L'iPhone de Jamal Khashoggi utilisé pour l'espionner ?

Christophe Laporte |

Il y a deux mois, l’affaire Jamal Khashoggi défrayait la chronique. Ce journaliste saoudien était sauvagement assassiné à l’intérieur du consulat d'Arabie saoudite en Turquie. Une affaire sordide dans laquelle l’iPhone de Jamal Khashoggi semble avoir joué un rôle crucial.

A un moment donné, certains ont cru que l'Apple Watch de Jamal Khashoggi permettrait de faire remonter des informations dans le cadre de cette affaire

Proche du journaliste, Omar Abdulaziz, un autre dissident saoudien, a récemment attaqué en justice en Israël la société NSO Group, qui aurait mis à disposition des autorités saoudiennes toute sa technologie pour espionner Jamal Khashoggi.

NSO Group est une entreprise discrète dont le métier consiste à développer et vendre des solutions permettant d’accéder à distance et en toute discrétion aux données des smartphones.

À plusieurs reprises, elle a fait les gros titres de l’actualité high-tech pour "Pegasus", son malware qui jailbreak un iPhone puis installe des logiciels-espions sur l’appareil. Il suffit de pousser la victime à toucher un simple lien pour que Pegasus en récupère toutes les données (lire : Le malware Pegasus qui siphonne les données de l'iPhone en vente pour 50 millions de dollars).

Si l’iPhone de Jamal Khashoggi avait bel et bien été siphonné, alors les autorités saoudiennes n’ont sans doute eu aucun mal à être informées en temps réel de ses communications sur les applications de messagerie instantanée ou de ses déplacements.

Comme le signale le New York Times, ce n’est pas la première fois que le NSO Group fait l’objet d’une attaque en justice. Celui-ci est soupçonné d’avoir aidé les gouvernements du Mexique et des Émirats arabes unis à espionner des activistes et des journalistes à travers leurs smartphones. Les personnes en question n’étaient ni des criminels ni des agitateurs susceptibles de mener des actions violentes.

Habituellement peu bavard, le NSO Group a publié un court communiqué dans lequel il affirme mettre à disposition ses outils aux autorités gouvernementales, uniquement dans le but de lutter contre le crime et le terrorisme. La société assure qu'elle ne tolère aucune mauvaise utilisation de ses produits, et qu’en cas de doute, elle n’hésitera pas à enquêter et prendre les actions appropriées, comme suspendre ou rompre un contrat.

En Israël, la réglementation sur la vente de ce type d’outils est très encadrée, le spyware étant considéré comme une arme à part entière. Par conséquent, le NSO Group doit obtenir l’accord du ministère de la Défense avant de proposer ses outils à des gouvernements étrangers. Selon la presse israélienne, l’Arabie Saoudite aurait déboursé l’année dernière 55 millions de dollars pour utiliser les outils du NSO Group.

Dans les mois qui ont précédé l’assassinat de Jamal Khashoggi, les autorités saoudiennes ont également essayé d’attirer le plaignant Omar Abdulaziz, lequel est localisé au Canada.

Omar Abdulaziz

Il a été approché à plusieurs reprises par des émissaires saoudiens pour l’inciter à rentrer au pays, lui présentant deux scénarios assez différents. Le premier, assez radieux, s’il venait à revenir en Arabie-Saoudite, le deuxième, beaucoup plus sombre où Omar Abdulaziz finirait en prison après avoir été arrêté à un aéroport.

Tout comme Jamal Khashoggi, Omar Abdulaziz a décliné cette proposition et les autorités saoudiennes sont passées à la vitesse supérieure. Ce dernier aurait reçu un message l'invitant à suivre l'acheminement d'une livraison, laquelle permettait en fait au logiciel espion du NSO Group de s’installer discrètement. C’est un groupe de recherche de l’université de Toronto qui a averti Omar Abdulaziz que son téléphone a pu être hacké à ce moment-là.

Les autorités saoudiennes ont donc apparemment été informées des échanges réguliers entre les deux activistes par le truchement du téléphone d'Omar Abdulaziz. Mais pour ce dernier, il ne fait guère de doute que le téléphone de Jamal Khashoggi était également infecté.

CNN a publié des extraits de leurs conversations.

Suite à cette affaire et à d’autres, Amnesty International a essayé à plusieurs reprises, mais sans succès pour le moment, de faire retirer la licence d’exportation de systèmes de défense de NSO Group.

Dans un communiqué du 28 novembre, l'organisation révèle que le logiciel du NSO Group a été utilisé sur au moins un de ses membres pour tenter de l’espionner. Le ministère israélien de la défense a rejeté cette demande. Désormais, Amnesty International réfléchit elle-aussi à porter cette affaire devant les tribunaux !

avatar Fanoo | 

Si c’est Israël qui surveille, on peut être rassuré...

avatar R1x_Fr1x | 

Faire croire que derrière Pegasus se cache une « entreprise privée » alors qu’il s’agit d’un des core business d’Israel revient à faire croire que l’iPhone est inviolable, que les Chinois n’ont pas de portes dérobée à iCloud hébergé en Chine ou que les ventes des Xs et Xr sont les meilleures de l’Histoire de l’iPhone.

avatar Soner | 

Juifs et arabes s’entendent bien parfois donc...

avatar MystR | 

@Soner

Tu veux dire Israéliens et Arabes, car les habitants d’Israël sont des Israéliens.

avatar pagaupa | 

@MystR

Vous m’aurez bien fait rire...
Effectivement Israeliens au plus profond d’eux même, au point de ne pas supporter les autres, pire, les coloniser.

avatar MystR | 

@pagaupa

Je suis pas là pour faire un débat du Proche-Orient, dans sa phrase la connotation religieuse est inutile ou vient de quelqu’un qui n’a pas bien étudier la géo ?

avatar AhRiMaN | 

Je pense que tout le monde a bien compris ce qu’il a voulu dire en parlant de juifs pour désigner les israéliens, il est inutile de faire un cour de géopolitique sur igeneration....

avatar MystR | 

@AhRiMaN

Ni un « cours » de religion non plus ici ?.

avatar AhRiMaN | 

?

avatar en ballade | 

@MystR

Tu n as pas complètement raison et mR Bibi le sanguinaire voudrait passer dans la constitution le fait qu’ Israël devienne une nation juive, et biensur faisant abstraction des arabes musulmans et chrétiens israeliens.

avatar pagaupa | 

@en ballade

C’est pas moi qui l’aurait écrit! ?

avatar bonnepoire | 

@pagaupa
Ton simplisme est toujours hilarant. S’agissant de géopolotique on n’en attendant pas moins de toi...

avatar raoolito | 

@MystR

Israéliens et Saoudiens, je pense que la précision s’importe de tous les côtés non?

avatar MystR | 

@raoolito

Dans l’article il n’y a aucune mention à quelconque religion, mais de différents pays concernés dans cette affaire, mais s’il vaut mieux mélanger religion et pays...?

avatar raoolito | 

@MystR

Exactement  :)

avatar Eyquem | 

@MystR

En même temps, il existe le peuple juif et la religion juive qu’il ne faut pas confondre...

avatar Fanoo | 

@Eyquem

Il n’existe pas une seule faille (de sécurité) entre l’un et l’autre...

avatar en ballade | 

@Eyquem

"le peuple juif"

Enrico ou Woody hallen? Le berbère ou le slave?

avatar RedMak | 

@MystR

Heu non.
1- « les arabes » sont pas un pays, « les juifs » non plus donc ce qu’il n’et pas faut.
2- ceux qui habites Palestine sont des musulman, catholique, juifs et autres (depuis des centaines d’années).

Et la blague était drôle ?.

avatar R1x_Fr1x | 

@Soner

On peut être juif et arabe. Arabe et chrétien. Français de souche et musulman. Indien et agnostique. Ce distingo est utilisé par l’extrême droite israélienne pour justifier la segregation. Sur le terrain, les communautés n’avaient pas attendu Netanyahu pour vivre ensemble. (Forte communauté juive sur l’île de Djerba en Tunisie dont un ministre juif, idem au Maroc etc).

L’argent met effectivement tout le monde d’accord. Un trump avec un MBS qui lui achète des armes. Un Macron avec un putschiste Sissi. Un Tim Cook et Jin Xinping. Un Google et un Poutine. L’argent au delà du communisme du capitalisme des religions ou des droits de l’Homme.

avatar Goundy | 

Pour clarifier cette affaire les services secrets Turc ont joué un très grand role, heureusement qu’ils étaient là.

avatar R1x_Fr1x | 

@Goundy

Mouais. Ils avaient « juste » truffé le consulat de micros ce qui est limite limite et contraire aux accords entre pays... c’est pour ça qu’ils ont de suite eu l’audio de l’assassinat qu’ils ont fait écouter aux français, US, UK, Canada etc. Ils ont d’abord essayé de faire croire que c’était l’iWatch du défunt qui avait envoyé les audios à son iPhone synchronisé resté chez sa fiancée à l’extérieur du consulat. Histoire de pas se cramer en disant qu’il y avait des micros partout. Mais cette version a vite été démontée par les Apple spécialistes / connaisseurs.

avatar Goundy | 

@R1x_Fr1x

? Je sais pas d’où tu sort ça moi je parlais de la version officielle du MIT soit la réalitée : les caméras à l’extérieur du consulat. Le service secret turc (MIT) en visionnant tous les enregistrements des caméras qui ont la vue sur la sortie du consulat ont constaté que le journaliste n’est jamais sortis du consulat. Sauf des sac et valises suspectes... En recherchant la trace de ces sacs/valises ils ont trouvé ce journaliste en morceaux dans ces sacs. Ils ont découper le journaliste à l’intérieur du consulat et sortie dans ces sacs/valises.
Depuis l’AS à discrètement rentrée tous son personnel dans leurs pays et n’arrête pas de supplier la Turquie pour pas qu’il divulgue ces enregistrements. Pourtant l’AS et Trump accusait la Turquie dès le lendemain de la disparition du journaliste. Depuis ces enregistrements silence radio de ces deux...

avatar Memo | 

@Goundy

C’est Dexter qui a fait ça

avatar R1x_Fr1x | 

@Goundy

Il est évident que dans 99% des autres pays arabes ou musulmans, ils auraient camouflé l’affaire pour protéger MBS. Mais il faut avouer que la Turquie a été courageuse d’oser exposer ainsi tous les détails et toutes les preuves aussi vite et de manière aussi crues quitte à froisser la puissance que représente le 1er producteur mondial de pétrole.

Faut pas oublier que la Turquie est passée tout proche d’un coup d’état. Depuis, toute la sécurité a été revu ce qui a permis cette efficacité des services turcs.

avatar Fanoo | 

@R1x_Fr1x

L’attitude de la Turquie relève moins du “courage” que du calcul politique...

avatar Olivier S | 

Mais qui est responsable ?

NSO ou le pays qui utilise l’outil ?

Ou plus simplement

Dassault (ou toute autre entreprise qui fabrique des armes ) ou le pays qui utilise les avions de guerre ?

C’est toujours pareil, toujours la même question.
Oui la technologie (informatique au sens général) est une arme de guerre, malheureusement.

avatar oomu | 

Les deux

avatar anonx | 

@Olivier S

Dassault?

Faudrait peut-être commencer par vendre quelque chose avant que cette société soit accusée

Même un lance pierre ?

avatar Bigdidou | 

@Olivier S

« NSO ou le pays qui utilise l’outil ? »

Les deux.

avatar MartyMacFly | 

Merci macg pour ce genre d’article géopolitique. Je trouve que c’est important d’en parler aussi ici. ?

avatar PierreBondurant | 

@MartyMacFly

Depuis les révélations d’Edward Snowden, on peut tous mesurer l’impact des nouvelles technologies autant dans les relations gouvernés-gouvernants que dans la géopolitique.
C’est important de se tenir au courant

avatar reborn | 

???..

?‍♂️..

avatar pagaupa | 

L’enfer est pavé de bonnes intentions...

avatar sensass | 

Pour un si petit pays, Israel est dans quasiment toutes les merdes du monde. Une plaie.

avatar occam | 

@sensass

"Une plaie."

C’est ce qui s’appelle un « Dog Whistle Message ».
Mais à une fréquence suffisamment basse — basse dans tous les sens du terme — pour que chaque lecteur puisse juger sur pièce.

Cependant, j’aimerais attirer l’attention sur un détail :
Israël est, à coup sûr, l’unique pays du Moyen-Orient où un dissident d’Arabie Saoudite résidant au Canada puisse loger une telle plainte. Où il puisse encore trouver des avocats ne craignant pas d’être liquidés sur le champ dès l’instant où ils acceptent de le représenter. Où il puisse encore trouver un tribunal qui ne juge pas d’emblée une telle plainte — qui concerne tout de même un pilier de l’establishment militaro-technologique du pays — irrecevable.

Que le pays soit en train de glisser sur une pente nationaliste, irrédentiste et autoritaire est, je crois, évident. Tout comme nombre de démocraties occidentales. Tout comme certains, en France, voudraient qu’elle le fasse. Mais cette affaire nous rappelle aussi que, dans un état de droit, le droit s’érode si l’on ne s’en sert pas. Car, que je sache, Omar Abdoulaziz n’est pas entré en dissidence pour la liberté d’allumer des bagnoles, ou de casser des vitrines, ou de casser du flic. Que je sache, il se bat pour pouvoir s’exprimer librement, pour avoir droit à une justice impartiale, pour avoir un vote librement consenti dans le choix de ceux qui le gouvernent. Il est important de s’en souvenir avant de jeter aux orties l’état de droit, les institutions démocratiques, et les pays dans lesquels ces principes prévalent encore, aussi imparfaitement que cela puisse être le cas.

avatar La Bulle | 

@occam

Merci pour ces paroles.

avatar Trebor | 

@occam

Tres bien resumé

avatar smog | 

@occam : très bien dit, sur le fond comme sur la forme.

Je rajoute juste un truc un peu plus éloigné mais qui est important me semble-t-il (et sans aucun jugement de ma part, juste un fait que - je pense - personne, de bonne foi, ne pourra contredire) : depuis 4 semaines, en France, le droit est bafoué (quand on empêche la libre circulation des gens sur la voie publique). Ce n'est pas la première fois, certes. Donc même dans une "grande" démocratie qui se dit garante des droits, il y a de grosses limites. Et je pourrais multiplier les exemples.
Normalement quand je ne suis pas content de mon maire du village et de ses actions, je n'ai pas le DROIT de bloquer tous les habitants pour les empêcher de sortir de leur propriété. ;-)
Fin du léger HS que je pensais important : le droit et les dérives sont partout.
Ce qui n'excuse en rien Israël, l'Arabie Saoudite et les autres bien sûr.

avatar gardiolan | 

@occam

?

avatar en ballade | 

@occam

Tu confonds pays démocratique et pays colonisateur. On peut etre les 2. La France du 19e siècle, Israël du 21 e. Et ça reste inexcusable et peut être pire qu’un État de non droit.

avatar bonnepoire | 

@en ballade
Colonisateur? Tu aimes réécrire l’histoire. On peut aussi voir un état qui se protège. Je ne comprends même pas pourquoi cet article est ouvert aux commentaires. La pensée unique y a toujours sa place...

avatar en ballade | 

@bonnepoire

"Tu aimes réécrire l’histoire."

Je t invite à la lire l’histoire. La Palestine n est pas colonisée non? ??

avatar sensass | 

"Israël est, à coup sûr, l’unique pays du Moyen-Orient où un dissident d’Arabie Saoudite résidant au Canada puisse loger une telle plainte."

A coup sûr, ce n'est aucunement un argument ou une preuve qui puisse appuyer ce que tu dis. Donc si tu n'apportes aucune preuve, ce que tu dis sur le droit de porter plainte, d'avoir un avocat qui ne se fait pas buter etc n'est que science fiction.

"Que le pays soit en train de glisser sur une pente nationaliste, irrédentiste et autoritaire est, je crois, évident. Tout comme nombre de démocraties occidentales."
Donc un pays qui a massacré du début de sa création (via colonisation) jusqu'a maintenant, qui utilise une partie de son peuple comme souris de laboratoire pour des expériences militaires à ciel ouvert et qui bafoue son droit est comparable aux démocraties occidentales ?
Et peut être qualifié de pays qui est en train de glisser sur une pente nationaliste, irrédentiste et autoritaire ?
Toi tu essayes de faire passer des vessies pour des lanternes. Aucune objectivité. Et ce sont toujours les mêmes ; ceux qui voient l'information biaisé à travers le prisme de certains médias dominants sans fouiller plus loin.

A mes yeux ton commentaire n'est qu'affabulation et/ou ignorance.

avatar gela | 

@sensass

La fin de ton commentaire sent le complotisme.

avatar sensass | 

Et ?

avatar Bigdidou | 

@sensass

« Et ? »

Et comme tous les propos complotistes, soit ça veut rien dire :
« Donc si tu n'apportes aucune preuve, ce que tu dis sur le droit de porter plainte, d'avoir un avocat qui ne se fait pas buter etc n'est que science fiction. »
Aucune preuve de quoi ?

Soit c’est flou, considérant le sous entendu comme preuve :
« qui utilise une partie de son peuple comme souris de laboratoire pour des expériences militaires à ciel ouvert »
Vas-y, fais nous croustiller avec toi.

Tout ça en rejetant formellement les propos des autres sans aucun argument construit.

avatar sensass | 

Je viens avec des faits avérés qui sont la meilleure forme d'argument. Il suffit de lire l'Histoire pour comprendre, et aussi être un minimum de bonne foi/objectif.

Propos complotistes pour certains, mais les faits sont là donc rien n'est flou.
Peut-être que les bombes au phosphore c'est complotiste. Tu me fais rire. Et Israel qui bafoue le droit international c'est surement complotiste pour toi.
Tu dois en manger du BFM, le Monde et compagnie au petit déjeuner au déjeuner et au diner.

avatar debione | 

@occam:

J'aimerais bien voir les palestiniens porter plaintes contre les expropriations, voir les droits réels des arabes en Israël... On peut parler aussi du repent du droit international... 50 ans qu'ils se torchent avec, tu peux toujours essayer d'aller la poser ta plainte...

Vous vous êtes gouré de pays dans votre énoncé... le seul pays à peu près potable dans le coin est le Liban... Mais lui on en parle jamais, penser donc, cela voudrait dire qu'une démocratie est capable d'exister autrement que par l'écrasement militaire, le pillage....

C'est toujours rigolo cet oubli du Liban...

avatar Soner | 

Putain c’était JUSTE pour la blague... bref.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR