iPad : Apple en retard sur ses objectifs ?

Christophe Laporte |

Si l'on en croit Business Insider, Appple avait comme objectif interne d'écouler 40 à 45 millions d'iPad durant son exercice fiscal 2011 qui s'achèvera fin septembre. Pour l'analyste, Craig Berger, cet objectif parait hors de portée pour la firme de Cupertino, la faute à des problèmes de production qu'elle ne parvient pas à régler. Elle peine notamment à se procurer suffisamment d'écrans tactiles.

Au rythme actuel, selon l'analyste de FBR, Apple peut tout au plus écouler 5/6 millions d’iPad par trimestre. Autrement dit, la société californienne aura toutes les peines du monde à produire et vendre plus de 25/30 millions de tablettes durant son exercice. Ce n'est pas la concurrence qui s'en plaindra…

Sur le même sujet :
- Les ventes de PC s'effondrent en Europe de l'Ouest


Tags
avatar powerjaja | 
Ce meme analyste va creer un mini vent de panique totalement artificiel sur l'action AAPL avant de se retracter plus tard en disant "bah finalement la concurrence fait pas mieux et c'est pas si mal"...
avatar davmacgeneration | 
@Neofelis nebulosa: exact :-) Et tu en déduis quoi ? Que cette rumeur est fausse ?
avatar lgda | 
@ Bibotonio : Et alors ? Le jeu des analystes (j'ai du mal à qualifier cette occupation de travail) c'est de balancer des chiffres. Le doigt en l'air pour humer le vent ou à l'aide de grosses machines Schadoks peut importe. Si la bourse se réfère à ça, temps pis pour elle, et puis finalement c'est son jeu aussi, produire du vent avec du vent. Bref tout ce petit monde fait des ronds dans l'eau en famille, laissons-les jouer puisque crise financière après crise économique on a définitivement abandonné l'idée de mettre un peut d'ordre là dedans.
avatar powerjaja | 
@ Philactere : "et alors?" Bah tu as la réponse à ta question dans la suite de ton propre commentaire. :-)
avatar crifan | 
quelle concurrence ? pour l'instant ils galopent en tête, et il n'y a pas grand monde
avatar RaZieL54 | 
Apple est, comme les autres fabricants, dépendant de sources d'approvisionnement multiples et dont une partie spécifique touchant les composants complexes se trouve au Japon. Apres le tsunami et maintenant avec la catastrophe nucléaire en cours les usines touchées ne peuvent plus produire pour encore des semaines ou même des mois. Hors de cela, Apple, a cause de son succès, souffre d'une pénurie chroniques de composants pour ses matériels. C'est ce qui était notamment relaté en fin de semaine pour l'usine de Foxconn... Mais quand Apple essaye de se préserver un minimum de ces pénuries, les mauvaises langues parlent de tactique anticoncurrence pour assécher le marché et faire flamber les prix... Toujours est'il qu'actuelement, il n'y a pas qu'Apple qui souffre des catastrophes japonaise, c'est le cas aussi du secteur automobile, pourtant bien moins en forme qu'Apple. Ce serait intéressant de faire les comptes en fin d'années et de voir la part du deficit mondial qui sera imputable à la catastrophe nucléaire et d'intégrer ce coût dans celui de la production nucléaire, de manière a voir le vrai coût de cette industrie...

CONNEXION UTILISATEUR