va donner un master 2K qui va lui même être upscalé en 4K avant ou après étalonnage (ça on sait faire en 4K) pour donner un master Digital Intermediate (DI) en 4K qui va faire croire au monde entier que le film est du pur 4K natif !

@Bigdidou : "Le problème, c’est que maintenant je vais voir des pixels dans Star Wars"
----------------------------------
Non, parce que si l'intégration (le compositing) est bien faite tu n'y verras que du feu.
Moralité : mieux vaut un bon 2K natif peu compressé qu'un mauvais 4K issu d'un upscale forcément plus compressé que sa source...

avatar iDanny | 

@MarcMame

En effet il semble que le site realorfake4k.com considère qu'avoir des VFX en 2K n'est pas un problème, car ils écrivent: "Typically, if the film has VFX it was rendered in 2K. Depending on the caliber of CG, the final picture quality might be imperceptible to Real 4K."

Dans l'absolu, évidemment si un maillon de la chaîne n'est pas en 4K je suis d'accord pour dire qu'on ne peut pas considérer que "c'est du 100% pur 4K".

Mais en pratique, ce qui compte est le rendu final. Et un film avec toutes ses sources en 4K sauf les VFX piquera toujours plus les yeux que le même en "simple" Full HD.

Donc ils n'ont pas entièrement tort de dire que les VFX en 2K ne changent pas forcément grand-chose.

----------

"libre à toi de penser que tu achètes et regarde réellement de la 4K."

Pour le moment je n'achète pas de 4K, disons que je me les procure autrement.
Et à chaque fois que je récupère un film en 4K, je fais des captures d'écran de ce film en 2160p et les compare avec les mêmes captures issues de la version 1080p mais que j'upscale (les captures) moi-même en 2160p (avec Photoshop en interpolation bicubique, donc sûrement aussi bien que l'upscaling que ferait un lecteur de blu-ray ou une TV). Juste par curiosité, pour constater la différence entre les 2 versions. Et c'est seulement si je vois un réel gain que je continue avec la version 4K.
Donc je ne me fie qu'à ma propre expérience, pas aux listes de tel ou tel site qui ne sont que de la théorie ?

----------

Ta 1ère réponse disait: "Malheureusement 99% des films 4K sont le résultat d'un upscale."
Quand je lis ça, je comprends "Malheureusement 99% des films 4K sont le résultat de l'upscale d'un DI en 2K."
Tu aurais dû dire "Malheureusement 99% des films 4K ont des VFX en 2K.", là ça aurait été + exact ?

Au final, si tu préfères te baser sur une vision scientifique de ce qu'est la 4K et t'empêcher de regarder des films qui n'ont pas été produits en 4K du début à la fin de la chaîne, c'est ton problème et tu ne vas pas voir grand-chose.
Pendant ce temps, laisse les autres jouir de la meilleure image disponible (pour le moment) pour des films comme The Revenant par exemple, qui est l'un des meilleurs Blu-ray UHD et qui pourtant n'est apparemment même pas de la "vraie 4K", et pas seulement au niveau des VFX !

avatar A884126 | 

@iDanny

Avec du VFX à toutes les sauces nous ne sommes pas près de voir du 100% 4K. Il faudra se rabattre sur le cinéma d'auteurs ?

avatar MarcMame | 

@iDanny : "En effet il semble que le site realorfake4k.com considère qu'avoir des VFX en 2K n'est pas un problème, car ils écrivent: "Typically, if the film has VFX it was rendered in 2K. Depending on the caliber of CG, the final picture quality might be imperceptible to Real 4K."
----------------------------------
Si un film bourré de VFX 2K ne fait aucune différence avec le 4K natif, je l'interprète comme un désaveu du gain apporté par ce dernier.

"Mais en pratique, ce qui compte est le rendu final. Et un film avec toutes ses sources en 4K sauf les VFX piquera toujours plus les yeux que le même en "simple" Full HD."
--------------------------------
Oui c'est le rendu final qui importe mais il faut bien comprendre qu'on ne mélange pas de la 4K avec du 2K. Au moment du compositing, on ramène tout au 2K.
L'intérêt des prises de vue en 4K+ c'est la marge de manoeuvre qualitative lorsqu'on retouche les images. De la même manière qu'il est important en photo d'avoir du RAW en 40Mp pour conserver une bonne qualité finale, même si le produit fini est en 2K.

