Apple TV : des pétouilles dans le Dolby Atmos pour certains utilisateurs

Mickaël Bazoge |

Des utilisateurs d'Apple TV 4K rencontrent depuis quelques mois des problèmes de Dolby Atmos. Dans un long fil du forum d'assistance d'Apple (qui débute en septembre dernier), des témoignages font état de bugs audio gênants pendant la lecture de contenus. Cela va de l'interruption complète ou partielle du flux audio à la désynchronisation du son avec la vidéo.

Dolby Atmos promet de former une « bulle sonore » autour du spectateur. Image Dolby.

Il est difficile de pointer un coupable, puisque chez certains c'est l'app Apple TV qui merdouille, tandis que chez d'autres, plus nombreux toutefois, les bugs proviennent surtout de l'app Netflix. Des utilisateurs ont décidé de désactiver le Dolby Atmos dans les réglages Vidéo et audio > Format audio du boîtier, ce qui résout le problème, mais ce n'est pas très satisfaisant comme solution. tvOS 15.4.1, disponible depuis la fin mars, ne change rien à l'affaire.

Test du Dolby Atmos sur l’Apple TV 4K

Test du Dolby Atmos sur l’Apple TV 4K


Source
Tags
avatar iftwst | 

« Pétouilles » du verbe « pétouiller: verbe du premier groupe, qui pète avec une cadence ou une intensité modérée »

Selon le Petit Bazoge Illustré

avatar Amaczing | 

@iftwst

La cadence et intensité n’étant pas la même chose. Ce sont deux params complémentaires.

avatar RonDex | 

@Amaczing

En effet 🤣

avatar Ajioss | 

J’ai rencontré ce problème sur mon Apple TV 4K. Et il est vrai que les coupures interviennent que sur Netflix. Je n’ai jamais eu ce problème avec Disney + ou l’app Apple TV.

avatar ricouloux74 | 

Pour ma part, le Dolby Atmos en réglage auto dans l’Apple TV, me fait passer en stéréo simple pour Amazon Prime. J’ai donc replacé le réglage du son en mode 5.1 et là je retrouve ce son dans Amazon Prime ! J’avais remarqué que seul le Dolby était lu pour Apple TV+ et non pas le reste. Vu le prix et en regard de la qualité d’images plutôt exceptionnelles, je me dit qu’un son en 5.1 me va déjà bien en attendant qu’Apple règle ce pb plus tard…

avatar iJulio76 | 

Je rencontre ce problème depuis déjà 1 bonne année avec Netflix, et depuis maintenant quelques mois sur Apple TV+ ainsi qu’acec les fils achetés sur iTunes. Je passe par un ampli home cinéma et je rencontre des micros coupure de son plutôt désagréable..

avatar Rin-Kun | 

J’ai rencontré le problème décri sur une AppleTV 1080p en regardant Netflix a deux jours d’intervalle
D’un coup, sans aucune raison le son et l’image sont désynchroniser

avatar Nesus | 

Jamais eu ce problème. Tant mieux parce que ça m’énerverais.

avatar Tenas | 

Aucun problème chez moi avec aptv 4K 1G et ampli bose Dolby digital
Ni sur canal ni sur Canalsat ni netflix ni Disney+, tout marche bien.
Sur l’autre aptv qui est la même j’ai deux home pod mini et pas de soucci non plus niveau son.

avatar elliatedm | 

Je confirme le problème. J’avais l’impression que c’était un problème réseau vu que c’est présent sur mes 2 ATV et que c’est présent depuis le début de Atmos ou presque, et que ça bouffait trop de bande passante pour mon village reculé. Ravi que ce ne soit pas cela.

avatar elgato | 

Effectivement, depuis plusieurs mois, je rencontre ce problème de désynchronisation du son et de l’image de plusieurs secondes, et sur toutes les app de l’Apple TV (TV+, Canal, Molotov…). C’est pénible et un reboot ne change rien… j’ai désactivé le Dolby Atmos et ça a l’air de corriger le problème pour le moment.

