La Russie prête à forcer l'installation d'apps russes sur les smartphones et PC

Florian Innocente |

Le président Vladimir Poutine a promulgué ce lundi une loi visant à obliger les fabricants de smartphones, PC et téléviseurs connectés à pré-installer des applications russes sur leurs appareils.

Elle doit entrer en vigueur le 1er juillet 2020, d'ici là une liste des applications en question va être élaborée. Cet été, le Ministère des télécommunications avançait l'idée de limiter ces logiciels russes aux navigateurs web ainsi qu'aux moteurs de recherche (et pour les PC, que cela pourrait ne concerner que des modèles d'au moins 10 kg, ce qui réduit le champ aux gammes de bureau).

Oleg Nikolayev, un des rapporteurs de la loi, l'a justifié par la volonté de faciliter la vie de certains clients qui ne savent pas que d'autres apps — russes de surcroit — autres que celles fournies peuvent exister. Et qu'il faut les télécharger préalablement pour en profiter.

Fin 2018, selon les chiffres de Counterpoint Research, le marché du smartphone en Russie s'était partagé entre Huawei, Samsung et Apple pour 65%. Et ce n'étaient pas les seules marques étrangères du classement.

D'après des médias russes, l'amende infligée aux entreprise qui renâcleraient serait toutefois très symbolique, de l'ordre de 200 000 roubles (2 813 €). Reste qu'il y a ce principe de laisser un tiers, et un gouvernement dans le cas présent, installer des applications de son choix. Chose qu'Apple, pour ne citer qu'elle, n'a jamais accepté ne serait-ce que des opérateurs pourtant friands de ces pratiques.

Le quotidien économique Kommersant cite une source d'Apple qui juge cette loi assimilable à un jailbreak, « Cela représenterait une menace potentielle pour la sécurité, et l'entreprise ne peut tolérer un tel risque ». L'été dernier, toujours selon Kommersant, Apple avait fait savoir qu'elle était prête à « reconsidérer son modèle économique en Russie », sous-entendu à se passer de ce marché qui n'est pas parmi ses plus importants.

Tags
avatar jb18v | 

Il serait pas plus bénéfique pour tout le monde d’informer les utilisateurs au lieu de refaire une génération de machines bloatwares ? 😕

avatar SyMich | 

Si j’ai bien lu (et surtout si deepl.com a bien traduit le texte russe), l’amende potentielle de 200 000 roubles est « par smartphone vendu » ne respectant pas cette obligation.
2800 Eur par smartphone, c’est loin d’être symbolique ! 😳

avatar shaba | 

@SyMich

Dans les sources anglo-saxonnes il n’est pas fait mention de cette amende par appareil en tout cas. Elle est entendue de manière globale.

avatar webHAL1 | 

@SyMich

Ça paraîtrait très étonnant que la Russie mette en place une loi qui, si elle n'est pas respectée, entraîne une amende qui ferait rire n'importe quel fabricant de téléphone portable.
Donc le fait que l'amende soit par appareil vendu semble en effet nettement plus probable. Ça serait bien si MacG pouvait tirer ça au clair. :-)

avatar malos | 

La dictature se porte à merveille.
Et joyeux 2020 d’avance.

avatar marc_os | 

@malos

Les dictatures !
La Russie n’est pas seule.

avatar freestef | 

@malos

"La dictature se porte à merveille.
Et joyeux 2020 d’avance."

La dictature, c’est de vendre des iPhone avec des applications Apple pré-installées sans avoir le choix. C’est de partager toutes nos données avec les GAFA qui se font des couilles en or et savent tout sur nous. Il faut arrêter avec ces fake news sur tous les pays qui ne s’alignent pas à notre politique néolibérale !

avatar IRONMAN65 | 

@freestef

👍🏻

avatar moua | 

Si Apple quitte la Russie,
On retrouvera comme aux premiers iPhone avec des russes qui achètent à prix d’or les iPhone devant l’Apple store opéra.

C’était limité par personne.
Du coup ils demandaient a des personnes « de mèche » de les acheter cash pour eux, en donnant un billet au passage.

Bref, ça n’empêchera pas d’avoir des iPhones en Russie (juste un peu plus cher)

avatar armandgz123 | 

@moua

Ouais enfin je risque moyen ne va pas se faire chier à acheter un iPhone au black juste pour l’iPhone... ça aura son importance évidemment...

avatar iVador | 

Quel merveilleux pays

avatar fondoeil | 

Il y a quelques jours, Apple expliquait qu’elle n’avait pas d’autres choix que de respecter la loi russe concernant la localisation de la Crimée en Russie suite à son annexion et, là, Apple nous dit qu’elle va revoir son modèle économique si la loi russe change... Un peu plus de cohérence et moins de blabla : voilà qui serait préférable.
On peut facilement imaginer que le gouvernement "démocratique" russe, issue d’une longue lignée de gouvernements démocratiquement élus de l’ex Union des Républiques Socialistes Soviétiques, choisira des applications sans aucune backdoor et que les autres gouvernements ne se bousculeront pas au portillon pour imposer la même chose...

avatar YAZombie | 

Respecter la loi russe concernant la localisation de la Crimée en Russie suite à son annexion ne représente pas "une menace potentielle pour la sécurité".
"On peut facilement imaginer que le gouvernement "démocratique" russe, issue d’une longue lignée de gouvernements démocratiquement élus de l’ex Union des Républiques Socialistes Soviétiques, choisira des applications sans aucune backdoor et que les autres gouvernements ne se bousculeront pas au portillon pour imposer la même chose..."
C'est ironique n'est-ce pas?

avatar marc_os | 

@YAZombie

"C'est ironique n'est-ce pas?"

Tu crois ?
😄🤪

avatar occam | 

Enfin les Russes pourront se sentir comme à la Maison-Blanche : du logiciel russe pré-installé (jailbreak y compris).

avatar Meaz | 

C’est des ordinateurs jusqu’à 10kg et non d’au moins.

avatar joelcro | 

Entre ça et le "Wikipédia" russe qui doit apporter la vérité aux Russes. Tout va bien pour la liberté dans ce pays magnifique.

avatar Sindanárië | 

Virus compris?

avatar iPop | 

C’est pas plus simple de mettre un sticker avec un code QR ?
Sauf qu’en plus il faudra mettre l’application dans le store.

avatar IRONMAN65 | 

Snowden le nouveau conseiller du Kremlin...

CONNEXION UTILISATEUR