"Donc ils n'ont pas entièrement tort de dire que les VFX en 2K ne changent pas forcément grand-chose."
----------------------------------------
Ce qui change, c'est qu'on ne peut en aucun cas dire que ces films sont en 4K natif. C'est un mensonge. On aurait bien mieux à gagner à voir ces films en 2K natif avec moins de compression sur les BD UHD et bénéficier du HDR/10bit.

avatar MarcMame | 

@iDanny : "à chaque fois que je récupère un film en 4K, je fais des captures d'écran de ce film en 2160p et les compare avec les mêmes captures issues de la version 1080p"
----------------------------------------
La différence va se situer dans la quantification sous 10bit et le Wide Gamut, pas dans l'upscale.

avatar MarcMame | 

@iDanny : "Ta 1ère réponse disait: "Malheureusement 99% des films 4K sont le résultat d'un upscale."
Quand je lis ça, je comprends "Malheureusement 99% des films 4K sont le résultat de l'upscale d'un DI en 2K."
Tu aurais dû dire "Malheureusement 99% des films 4K ont des VFX en 2K.", là ça aurait été + exact ?"
------------------------------------------
Je ne vois pas la différence.
Les films annoncés comme étant en 4K sont bien le résultat d'un upscale au final.
Et je le répète : tous les films contiennent des VFX à plus ou moins forte dose qui obligent à passer par la case 2K au compositing.

avatar MarcMame | 

@iDanny : "Au final, si tu préfères te baser sur une vision scientifique de ce qu'est la 4K et t'empêcher de regarder des films qui n'ont pas été produits en 4K du début à la fin de la chaîne, c'est ton problème et tu ne vas pas voir grand-chose.
Pendant ce temps, laisse les autres jouir de la meilleure image disponible (pour le moment) pour des films comme The Revenant par exemple, qui est l'un des meilleurs Blu-ray UHD et qui pourtant n'est apparemment même pas de la "vraie 4K", et pas seulement au niveau des VFX !"
--------------------------------------
Ce n'est pas parce que j'ai une approche pragmatique de la situation que je m'empêche de voir des films, en SD/16mm/35mm/70mm/2K/4K ou pas.
A l'arrivée ça m'est bien égal et je regarde avant toute chose un film pour son contenu et non pour son contenant.
Je n'irai certainement pas voir un film sur le simple fait qu'il serait en 4K natif, je m'en cogne complètement.
Ce qui est clair c'est que je ne vois actuellement aucun intérêt à s'équiper en 4K, sauf pour le HDR dont "The Revenant" semble effectivement être un bon exemple mais c'est insuffisant pour ma part pour devoir tout racheter une fois de plus : TV/Lecteur/BD-UHD et autre pipeau marketing comme l'Atmos grand public.
Je ne suis pas une vache à lait.
Et "The Revenant" je l'ai déjà vu au ciné et donc en 10bit DCI-P3 !

avatar iDanny | 

@MarcMame

MarcMame tes réponses sont très intéressantes, merci ?

Mais pour le compositing, t'es sûr qu'on ramène systématiquement tout à la définition la + faible (2K) ?
Ça me paraît aberrant, pourquoi ne pas au contraire faire le compositing avec les VFX upscalés directement en 4K ?

Parce qu'en théorie, en faisant ce que tu dis on ne devrait voir quasiment aucune amélioration entre une version finale en 2K et en 4K, vu que la version 4K a été downscalée entièrement en 2K à un moment ?

Pourtant en comparant des captures de versions 2K et 4K, j'ai souvent vu des détails en + sur la version 4K qui ne peuvent clairement pas avoir été créés par un upscaling (ni avoir résisté à un downscaling / upscaling successifs).

avatar MarcMame | 

@iDanny : "pourquoi ne pas au contraire faire le compositing avec les VFX upscalés directement en 4K ?"
--------------------------------------
Parce que ça se verrait !
Si tu dois compositer une image de 1M pixels avec une autre image de 10M pixels, tu vas être obligé de tout ramener à la définition la plus faible pour ne pas voir que l'image finale est un composite (et on a pas du tout envie que ça se voit !)
Faire un upscale de l'image à 1M pixel ne changera rien.

avatar iDanny | 

@MarcMame

Ok tu veux dire que la différence de définition entre la partie "naturelle" et la partie VFX du composite serait trop grande dans ce cas... ça se tient ?

avatar MarcMame | 

@iDanny : "Parce qu'en théorie, en faisant ce que tu dis on ne devrait voir quasiment aucune amélioration entre une version finale en 2K et en 4K, vu que la version 4K a été downscalée entièrement en 2K à un moment"
------------------------------------
Il n'y a jamais eu de version 4K.
Il n'y a eu que des éléments de tournage (en général les acteurs et des bouts de décors) qui ont été en 4K avant compositing.
Il est aujourd'hui extrêmement rare (au cinéma) que le plan d'une séquence ne soit que le seul produit de la captation sur le tournage (auquel cas il serait super simple de tout faire en 4K : Tournage/montage/étalonnage/master DI et zou !
C'est pour cette raison que l'on aura des matchs de foot, des concerts ou des docs animaliers en 8K avant d'avoir des films en 4K.

avatar iDanny | 

@MarcMame

Ok, mais y a quand même encore des films qui sont tournés dans des vrais décors et pas dans l'espace ?

