Les fabricants de montres suisses refusent les avances d’Apple

Nicolas Furno |

Selon le Financial Times, Apple essaierait de recruter des fabricants de montres en Suisse, mais l’entreprise de Tim Cook ne parviendrait pas à ses fins. Le PDG de Swatch Group — le plus gros fabricant de montres au monde à ce jour —, Nick Hayek, a ainsi répondu au site que des discussions avaient été ouvertes par Apple, mais aussi par quasiment tous les acteurs qui travaillent sur des montres connectées.

Concept de montre connectée

Ces discussions n’ont mené à rien, Swatch Group ne voyant aucun intérêt à signer un partenariat avec Apple ou un autre. Pour le constructeur suisse qui détient plusieurs marques de luxe, dont Omega et Breguet, l’essentiel est de protéger leurs propriétés intellectuelles. Et Nick Hayek de commenter sur la difficulté majeure pour les montres intelligentes : l’autonomie.

Le patron marque son scepticisme et rappelle au passage l’expérience de son groupe en la matière. Ce n’est pas la première fois qu’il s’exprime publiquement contre la rumeur d’une montre Apple : l’an dernier, il expliquait ne voir aucune utilité à une iWatch. Pour l'anecdote, Swatch a lancé la première montre connectée de l'histoire, en partenariat avec Microsoft : c'était la Paparazzi, lancée en 2004 et qui n'a jamais connu de succès.

Nick Hayek (gauche) aux côtés de Bill Gates (droite) pour le lancement de la Paparazzi.

Apple a aussi contacté des employés chez Hublot, autre marque de montres de luxe qui appartient au groupe LVMH. Selon Jean-Claude Biver, président dans le groupe de luxe de la division montres et bijoux, tous ces employés ont refusé les avances de Cupertino.

La rumeur prête toujours à Apple des intentions sur le marché des montres connectées, intentions qui pourraient se concrétiser dès cette année. Pour l’heure toutefois, on n’a aucune information précise sur ce produit, même si des éléments ont circulé sur les applications côté iPhone (lire : iOS 8 : Healthbook en images).

[Via : MacRumors]