avatar ValKor | 

J’ai eu ce problème sur Apple Music aujourd’hui pour la première fois. En plein milieu d’une piste en Atmos, coupure de son, mais les bruits de l’interface sont présents. Obligé de tuer l’app Music.

avatar Glop0606 | 

@ValKor

Pareil. En général beaucoup de problèmes avec la stabilité d’Apple Musique (coupures, AirPlay qui saute).

avatar ValKor | 

@Glop0606

Jusqu’à aujourd’hui, depuis la correction du bug où tout le son Atmos se retrouvait sur l’enceinte avant gauche, le seul problème que j’avais c’était quand je répliquais le son sur le HomePod dans la chambre, le son avait des micro coupures sur l’Apple TV (mais pas sur le HomePod)

avatar Furious Angel | 

Les problèmes peuvent aussi venir des téléviseurs et des cables HDMI…

avatar anonx | 

Et le fait que ce soit : soit Dolby Atmos et PCM (qui est tout simplement nul sur mon équipement au détriment du DD largement meilleur), soit uniquement Dolby Digital ça ne dérange personne ? 🥴

Heureusement que ma TV a WebOs qui est largement mieux en tout que l'Apple TV 🥰

avatar Ajioss | 

@anonx

Web os est lent , chargé et peu réactif. Désolé, Il ne tient pas la comparaison avec TVOS.

avatar marc_os | 

Dolby Atmos n'a de sens que pour les films pour lesquels il a été développé au départ.
Ceci dit, je me demande bien quel est son avantage par rapport à du 5.1 "classique".

Je pose la question par curiosité, car chez moi je me contente de la stéréo et d'une ATV 4 (pas 4K).

Et tant qu'Apple ne proposera pas de "lossless" pour la musique achetée, ce que je considère comme du foutage de gueule alors que bandcamp propose parfois les mêmes albums pour moins cher et en flac, je limiterai mon utilisation d'Apple Musique, que je n'utilise par ailleurs que par fainéantise car c'est quand même trop pratique, surtout le lien Shazam -> iTunesStore qui me permet de trouver (très souvent) et d'acheter (parfois) ce qu'est ce que j'entends à la radio. (Oui, j'écoute la radio.)

avatar jb18v | 

@marc_os

L’Atmos est pensé pour découper le son en objets afin de placer précisément l’audio en fonction de ton installation : le cinéma ou l’utilisateur paramètre son système en indiquant la position des enceintes, et tout se fait tout seul. Aussi l’Atmos apporte la possibilité d’avoir des enceintes au dessus de l’utilisateur pour une meilleure immersion. En pratique je me vois pas faire ça sur mon plafond et un bon 5.1 classique me convient très bien :)

« Au-delà du 5.1, il n'y a plus de pistes spécifiques, mais des « objets sonores » qui vont, par exemple, intégrer dans leur description et via des metadata, leur position, leur trajet dans l'espace sonore et leurs variations de traitement. »

avatar MarcMame | 

@jb18v

"« Au-delà du 5.1, il n'y a plus de pistes spécifiques, mais des « objets sonores »"

——-
C’est inexact.
Le Dolby Atmos tel qu’il est pensé et utilisé au cinéma comporte un "Bed" de 9.1 canaux fixes.
Pour des questions de restrictions techniques, ce Bed est ramené à 7.1 canaux dans sa version Home Cinema.

Même restriction sur la partie "Objets"
118 simultané max en Atmos cinéma
56 pour le HC

avatar Ajioss | 

@MarcMame

Tu as raison mais il n’a pas tort. Spacialiser l’objet sonore indépendamment du nombre réel d’enceintes est bien la spécificité de l’Atmos au moment du mastering.

avatar MarcMame | 

@Ajioss

"Tu as raison mais il n’a pas tort. Spacialiser l’objet sonore indépendamment du nombre réel d’enceintes est bien la spécificité de l’Atmos au moment du mastering."

————-
Ce sont des faits. Et les faits cités sont inexacts.
Ce que tu expliques n’y change rien.
L’Atmos est un mélange de « Bed » et « objets ».
Les beds ne sont pas limités au 5.1.

Et ça ne se fait pas au moment du mastering comme tu l’indique mais au moment du mixage.

avatar Ajioss | 

@MarcMame

Je suis d’accord avec toi. Mon explication était maladroitement inexacte. Je tenais juste à mettre en avant qu’en bout de course la flexibilité de l’Atmos vis à vis du matériel.

avatar MarcMame | 

@Ajioss

"Je tenais juste à mettre en avant qu’en bout de course la flexibilité de l’Atmos vis à vis du matériel."
———-
Mouais. Au prix d’une gigantesque usine à gaz.

avatar marc_os | 

@ jb18v

Merci pour cette explication.

avatar marc_os | 

Si je comprends bien Dolby Atmos permet de "positionner" jusqu'à 56 "objets" dans l'espace lors de l'écoute en tenant compte de l'installation finale, 7.1, 5.1 ou stéréo (?).

Cela veut-il dire que la source reçue chez soi peut contenir jusqu'à 56 pistes une foi le flux décodé chacune avec description de la localisation de l'objet correspondant ? Et que ces pistes seront remixées en "live" chez soi en fonction de son système ?

avatar MarcMame | 

@marc_os

"Si je comprends bien Dolby Atmos permet de "positionner" jusqu'à 56 "objets" dans l'espace lors de l'écoute en tenant compte de l'installation finale, 7.1, 5.1 ou stéréo (?)."

————
Le format des Bed est indépendant du nombre d’enceintes dont on dispose et que l’on assigne dans son ampli.
On peut avoir jusqu’à 34 enceintes (hors LFE) assignables en HC.
(62 enceintes au cinéma)

avatar MarcMame | 

@marc_os

"Cela veut-il dire que la source reçue chez soi peut contenir jusqu'à 56 pistes une foi le flux décodé"

———
Ce n’est pas aussi simple.
Ce ne sont pas des pistes (comme les bed) mais des flux (streams) ponctuels qui sont repartis à la volée selon le nombre et la position des enceintes déclarées.

avatar MarcMame | 

@marc_os

"Et que ces pistes seront remixées en "live" chez soi en fonction de son système ?"

——
Exact

avatar marc_os | 

@ MarcMame

Merci pour tes réponses.
Du coup j'en pose une autre :
Dans un mix classique stéréo, on joue en général uniquement sur le niveau sonore entre les canaux gauche et droite. On pourrait/devrait aussi jouer sur le déphasage qui est enregistré "naturellement" en live avec deux micros placés en V simulant deux oreilles. Si vous voyez ce que je veux dire.
Le Dolby Atmos joue-t-il aussi sur le déphasage des sons lors du "mix sur nos enceintes" ?

Un son, dont l'origine est à gauche de nous, arrivera un micro-chouïa à l'oreille gauche avant l'oreille droite, ce qui se traduit par un déphasage entre les sons reçus par les deux oreilles qui reçoivent en fait quasiment le même niveau sonore. C'est cela qui nous permet en fait de localiser précisément l'origine des sons qui nous entourent, bien plus, justement, que cette différence de niveau sonore.

avatar MarcMame | 

@marc_os

"Le Dolby Atmos joue-t-il aussi sur le déphasage des sons lors du "mix sur nos enceintes" ?"

——-
En théorie : non.
C’était le cas avec le Dolby Surround qui utilisait le principe du déphasage pour matricer 4 canaux en 2 (LtRT) puis en 4 lors du dématriçage.
Mais depuis le Dolby Digital, tous les canaux sont discrets et aucun déphasage n’est admis (sauf volonté propre du mixeur).
L’Atmos ne déroge pas à cette règle et les objets sont positionnés individuellement au mieux en fonction du nombre d’enceintes dont on dispose.

Avec seulement 2 enceintes, le positionnement sera forcément limité.
Mais l’intégralité de la bande sera complète et respectée.

En pratique, le mixdown des objets effectué par l’algo de Dolby est propriétaire et n’est pas documenté suffisamment.

CONNEXION UTILISATEUR