Et même si on doit leur ajouter qques effets numériques de temps en temps, c'est dommage d'avoir à downscaler en 2K un joli plan naturel d'un paysage juste pour ça, alors qu'on l'avait en 4K au départ ?

avatar MarcMame | 

@iDanny : "Ok, mais y a quand même encore des films qui sont tournés dans des vrais décors et pas dans l'espace ?

Et même si on doit leur ajouter qques effets numériques de temps en temps, c'est dommage d'avoir à downscaler en 2K un joli plan naturel d'un paysage juste pour ça, alors qu'on l'avait en 4K au départ"
----------------------------------------
Peut-être mais si on veut que les effets soient invisibles à l'écran : pas le choix.
En fait il faut comprendre que la 4K donne de la latitude de travail en post prod et c'est pour cette raison qu'on tourne en 4K, 5K voir au delà, pas pour finir en 4K.
Pour finaliser en 4K il faudrait au moins tourner en 8K.
La HD donne de bien plus belles images qu'on ne le pense parce qu'on ne voit que de la HD en 4:2:0 quantifiée sous 8 bit. C'est bien trop compressé à la TV et sur les BluRay.
Si tu arrives à voir de la HD en 4:4:4 sous 10 bit (le format DCP cinéma 2K) tu auras l'impression de voir de la 4K !

avatar MarcMame | 

@iDanny : "Pourtant en comparant des captures de versions 2K et 4K, j'ai souvent vu des détails en + sur la version 4K qui ne peuvent clairement pas avoir été créés par un upscaling (ni avoir résisté à un downscaling / upscaling successifs)."
---------------------------------------------
Le principe même d'un upscale c'est de rajouter des pixels qui n'ont jamais existé.
Mais plus certainement, la différence que tu observes est probablement du à la quantification 10bit au lieu de 8.

avatar iDanny | 

@MarcMame

Yep mais je parle de vrais détails qui n'ont pas pu être recréés par upscaling... d'ailleurs quand j'upscale moi-même l'image de 1920 x 1080 vers UHD, ça donne bien une image avec des pixels multipliés par 4 et de l'interpolation qui donne du flou, au lieu des détails de la version "UHD d'origine".

avatar MarcMame | 

@iDanny : "Yep mais je parle de vrais détails qui n'ont pas pu être recréés par upscaling... d'ailleurs quand j'upscale moi-même l'image de 1920 x 1080 vers UHD, ça donne bien une image avec des pixels multipliés par 4 et de l'interpolation qui donne du flou, au lieu des détails de la version "UHD d'origine"."
--------------------------------------
Même réflexion que précédemment. La différence se situe dans la compression.
La HD/2K d'un BluRay a déjà perdu beaucoup de détails par la compression par décimation 4:2:0 8bit (le master étant en 4:4:4 10bit) et ensuite par la compression de données MPEG4.
Seule la luminance (Y) conserve la résolution HD. Les autres composantes (Cb/Cr) sont sous échantillonnées.
L'upscale 4K pour l'UHD étant fait à partir du master il conserve plus de détails (et la quantification 10bit) avant décimation et compression d'où cette impression d'être en 4K mais ce n'est pas le cas.

Idéalement il aurait été préférable d'utiliser le support UHD pour nous fournir le master DCI 2K en 4:4:4 10 bit P3. La même chose qu'au cinéma.
Moins de compression, pas de décimation, meilleure qualité visuelle qu'un upscale 4K.
Sauf qu'évidemment c'est beaucoup moins vendeur qu'un logo 4K.

avatar A884126 | 

@MarcMame

2 hr 4 min (124 min) (USA)
Sound Mix Dolby Atmos | Dolby Digital
Color Color
Aspect Ratio 2.35 : 1
Camera Red Epic Dragon, Leica Summilux-C and Angenieux Optimo Lenses
Laboratory Company 3 (digital intermediate)
Negative Format Redcode RAW
Cinematographic Process Digital Intermediate (4K) (master format)
Dolby Vision
Redcode RAW (6K) (5K) (4K) (source format)
Printed Film Format DCP (also 3-D version)

avatar MarcMame | 

@A884126 :
Moi aussi je sais faire des copier/coller. So what then ? ;-)

avatar A884126 | 

@MarcMame

C'est la fiche technique de Power Rangers, pour rebondir sur ta remarque. Allo quoi ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR