Apple A11, le premier processeur DynamIQ ?

Stéphane Moussie |

Le processeur A11 de l’iPhone X, et peut-être des iPhone 8, s’annonce particulièrement intéressant. Ce sera le premier processeur pour iPhone à avoir six cœurs (l’A10 des iPhone 7 en a quatre). L’A10X des iPad Pro 2017 en a déjà six, mais pas organisés de la même façon.

L’A10X est en effet constitué ainsi : 3 cœurs haute performance + 3 cœurs basse consommation. Or, d’après les découvertes de plusieurs développeurs, l’A11 a 2 cœurs haute performance + 4 cœurs basse consommation.

Cette composition est inhabituelle, les deux types de cœurs allant normalement par paire (2 + 2, 3 + 3 ou 4 + 4). Pouvoir associer des groupes hétérogènes de cœurs , c’est une nouveauté de la plateforme DynamIQ présentée par ARM en mai.

ARM DynamIQ

Il est probable qu’Apple ait tiré parti de cette plateforme de référence pour bâtir sa nouvelle puce. ARM disait s’attendre à ce que les premiers processeurs DynamIQ arrivent au premier trimestre 2018, voire un peu avant. Apple ayant de l’avance sur la concurrence — elle l’a montrée avec l’A7 64 bits en 2013 —, une arrivée dès le mois de septembre n’est pas farfelue.

La technologie DynamIQ d’ARM ne donne pas seulement plus de souplesse quant à la composition des cœurs, elle est aussi optimisée pour l’intelligence artificielle. ARM assure que les performances pour les tâches liées à ce domaine (machine learning, reconnaissance d’objets…) seront multipliées jusqu’à 50 fois au cours des 3 à 5 prochaines années par rapport aux puces actuelles.

Apple développerait d’ailleurs une puce spécifique pour l’intelligence artificielle. Va-t-elle faire partie de l’attirail de l’iPhone X ?


avatar ovea | 

Pour l'AR, «multipliées jusqu’à 50 fois …» yes ? ! «…au cours des 3 à 5 prochaines années par rapport aux puces actuelles» … ho, non ?

avatar JimmyDrn | 

@ovea

J'ai eu le même saut d'émotion ! LOL

avatar françois bayrou | 

Des carottes !
OUAAAAAIS !
... rapées !
OOOOOooooh

avatar JimmyDrn | 

Je suis pressé de voir si leur puce apple neural engine sera de la parti! ? à nous les débuts de Terminator! ?

avatar Florian Innocente | 
Le Neuronal Engine va permettre d'appliquer tes grimaces à un émoji de caca en 3D avec une rapidité et une fidélité juste extraordinaires.
avatar byte_order | 

Le concept de fidélité de grimaces d'un caca est très avant-gardiste...

avatar IceWizard | 

@jimmy92250
"Je suis pressé de voir si leur puce apple neural engine sera de la parti! ? à nous les débuts de Terminator! ? »

Personnellement je préférerais voir la fin de l’ère Terminator plutot que son début .. ???

avatar ovea | 

Et pourquoi pas Terminator ?
L'accélération en local de l'apprentissage par la machine, et plus aucune fuite d'informations sur le cloud.

«multi-couches», ultra-parallèles, de nouveaux traitements capables de mémoriser des états successifs menants à des classes de correspondances d'entrée/sortie.

Moins de stats et plus de théorie de la mesure, de qualification de limites - en théorie des catégories - donnant à la «fonction» (((d'ordre supérieur : Un foncteur*, en fait))), l'accès des vérités, presque partout vrai.

