La dématérialisation des Tickets Restaurant nous laisse sur notre faim

Nicolas Furno |

La dématérialisation des portefeuilles est en bonne voie. On est encore loin de pouvoir les vider complètement, mais nos téléphones en font toujours plus. Chez MacGeneration, nous avons retiré un nouveau papier de nos portefeuilles : le Ticket Restaurant.

Les smartphones n’ont pas encore eu la peau des portefeuilles. Mais avec la carte Ticket Restaurant, c’est un élément de plus que l’on peut retirer !

Tous les mois, tous les membres de l’équipe recevaient un carnet de Tickets Restaurant à 10,08 € l’un. Désormais, nous avons une carte de paiement Ticket Restaurant créditée de la même somme chaque mois. Cette carte est compatible Apple Pay.

À quoi ressemble la vie avec des Tickets Restaurant dématérialisés ? Est-ce une expérience idéale ou bien faut-il faire avec quelques défauts pénibles ? On fait le point !

Avantages

Commençons par rappeler l’évidence : le premier avantage de la dématérialisation est physique. En passant d’un carnet de vingt tickets à une carte de paiement au même format que les cartes bancaires, on a gagné en espace occupé. Les tickets étaient à peu près de la taille d’un chèque de banque, il fallait donc prévoir de la place pour eux, ou alors les plier au fond d’une poche.

Une seule carte, des repas pour le mois ! Cliquer pour agrandir

Au-delà de l’aspect encombrement, cette carte qui se recharge automatiquement tous les mois simplifie considérablement la logistique pour l’utilisateur. En amont, le gestionnaire doit indiquer le nombre de jours travaillés pour chaque employé et l’organisme qui gère la carte se charge ensuite de prélever la bonne somme sur les comptes de l’entreprise pour la distribuer à chacun.

C’est plus simple (pas besoin de casser un carnet de tickets pour donner la bonne quantité) et plus rapide, puisqu’il n’y a plus de livraison de carnets à attendre. Et comme tout est numérique, on peut savoir à tout moment combien on a dépensé par jour et par mois et garder une trace de chaque dépense. La loi bloque l’utilisation des Tickets Restaurant à 19 € par jour et vous ne pouvez pas dépasser cette somme.

Pour suivre vos dépenses, la carte de paiement est associée à un compte en ligne et une app iOS. Cette dernière ne fonctionne pas toujours aussi bien qu’on l’aimerait, mais elle reste bien pratique, notamment parce qu’elle est mise à jour presque en temps réel. Quelques minutes après un achat, le compteur se rafraîchit et vous saurez combien il vous reste pour la journée.

L’app permet de savoir d’un coup d’œil combien il reste à dépenser pour la journée en cours (4,10 €) et combien il reste au total sur le compte (82,27 €). À droite, la liste des dernières dépenses. Cliquer pour agrandir

Un autre compteur est également présent pour la somme globale qui reste sur le compte, sachant que ce qui reste un mois est transféré le mois suivant. Malheureusement, la limite annuelle reste valide et il faudra avoir vidé le compte avant le 31 janvier 2018 sous peine de perdre des tickets, même virtuels.

Le fait que cette carte soit une carte de paiement classique, une MasterCard techniquement, apporte quelques avantages que l’on n’avait pas forcément envisagés. Par exemple, nous pouvons payer en Tickets Restaurant là où ce n’était pas possible avant. En général, le commerçant n’a pas besoin de savoir que vous utilisez une carte Ticket Restaurant, il suffit d’indiquer un paiement par carte. Comme on le verra dans la partie suivante, ce n’est pas toujours aussi simple, mais il y a des cas où les Tickets Restaurant n’étaient pas acceptés et où la carte de paiement passe sans problème.

Un autre cas de figure est très intéressant : le paiement en ligne. Cela ne fonctionne pas sur tous les sites, loin de là, mais j’utilise ma carte Ticket Restaurant pour commander des paniers de fruits et légumes sur Potager City, un service qui fournit chaque semaine des produits locaux et/ou bio. Je payais déjà en tickets papier auparavant, mais je devais les envoyer au préalable par la poste. Désormais, il me suffit de saisir le numéro de la carte et les informations habituelles.

