comScore : l'iPhone domine toujours le marché américain

Stéphane Moussie |
Les dernières statistiques de comScore, qui se basent sur le nombre d'utilisateurs et non sur les ventes, confirment la domination de l'iPhone sur sa terre natale. En février dernier, Apple a capturé 38,9 % du marché américain des smartphones (+ 3,9 points par rapport à novembre 2012), surclassant Samsung (21,3 %, + 1 point), HTC (9,3 %, -1,7), Motorola (8,4 %, - 1,1) et LG (- 0,2 %). Une progression de Cupertino à mettre sur le compte de l'iPhone 5. HTC et Samsung vont sortir leur nouveau smartphone phare ce mois-ci, en pleine période creuse pour Apple, ce qui pourrait leur permettre de réduire l'écart (lire : 2013 : une année pour sortir l'iPhone du moule). En terme de système d'exploitation, Android reste devant, mais recule de deux points à 51,7 %. iOS s'établit à 38,9 % (+ 3,9). BlackBerry est troisième, toujours devant Windows Phone (3,2 %, + 0,2), mais sa part continue de reculer (5,4 %, - 1,9). L'entreprise canadienne peut espérer un rebond avec le récent lancement de BlackBerry 10. Sur le même sujet : - Comscore : l'iPhone et iOS ont progressé aux Etats-unis
avatar tonton69 | 
En valeur? En unité?
avatar Lou117 | 
J'allais également évoquer les données de Kantar Worldpanel ComTech qui diffèrent sensiblement. Même si elles ne se basent pas sur les mêmes choses (ventes contre parc installé). Difficile de savoir qui est dans le vrai, il y a vraiment une question qui se pose. Il est tout de même assez amusant que iGen évoquait largement le fait que l'iPhone se vendait mieux qu'Android avec les données de Kantar en novembre/décembre dernier, puis plus rien depuis qu'Android a reprit l'avantage :)
avatar YanDerS | 
bien sûr, Android est et sera majoritaire, aux USA comme ailleurs. C'eût été différent si iOS (puisqu'on parle pas d'une gamme de smartphones en particulier, mais bien de l'ensemble des smartphones sous un ...même OS) ...si iOS donc aurait été licencié à d'autres fabricants de mobiles. À défaut, faut être réaliste, même si mon côté fanboy est toujours étonné de voir que même si l'iPhone perd en mathématiquement pdm, ses ventes sont encore croissantes.

CONNEXION UTILISATEUR