10 ans de l'iPad : Archos, le précurseur français

Jean-Baptiste Leheup |

Aujourd'hui, si vous vous promenez sur le site d'Archos, vous découvrirez un fabricant d'appareils Android comme les autres : des téléphones, des tablettes, des enceintes connectées et même des portefeuilles électroniques pour cryptomonnaies. Bref, plus aucun souvenir du passé glorieux de cette entreprise française créée en 1988.

La première décennie d'Archos se déroule dans une relative discrétion. La marque se concentre sur quelques produits, comme des émulateurs Minitel et des composeurs Vidéotex (le format interactif des « pages Minitel ») vendus entre 6 000 et 18 000 F.

Dans son catalogue, on trouve aussi l'AmiQuest, le Demonquest puis l'Overdrive, des disques dur amovibles se connectant aux ordinateurs Amiga grâce au port PCMCIA de ceux-ci, ou la carte ScanDoubler permettant de désentrelacer la sortie vidéo des premiers Amiga, limitée à 15,75 KHz.


avatar asseb | 

J'ai eu un Mpman f50 en 1998... Quelle plaie : 32 Mo de mémoire, extensible avec des cartes MMC de... 32 Mo aussi, physiquement grandes (et qui m'avait coûté 37 eur, plus d'1 euro le Mo !). Pour faire rentrer plus qu'un album, j'avais dû reconvertir mes mp3 en 96 kbit.

Tout de même, à l'époque, c'était vraiment chouette un si "petit" baladeur !

avatar raoolito | 

@asseb

En 1998, les mp3 tout ca se democratisaient en direct, me souviens avoir lu mon premier mp3 sur amiga 2 ans plus tot

avatar guibrush | 

@raoolito

tu avais au moins un 030 alors, parce que l'Amiga de base n'avait pas assez de puissance pour faire ça :-)

avatar Hugualliaz | 

Le 605 WiFi ! Me voilà replongé en enfance ! Ça a été mon premier baladeur ! Et quel baladeur !

avatar melaure | 

Trop sympa le boitier pour 1200 !!!

Enfin j’ai un IDE interne dans le mien ...

avatar Gladjessca | 

J’ai eu plusieurs produits Archos dont un fonctionne toujours avec les films stockés depuis des années ! De bonnes idées mais des options à acheter en plus à chaque fois et du matériel de vraiment piètre qualité.

avatar Nesus | 

Archos additionnait le bon matériel et les bonnes idées, mais dans un ensemble incohérent et mal pensé. Pour cela que je suis toujours resté sur l’iPod malgré un accès aisé au matériel d’archos.

avatar JLG01 | 

Je ne sais pas pour les modèles actuels, les ce que j’ai vu au départ était assez laborieux.

avatar Lecorbubu | 

Comme souvent avec Apple ce n’est pas la fiche technique qui constitue son aptitude à innover.

Les marchés sur lesquels elle investit sont pour la plupart déjà bien occupés, et copieux en idées. Mais n’en déplaise à beaucoup Apple arrive sur ces terrains avec une idée d’expérience utilisateur globale intuitive et cohérente, aspect constituant le principal défaut des produits concurrents. Un paramètre qui n’a que sensiblement changé à la sortie au développement des versions successives d’Android et des appareils l’accueillant.

avatar reborn | 

@Lecorbubu

+1000

avatar yurt | 

@Lecorbubu

+10000000

avatar Cactaceae | 

@Lecorbubu

Bah voilà tu as tout dit/ compris 🙂

avatar macfredx | 

@Lecorbubu

Rien à ajouter 👍

avatar stefhan | 

@Lecorbubu

Exactement ça.

avatar Giloup92 | 

A l’époque, on devait appeler Archos une « pépite » française.

avatar Sindanárië | 

Le archos juke-box 20 était génial : t’étais sûr d’attraper un lumbago quand tu le transportais dans le sac, mais il était très efficace pour caler une porte ou en presse papier .

avatar Eratic | 

J’avais acheté un MP3 Archos il y a environ 15 ans, à l’époque où l’iPod classique était roi. Je n’avais pas du tout été déçu de mon expérience. Grosse capacité, pas d’iTunes (gestion des musiques telle une clé usb lambda), société française, et le tout pour moins cher que l’iPod. Je l’ai gardé jusqu’à ce que je finisse par exploser l’écran (noir et blanc) rendant la navigation bien plus laborieuse.
Et je l’ai enterré (c’est imagé bien évidemment) lors de l’achat d’un smartphone qui me permettait de mettre de la musique sur mon téléphone 📲

avatar ingmar92110 | 

J’ai eu un AV500 à l’époque où j’avais déjà iPod macbook pro et imac, et bon, la partie logicielle et multimédia bofbof. Mais c’était une brave bête, costaud et je m’en suis beaucoup beaucoup servi pour échanger des fichiers de cours via son navigateur de fichiers (videos et pdf) sans avoir à trimballer d’ordi. Son port usb maître était bien pratique pour connecter les disques et clés usb des collègues!

avatar Splinter | 

Le design chez Archos a toujours été à vomir.

CONNEXION UTILISATEUR