avatar Albin22 | 
@fabienw28 c'est pas faux, même si pour moi rolex se la joue plus luxe qu'elle ne l'est vraiment (j'ai pas dit que c'était de la camelote hein, mais son positionnement de prix par rapport à leur technologie me laissent dubitatif face omega par exemple)
avatar JoMac | 
Moi je verrais bien une Patek/Apple…
avatar abohbot | 
Qu'ils aillent du côté de Besançon, ou alors qu'ils contactent Romain Jérôme. Pas étonnant que les horlogers suisses ne veulent pas collaborer, le gâteau est trop bon, le partager avec Apple serait un vrai danger.
avatar Homer Simpson | 
Il ne faut surtout pas se demander d'où vient l'argent de ceux qui peuvent acheter des montres à 10 voir 50 mille Euros ou plus. :/ (Voir les prix place Vendôme)
avatar actarus33 | 
@marc_os : On dirait un communiste qui parle ... Dis toi que si tu vois une entreprise réussir c'est qu'on jour une personne a prit une décision courageuse. Des gens richissime méritant il y en a plus que tu ne le crois. 50 000 euros c'est rien pour eux.
avatar Albin22 | 
@marc-os j'ai deux montres omega, et avec mon bac+10 et mes 55H/semaine + astreintes et gardes je ne considère pas les avoir volés...
avatar Bond@007 | 
Eh ouais, Nokia aussi ne voyait aucun intérêt à un iPhone.
avatar cadou | 
@vachefolle Effectivement, tu ne peux pas voir le lien.
avatar cadou | 
@Mitchells Nokia a déjà fait des produits de luxe comme le Nokia 6700 série limité en or, et je ne parle pas de leur ancienne filiale Vertu qui proposent des téléphones à 20 000 euros avec service de concièrgerie H24 et échange du téléphone en moins de 24H à domicile. Mais ça, c'est pas pour la clientèle qu'on croise dans le métro. Apple propose des produits de qualité mais aucun produit de luxe. Quand l'Iphone sera a 5 000 euros, là on commencera à intérésser une clientèle privilégiée.
avatar CF_melo | 
Je me permets juste de te signaler, puisque t'es un grand défenseur de la langue française, et refuse d'écrire iPhone avec le P majuscule, car, je te cite, « en français, les majuscules sont au début », que l'abréviation de « heure » s'écrit « h » minuscule, et que d'autre part, « intéresser » n'a qu'un accent, tandis que « conciergerie » n'en possède aucun. Cordialement, ton iPhone adoré :)
avatar Oh la belle Pomme | 
@ madaniso : On commencera à parler luxe quand Ive les assemblera à la main et Cook choisira l'hafnium comme matériau de base pour ses bidules.
avatar Reeeko | 
Donc, en gros, Apple ne propose pas assez de cash...
avatar Oh la belle Pomme | 
@ empereur_kuzco : Non je ne pense pas. Je vendrais des savonnettes ou des cuillères en plastique, pas sur qu'Apple accepterait un partenariat même en sortant un gros paquet de biftons. Je pense que c'est plus une question d'image qu'autre chose (sauf que là c'est pas celle d'Apple). Par contre c'est vrai que parfois, on croise quelques surprises (je pense à cette horreur de 007 sur certaines aiguilles).
avatar Oh la belle Pomme | 
@ EBLIS : Qui ? Je veux des noms !
avatar Oh la belle Pomme | 
@ EBLIS : Ayant un M6, j'ai bien envie de te répondre... certainement ! ;)
avatar Mollaret | 
Ce qui veut dire qu'à défaut de pouvoir proposer des fonctions innovantes (Google s'y emploie) ils essaient d'aller dans le luxe, voire le grand luxe, non par les fonctions mais par les matériaux (or, pierres, etc ..) et la réputation blingblingo-moyen orientale. N'oublions jamais qu'Apple n'est pas une marque de geek !
avatar Oh la belle Pomme | 
@ diegue : "N'oublions jamais qu'Apple n'est pas une marque de geek !" C'est l'image qu'elle renvoi (ou a renvoyé). Bande d'illuminés dans un garage sous Unix ! (on ne peut faire plus geek)
avatar Oh la belle Pomme | 
@ cowboy funcky : Ma femme. Dégage !
avatar buzuc | 
Comparons ce qui est comparable ! L'horlogerie est une industrie plus que centenaire avec de montre, pour le très haute de gamme, coutant plus de 300'000€. C'est de la haute complication avec de montage prenant plus de 4 mois !!!! L'expertise de des suisses dans le domaine n'est pas une légende et c'est cela que recherche Apple. Les marques hautes gammes ne veulent pas s'associer pour une question d'image. Souvenez vous de Porsche quand il avait sortie la 926 (moteur Audi 125ch) leur vente se sont effondré car n'importe que pouvait s'offrir une Porsche... donc ce n'était plus une produit exclusif !!! Maintenant Apple à les moyens pour la faire eux-même cette montre est qu'elle soit une réussite.
avatar privatejohns | 
De fait, le point faible actuellement est l'autonomie. Et c'est bien la raison pour laquelle Apple ne sort rien pour le moment. Quant aux partenariats, c'est une longue histoire à épisodes, et ce n'est certainement pas fini. A suivre.
avatar Yan_fr | 
Pour l'autonomie : Un cadran solaire et un rotor alimentant une batterie et ça joue. Voir les kinetics de Seiko...
avatar Nihao | 
Je maintiens qu'il n'y aura pas de montre fabriquée par Apple, mais un simple SDK comme iOS in the car. Sauf que là les fabricants de montres n'en veulent pas à priori.
avatar abohbot | 
@death? Quelles en seraient les retombées pour Apple? Je n'en vois pas des masses Apple c'est du Hard et du Soft, je ne pense pas que ton raisonnement tienne la route.
avatar ARTEMIS62 | 
C'est vraiment mal connaître les montres de "luxe" que de faire des commentaires si fan-Boy... On ne parle pas de Casio là ! Pffff
avatar Jean Meyran | 
Et si le savoir faire d'un grand manufacturier horloger suisse permettait de concevoir un calibre, mecanique et automatique avec une grande reserve de marche, qui alimenterait, tel le moteur thermique entraine un alternateur sur un vehicule, une generatrice qui rendrait autonome la montre? le meilleur des deux mondes serait en symbiose...

CONNEXION UTILISATEUR