* pas de foncteurs dans le dico Apple en français;
Functor existe bien pour l'anglais mais c'est loin d'être une définition

avatar Malum | 

Molière en son temps se moquait à juste titre des Diafoirus au langage abscon. Il est encore d'actualité à vous lire.

avatar sachouba | 

@Malum :
Tu voulais dire "abscons", peut-être, pour défendre la langue de Molière ?

avatar Malum | 

Exact tel est pris qui croyait prendre. Je ferai mieux la prochaine fois.

avatar ovea | 

Après, ne dira-t-on pas que c'est de cet humour – en glaise, qu'est advenu ce procès – Sieur des déceptions canonnées !?

abstract nonsens

avatar Akeru60 | 

C'était pas 4 coeurs performance et 2 coeurs consommation ?

avatar JimmyDrn | 

@Akeru60

Un coup c'est l'un un coup c'est l'autre, mais j'ai l'impression que sa va être 2 haute perf et 4 autre...

avatar Oby1 | 

@Akeru60

J’avais aussi compris cela... je viens d’envoyer un mail à la redac’.

avatar C1rc3@0rc | 

«La technologie DynamIQ d’ARM ne donne pas seulement plus de souplesse quant à la composition des cœurs, elle est aussi optimisée pour l’intelligence artificielle. ARM assure que les performances pour les tâches liées à ce domaine (machine learning, reconnaissance d’objets…) seront multipliées jusqu’à 50 fois au cours des 3 à 5 prochaines années par rapport aux puces actuelles. »

Bon d'une part on constate, de maniere exemplaire dans le monde ARM grace a toute la concurrence qu'il y a que la finesse de gravure n'apporte quasi rien et que toutes les evolutions se font au niveau de l'architecture. Donc si Apple a besoin de plus de puissance, c'est heureusement pas la finesse de gravure qui peut repondre mais bien une optimisation d'architecture.

Les puces dediées au traitement statistiques de flux d'information (ce qu'on nomme pompeusement machine learning) c'est pas nouveau, de meme que les architectures materielles specialisé dans les traitements peripheriques de l'IA... c'etait la grande mode dans les annees 80 avec une floraison de coprocesseurs a tout va et aussi une gros travail sur la theorie du traitement parallèle.

Qu'il y ait des annonces fracassantes de puissance a venir, moais, faut dire que le modele actuel sur lequel repose des microprocesseurs c'est du séquentiel pur jus tel qu'on le concevait dans l'informatique des annees 60 et 70. Le traitement parallele, le vrai, on le trouve dans les GPU, pas dans les CPU ou tout est fait pour le sequentiel (avec un gros pipeline et un ordonnanceur central pour tenter de decouper et repartir la charge sur des core tres primitifs).

Mettre en place des sous unités qui sont specialisées dans les traitement bayesiens... oui ça va plus vite que lorsque c'est fait par du logiciel, et 50 fois c'est pas tres difficile a atteindre surtout vu l'inadaptation des langages et des processeurs courrant pour le faire. Apres, c'est tres limité comme usage.

Pourquoi 6 core pour l'A11? Les autres processeurs sont a 8

avatar Sgt. Pepper | 

@C1rc3@0rc

"Pourquoi 6 core pour l'A11? Les autres processeurs sont a 8"
La force d'Apple: ?avoir un HW optimisé pour l'OS et l'inverse ?

Apple rajoute des cœurs quand des nouveaux usages apparaissent comme l'AR, ...

avatar C1rc3@0rc | 

«Apple rajoute des cœurs quand des nouveaux usages apparaissent comme l'AR, ...»

Rappelles moi quels étaient ces nouveaux usages pour expliquer les core supplémentaires sur certains iPad?

Je pense qu'il va falloir surtout regarder la progression de la puissance en monocore et la performance energetique.

avatar LeGrosJeanLou | 

@C1rc3@0rc

"Rappelles moi quels étaient ces nouveaux usages pour expliquer les core supplémentaires sur certains iPad?"

Multitâches pour le troisième Core. Autonomie pour les Cores basse consommation.

"Je pense qu'il va falloir surtout regarder la progression de la puissance en monocore et la performance energetique."

Tu regardes l'A11 comme un vulgaire proco Intel (étonnant venant de toi d'ailleurs), alors que ARM met l'emphase sur la possibilité de connecter des core spécialisés avec DynamiQ.

Si on sait que l'A11 pourrait avoir 6 cores, on ne sait rien des cores à proprement parler. On peut avoir un modèle 2 + 2 + 1 + 1 par exemple (permis par DynamiQ) avec 2 Cores haute performance, 2 Cores basse performance (pour le mode éco) et 2 cores alloués à d'autres tâches comme l'IA et le neural network.

Une architecture GPU est peut-être aujourd'hui plus adapté pour répondre à ce genre de tâche mais ça ne veut pas dire qu'il n'est pas possible de produire une puce plus performante qui soit un très mauvais GPU mais un excellent coprocesseur pour cette tâche particulière. Les cartes Nvidia dédiées à l'IA ne sont pas de vulgaire CG. Et puis si l'iPhone doit partager une partie de sa puissance GPU pour traiter de l'IA c'est autant de puissance en moins pour afficher du polygone.

Enfin Apple écrit ses API pour son matériel. Tu soulèves un problème réel d'utilisation des possibilités offertes par les coprocesseurs, mais Apple a le pouvoir de gérer ça directement à la source sans que le développeur ait besoin de se soucier de savoir s'il utilise le bon hardware.

avatar LeGrosJeanLou | 

@C1rc3@0rc

Pourquoi 6 Core pour l'A11 ? Les autres processeurs sont à 8

Avec les résultats qu'on connait.

Sinon on ne sait rien de cette architecture, Sauf qu'Apple est la championne des coprocesseurs.

avatar françois bayrou | 

"Le traitement parallele, le vrai, on le trouve dans les GPU"

il faut aussi mentionner IBM qui fait un travail énorme sur le sujet, voir TrueNorth, Corelet, ...

avatar sachouba | 

@C1rc3@0rc :
" finesse de gravure n'apporte quasi rien et que toutes les evolutions se font au niveau de l'architecture"

Oui, bien sûr, on imagine bien que les constructeurs pourraient se permettre de mettre 5 milliards de transistors dans un smartphone s'il étaient gravés en 300 nm...

avatar MisteriousGaga | 

Heureusement qu'ils commencent à se bouger niveau processeurs sur les Mac, parce que l'iPhone commence à vraiment bien les rattraper ^^

avatar Espcustom | 

Moi aussi j'avais vu 4 cœurs perf et 2 basse consommation.

Enfin une surprise à découvrir à cette Keynote!! ???

avatar sachouba | 

Fans d'Apple, 2015 : "8 coeurs dans un processeur de smartphone, c'est ridicule ! 2 coeurs sont largement suffisants !"
Fans d'Apple, 2016 : "8 coeurs dans un processeur de smartphone, c'est ridicule ! 4 coeurs sont largement suffisants !"
Fans d'Apple, 2017 : "8 coeurs dans un processeur de smartphone, c'est ridicule ! 6 coeurs sont largement suffisants !"

avatar LeGrosJeanLou | 

@sachouba

C'est vrai que la multitude de cores sur les téléphones Android fait toute la différence...

Sinon on en reparle demain, quand on saura de quel type de core on parle.

avatar XiliX | 

@sachouba

"Fans d'Apple, 2015 : "8 coeurs dans un processeur de smartphone, c'est ridicule ! 2 coeurs sont largement suffisants !"
Fans d'Apple, 2016 : "8 coeurs dans un processeur de smartphone, c'est ridicule ! 4 coeurs sont largement suffisants !"
Fans d'Apple, 2017 : "8 coeurs dans un processeur de smartphone, c'est ridicule ! 6 coeurs sont largement suffisants !""

Bah oui... tout est question des besoins. Si la reconnaissance volumétrique du visage est vraie, alors des coeurs supplémentaires ne seraient pas de trop.