La possibilité de payer sur internet est un avantage inattendu, mais très plaisant, de la dématérialisation des Tickets Restaurant. Cliquer pour agrandir

Puisque nous utilisons tous des iPhone et des Apple Watch, l’autre avantage évident est Apple Pay. La carte Ticket Restaurant est en effet compatible avec le système de paiement mobile d’Apple. Tout n’est pas aussi rose qu’on le voudrait (on y reviendra), mais la possibilité de payer avec son iPhone ou même avec sa montre est vraiment plaisante. Et pratique aussi : vous pouvez utiliser Apple Pay sur vos appareils et confier la carte Ticket Restaurant à votre conjoint, ou vice-versa.

Et même si vous finirez rapidement par vous y habituer, le paiement avec l’Apple Watch suscite toujours autant d’étonnements et d’interrogations face à vous. Les boulangeries autour de la rédaction nous ont repérés, nous sommes ces clients bizarres qui achètent un sandwich avec une montre.

Puisque l’on parle de boulangerie, venons-en au dernier gros avantage de la dématérialisation : la possibilité de payer de petites sommes. Jusque-là, la seule unité à notre disposition était la valeur d’un Ticket Restaurant, soit 10,08 €. Passons sur cette somme ridicule, les valeurs des tickets sont toujours définies au centime près et jamais arrondies, malheureusement. Ce qui avait une conséquence concrète : l’accumulation des petites pièces en cuivre.

Plus de petite monnaie rendue à chaque achat. Plus besoin, non plus, de gérer les avoirs qui s’accumulaient. Cliquer pour agrandir

Tant mieux pour Bernadette Chirac (sauf pour le collectionneur de MacGeneration qui a conservé toutes ces pièces depuis des années), mais cette petite monnaie était pénible à gérer au quotidien. Les pièces de un et deux centimes ne sont pas très utiles et s’accumulaient souvent au fond de nos porte-monnaie.

L’autre problème, c’est que l’on n’achète pas systématiquement pour 10,08 € de nourriture chaque jour. Si l’on achetait un seul sandwich par exemple, il fallait « casser » un Ticket Restaurant pour payer environ 4 €. Le reste n’était jamais rendu sous la forme de monnaie, on avait un avoir. Il y a bien quatre ou cinq endroits où l’on achète régulièrement nos repas et on devait gérer les différents avoirs et parfois les dates limites d’utilisation.

Avec la carte Ticket Restaurant, on ne paye que ce qui est nécessaire. Un sandwich à 4 € ? On ne paye que cette somme, éliminant de fait tout avoir ou bien piécettes rendues. À l’inverse, la carte permet de dépenser plus d’un ticket lorsque nous faisons des courses. Avec des tickets à 10,08 €, on ne pouvait pas en donner deux sans dépasser la limite des 19 €, ce qui nous empêchait de profiter pleinement de ce moyen de paiement.

Inconvénients

La dématérialisation des Tickets Restaurant a apporté beaucoup de points positifs, mais tout n’est pas encore rose et sur quelques points, les tickets papier gardent l’avantage. Pour commencer, ils étaient plus souples et permettaient de « tricher » en dépensant plus certains jours et moins d’autre.

Photo de Thomas Widmann (licence CC BY-SA 2.0). Eh oui, personne n'avait pensé à prendre en photo un Ticket Restaurant MacG avant de vider les stocks…

La législation impose une limite à 19 € par jour, mais les tickets papier permettaient de la dépasser facilement. Soit parce que le commerçant ou restaurateur acceptait plusieurs tickets, soit parce que l’on pouvait faire plusieurs achats différents le même jour. C’était très pratique pour faire ses courses, par exemple sur le marché du samedi : on pouvait mettre un ticket pour des légumes, un autre pour de la viande et un troisième pour un dessert.

La carte Ticket Restaurant ne permet aucun écart. C’est 19 € par jour et pas un centime de plus. Du reste, cet argent ne peut être dépensé que sur des produits valides. Si vous voulez l’utiliser le midi et faire des courses le soir en rentrant, vous devrez veiller à ne pas dépasser cette somme au total. 4 € à midi et 15 le soir, c’est bon. 6 € le midi et 15 le soir, cela ne passera pas. Et malheureusement, la carte n’est pas intelligente du tout, c’est à vous de faire les calculs nécessaires.

On aimerait que la carte Ticket Restaurant paye au maximum de sa capacité sur une note sans avoir à rien faire. Par exemple, qu’elle se bloque à 19 € pour les paiements supérieurs à cette somme, ou bien qu’elle se limite à ce qui reste de disponible pour la journée. C’est à vous de faire tout le travail néanmoins et vous devez savoir combien vous pouvez payer avec la carte, et demander au commerçant un paiement en plusieurs fois, en lui indiquant à chaque fois la somme.

