Android réduit toujours plus sa fragmentation

Anthony Nelzin-Santos |

En ralentissant la cadence de mise à jour majeure d'Android, Google a réussi à progressivement résoudre le problème de la fragmentation. Au 3 janvier, 54,9 % des appareils Android étaient ainsi équipés de Gingerbread (2.3.3 à 2.3.7, API Level 10), 30,4 % de Froyo (Android 2.2, API Level 8). Les autres versions se partagent les miettes (Android 2.1 Eclair conservant 8,5 %) : un développeur peut aujourd'hui se concentrer sur deux grands jeux d'API pour toucher l'immense majorité des appareils Android.

skitched

Les statistiques fournies par Google montrent qu'Honeycomb (version dédiée aux tablettes) peine à atteindre 3,3 % : alors qu'Ice Cream Sandwich, son successeur annoncé, apparaît pour la première fois dans ce bilan régulier, et que le succès des tablettes Android est limité, il devrait en rester là. ICS, disponible uniquement sur le Galaxy Nexus, prend déjà 0,6 % des parts.

Platform%20Versions%20%7C%20Android%20Developers

Au-delà de ces chiffres officiels, la régie Distimo a calculé que l'Android Market a fêté la nouvelle année en passant les 400 000 apps disponibles, dont 68 % sont gratuites.


avatar Nkz | 
@florian1003 : oui, étant donne qu'il n'est pas sorti plus de quelques semaines après l'iPhone 4S et iOS 5 !
avatar adrianweatherly | 
Le galaxy nexus est sorti début/mi-décembre en fonction des pays. Il y'a donc moins d'un mois. Et dans tous les cas, le Galaxy Nexus ne peut pas avoir le même succès qu'un iPhone 4S : il n'y a pas de tapage marketing et la taille de l'écran n'est pas forcement adapté au grand public.
avatar Lou117 | 
Tu as vu une seule pub télé ou affichage ? Un seul opérateur à l'heure actuelle. Pas de vente "nu" en dehors... ça limite l'impact...
avatar napuconcture | 
Puis les nexus ne gèrent pas le dnla, n'ont pas de suite bureautique, gèrent peu de format audio/video, n'ont pas les accélération au niveau du navigateur des autres constructeurs etc ... Ce smartphone est clairement pas trop fait pour le grand publique.
avatar ArchiArchibald | 
iOS 5 : 70-75%, iOS 4 : 25 % environ. Et surtout un rendu impeccable quelle que soit la résolution de l'écran. Mais bon, on s'approche chaque année d'un système un peu plus complet, avec des promesses révolutionnaires. (cf Windows)
avatar napuconcture | 
"Et surtout un rendu impeccable quelle que soit la résolution de l'écran." Normal toutes les applications sur iOS sont dépendantes de la résolution.
avatar winstonsmith | 
@lmouillart : En même temps, Apple a pas besoin de fonctionner autrement pour le moment. @florian1003 : Oui enfin ICS n'existe que sur UN télephone peu médiatisé et pas dans tous les pays... Alors bon.
avatar napuconcture | 
Ce système empeche Apple d'avoir un smartphone lowcost, une tablette 7", un smartphone compatible HD. Les ipod existent dans de multiples tailles, les macbook et imac aussi. Le design baclé d'iOS l'en empêche.
avatar Titov | 
Vous avez oublié la tablette dans la liste des matériels qu'Apple ne peut pas mettre à son catalogue à cause de son système bâclé.
avatar alexmab | 
@lmouillart : 'Le design baclé d'iOS l'en empêche.' Tu voulais vraiment écrire "bâclé"?
avatar JonathanMds | 
@lmouillart : oui bien sur ! C'est vrai que le design d'android est vachement mieux ! N'importe quoi ...
avatar napuconcture | 
Au niveau de sa versatilité oui.
avatar Titov | 
« Normal toutes les applications sur iOS sont dépendantes de la résolution. » Vous avez sans doute été voir le code de toutes les applications fournies par Apple ainsi que toutes celles disponibles sur l'AppStore pour vous permettre une telle affirmation ?
avatar Lou117 | 
Autant notre "amis" lmouillart sort stupidité sur conneries, autant là il a raison. N'importe quel dev iOS sait qu'il n'existe que 3 résolutions possibles. 320*480, 640*960 et 1024*768. Les applications n'ont aucun élément "dynamiques" ou indépendants vis à vis de la résolution, hormis les éléments nativement flexibles de part leur nature (police de caractères, interfaces openGL...).
avatar adrianweatherly | 
La politique de support d'Apple est indéniablement meilleure que celle des constructeurs Android. Néanmoins, la majorité des évolutions d'iOS n'intègre pas les nouvelles fonctionnalités (fond d'écran, dossier, Siri, ...). Si on évaluait la fragmentation d'un point de vue fonctionnalité, les résultats seraient bien différents. Pour ce qui est du rendu, les différentes résolutions ne posent aucun soucis. C'est une contrainte parfaitement prise en compte dans le développement d'application. Android n'a rien a voir avec Windows, n'importe quel néophyte le sait. De plus Windows 7 n'est pas un mauvais système, même d'après Torvald, la critique n'est donc pas pertinente.
avatar Titov | 
« Si on évaluait la fragmentation d'un point de vue fonctionnalité, les résultats seraient bien différents. » Une manière de procéder bien étonnante. Puisque la mesure avantage Apple, on va bien en trouver une autre pour laquelle ce n'est plus le cas. Et tant pis si on ne l'a jamais fait avant, pour Microsoft par exemple. « Android n'a rien a voir avec Windows, n'importe quel néophyte le sait. » Ah rien de tel qu'une vérité universelle non argumentée contre laquelle le lecteur ne pourra aller sous peine d'être accusé d'être un néophyte. Ben, c'est le contraire, Android, par son positionnement et son mode de fonctionnement, a tout à voir avec Windows. Mais rassurez-vous, je ne perdrai pas non plus mon temps à argumenter mon affirmation.
avatar adrianweatherly | 
Franchement Zouba... Noyau Linux / Noyau NT Open Source / Propriétaire Orienté mobile / Orienté bureautique Business model : Promotion des services Google / Vente de licence Sécurité en sandbox / Pas de mécanismes particulier 50 % de part de marché / 90% ... Bref, trouve moi un rapport entre Android et Windows ?
avatar Manowar | 
Je trouve la conclusion un peu facile... Il y a toujours un énorme fractionnement sauf qu'il n'est pas encore visible... Je m'explique la dernière version grand public 2.3 est la première version qui prend en compte le succès d'Android ! Il faudra voir dans un an quand la version 4 sera sur tous les nouveaux téléphones Android ! Les constructeurs Android ne mettent pas à jour leur téléphone donc le fractionnement existera toujours pendant la durée de vie d'un téléphone (24-36 mois). J'espère avor été clair ;-)
avatar napuconcture | 
La 7" est une gingerbread, pas honeycomb.
avatar Bryan | 
Le fractionnement ne vient pas que de l'OS en lui-même mais également de la grande disparité d'hardware entre 2 smartphones android. C'est ce qui fait que le market est assez bordélique et qu'on est jamais sûr qu'une application marchera pour son téléphone...
avatar napuconcture | 
"C'est ce qui fait que le market est assez bordélique et qu'on est jamais sûr qu'une application marchera pour son téléphone..." Seuls les applications compatibles avec les téléphones supportés sont installables si l'éditeur à bien fait sont boulot. Dans le market on peut rechercher en fonction d'un des périphériques que l'on possède.
avatar boccob | 
Je vous invites à regarder les stats, mais le taux de fragmentation IOS 3/4/5 (je ne fait pas de différence entre les 4.x) est globalement identique à 2.1,2.2,2.3. Il est illusoire de croire que tout le parc iphone est en IOS 5. les i4s sont tous en IOS 5 les i4 sont a plus de 60% (et pas 75%) en iOS 5 (le reste étant en 4). les i3GS sont a moins de 50% en ios 5. les i3g sont a 0% en ios 5. Et contrairement à ce que vous semblez croire, il y a plus de 3g+3gs+4 que d'i4s ce qui qui fait un nombre non negligeable de personnes qui sont en majorité susceptible d'etre sous IOS < 5. Alors certe IOS à un taux de fragmentation plus faire du au nombre de version moins important SUR IPHONE. Mais si on regarde partout cette fois, (iPod, iPhone, iPad, iTV) on se rend bien compte que ce n'est plus si parfait. Android corrige petit à petit le tir, avec un GRAND pas (la seule vrai nouveauté selon moi) pour ICS qui va unifier un peu tout ce petit monde.
avatar BeePotato | 
Je ne sais pas d'où tu tires tes chiffres mais tu devrais oublier iOS 3 et l'iPhone 3G : il n'y a plus que 1,6% d'iPhones et iPods actifs sous 3.1, c'est donc quelque chose qui se rapproche plutôt d'Android 1.6. Et la grosse différence, c'est qu'on a un 3.1 devenu insignifiant, et, disons, la moitié en 4 et la moitié en 5. Sauf que à date de sortie équivalente, ça ça ressemble plutôt à 50% d'Android 2.2/2.3 et 50% d'Android 4. Or ça n'est pas du tout ce qui se passe dans le monde Android qui donnerait 85% d'iOS 4 et 5% d'iOS 5. Quant à parler de l'Apple TV c'est hors-sujet puisqu'on n'est pas sensé y faire tourner des applis, en quoi les utilisateurs et développeurs sont-ils concernés ? Enfin, concernant le nombre de versions, Google est seul responsable. Faut-il s'étonner après que les constructeurs ne mettent pas à jour fréquemment tous leurs modèles ? D'un coté ils en créent à foison, de l'autre Google sort version sur version, forcément ça ne peut pas marcher. A moins d'avoir quelques modèles sur lesquels on garantit les mises à jour ou les grands succès. Mais non en fait, puisque le Nexus One ne peut plus être mis à jour et que le Galaxy S ne sera pas mis à jour non plus.
avatar BeePotato | 
pour le développeur le jailbreak c'est plutôt un problème (porte ouverte au piratage), et la diversité matérielle d'Android en est une encore bien plus importante. puisque tu parles d'audio, renseigne-toi un peu sur ce qui se passe dans le monde de la musique, c'est très clair : la plupart des éditeurs majeurs ont réalisé des applis pour iOS, pas pour Android. La partie audio d'Android est paraît-il nul à développer, il n'y a aucune uniformité des micros et des HP, il y a trop de variations de puissance pour garantir qu'il n'y aura pas des sauts de lecture, etc, etc. et le nombre d'applications redondantes est aussi un problème pour produire des bonnes applications : moins d'utilisateurs par application = moins de revenus = moins de temps à y consacrer = moins bonne qualité.
avatar napuconcture | 
C'est pire que ça, il y a les mécanismes pour avoir une latence faible (au niveau de la version de Linux utilisé par Android) mais ils ne sont pas accessible par les développeurs (aucune API pour). Visiblement ce n'est pas une priorité pour Google ce problème est connu et traine depuis de nombreuses version d'Android. On touche la à l'ouverture d'Android qui est toute relative, sinon des développeurs d'applications audio auraient aidé Google à définir et implementer une API.
avatar BeePotato | 
c'est quoi ton appli ?
avatar JonathanMds | 
Euh ... Nan je suis pas d'accord ! La fragmentation augmente au contraire ! Il suffit de regarder la diagramme pour le comprendre ! Les derniers OS dont la fameuse 4.0 qui devait révolutionner android représente qu'une goutte d'eau dans l'écosystème !!! Quelle blague
avatar napuconcture | 
Normal les mises à jour sont en cours de développement chez les différents constructeurs. Pour les nouveaux produits ils seront annoncés au CES, ou au MWC. Le cycle est comme l'année dernière : sortie d'android ASOP, adaptation pendant 4-5 mois et déploiement. Les "beta" tournent plutot pas mal sur les téléphones supportés mais il y a encore de nombreux bogues. Par contre assez clairement peu de gens font les mises à jours
avatar JonathanMds | 
@lmouillart : 'Par contre assez clairement peu de gens font les mises à jours' la par contre c'est vrai !
avatar shinove | 
Oui enfin il sort encore aujourd'hui des Androphone en 2.3
avatar manu1707 | 
Punaise, Android 4 est sorti, et 95% sont encore à Android 2. Alors que le produit est gratuit. Je crois que Vista est battu, là. À plate couture.

CONNEXION UTILISATEUR