Ou alors comme indiqué quelqu'un, c'est peut-être des cœurs neuronaux

avatar Bigdidou | 

@sachouba

Ben oui.
Les choses, les usages et donc les utilisateurs « intelligents », au sens de instruits, connaissant leur matériel et ayant défini leurs usages aussi.
Et donc leur discours n’est pas figé.
Considérons un autre animal fantastique légendaire, le fanboy android :
Fans d’android, 2015 : "agneeeeu. Angroid, nié mieux, iOS ouhaha »
Fans d’android, 2016 : "agneeeeu. Angroid, nié mieux (mé chaud), iOS ouhaha »
Fans d’android, 2017 : "agneeeeu. Angroid, nié mieux, iOS ouhaha »
Après, tu es bien avec qui tu veux… ;)

avatar sachouba | 

@Bigdidou :
Les usages n'ont pas évolué entre 2015 et aujourd'hui, au niveau de la consommation de ressources. D'ailleurs, mes amis et les membres ma famille qui ont acheté un smartphone de 2015 n'en ont pas changé, pour la plupart, car il répond toujours très bien à leurs besoins.

Très peu de jeux demandant beaucoup de ressources sont sortis depuis 2015 (Real Racing 3, Asphalt 8, Modern Combat 5... sont tous sortis avant), et je ne vois pas d'autres usages qui soient apparus, si ce n'est l'évolution des appareils photos (ce qui n'a rien à voir avec le processeur principal, mais plutôt avec l'ISP, qui lui a beaucoup évolué).

Ce que je mets en avant, c'est plutôt l'hypocrisie des utilisateurs d'iPhone, qui critiquent la plupart des fonctionnalités des smartphones Android jusqu'au moment où Apple les intègrent à ses smartphones, notamment la "débauche du nombre de cœurs", "la quantité ridicule de RAM", etc. et qui se plaignent 2 ans plus tard, quand iOS commence à ramer sur leur appareil.

avatar LeGrosJeanLou | 

@sachouba

"Les usages n'ont pas évolué entre 2015 et aujourd'hui, au niveau de la consommation de ressources".

Sur Android peut-être. Faut dire que les téléphones qui ont les dernières mises à jour système sont rares. On verra les besoins d'ARKit.

"Très peu de jeux demandant beaucoup de ressources sont sortis depuis 2015 (Real Racing 3, Asphalt 8, Modern Combat 5... sont tous sortis avant),"

C'est des vieux jeux ça... Asphalt 8 est sorti en 2013 ! Faut regarder du côté des jeux VR et AR peut-être.

et je ne vois pas d'autres usages qui soient apparus, si ce n'est l'évolution des appareils photos (ce qui n'a rien à voir avec le processeur principal, mais plutôt avec l'ISP, qui lui a beaucoup évolué).

Des applications comme Prizma qui font une utilisation de plus en plus poussée des ressources pour créer des filtres, des apps de retouche utilisant l'IA... Ça fait beaucoup de choses en photo qui n'ont pas grand chose à voir l'ISP. Et depuis 2014 que Google développe son kit AR elle aurait pu en trouver des nouveaux usages...

avatar sachouba | 

@LeGrosJeanLou :
"Faut dire que les téléphones qui ont les dernières mises à jour système sont rares"
Ça n'a pas grand chose à voir avec les possibilités des apps tierces, sur Android. Très peu de nouveautés des mises à jour majeures d'Android de ces dernières années ont un impact sur les possibilités des jeux. La plupart des jeux sont développés pour Android 4 et plus car ça n'a pas d'impact sur les limitations des jeux.

"C'est des vieux jeux ça.."
Eh oui ! Et pourtant, difficile de citer des jeux classiques aussi intenses pour le CPU/GPU plus récents. Je ne connais pas grand chose aux jeux AR/VR, par contre...

"Des applications comme Prizma qui font une utilisation de plus en plus poussée des ressources pour créer des filtres, des apps de retouche utilisant l'IA..."
Pour Prisma, par exemple, tout le travail d'IA avec création des filtres est réalisé sur des ordinateurs ultra puissants, pas sur un smartphone. L'app ne fait ensuite qu'appliquer les résultats sur des photos, ça ne demande pas énormément de ressources.

avatar LeGrosJeanLou | 

@sachouba

Ça n'a pas grand chose à voir avec les possibilités des apps tierces, sur Android.

Sur Android peut-être, mais sur iOS il te faut iOS 11 pour bénéficier d'ARKit par exemple.

Pour Prisma, par exemple, tout le travail d'IA avec création des filtres est réalisé sur des ordinateurs ultra puissants, pas sur un smartphone.

Sur iOS Prisma fonctionne hors connexion depuis le 1ᵉʳ septembre 2016, numéro de version 2.4.2. Mais c'est vrai qu'au début le travail était fait sur des serveurs distants.

avatar sachouba | 

@LeGrosJeanLou :
Prisma fonctionne hors ligne, mais appliquer un filtre ne demande pas beaucoup de ressources.

Ce qui demande des ressources, c'est concevoir le filtre, à partir de milliers de photos.

avatar LeGrosJeanLou | 

@sachouba

Prisma fonctionne hors ligne, mais appliquer un filtre ne demande pas beaucoup de ressources.

Applique un filtre Prisma sur une video, tu verras si ça prends pas de ressources.

Prisma c'est pas du filtre Instagram... C'est un peu plus complexe que ça.

avatar kevin14600 | 

@sachouba

Tu n'as pas tout à fait tord mais Apple a toujours était au dessus sans avoir plus core

avatar LeGrosJeanLou | 

@Sachouba

"Ce que je mets en avant, c'est plutôt l'hypocrisie des utilisateurs d'iPhone, qui critiquent la plupart des fonctionnalités des smartphones Android jusqu'au moment où Apple les intègrent à ses smartphones"

À l'époque où Android proposait déjà des 8 core ces mêmes proco ne rivalisaient pas avec les AX 64Bits d'Apple, donc c'était effectivement inutile. Aujourd'hui il n'y toujours pas de 4+4 core et on ne sait rien de l'A11 (qui sera sans doute DynamiQ donc pas du core de calcul classique comme sur Android)

Pour ce qui est de la RAM là encore on avait pas besoin de 3 Go de RAM à l'époque et on a pas besoin de 6 Go aujourd'hui. Les tests multitâches montrent que les terminaux Apple s'en sortent mieux que les derniers Samsung (qui rebootent généralement les apps) donc c'est toujours valable aujourd'hui.

Ce qui est dénoncé par les utilisateurs d'iPhone c'est la course à celui qui à la plus grosse. Pas l'augmentation naturelle des besoins de puissance. On fait toujours mieux qu'en face avec 2 fois moins de ressources. Désolé de pas trouver ça intéressant !

qui se plaignent 2 ans plus tard, quand iOS commence à ramer sur leur appareil.

C'est des cas isolés qui sont la plupart du temps réglés en redémarrant l'appareil voire en faisant une réinitialisation. Sinon ça arrive quand on a un système d'exploitation mis à jour pendant 5 ans...

avatar sachouba | 

@LeGrosJeanLou :
"À l'époque où Android proposait déjà des 8 core ces mêmes proco ne rivalisaient pas avec les AX 64Bits d'Apple"
Les meilleurs processeurs utilisés par les constructeurs Android ont toujours eu des performances multicore supérieures aux Apple Ax 64 bits, et des performances single core inférieures. Ils n'ont pas les mêmes objectifs.

"Aujourd'hui il n'y toujours pas de 4+4 core"
Dans le monde Android ?

"DynamiQ donc pas du core de calcul classique comme sur Android"
DynamiQ est simplement une technologie ARM qui permet de "mélanger" des coeurs différents dans un même cluster, pour accélérer la communication entre ces coeurs. En gros, c'est un perfectionnement du HMP qui existe depuis des années dans le monde Android, mais qui obligeait à créer un cluster différent par type de coeur.
Mais les cœurs utilisés sont identiques à ceux utilisés dans un processeur HMP classique. Ils n'ont pas de pouvoir magique.

"on avait pas besoin de 3 Go de RAM à l'époque"
Et pourtant on en a besoin aujourd'hui. J'imagine que les utilisateurs d'un smartphone avec 1 Go de RAM acheté à la même époque doivent être contents !
Ça s'appelle être prévoyant...

"les terminaux Apple s'en sortent mieux que les derniers Samsung (qui rebootent généralement les apps)"
C'est vrai, mais ce n'est pas lié à Android. C'est Samsung qui a une gestion très stricte de la RAM, qu'on ne retrouve pas souvent chez les autres constructeurs. Et aussi parce qu'un Samsung propose beaucoup plus de fonctionnalités qu'un iPhone, et qu'elles nécessitent des ressources en arrière-plan (à moins d'être désactivées) : multi-fenêtres, panneaux Edge, Air Commands, Always on display, Adaptive display (adaptation de l'écran à l'environnement extérieur et au contenu), thèmes, etc.

"On fait toujours mieux qu'en face avec 2 fois moins de ressources."
Je croyais que les iPhone avaient un CPU beaucoup plus puissant que la concurrence... ?

avatar LeGrosJeanLou | 

@sachouba

Les meilleurs processeurs utilisés par les constructeurs Android ont toujours eu des performances multicore supérieures aux Apple Ax 64 bits, et des performances single core inférieures. Ils n'ont pas les mêmes objectifs.
Les perf en multi sont à peine plus élevées, et 2 fois moins élevées en mono, y compris sur les derniers modèles. Le Snapdragon 835 qui équipe le fleuron de la gamme Samsung est toujours très loin de l'A10 en mono. L'A11 va vraisemblablement lui mettre une claque (réponse dans 4 heures)

Dans le monde Android ?
Non, dans le monde iOS.

DynamiQ est simplement une technologie ARM qui permet de "mélanger" des coeurs différents dans un même cluster
C'est avant tout une amélioration du principe big.LITTLE. Les cores sont différents et hautement asymétriques. Je ne vois pas quel SoC Android propose ça aujourd'hui.

Et pourtant on en a besoin aujourd'hui.
Aujourd'hui sur iOS on a besoin de 2Go quand en face le minimum sur le haut de gamme c'est 4.

Ça s'appelle être prévoyant...
Combien de téléphones équipés de 4 Go de RAM tourne sur Android N ou Android O ?
Même avec 4 Go de RAM les téléphones Android derniers cri arrivent à être moins réactifs sur le multitâche que les iPhones. Le Galaxy Note 7 faisait moins bon que l'iPhone 6S...

C'est vrai, mais ce n'est pas lié à Android. C'est Samsung qui a une gestion très stricte de la RAM, qu'on ne retrouve pas souvent chez les autres constructeurs.
Quel autre constructeur fait mieux qu'Apple ou Samsung sur ce point ?

Et aussi parce qu'un Samsung propose beaucoup plus de fonctionnalités (...): multi-fenêtres
L'iPad gère bien le SplitView sans avoir besoin de plus de Go de RAM

panneaux Edge
La bande sur le côté là ? Ça change quoi par rapport à une notification classique horizontale ?

Always on display
Un écran allumé ne consomme pas plus de RAM qu'un écran éteint. La RAM sert au processus.

avatar sachouba | 

@LeGrosJeanLou :
"Les cores sont différents et hautement asymétriques. Je ne vois pas quel SoC Android propose ça aujourd'hui."
À peu près tous depuis le Galaxy S4, en 2013. C'est le cas de tous les processeurs haut de gamme de cette année : Snapdragon 835, Exynos 8895, Kirin 970... Les Cortex A53 sont largement moins puissants que les M1, dans l'Exynos, par exemple.

"Quel autre constructeur fait mieux qu'Apple ou Samsung sur ce point ?"
En ce moment, ceux qui sont plus souples que Samsung en gestion de RAM sont OnePlus (qui s'est amélioré sur ce point), Google, et la plupart des smartphones sous Android stock. Ce n'est pas vraiment comparable à Apple, puisqu'iOS ne fonctionne pas du tout pareil qu'Android sur les apps en arrière-plan ; il est beaucoup plus restrictif. Ça a des avantages (plus d'apps en arrière-plan) et des inconvénients (moins de liberté et de fonctionnalités).

"L'iPad gère bien le SplitView sans avoir besoin de plus de Go de RAM"
Donner la possibilité d'activer le mode multi-fenêtres en permanence est géré par un processus qui consomme des ressources, même quand il n'y a pas 2 apps en mode multi-fenêtre.

"La bande sur le côté là ? Ça change quoi par rapport à une notification classique horizontale ?"
Ça ajoute une couche (layer) sur le côté de l'écran, avec des effets de transparence. De plus, les widgets des panneaux Edge sont chargés dans la RAM en permanence.

"La RAM sert au processus"
Oui, c'est bien ça que je voulais dire. Le processus de l'Always On Display est chargé en permanence.

avatar LeGrosJeanLou | 

@sachouba

À peu près tous depuis le Galaxy S4, en 2013. C'est le cas de tous les processeurs haut de gamme de cette année : Snapdragon 835, Exynos 8895, Kirin 970... Les Cortex A53 sont largement moins puissants que les M1, dans l'Exynos, par exemple.

C'est du 4+4 ou du 2+2 symétriques. Les cores font exactement les mêmes calculs, certains plus rapidement que d'autres. Ça n'a absolument rien à voir avec architecture DynamiQ qui permet des assemblages d'éléments qui ne font absolument pas la même chose.

"Donner la possibilité d'activer le mode multi-fenêtres en permanence est géré par un processus qui consomme des ressources, même quand il n'y a pas 2 apps en mode multi-fenêtre."

En quoi ce serait différent sur l'iPad ? iOS est un système multitâche. Que les apps ne soient pas visiblement en même temps sur l'iPhone ne change rien au fait qu'elles continuent de tourner. Je peux par exemple lancer un traitement d'image sur Prisma, lancer un morceau dans Musique et jouer en direct avec GarageBand en même temps.

"Ça ajoute une couche (layer) sur le côté de l'écran, avec des effets de transparence. De plus, les widgets des panneaux Edge sont chargés dans la RAM en permanence."

Pourquoi ne pas désactiver le layer de Android et libérer de la RAM pour ne laisser tourner que celui de Samsung alors ? Tout est possible sur Android non ?

"Oui, c'est bien ça que je voulais dire. Le processus de l'Always On Display est chargé en permanence."

Le processus Always On Display c'est Conky ou GeekTool... Faut arrêter, ça consomme rien en RAM. Les notifications sont gérées par le système...

avatar sachouba | 

@LeGrosJeanLou :
"Le processus Always On Display c'est Conky ou GeekTool... Faut arrêter, ça consomme rien en RAM."
Ça consomme 30 Mo de RAM. Quand on ajoute des dizaines de processus similaires, ce n'est plus négligeable !

avatar LeGrosJeanLou | 

@Sachouba

"On fait toujours mieux qu'en face avec 2 fois moins de ressources."
Je croyais que les iPhone avaient un CPU beaucoup plus puissant que la concurrence...

On a 2 fois moins de core et 2 fois moins de RAM, et pendant longtemps une fréquence moins élevée. Donc oui, on fait 2 fois plus rapide avec 2 fois moins de ressources.

avatar sachouba | 

@LeGrosJeanLou :
Vrai pour la RAM, mais pas pour le processeur.

Avoir 2 fois moins de cœurs ne signifie pas qu'il est plus difficile de créer un processeur puissant. Tout dépend du nombre de transistors, et Apple en met autant que la concurrence, et utilise à peu près la même surface que la concurrence pour son processeur. C'est juste un choix !

Créer un processeur capable de tourner à une fréquence élevée sans consommer beaucoup n'est pas non plus trivial.

Et l'iPhone n'est pas 2 fois plus rapide que la concurrence en usage réel. ^^

avatar LeGrosJeanLou | 

@sachouba

"Avoir 2 fois moins de cœurs ne signifie pas qu'il est plus difficile de créer un processeur puissant. Tout dépend du nombre de transistors, et Apple en met autant que la concurrence, et utilise à peu près la même surface que la concurrence pour son processeur. C'est juste un choix ! "
Si Apple met le même nombre de transistor que Qualcomm, pourquoi le Snapdragon est-il si mauvais en mono alors ? À cause d'une mauvaise optimisation logicielle ? À cause d'un mauvais choix de conception ?

Créer un processeur capable de tourner à une fréquence élevée sans consommer beaucoup n'est pas non plus trivial.
Je n'ai pas dit le contraire. D'ailleurs l'iPhone 7 et le Galaxy Note 8 tournent à la même vitesse (2.3 GHz) Mais pourquoi choisir plus de Core et une fréquence plus élevée si le résultat est moins bon ?

Et l'iPhone n'est pas 2 fois plus rapide que la concurrence en usage réel. ^^

Ça veut dire quoi, usage réel ? Qu'un benchmark ne veut rien dire ? Pourtant si tu peux faire calculer N opérations par seconde ça a une valeur, au moins théorique possible

Pour ce qui est de la perception je suis d'accord que la puissance ne fait pas tout. La fluidité de l'ensemble, la vitesse de lancement des apps, la vitesse d'exécution de certains calculs (export 4K, traitement d'images, compression etc...) sont bien plus pertinents qu'un bench. C'est ce qui fait que l'iPhone est souvent supérieur.

avatar sachouba | 

@LeGrosJeanLou :
"pourquoi le Snapdragon est-il si mauvais en mono alors ?"
Parce que quand tu as 4 milliards de transistors répartis sur 8 coeurs, ça fait moins de transistors par coeur que 4 milliards de transistors répartis sur 2 coeurs, par exemple.
Ce n'est pas de l'incompétence, c'est juste un choix. Sur Android, le multithreading fonctionne très bien, dans quasi toutes les applications. Donc augmenter le nombre de cœurs améliore l'autonomie sans sacrifier les performances.

"Ça veut dire quoi, usage réel ? Qu'un benchmark ne veut rien dire ?"
Oui, ça veut dire ça. Un benchmark peut être adapté en fonction de ce qu'on a envie de lui faire dire. L'exemple d'Antutu est pertinent : là où l'iPhone était dernier du classement des smartphones haut de gamme (et de loin) dans sa version 4.0, il est passé premier (et de loin) dans la version 5.0 d'Antutu. Tout dépend des coefficients donnés aux sous-résultats.
Ce principe peut être appliqué aux "speed tests" par le choix des apps utilisées, le choix des options sélectionnées dans les paramètres, le choix du protocole, etc.

"La fluidité de l'ensemble, la vitesse de lancement des apps, la vitesse d'exécution de certains calculs (export 4K, traitement d'images, compression etc...) sont bien plus pertinents qu'un bench."
Exactement.

"C'est ce qui fait que l'iPhone est souvent supérieur."
Bof, tout dépend de ce qu'on souhaite faire. Si on souhaite par exemple ouvrir rapidement l'appareil photo, un Galaxy S8 sera bien plus rapide, puisqu'il y a une option hardware pour l'ouvrir (double clic sur le bouton de verrouillage). De même si on utilise les "panneaux Edge" ou l'Always On Display, qui permettront des interactions plus rapides que sur l'iPhone dans certains cas.

De l'autre côté, on pourra exporter plus rapidement un time lapse sur un iPhone avec l'application LapseIt.

Tout dépend des priorités...

avatar sachouba | 

@LeGrosJeanLou :
"C'est des cas isolés"
Des cas isolés du type iPhone 4, iPhone 4S, iPhone 5... ?

avatar LeGrosJeanLou | 

@sachouba

L'iPhone 4 et 4S n'ont pas commencé à laguer au bout de 2 ans...

Et l'iPhone 5 tourne plutôt bien sous iOS 10. Je l'ai offert en 32Go à ma nièce sous iOS 9 (elle tenait à remplacer son Galaxy S3) et elle en est parfaitement ravie.

Tiens, regarde ça, t'auras un vrai moyen de comparaison.
https://www.youtube.com/watch?v=gf_Bb6ygwKc
https://www.youtube.com/watch?v=qSkZQ3XNW58

Tu verras par exemple que Siri et les Antutu (ou les jeux videos en général) sont plus rapides sur iOS 10 que sur iOS 6 sur l'iPhone 5

Tu trouveras les autres modèles sur la chaine.

CONNEXION UTILISATEUR