Le cas facile : une note inférieure à 19 €. Ce n’est malheureusement pas toujours aussi simple… (image Edenred) Cliquer pour agrandir

Certes, l’app mise à jour en permanence est d'une aide précieuse. Néanmoins, ce fonctionnement est contraignant et impose souvent à des gymnastiques complexes. Prenons un exemple concret : un repas à 25 €. Vous pouvez utiliser la carte Ticket Restaurant pour payer 19 €, le maximum autorisé donc, mais si le restaurateur n’accepte pas les paiements en carte bleue à moins de 10 €, vous serez bloqué pour payer le reste. Concrètement, vous devrez prendre en compte ce facteur supplémentaire et ajuster les deux sommes en conséquence. Dans ce cas, on paiera 15 € en ticket et 10 € avec une autre carte bancaire.

Le problème se pose aussi si vous faites des courses et que le maximum payable en Ticket Restaurant n’atteint pas 19 €. Les terminaux de paiement ne sont pas configurés pour s’adapter en fonction de cette information. Là aussi, il faut se renseigner pour savoir combien on peut payer en ticket, puis demander à la caisse un paiement partiel… tout cela pourrait être plus fluide.

Corollaire de ces limites, chaque paiement Ticket Restaurant doit être validé. Ce n’est pas le cas d’une carte de paiement traditionnelle pour des petites sommes. Si vous saisissez le code à quatre chiffres, le paiement est immédiatement autorisé et c’est très rapide. Avec la carte Ticket Restaurant, il faut à chaque fois passer par les serveurs d’Edenred pour qu’un paiement soit validé. Le processus est ainsi nettement plus lent et il y a parfois des erreurs.

C’est le cas en particulier avec Apple Pay. Nous avons constaté à de multiples reprises au cours des dernières semaines que les paiements Apple Pay avec la carte Ticket Restaurant sont moins fiables que ceux effectués avec une carte traditionnelle. Dans certains commerces, cela ne passe pas du tout, alors qu’Apple Pay est accepté. Dans d’autres, cela dépend des jours et certaines fois, sans raison apparente, le paiement sans contact est rejeté. Ou alors, uniquement l’un des terminaux de paiement a été mis à jour pour assurer la compatibilité.

Quand Apple Pay fonctionne, c’est génial. Malheureusement, cela ne fonctionne pas toujours. Cliquer pour agrandir

Cette mauvaise fiabilité n’incite pas à utiliser Apple Pay, surtout quand vous êtes dans une longue file d’attente et que vous ne voulez pas être celui qui va bloquer tout le monde. À l’inverse, la carte elle-même est sans contact et cela fonctionne souvent bien mieux. C’est une petite déception pour le service d’Apple, il n’est pas aussi fiable et pratique qu’on l’aimerait.

Certes, il est nettement plus sécurisé qu’une carte sans contact, mais honnêtement, ce n’est pas bien grave pour une carte Ticket Restaurant. Au pire, un malandrin réussira à vous prélever 19 €, et encore, uniquement s’il achète de la nourriture, ce qui limite tout de même les risques.

Pour finir, ce n’est pas un problème de dématérialisation en général, mais la carte Ticket Restaurant est moins bien acceptée que les Tickets Restaurant eux-mêmes. Elle est refusée à certains endroits où les tickets passaient très bien, dans d’autres commerces, elle n’est pas autorisée sans vraie raison. Il y a une partie de mise en place difficile, mais aussi par moments de la mauvaise volonté, ou bien tout simplement une méconnaissance du système.

Pour conclure

Se passer de Tickets Restaurant papier n’a pas été aussi simple et plaisant qu’on l’imaginait avant de tenter l’expérience. Payer son sandwich au centime près grâce à la carte sans avoir à gérer la monnaie ou un avoir est un confort incontestable. Quand Apple Pay fonctionne, ne pas avoir à sortir son porte-monnaie et payer uniquement avec sa montre est un vrai plaisir.

Une Apple Watch avec Apple Pay et la carte Ticket Restaurant. Cliquer pour agrandir

Pour autant, cette vie dématérialisée ne se fait pas sans difficulté au quotidien, notamment parce que la carte n’est pas très intelligente. C’est à l’utilisateur de retenir la somme disponible à tout moment, ce qui est assez pénible. Et puis la validation systématique des paiements génère de l’attente et cause des problèmes que l’on n’avait pas avant.

Cette dématérialisation des Tickets Restaurant est encore naissante et cela se sent. Par exemple, certains d'entre nous avons dû passer un coup de téléphone pour activer la carte sur Apple Pay, car le processus automatique ne fonctionnait pas pour tout le monde. Il y a aussi des frictions chez certains commerçants ou dans quelques restaurants. Gageons que cela s'améliorera au fil des mois.

En attendant, nous avons le sentiment de vivre dans le futur, mais le futur nous laisse parfois sur notre faim…


avatar Makes | 

Justement cette carte et ses limites sont mal faites.
C'est sensé être un avantage sauf que ca oblige à manger au restaurant. Et donc à dépenser plus et manger moins sainement.
Que ceux qui veulent se préparer à manger chez eux pour le lendemain midi au boulot puissent le faire et donc utiliser cet argent ailleurs que dans des restaurants.

En plus certains restaurateurs ne l'acceptent pas car soit disant ils payent 4% au lieu de 2% de taxe avec les ticket. Sauf qu'il faudrait qu'ils comprennent aussi que si on vient chez eux c'est peut être justement car on a des tickets restaurant à utiliser ! Ca leur fait toujours un client de plus grâce à ca, qui ne serait pas forcement venu sinon.

avatar Darcel | 

Je n'ai connu que la carte TR (Et donc sa compatibilité Apple Pay) et c'est un vrai plaisir ! Je ne me vois pas le balader avec des vieux papiers qui encombreraient mon portefeuille !

avatar SIMOMAX1512 | 

Qui parle de faire toutes ses courses avec ? Moi je vois le côté restrictif de la chose c'est tout, vous payez la moitié du prix du ticket en moyenne et l'employeur l'autre partie alors effectivement c'est exonéré de charge jusqu'à un certains Seuil ( eh oui n'en déplaise à certains je sais très bien comment fonctionne ce système ) mais alors comment fais tu si un jour tu vas au bistrot à midi tu vas payé une quinzaine d'euros ton repas et que le soir tu vas au resto ? On te dit non désolé faut pas exagérer hein déjà c'est exonéré de charge faudrait pas non plus que vous en profitiez trop hein , deux restaurants le même jour !!!! Non non non monsieur vous êtes un profiteur.....
je sais pas quel est la meilleure mentalité ma foi , celui qui veut pouvoir utilisé ses tickets restaurant comme bon lui semble ( pas obligatoirement pour frauder messieurs-dames) .
Ou bien ceux qui vont tout vouloir réglementer à l'extrême parce nous français sommes de natures pas très éthiques.
Après ceux la même qui fo,t voter cela vont employer leur familles sur les frais de l'argent public.

avatar Bigdidou | 

@SIMOMAX1512
"Ou bien ceux qui vont tout vouloir réglementer à l'extrême parce nous français sommes de natures pas très éthiques."

Il ne s'agit pas d'une réglementation à l'extrême, mais juste des conditions d'utilisation d'un avantage social.
Ces tickets, auxquels je n'ai pas droit, sont un avantage social financé par la collectivité, c'est à dire tous ceux qui s'expriment ici (l'avantage est financé, pas le ticket, je précise parce que quelque chose me dit que c'est nécessaire).
Ces avantages ont un revers de la médaille, ils demandent que tu obéisses, de ton coté à des règles, dont tu as pris connaissance, et pour lesquelles tu as signé que tu étais d'accord.
Si tu ne l'es pas, c'est extrêmement simple : tu renonces à cet avantage.

"et que le soir tu vas au resto"
Tu penses sérieusement que c'est à ton employeur et à la collectivité de t'aider à financer ton resto du soir ?

"Après ceux la même qui fo,t voter cela vont employer leur familles sur les frais de l'argent public."

En l'occurrence, il pourra te répondre qu'il ne voit pas où est le problème, face à des électeurs qui eux mêmes ont du mal à comprendre et appliquer les règles.

avatar DarKOrange | 

Qu'est-ce que la collectivité vient faire la-dedans ? C'est financé par le chiffre d'affaire de l'employeur, donc par le fruit du travail de ceux qui bénéficient des ticket, ses employés...

avatar CaptainBinouz | 

@ Florent Innocente : C'est bon Chez Toyo ? C'est quel genre ? Jap, traiteur, Thaï ?

avatar Florian Innocente | 

@CaptainBinouz

Un japonais Made in China.

avatar Fabocirk | 

..et accessoirement .. on sauve des arbres. ?

avatar iBenou | 

Le résumé de tout ça, c'est que la France est un enfer fiscal qui ne sert qu'à créer des emplois artificiels inutiles.

avatar Sindre | 

Est ce que cela fonctionne mieux sous Android?

avatar philfamb | 

Certains s'en prennent aisément aux "tricheurs" et dénoncent une utilisation frauduleuse des tickets restaurants.

Mais outre le fait que certains veulent utiliser leurs tickets pour le week-end en famille par exemple, pensez vous réellement que les restaurateurs ont envie de valider un système électronique contraignant qui leur fera perdre inévitablement des clients le week-end ?

Je bénéficie des TR et quand la dématérialisation a été proposée... pour ma part ça a été niet. Et je suis très loin d'être le seul. Je compte utilisé mes TR comme bon me semble ...

Mais des amis restaurateurs m'ont également dis qu'ils préféraient le format papier. Ils n'ont pas envie de se tirer une balle dans le pied.

avatar backfromcharly | 

@philfamb

Oui on s'arrange avec les règles. Quand la limitation de la vitesse est à 50 km/h on roule à 60. Et le jour où il y a un radar on râle parque que c t mieux avant et que ma voiture roule jusqu'à 180 alors pourquoi se restreindre.

avatar Bigdidou | 

@philfamb
"Certains s'en prennent aisément aux "tricheurs" et dénoncent une utilisation frauduleuse des tickets restaurants"

Ouai, c'est des salauds.
Respecter les règles, et les rappeler de temps en temps, c'est vraiment trop nul.
Comment on peut vivre ensemble, si, en plus, il faut respecter les règles et le cadre ?

avatar philfamb | 

@Bigdidou

Faut se calmer !

N'as tu pas compris que derrière la limitation imposée il y a un enjeu économique.

Les salariés dans leur grande majorité ne veulent pas dématérialiser les TR parce qu'ils veulent les utiliser comme bon leur semble.

Les restaurateurs n'en veulent pas plus parce qu'ils veulent conserver leurs chiffres d'affaires qui en sera écorné de fait ...

J'ai l'impression qu'il y a un paquet de frustré sur ce fil de discussion parce qu'ils n'ont pas su négocier de TR avec leur direction.

avatar feefee | 

@philfamb

"Les salariés dans leur grande majorité ne veulent pas dématérialiser les TR parce qu'ils veulent les utiliser comme bon leur semble. "

NOn ca c'est bientôt fini .
Fini de faire ses courses avec des TR .
Ca ne sera bientôt plus accepté ...

avatar philfamb | 

C'est déjà le cas, tu ne peux acheter que de l'alimentaire.

Et la dématérialisation ne changera rien à cela.
Tu pourras toujours aller chez ton traiteur acheter ton poulet avec ta carte TR.

Je ne vois vraiment pas ce qu'elle changera ...

La seule différence c'est la limitation à 19 euros par jour ...

avatar feefee | 

@philfamb

"La seule différence c'est la limitation à 19 euros par jour ..."

NOn, depuis le début :

On ne peut pas utiliser plus de 2 tickets pour payer un même repas (personne ne le fait ou presque), On ne peut pas utiliser un titre restaurant le dimanche et les jours fériés (personne ne le fait ou presque), On ne peut pas donner un titre restaurant ailleurs que dans le département de l'entreprise qui vous l'a donné (personne ne le fait).
Et pour les hyper seule la nourriture pouvant être consommée à la sortie est autorisée , beaucoup ne le respectent pas .

Tout ça va être mieux contrôlé .

avatar philfamb | 

"Tout ça va être mieux contrôlé ."

On va prendre les paris ... et voir si tout cela ne s'assouplit pas à l'avenir ...

Et "personne ne le fait ou presque" ...

Demandes à tes restaurants préférés ...

Ensuite le TR s'utilisent également dans les départements limitrophes et dans tout départements où tu peux être amener à bosser !

avatar chouchoutnt | 

Vu la limitation imposé.... autant rester le plus longtemps possible en version papier.....

Cette dématérialisation va nettement réduire la fréquence des gens allants au restaurant et qu paient en tickets restaurant

avatar boubloux | 

Sauf que ces ticket dematerialise coûte 4% au lieu de 2% au restaurateur et ça c'est assez honteux je trouve.
Mon frere qui possède un restaurant Dans Paris ne les accepte pas mais y sera forcé au bout d'un moment.
De plus il sont payer longtemps apred

avatar Bigdidou | 

@boubloux
"Sauf que ces ticket dematerialise coûte 4% au lieu de 2% au restaurateur et ça c'est assez honteux je trouve."

Demander aux restaurateurs de financer le bouzin, fallait oser, effectivement.

avatar hallucinogen_1024 | 

HEUREUX de voir que certain démembrés de la communauté MACG s'y connaissent un minimum!

Je rajouterai qu'en plus de ne pas payer de charge sur la partie employeur du ticket restaurant, on ne paye pas d'impôts sur le revenu non plus.

Cet argent que nous donne notre employeur ne rentre dans le net fiscal.

Contrairement à la partie employeur de notre mutuelle / prévoyance, cette somme qu'on ne touche pas est intégrée à notre net fiscal.

CURIEUSEMENT j'ai jamais entendu se plaindre de de la réintégration fiscale des cotisations de mutuelle.

avatar Bigdidou | 

@hallucinogen_1024
"HEUREUX de voir que certain démembrés de la communauté MACG"

Tu vois beaucoup de démembrés ici ?
Ah, oui, oups, ton pseudo ;)

avatar fauxgeek | 

@hallucinogen_1024

J'aurais pas dis mieux. Merci. Dernière précision : certains restos refusent les tickets resto le soir.

avatar Tibimac | 

Chez happn on a la carte Ticket Restaurant depuis 1 an à 10€/ticket et je trouve ça bien mieux.
Les Tickets Restaurant papier, c'est gros et ne loge pas dans le portefeuille (à moins d'en avoir un énorme qui ne loge pas dans une poche), du coup on ne l'a pas toujours avec soi au moment de payer. La carte elle est toujours là et avec la compatibilité ApplePay (qui est je trouve une très bonne surprise vu qu'Edenred n'est pas vraiment une banque etc..) on ne peut pas l'oublier.

Effectivement parfois chez certains commerçant la carte ne passe pas pour des raisons que j'ignore (compatibilité ? erreurs (permanentes?) avec la connexion aux serveurs d'Edenred ?, autre ?).

Certes il y a une limite mais à moins de manger dans une brasserie on atteint jamais cette limite de 19€ et si on mange en brasserie tout les midis alors le solde du compte ne sera pas suffisant pour le mois, obligeant à payer avec sa CB à la fin du mois.

Le fait de pouvoir payer avec cette carte Ticket Restaurant pour commander sur UberEats ou Foodora etc et un avantage.

Le fait de ne pas pouvoir donner un ticket restau à un SDF est dommage en revanche, et comme on tend à ne plus avoir de monnaie etc.. ça ne les aide pas :-/

avatar marc_os | 

@Tibimac :
Il suffit pour cela de garder toujours un peu de monnaie sur soi. Ceci dit, j'admire ceux qui régulièrement donnent des tickets resto aux sans domicile, soit 8 à 10€ à chaque fois!

avatar kestufou | 

Le ticket restaurant est une grosse connerie, c'est logique. Quel organisme voudrait produire de l'argent Qu'il ne peut pas revendre plus cher ? C'est comme les saloperies de smartbox, l'entreprise mise sur la date de péremption ou autres conneries qui feront que vous n'utiliserez pas. On vous file une merde de carte en plus, qui périme à la fin de l'année et trop plafonnée ? C'est pas de la putain de grosse merde ça ?? Moi je demande à mon employeur une notre de frais mensuelle. Chaque mois il me vire en note de frais sa participation au ticket restau et Le complément n'est pas prélevé sur mon compte. J'ai donc un net plus élevé ET La note de frais. Le soir il suffit de faire un peu plus à manger pour le lendemain midi et prendre son Tupperware.

avatar Al_Copett | 

En Belgique nos "Chèques Repas" sont passer de la version papier à celle de la carte de paiement depuis le début de 2015 ou 2016. Nous sommes habitué depuis tellement longtemps de payer par carte que cela est plus que naturel.

La carte est au format de la carte bancaire et compatible avec les terminaux de paiement Mister Cash/ Bancontact, 2 réseaux bancaires historiques qui ont vite fini par fuisionner pour être à 100% compatibles avant la fin des années 90.
Ce réseau est bien sur compatible Visa et autres, un chèque en Belgique est un OVNI, voir ringard.
Pour ma part j'ai commencé à travailler en1986 et en ouvrant un compte bancaire pour toucher mon salaire j'en ai reçue une. Pratique pour faire le plein de la voiture à 3h du matin à peu près partout.

De plus nos "chèques repas", nous permettent de faire nos courses sans limites de montant et ce depuis que j'en ai, tant qu'il s'agit de nourriture ou de boissons. Ce principe reste pour la carte.

Je pense que le législateur Français devrait faire un stage en Belgique.

De plus pour les râleurs qui n'en ont pas, pour la Belgique, il s'agit d'un avantage en nature, avec une pariticipation de l'employeur et du salarié. Donc ne fait pas partie du montant imposable, ni du montant pour le calcul la pension.

avatar Gabelou | 

J'ai la carte TR Apetiz. Elle n'est pas comptable Apple Pay. Dommage. Sinon pour ma part, je trouve ça génial. Plus de monnaie, plus de calcul., bref que du bonheur

avatar chriseg | 

C'est quoi comme sandwichs ?

avatar Spry | 

Je crois que beaucoup n'ont pas compris que les tickets restaurant était une façon pour les entreprises de dire "Comme tu bosses de 8h à 17h ici, on s'occupe de te nourrir à midi."

La limite des 19€ par jour et l'utilisation uniquement les jours théoriquement travaillés, c'est justement pour éviter de mettre l'employeur dans une situation où on devrait sauter un repas, faute de moyens, et d'être par conséquent beaucoup moins productifs.

C'est exactement la même chose que lorsque l'entreprise rembourse la moitié d'une carte de transport : ça évite de dire "Je ne peux venir travailler parce que je n'ai plus les moyens financiers de me déplacer."

avatar tomC92 | 

La limite a 19 euros sert uniquement à éviter tout salaire déguisé et donc l'abus de bien social.

Un autre avantage de la dématérialisation est aussi la durée de péremption allongée.

Quant au montant voyez avec votre employeur pourquoi 10,08. C'est son choix. Je n'ai pas fait le même.

avatar Gillesgilles2 | 

Dites moi je suis du Québec et je n'ai aucune idée c'est quoi les ticket restaurant . JAi cru lire que c'est un avantage social ? Du gouvernement ? De votre employeurs ?

Qu'est-ce que cest ? Nous n'avons pas ça au Québec

avatar bombigolo | 

Ne vous plaignez pas , vous pourriez avoir la carte chèque déjeuner , comme moi ...

avatar cocapic | 

Ce n'est pas vraiment un avantage social, c'est simplement que ton employeur peut te donner des sous sans taxes patronales et toi les recevoir sans taxes salariales le tout plafonné en fonction de ton job lieu & présence ou non de restauration d'entreprise avec un max 18,40€. Oui Il peut te donner 18,40/jour sans justificatif si tu es consultant IT par exemple en mission. Mais il prefère te le donner sous forme de ticket (a laquelle tu contribue à hauteur de moitié) ca lui revient moins chère ! :)

https://www.urssaf.fr/portail/home/taux-et-baremes/frais-professionnels/indemnite-de-petit-deplacement/repas.html

PS : j'ai travaillé dans une boite sans ticket mais avec l'indemnité journalière max légal, 17,5 à l’époque tout à fait légal !

avatar yorick | 

Manger avec 8,50 euros quand on boss a la Défense, ce n'est pas chose facile.
Cet avantage est de 4 ou 5 euros en réalité.
Surtout qu'on fait vite le tour de toute les sandiwcherie, et fast food.
Le midi acheter un sandwich thon, une canette, et une éclair au chocolat....

Il est vrai que ça remplis l'estomac tout ça, et que c hyper équilibré.
Du coup j'ai commencé a ramené ma petite gamelle le midi. un repas beaucoup plus sain, qui me remplissait jusqu'au diner et qui revenait vraiment vraiment moins cher (3 ou 4 euros pas jours).
Du coup j'ai prétexé un régime sans sel pour ma santé, pour avoir un panier repas de 4 euros......

Le menu du jour, sur La Défense, il est plutôt a 10, voir 15 euros en brasserie.

avatar Flamisty | 

Bonjour,

malheureusement pour ceux qui ont la carte Apetiz, elle n'est pas compatible avec Apple Pay.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR